Se présenter en 2 minutes

Report
Se présenter en 2 minutes
UCL – 31 mars 2014 – Jean-Michel BLANCHEZ
Objectifs du module
22

Donner les bases pour se présenter efficacement

Un maximum de communication pratique en un minimum de temps !

Montrer l’importance de se préparer à cette question essentielle posée
dans tout entretien d’embauche

Diminuer le stress liée à cet exercice
Organisation de la ½ journée théorique
 Définition d’un « speech »
 Utilité de se présenter de manière concise et professionnel
 Fond – contenu
33
Définition de votre présentation d’introduction
Votre présentation est votre carte de visite…
Autrement dit, votre « speech » d’introduction doit donner envie
d’en savoir davantage sur vous !
44
Objectifs
Vous démarquer, sortir du lot
très rapidement !
Comment ?
1. Réussir le premier contact, premiers mots avec
l’employeur potentiel (première bonne impression)
2. Permettre à votre interlocuteur d'avoir une vue
d'ensemble de votre profil, de vos principales
qualifications et lui donner envie de mieux vous
connaître
55
L’importance de connaître les marchés ouverts et
cachés !
 C’est le lieu de rencontre entre des personnes qui proposent leurs
compétences, leurs services et des organisations susceptibles d’utiliser
ces compétences et ces services en échange d’une rémunération.
 Ce lieu n’est pas toujours un endroit formellement dédié à cela !
66
6
Explorer son marché de l’emploi
 Le marché de l'emploi est comparable à un iceberg :
partie visible
partie cachée
77
7
Employeur
Entourage direct:
Equipe
Département, collègues…
Marché
« caché »
Environnement:
Club, loisirs, amis,…
= 80%
DRH:
-Interne
- Réserve
-Intérim, R&S
Marché
« visible »
= 20%
88
Offres
emploi
Offreur de
services
8
Imaginons…
Vous rencontrez par hasard le patron de la boîte de vos rêves dans un
ascenseur.
Une occasion en or ! Mais que dire….?
 « J’ai 25 ans, après mon CESS en poche, j’ai choisi de faire des études de
commerce pour me garder un maximum de portes ouvertes bla bla bla… »
STOOOP ! ON S’ENDORT DEJA !
 « Euuh.. vous…allez à quel étage ? »
MOUAIS !! MAIS VOUS RESTEZ UN
INCONNU PARMI LES INCONNUS !
 « Ma passion, c’est la collection de cannettes »
ASSEZ PERCUTANT, MAIS VA-T-ON RETENIR DE VOUS UNE IMAGE
PROFESSIONNELLE ?
99
Constat…
Très peu de personnes se préparent à cet exercice…
Le jour J, elles improvisent
Et quand bien même elles se préparent à l’avance, elles n’ont pas
forcément la bonne technique pour se présenter en 2 minutes.
Quand on sait que la première impression est décisive…
Avouons que C’EST DOMMAGE !
10
10
Votre présentation doit donc
 Etre préparée
 Vous représenter, refléter votre personnalité
 Etre personnalisée à la situation
 Susciter l'intérêt et accrocher votre interlocuteur
 Etre facile à comprendre, fluide et soignée
 Etre précise, claire et complète
11
11
Savoir se présenter en 2 minutes chrono!
 En dehors de la rencontre fortuite, un entretien de recrutement de type nondirectif démarre très souvent par une formule rituelle : présentez-vous !
 Ce type d’entretien est pratiquement tout le temps utilisé en intérim !
 Vous avez alors 2 min. pour faire bonne impression et donner envie d’en
savoir davantage par un entretien plus approfondi
 Alors soignez votre entrée en matière !
Préparez-vous minutieusement…
12
12
Se présenter en 2 minutes chrono!
 Pour être percutant, travaillez votre présentation en amont
 En vous préparant, vous éviterez le stress de l'improvisation
 Faites le point sur votre parcours professionnel, votre projet de carrière, votre
vision du poste visé.
 Pensez à positiver vos éventuelles périodes d'inactivité
 Collectez des informations sur la personne que vous allez rencontrer
Elaborez votre argumentaire
et entraînez-vous à le formuler
afin d'être capable de l'énoncer de manière
naturelle et percutante !

13
13
Exercez-vous avec votre entourage
Se présenter en 2 minutes chrono!
 En un temps record, donnez envie au recruteur de mieux vous connaître !
 Démarrez par votre présentation personnelle
 Déclinez votre identité rapidement (ex.: si vous pensez que pour le poste
votre statut de parent, ou votre âge, est un plus, parlez-en, sinon attendez
que le recruteur vous pose la question)
 Poursuivez par votre présentation professionnelle :
 Faites ressortir le fil conducteur de votre carrière ou de votre parcours
formatif
 Finissez en exposant le lien entre votre projet, vos compétences, et le poste
proposé.
 Vous pouvez conclure par une formule du type " Voilà pourquoi je pense être
l'homme (ou la femme) de la situation."
14
14
Petit plus : Rassurez votre interlocuteur
Comment ?
 Valorisez vos succès à des postes similaires ou toutes les expériences,
mêmes extra-professionnelles, qui montrent que vous possédez les qualités
requises pour le poste. Les TP sont également une expérience !
 Souligner vos atouts. Exemples :
 vous êtes jeune et célibataire pour un
poste qui requiert une très grande disponibilité
 vous êtes expérimenté pour un poste
qui exige du doigté et de la diplomatie
 Objectif ultime : Inspirer confiance !
15
15
Important
 Présentez toujours votre vie professionnelle sous l'angle de l'évolution !
 Même si vous avez passé les 5 dernières années dans un projet étude, mettez
en valeur ce qui changé durant cette période





