Progrès vers l`éradication de la poliomyélite au

Report
Progrès vers l'éradication de la
poliomyélite au Cameroun: activités
de surveillance et de vaccination
Eradication de la
Poliomyélite: les efforts du
Cameroun
Yaoundé, le 01/07/2014
Plan de présentation
• I. Rappels
• II. Contexte
• II. Réponses du Gouvernement et ses
partenaires
• III. Difficultés
• IV. Prochaines étapes
• V. Défis
I. Rappels
Poliomyélite
• La poliomyélite est une maladie
virale très contagieuse causée par
le poliovirus sauvage (PVS), qui se
divise en trois types: 1, 2 et 3
• La maladie touche
essentiellement le système
nerveux, générant une paralysie
des membres
• Elle touche principalement les
enfants
Paralysie Flasque Aigue (PFA)
Définition pour le personnel de santé
Tout enfant de moins de 15 ans présentant une perte ou une baisse de la force
musculaire et/ou du tonus musculaire (parésie, faiblesse du membre, difficulté
à la marche ou se tenir debout, difficulté à bouger un membre, hypotonie, etc.)
d’installation rapide (24-72 heures) et intéressant un ou plusieurs membres, y
compris les traumatismes du nerf par injection
OU
Toute personne quelque soit l’âge chez qui le clinicien soupçonne la
poliomyélite
Définition pour la communauté
Tout enfant de moins de 15 ans qui marchait ou rampait avant et brusquement
ne marche plus ou ne rampe plus
I. Contexte
I. Contexte (1/3)
La poliomyélite a été déclarée « urgence de sante» au
niveau mondial depuis 2012
7 cas PVS ont été détectés au Cameroun entre
octobre 2013 et mars 2014 répartis dans trois régions
sur dix
Depuis janvier 2014, trois nouveaux cas ont été
enregistré après le dernier cas d’octobre 2013
Le dernier cas de PVS au Cameroun avait été
enregistré en 2009
 Le Cameroun était en bonne voie pour atteindre
l’objectif mondial d’éradiquer la Poliomyélite en 2018
I. Contexte (2/3)
La survenue de ces cas a été assez surprenante, le
Cameroun ayant été le seul pays en Afrique Centrale à
avoir notifié des cas de polio en 2013 parmi les dix
pays de la sous région. Il y’a lieu de penser que le
virus circule dans toutes les régions.
Le risque de propagation internationale (vers les
pays voisins notamment) est élevé : deux cas déjà en
Guinée Equatoriale liés à celui du Cameroun.
 Le mouvement important des personnes et des biens
au niveau des frontières avec les pays voisins et les
troubles socio politiques dans la sous région sont
quelques facteurs en faveur de l’accroissement de ce
risque de propagation internationale
I. Contexte (3/3)
 Nombreuses et possibles répercussions de la
circulation du PVS sur les plans économique, sociale
et politique: fermeture des frontières, refus d’octroi
des visas, restrictions des changes commerciaux,…
Chaque cas de poliomyélite confirmé est une
épidémie car autour du cas confirmé, il y’a au moins
200 enfants porteurs du virus qui continuent à le
propager
Situation Epidémiologique au Cameroun
(SE 11, 2014)
7
Cas de PVS de
type 1 depuis la
SE 40 en 2013 au
Cameroun
Début de l’épidémie de
polio:
1er cas de cVDPV
enregistré au Cameroun
PVS type 1, Malentouen
Localisation des cas de Poliovirus au Cameroun, 2013-2014
CAE-EXT-MAD-13-168
CAE-EXT-MAK-13-139
CAE-EXT-KOL-13-241
CAE-EXT-KOL-13-288
CAE-OUE-MAL-13-345
CAE-OUE-MAL-13-374
CAE-OUE-MAL-13-375
CAE-OUE-FOT-13-358
CAE-ADA-BAN-14-041
CAE-ADA-KUW-14-025
Pour
01 cas
de PVS
CAE-CEN-DJO-14-077
Malentouen: 1er Cas, 2013
Yoko (Bankim): 2eme Cas, 2014
Caractéristiques des cas de PVS et cVDPV enregistrés au
Cameroun entre
