Approche de mise en oeuvre du Renforcement des capacités

Report
LE RENFORCEMENT DES
CAPACITES
Définition, approche méthodologique et
outils techniques
Les 2 concepts clés à la base du
renforcement de capacités
Le renforcement des capacités se réfère au processus
d’amélioration de compétences des individus et de
renforcement institutionnel d’une ou plusieurs
organisations. Deux concepts clés en sont à la base :

la notion de mission : le renforcement des capacités doit
contribuer à ce que les organisations remplissent mieux
leur mission ;
 la notion du bien commun : le renforcement des
capacités doit viser l’amélioration des conditions de vie des
communautés et des populations, ce qui constitue
l’aspiration clé des organisations sociales.
2
Une définition possible de
“renforcement de capacités”
« Contribuer à faciliter la consolidation,
conjointement avec les acteurs, de leurs
capacités au niveau individuel,
organisationnel et sectoriel, pour leur
permettre d’évoluer et de s’adapter aux
nouvelles exigences du contexte et pour
jouer le rôle qui leur appartient dans un
schéma/modèle de partenariat »
3
Les objectifs du renforcement de
capacités



Accroître ou mieux utiliser les compétences, les
capacités, les ressources ;
Améliorer et renforcer la compréhension et les
relations entre les acteurs de la société civile, les
instances de l’Administration, le secteur privé et les
bailleurs de fonds ;
Impliquer les questions de valeurs, attitudes,
motivations et conditions pour appuyer un
développement durable.
4
… ce qu’il faudrait éviter …
 Un
modèle unique d’acteur
 Une seule mission pour tous les acteurs
(ex. la prestation de services)
 Le changement de la mission des OSC
 Toute autre formule qui vise à imposer des
modèles et des schémas d’action
“importés” (par ex. des ONG du Nord)
5
Les conditions






Il doit impérativement exister un noyau de compétences
susceptibles d’être renforcées ;
le renforcement des capacités doit se faire avec la participation
directe (à tous les niveaux) des personnes et des organisations
impliquées ;
l’idée de processus : le renforcement des capacités nécessite un
temps suffisant pour avoir un impact ;
sa nature multidimensionnelle : le renforcement des capacités
peut, et devrait davantage s’appliquer à trois niveaux différents dans
une strate ci-après définie
le renforcement des capacités vise à obtenir un vrai impact, voir
même une contribution au changement d’attitudes au sein des
organisations et individus concernés.
l’idée de moyen : le renforcement des capacités ne doit pas être
considéré comme un but en soi ;
6
Le modèle systhémique du renforcement
de capacités
Le niveau de l’organisation : identité
et critères d’efficacité et efficience
Renforcement des
compétences
1
individuelles +
Efficience
leadership
stratégique
L’identité (développement des
valeurs et la mission) +
gestion efficace et efficiente
Compétences techniques,
engagement avec
l’apprentissage et la notion de
perfectionnement progressif +
leadership stratégique
Le niveau institutionnel : le secteur
Développement des capacités et
compétences pour la
collaboration, la construction
de la confiance et l’innovation
7
Schématisation du processus de
renforcement de capacités
Identification des problèmes (besoins en renforcement des capacités) au
niveau local (cadres locaux de concertation, tables rondes, focus groupe,
diagnostic institutionnel de quelques OSC, rencontre d’information avec
quelques acteurs et partenaires de la société civile).
Analyse des thèmes retenus et proposition des priorités (concertation
nationale / réunions thématiques)
Validation par le Comité Ad Hoc des thèmes prioritaires de renforcement des
capacités des OSC
8
Elaboration, lancement et animation de l’Appel à Candidature sur les
thèmes prioritaires retenus pour les demandeurs.
Communication du schéma et invitation des OSC à soumettre leurs
candidatures (par niveau et par région ; base annuelle).
Elaboration et lancement de l’appel à manifestation d’intérêt pour le
recrutement des experts courts termes en vue de la mise en œuvre des
actions de RC.
9
Analyse des candidatures (par niveau et par région). Analyse
institutionnelle des OSC demandeuses et fixation du parcourt individuel.
Analyse des dossiers de candidature des experts courts termes pour la
mise en œuvre des actions de renforcement des capacités.
OK
Signature de conventions
opérationnelles entre UGP
et OSC
REJET
Feed back aux OSC
Motivation du rejet
Mise en œuvre des
activités
Suivi / Evaluation
10
Techniques du Fund raising
Opérationalisation du plan stratégique
Capitalisation
Communications et relations publiques
SuiviEvaluation
Stratégies et supports de
communications
Reporting
Gestion
Techniques/outils de suivi-évaluation
Stratégi
e
Equipements
Outils de gestion comptable et
financière
Audit et suivi budgétaire
Budget
Compétences techniques et
sectorielles (RH)
Manuel de procédures de gestion
administrative et finanière
Conception montage des projets
Identité
Politiques sectorielles
CANDIDATS
Plan stratégique et opérationnel
Action de renforcement des capacités
Secteur d'activités clair
Financement
Membership
Gouvernance de l'organisation
Vision partagée des objectifs
Niveau de Sructuration*
Sigle de l'organisation
N° Enregistrement
SUPPORT DE DEPOUILLEMENT DES DOSSIERS D’APPEL A CANDIDATURE
DOMAINES DE RENFORCEMENT DES CAPACITES
Communication Fund raising
11
BESOINS PRIORITAIRES IDENTIFIES SUITE AU
SONDAGE ET AU DIAGNOSTIC INSTITUTIONNEL