le périmètre de responsabilité
l’évolution du matériel utilisé
l’intégration de nouveaux étudiants dans un projet,
l’évolution de vos tâches au sein de ce groupe,
les tâches d’un autre étudiant ou collègue qu’on vous
aurait confiées pendant son absence,
 ..
Objectif : Donner une image dynamique !
16
16
Définir son expertise
 Déterminez vos compétences-clé, celles pour lesquelles
 vous êtes reconnu comme expert
 vous faites la différence avec vos collègues
 Faites appel à votre entourage professionnel ou pédagogique
Ces aptitudes peuvent être très simples :





17
17
Une très bonne organisation et gestion des priorités
Une bonne dextérité
Une capacité à s’adapter facilement à un nouvel outil, machine,…
Une compréhension rapide des priorités en cas de surcharge
Un très bon communiquant...
Déterminer des contextes probants
 Pour chacune de ces compétences, se remémorer une anecdote, une
situation, un fait, qui apporte directement une preuve de ce que l'on avance.
Exemple :
 « Je suis un expert en matière de détection des erreurs informatiques. D'ailleurs,
c'est moi qui suis intervenu l'an passé lorsque nous avons été confrontés au grand
bug informatique qui nous avait bloqué toute une journée ».
 « Je suis un très bon communicant. D'ailleurs, c'est systématiquement à moi que
l'on demande de faire le petit discours à l'occasion d’un mariage, d’un
anniversaire, d’une animation dans le cadre d’un Kot à projet,… »

18
18
Annoncer une compétence immédiatement replacée dans une situation concrète
permet d'aider son interlocuteur à la mémoriser.
Bien mener sa présentation
Initier le contact

Que l'on ait eu la possibilité de se renseigner ou non en amont sur la personne, il est
nécessaire de bien soigner sa prise de contact de façon à ce que sa présentation soit
efficace et qu'elle porte ses fruits.

En revanche, certains lieux restent plus difficiles pour initier le contact.
On parle souvent de l'ascenseur pitch.
19
19
 Cette situation est plus complexe, car l'ascenseur est un cadre dans
lequel il n'y a pas de communication. Il faut donc mettre l'accent sur le
non verbal pour bien montrer qu'on est en situation de communication
(ex.: regarder dans les yeux, sourire,…).
 L'entrée en matière sur la pluie, le beau temps, la circulation difficile est
souvent la meilleure. Elle permet d'obtenir un acquiescement et d'entrer
simplement en contact.
20
20
20
Bien mener sa présentation
Créer du lien
 Montrer que l'on s'intéresse à l'autre. Conserver à l'esprit qu'on n'est pas là
pour discuter ou pour débiter son discours, cela n'intéresse personne.
 Montrer en quoi je peux intéresser mon interlocuteur et lui apporter quelque
chose.
 C'est aussi en rendant rapidement la parole à son interlocuteur que sa
présentation rapide est la plus réussie. Ce qui est important dans l'échange,
c'est surtout ce que l'on va arriver à faire dire à son interlocuteur.
21
21
Soigner la forme en s'entraînant
 Après ce premier travail sur la matière, s'exercer sur la manière de la
présenter s'impose.
Une étape à ne pas négliger !!!
 Tester sa présentation
 Chronométrer
 Avoir un style très oral et travailler l'articulation des idées
 La tester auprès de son entourage
22
22
Bien mener sa présentation
Clore la prise de contact
 Pas question de s'en tenir à la présentation stricto sensu et se séparer une
fois l'échange terminé.
 A la fin de tout entretien : toujours se montrer proactif, en demandant la
suite du parcours, clore l'échange sur un point de mire commun.
 Je vous appelle pour nous programmer un rendez-vous ?
 Quel est la suite de la procédure ?
 Quand puis-je espérer vous revoir ?
23
23
Les pièges à éviter
Se justifier
 Se préparer à être confronté à des questions embarrassantes.
Ne jamais se justifier, car cela implique toujours un discours négatif.
Or, il est nécessaire de toujours servir un discours positif !
 Comment avez-vous pu rester si longtemps à ce poste alors qu'il ne vous
plaisait pas ? Comment est-ce possible qu’avec un tel diplôme vous n’avez
pas encore trouvé ?
 On peut s'être trompé pendant quelques temps ou avoir passer du temps à
trouve sa voie professionnelle, mais ce qui importe,ce sont les projets et l'avenir.
24
24
Les pièges à éviter
Dénigrer

25
25
Il faut également éviter de dénigrer son entreprise, un service, son supérieur
hiérarchique, un professeur car « on ne sait jamais qui est véritablement la personne
en face, ses propres valeurs, son réseau. »
Les pièges à éviter
Attendre que la personne initie le contact
 Ne pas « attendre que la personne initie le contact », car il risque de ne rien
se passer...
 C’est à nous à prendre le contrôle de la situation
26
26
Merci pour votre attention…
Et, une seule consigne :
27
27

similar documents