2013 et 2014
II. Réponses du Gouvernement et ses
partenaires
Les 4 stratégies de l’éradication de la Polio
Campagne
De Riposte
aux épidémies
et dans les ZHR
(RATISSAGE)
Activités de
Vaccination
Supplémentaires
DE QUALITE
COUVERTURE VACCINALE
DE ROUTINE ELEVEE ( CV >= 90 % )
Surveillance
des PFA
performante
II. Réponses du Gouvernement et ses
partenaires (1/2)
Quatre missions d’investigation conjointe
(MINSANTE,OMS, Unicef, CAFELTP-CDC) des cas de
poliomyélite pour une meilleure compréhension des
facteurs de risque conduites
Plan d’urgence Polio national validé ;
Coordination des activités de riposte:
Réunion de crise convoquée par le MSP;
Mise en place par le MSP d’un groupe de travail
chargé du suivi des activités de réponse;
Mise en place d’une réunion hebdomadaire des
partenaires techniques et financiers au niveau de
l’OMS (agences SNU, ONG, Ambassades,…);
Téléconférences avec IST/AFRO (04);
II. Réponses du Gouvernement et ses
partenaires (2/2)
 Plan de communication remis à jour et validé
 10 consultants nationaux et 04 consultants
internationaux de l’OMS ont été déployés dans les
régions pendant trois mois pour appuyer les
préparatifs des campagnes et les activités de
surveillance épidémiologique
 Renforcement du PEV-R:
 Supervision formative
 Amelioration de l’offre des services de vaccination
Evolution du nombre d’enfants vaccinés (0 – 59 mois) lors des
JNV d’Octobre 2013, janvier, février et mars 2014 dans la
partie méridionale Cameroun
3,000,000
2,747,021
2,561,447
2,593,790
Janvier 2014
Février 2014
2,500,000
2,200,239
2,000,000
1,500,000
Octobre 2013
Mars 2014
08 passages de campagne de riposte : 04 en 2013 et 04
en 2014 avec en moyenne 4 730 213 enfants âgés de 0 à
5 ans vaccinés à chaque passage au niveau national
Les quatre scenarii de la riposte depuis la découverte des cas de polio en 2013
Riposte cVDPV
Riposte PVS & cVDPV
Riposte PVS à 2
cibles: 0-59 mois et
0 – 10 ans
Riposte PVS
nationale à une
cible: 0-59 mois
III. Difficultés
Niveau d’information des parents et enfants manqués lors des JNV d’Octobre
2013, janvier, février et mars 2014 au Cameroun
CV
86%
Enfants manqués
18%
85%
17%
16%
84%
83%
14%
82%
12%
80%
79%
10%
8%
78%
8%
8%
77%
6%
6%
76%
4%
74%
2%
72%
0%
Octobre 2013
Janvier 2014
Février 2014
Mars 2014
 Faiblesses dans les activites de communication
III. Difficultés
 Plusieurs ménages non vistités
Plusieurs enfants cibles manqués
Accroissement des refus liés a certains groupes
religieux
Insuffisance de moyens logistiques pour répondre
aux défaillances observées dans les zones à haut
risque identifiées
Contraintes de financement des campagnes et
d’autres volets de la réponse comme la vaccination
de routine et la surveillance épidémiologique
IV. Prochaines étapes
 Mener un tour d’AVS Polio de qualité (Cibles enfants 0 à 5
ans): en Juillet 2014;
Bonne préparation (microplanification, cartographie,
itinéraires, formation);
Choix des superviseurs, vaccinateurs, mobilisateurs;
Visites et revisites effectives;
Équipes spécifiques : marchés, gares routières, Eglises,
visites à domicile le soir après les champs.
Coordination effective
 Poursuivre la sensibilisation en faveur de la vaccination à
tous les niveaux;
 Poursuivre les activités de renforcement de la
surveillance épidémiologique;
V. Défis
• Interruption de la circulation du PVS
au plus tard le 31 juillet 2014
Ensemble, conjuguons nos efforts
pour un pas décisif vers l’éradication
de la polio au Cameroun
Plus jamais ça!

similar documents