Elaboration de plans stratégiques
 Mise en place d’outils et de systèmes de gestion
comptable
 Conception et montage de projets
 Outils et systèmes de suivi évaluation
 Internet et informatique
 Communication et visibilité
 Fund raising
 Capitalisation
 Equipement
 Alliance stratégique
 Gestion des ressources humaines
12
Quelques instruments du renforcement
de capacités utilisés par le Programme
Les stratégies et les programmes en matière de renforcement
institutionnel des organisations de la société civile intègrent normalement
une pluralité d’instruments, dont :

L’accès et la dissémination de l’information ;

Les espaces d’échanges ;

La formation ;

La facilitation et l’accompagnement ;

L’appui conseil ;

La collaboration inter organisationnelle ;

la mise en réseau ;

Le feedback et la capitalisation des expériences ;

L’institutionnalisation des approches testées.
Un programme de renforcement institutionnel n’utilise pas généralement
un seul de ces instruments mais une combinaison d’instruments, ce
qui sert davantage à atteindre les différents objectifs des trois niveaux du
modèle systémique de renforcement de capacités.
13
Quelques domaines prioritaires pour le
renfoncement de capacités
1.
Capacités de gestion (financière, planification stratégique, etc.).
2.
Capacités par rapport aux nouvelles technologies de l'information
3.
Capacités à motiver les personnes et à promouvoir des collaborations
entre les acteurs.
4.
Capacités de mise en réseau (par exemple : comment tisser des
liens/réseaux efficaces entre organisations?).
5.
Capacités de leadership et de dialogue (par exemple : comment préparer
un dossier de lobbying? Comment établir des liens avec les décideurs?
Comment défendre une cause et en assurer le suivi?).
6.
Structures représentatives (par exemple : comment construire une
plateforme regroupant différentes organisations ayant la capacité de
parler d'une seule voix?).
7.
Capacités de formulation et de rédaction (surtout en ce qui concerne des
propositions de projets).
8.
Capacités d'analyse politique (par exemple: comment maîtriser des
textes légaux, des accords commerciaux, des documents de politique?).
9.
Apprentissage institutionnel (comment éviter que le départ d'une
personne clef entraîne la disparition des connaissances de
l'organisation?).
14
Le rôle de l’AT dans le renforcement de
capacités de la SC
La facilitation du processus de renforcement
de capacités
L’accompagnement des acteurs selon des
parcours individualisés
L’animation de sessions de formation
15
COMMUNICATION
 Fabrication
de l’enseigne du Programme
 Choix du logo du Programme
 Conception et multiplication de support de
communication (dépliant, papier entête,
…)
 Elaboration du plan de communication
 Conception et montage du site web suivie
de mises à jour
 Publication de différents outils dans les
médias (radios, presse, sites web, …)
16

similar documents