le fonds competitif national du ppaao/wapp

Report
LE FONDS COMPETITIF
NATIONAL DU
PPAAO/WAPP
PROGRAMME DE PRODUCTIVITE AGRICOLE EN
AFRIQUE DE L’OUEST (PPAAO/WAAPP)
 PPAAO/WAAPP : Programme de la Communauté
Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest
(CEDEAO),
 Financé par la Banque Mondiale sur 2 phases de 5
ans,
 Coordonné au plan régional par le CORAF/WECARD,
 Objectif : Générer et diffuser dans les pays
participants, de nouvelles technologies dans les
domaines prioritaires qui sont en adéquation avec
ceux de la région, pour une intensification durable
des productions agricoles
INTRODUCTION
• Les défis de l’agriculture burkinabè ne peuvent être
relevés que par les seules structures nationales de
recherche parce qu’elles ne disposent pas de :
– ressources humaines suffisantes ,
– ressources financières suffisantes;
– ressources physiques suffisantes.
• Les défis sont abordés à travers un système national
de recherches agricoles (SNRA) constitué de toutes
les structures ayant des compétences et capacités de
recherche dans les domaines agricoles en vue de :
– placer la recherche dans un contexte de mondialisation.
– mettre en synergie, d’organiser et de systématiser la
coopération dans le domaine de la recherche agricole
INTRODUCTION
• Le SNRA contribue à :
– décloisonner les différentes institutions ;
– Favoriser
l’émergence
d’équipes
de
recherche
pluridisciplinaires et performantes, sur la base de leurs
avantages comparatifs.
• Pour consolider le système, le PPAAO a mis en place
un Fonds National, « Financement à la demande du
développement et de l’adoption des technologies »
dénommé Guichet national 2, finançant la recherche
agricole et agro-alimentaire sur la base d’une
compétition saine et organisée entre les équipes de
recherche : le FCN (Fonds compétitif national).
PPAAO est mis en œuvre à travers quatre (04) composantes
COMPOSANTES ET STRUCTURES DE
MISE EN ŒUVRE DU PPAAO / WAAPP
Burkina Faso
Composante 1
Conditions
Propices à la
Coopération
Régionale en
matière de
développement et
dissémination de
technologies
améliorées
Coordination
régionale +
ministères
Composante 2
Centre
National de
Spécialisation/
Fruits et
légumes
(CNS-FL)
INERA en
collaboration
avec IRSAT
Composante 3
Génération et
adoption de
technologies
sur la base de
financements
à la demande
CORAF (guichet
régional FC)
CNRST (guichet
national FC)
Composante 4
Coordination
de projet,
gestion, suivi
et évaluation
UNGP
(PAFASP)
PPAAO est mis en œuvre à travers quatre (04) composantes
PPAAO Burkina
Entrée en vigueur de la première phase :
juillet 2011 pour une durée de 5 ans
25
Placé sous la tutelle technique du Ministère de
l’Agriculture et de la sécurité Alimentaire (MASA)
Coordination Nationale est adossée à la
Coordination Nationale du Programme d’Appui aux
Filières Agro-Sylvo-Pastorales (PAFASP)
PTBA validé par un Comité National de Pilotage
FONDS COMPETITIF NATIONAL
(FCN)
 Objectif: renforcer les programmes agricoles
centrés sur les priorités par des mécanismes de
financement transparents pour les activités à la
demande de Recherche et Développement au
Burkina Faso.
Filières prioritaires : Riz, Maïs, Niébé, Bétailviande, karité, mil, sorgho, volaille locale Les
activités éligibles couvriront les principales
contraintes au développement des filières:
nouvelles technologies mais aussi sur celles dites sur le
tas, qui pourraient avoir un impact rapide.
FONDS COMPETITIF NATIONAL
(FCN)
 Mécanisme de financement des Projets
• FCN finance des projets de Recherche-Développement
destinés à la réalisation des priorités nationales.
• Durée des financements : 1 à 3 ans
• Mode de soumission : appel à projets compétitifs
• Les conditions d’éligibilité des requêtes ;
• Les dates de clôture des appels d’offres ;
• Un formulaire de rédaction et les critères d’évaluation pour
chaque type de projet de recherche.
– Budget moyen : 40 millions
• Qui peut soumissionner ?
 Equipes nationales
 Organisme de coopération basée au BF
 Institution extérieure associée à une structure nationale
FCN
• Les Organes du FCN sont :
– le Comité de Pilotage du Programme du PPAAO :
• Orientation des thématiques de recherche.
– le Conseil de gestion du Fonds National de la recherche et
l’Innovation pour le Développement (FONRID) :
• élabore la stratégie globale du fonds,
• approuve le règlement intérieur, les manuels, les budgets et programmes de
travail du fonds,
• décide des thèmes des appels d’offre et du financement des activités de
recherche.
– le Comité Scientifique et Technique (CST) du FONRID et la
Direction scientifique du CNRST
• Présélection et du classement des propositions des équipes de recherche
sur des critères de qualité scientifique ;
• suivi et l’évaluation technique des projets de recherche;
Le CST est assisté par un groupe d’experts-évaluateurs choisis intuitu
personae au Burkina Faso
FCN
• La DS applique les décisions du CST :
– prépare et soumet à l’adoption du CST les projets
de programme et de budget annuels d’activités du
fonds,
– apporte aux équipes de recherche toute
l’assistance requise pour la bonne préparation des
dossiers de soumission,
– met en œuvre les décisions attributives du CST
Recherche développement :
De quoi parle-t-on ?
