L analyse TFE 08-09

Report
De la question de départ à la
problématique…
L’analyse
Travail de Fin d’Études
IFSI site Montbéliard
Année 2008-2009
Le TFE est le commencement
d’une démarche de professionnalisation,
appuyée sur le raisonnement clinique.
Tout au long de la formation,
• …le raisonnement clinique est le pivot de la
spécificité professionnelle infirmière.
• Vous ne pouvez pas faire l’économie de la
trace écrite, professionnelle et scientifique!
L’apprentissage de l’écrit
• doit faire partie de vos objectifs de formation,
depuis l’écrit professionnel jusqu’à l’écrit
scientifique…
✐✐✐L’acte d’écrire est ainsi
envisagé
• …comme un moyen au service de
l’écriture professionnelle et de l’écriture
scientifique.
✐✐✐
Les règles d’écriture
Guide de présentation du TFE en IFSI
Région Franche Comté
La recherche documentaire
Où en êtes vous à ce stade du travail?
Un point s’impose sur toutes les
lectures retenues
• Mots clés et concepts récurrents
• Idées fortes mises en évidence
• Confrontation de ces idées à partir de points
communs et de différences théoriques
• Pistes théoriques possibles pour étudier la
question de départ
• Choix parmi ces pistes en fonction de leur
pertinence et de votre sensibilité théorique.
✐ ✐✐ L’écriture formalisée
de ces idées fortes…
✐ s’impose pour « y voir plus clair »
et pour assurer une traçabilité de son
cheminement ✐
L’analyse de contenu
• Analyser le contenu d’un document ou
d’une communication, c’est, par des
méthodes sûres, rechercher les informations
qui s’y trouvent, dégager le sens ou les sens
de ce qui est présenté, formuler et classer
tout ce que contient ce document ou cette
communication.
L’analyse de contenu se veut une
méthode capable…
…d’effectuer l’exploitation totale et
objective des données
informationnelles.
Tout document, parlé, écrit ou sensoriel,
contient potentiellement…
• …une quantité d’informations sur la
personne qui en est l’auteur, sur le groupe
auquel elle appartient, sur les faits et
événements qui y sont relatés, sur les effets
recherchés par la présentation de
l’information, sur le monde ou sur le
secteur du réel dont il est question.
Or la lecture, l’audition, disons d’une manière
générale la perception de ces informations …
• sont filtrées, amputées, déformées par toute une
série de sélections et d’interprétations provenant
des centres d’intérêts, des préjugés, des « a
priori » idéologiques, des motivations, des
passions, de la mauvaise foi, etc., et par les
faiblesses ou les éclipses de la perception, de
l’attention, de la connaissance de la langue et du
code utilisé, ou de l’acuité intellectuelle ellemême.
L’analyse de contenu a pour
souci premier…
…d’éviter le recours à l’intuition, aux
« impressions personnelles » et d’éliminer
la subjectivité de l’opérateur.
Critères de l’analyse de contenu
•
•
•
•
Objective
Exhaustive
Méthodique
Quantitative *
« Le but général d’analyse…
• …est indispensable pour qu’il s’agisse
d’analyse de contenu, mais le chercheur
n’a aucune idée de ce qu’il va découvrir
en effectuant l’analyse. »
Méthodologie générale de
l’analyse de contenu
Précautions nécessaires pour
éviter les biais
 L’incompréhension du sens
 Les biais affectifs et idéologiques
L’incompréhension du sens
 La compréhension du langage utilisé exige
la parfaite connaissance de la langue
 La compréhension des idées
…au- delà des mots…, c’est bel et bien
l’idée qu’il faut retrouver
Les biais affectifs et idéologiques
 Influence du degré de sensibilité et
d’émotivité de l’opérateur
 Influence de son idéologie, de sa théorie
« a priori » et de son hypothèse de travail
Influence de l’idéologie de l’opérateur,
de sa théorie « a priori »…
…et de son hypothèse de travail
L’idéologie intervient comme « système
résistant à la dissonance cognitive »,
c’est à dire qu’elle agit à l’insu de
l’opérateur comme un filtre, un miroir
déformant…
Une théorie explicative a
priori conduira inévitablement à
rechercher dans certaines directions plutôt que
dans d’autres, à manipuler les informations pour
leur « faire signifier » ce qui est attendu.
Même l’hypothèse formulée
intervient comme facteur d’interprétation
des données et des résultats.
Méthodes d’investigation
à mettre en place pour conduire le
travail de recherche
Choix de la structure
Etude réalisée dans:
• une institution hospitalière
• dans une unité spécifique de…
Choix de la population interviewée
* infirmier(e)
L’échantillon est déterminé par l’IFSI
Choix et élaboration des outils
 entretiens (2)
 ou observations (8)
 ou étude de documents (8)
Choix de la méthode d’analyse…
… méthode qualitative, à l’aide de
grilles d’analyse élaborées à partir du
cadre théorique
L’analyse,
en grec analyser, signifie « analuein »,
délier
C’est l’action de décomposer un
tout en ses éléments essentiels.
Analyser, c’est…
• Questionner le sens,
• Se situer dans une démarche de
professionnel responsable,
• Approfondir et faire des liens,
• Rechercher le Q, Q, O, Q, C, P
• Identifier les causes et les effets (diagramme
d’ISHIKAWA)…
Analyser, c’est…
• Questionner les liens et structurer sa
réflexion en suivant un fil conducteur
* question de départ,
* grille d’analyse professionnelle…
QU’EST-CE QUE JE CHERCHE?
L’analyse des informations
se réalise en deux temps
L’analyse des entretiens
L’ensemble des discours produits par
l’interviewer et les interviewés doit
être retranscrit de manière littérale*.
La retranscription littérale* utilise
les signes conventionnels de la
ponctuation pour traduire la parole
orale en texte écrit.
Les catégories
• « Une analyse de contenu vaut ce que
valent ses catégories. »
Berelson
Premier temps
• Restitution des informations recueillies
après classement par thèmes
• L’apprenti chercheur n’intervient pas
• Il restitue de manière structurée le point de
vue des personnes enquêtées sans
interprétation, sous forme d’une synthèse*.
La synthèse* doit apparaître
…impérativement dans les
annexes du travail finalisé.
Deuxième temps
2.1 L’analyse des données
d’enquête
2.1 L’analyse des données
d’enquête
• Il s’agit de « faire parler » les données
recueillies au regard de l’objet de
recherche
• Faire des liens, c’est comparer, c’est
rapprocher, c’est opposer les données
2.2 La discussion
• « Discuter », c’est croiser les résultats de
l’enquête et les données du cadre théorique
• Il s’agit d’expliquer, d’interroger et/ou
d’émettre des hypothèses de réponse
• Les considérations personnelles de l’apprenti
chercheur ne sont pas attendues, c’est ce qui
donne un caractère scientifique à la
démarche
Confrontation des résultats de
l’enquête avec la question de départ
Le travail exploratoire permet alors
…de se réinterroger sur la
formulation de la question de
départ
La question réajustée devient
…la problématique
Analyser, c’est également mesurer
la pertinence:
✐ Des questions posées ou des items de son
outil d’enquête
✐ Des conditions de réalisation de celle-ci
Bon travail!
DIAPOS bonus
Le diagramme d’ISHIKAWA
Recherche de la cause d’un problème
C’est la stratégie des 5 M:
• Méthodes: comment
• Main d’œuvre: personnes
• Milieu: environnement, contexte
• Matière: contenu
• Matériels: outils, moyens
Exemple de diagramme
d’ISHIKAWA …
• Les causes se classent ensuite par ordre
d’importance en déterminant les causes principales
• Règle de Pareto: 80% des effets sont dus à 20%
des causes

similar documents