• Les projets de recherche financés par
le Guichet national 2 sont destinés à la
réalisation des priorités nationales,
spécifiquement axées sur la recherchedéveloppement.
• RD : Travaux de recherche entrepris en vue
de produire des savoirs, des technologies et
des innovations pour répondre à un problème
de développement ;
R$D – développement d’affaires
La recherche développement ne couvre pas la
commercialisation d’un produit déjà disponible sur le
marché :
–
Ex: vente de semences, création de marché pour un
produit importé
La recherche-développement comprend toujours un
élément significatif de nouveauté et de création de savoirs
nouveaux
Il s’agit d’un processus allant de la conception à la
production de savoirs nouveaux et à la mise sur le marché
d'un nouveau produit pour résoudre un problème de
développement
Critère d’évaluation des projets
Eligibilité :
•
•
Prise en compte des filières prioritaires
Partenariat interinstitutionnel :
–
–
•
Identification du coordinateur et du consortium du projet :
–
•
dans la préparation et dans la sa mise en œuvre.
participation obligatoire d’au moins deux types d’acteurs différents
(chercheurs, ONG, OP, Secteur privé, Universités…) dont
obligatoirement une institution nationale de recherches agricoles
Spécification claire de l’entité de coordination du projet et des
partenaires
durée du projet et montant financier : conformes aux
indications de l’appel
Critère d’évaluation des projets
Eligibilité :
• engagement des partenaires
– Indication claire des ressources humaines, financières et
matérielles qui seront fournies par les différentes équipes
impliquées dans le projet, étant entendu que le projet vise à
donner, une valeur ajoutée aux travaux réalisés par chacune
des équipes au plan national. La proposition doit inclure les
engagements signés de la part de chacun des participants
indiquant clairement les ressources mobilisées.
• conformité avec les règles de présentation des
projets :
–
Les propositions doivent respecter les procédures indiquées
dans l’appel à propositions. Tout document manquant
justifiera le rejet de la proposition.
Critère d’évaluation des projets
Critères Techniques d’évaluation :
• qualité scientifique et technique :
– Les objectifs de la proposition doivent montrer
clairement comment ils répondent à la priorité définie
dans l’appel à proposition
– Les hypothèses de recherche doivent être clairement
définies et la méthodologie pour les vérifier,
rationnellement structurée.
• diffusion et valorisation des résultats
– explication claire des modalités envisagées pour la
diffusion et la valorisation des résultats obtenus
pendant le projet.
Critère d’évaluation des projets
Critères Techniques d’évaluation :
• Qualité du partenariat
– Le processus participatif mis en œuvre dans l’élaboration du
projet
– La composition du consortium et notamment la diversité de ses
composantes,
– La complémentarité et la qualité de l’interaction des différentes
composantes du consortium.
• Capacité de gestion financière et institutionnelle
• Impact social économique et financier
• impact environnemental
Critère d’évaluation des projets
Critères financiers :
•
•
Budget présenté clairement et justifié par rapport aux actions entreprises
Respect des dépenses éligibles
– main d’œuvre occasionnelle ;
– Les frais de déplacement (transport et perdiem) ;
– Les frais de documentation, d’analyse de laboratoire, d’analyse bio
métrique et d’autres appuis fournis par une autre institution;
– Les intrants agricoles et le petit équipement agricole ;
– Les produits et petits équipements de laboratoire ;
– L’équipement informatique;
– Les frais d’entretien/réparation de véhicules et motos ;
– Les frais de carburant et lubrifiant ;
– Le mobilier et matériel de bureau ;
– Les coûts de formation, de réunions et d’ateliers,
– Les frais de maintenance des équipements et infrastructures mis à
la disposition du projet ;
– Les frais de dissémination et valorisation des résultats (ateliers,
publications etc…).
Acquis du FCN
 Financement en cours de 6 projets RD depuis 2013
 Projet FCN/01: Exploitation de la variabilité génétique dans la lutte
contre les parasitoses gastro-intestinales chez les races locales
ovines du Burkina Faso.
 Projet FCN/02: Amélioration de la compétitivité du beurre de karité
 Projet FCN/03: Valorisation en milieu paysan des acquis de la
recherche pour lutter contre la dégradation et le vieillissement des
peuplements de karités en fonction de la zone climatique au Burkina
Faso
 Projet FCN/04: Amélioration du procédé et des équipements
d’étuvage du riz local
 Projet FCN/05: Le Système de Riziculture Intensive (SRI) : une
nouvelle approche de la gestion intégrée de la culture du riz
 Projet FCN/06 : Accroitre la rentabilité financière des cultures
fourragères pour l’amélioration des productions animales au BF : Mise
en place d’une plateforme d’innovation
 Une dizaine de projets en cours de sélection
Prochaines Etapes
 Identification thématique centrée sur les filières
 Mil, Sorgho
 Volaille locale
 Formation des porteurs potentiels de projets à la
rédaction des projets RD
 3ème Appel à projets
Conclusion
 Peu de structures de la société civile sont porteuses
des projets
 En tant qu’acteurs de terrain les ONG peuvent
contribuer
 à mieux cibler les contraintes de développement
 à mieux orienter les actions de RD
 À une meilleure stratégie de diffusion des résultats de RD
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION !

similar documents