wifi

Report
Sommaire
1. Définition : WLAN
2. Normes Wifi
3. Equipements
4. Modes de fonctionnement
5. L’architecture du Wifi
6. La couche physique
7. La couche liaison de donnée
8. Installation d’un réseau Wifi
9. Le débit
10. La sécurité
1. Définition
Un WLAN est un réseau sans fil qui permet de relier des ordinateurs
portables, des machines de bureau, des PDA ou tout type de
périphérique sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres en intérieur
(généralement entre 20 et 50 mètres) à plusieurs centaines de mètres
en environnement ouvert.
Un WLAN est constitué de points d’accès (AP : Access Point)
équipés d’une antenne (ou plusieurs) et d’une interface réseau
Ethernet (ou plusieurs) standard. Chaque point d’accès forme une
zone de couverture radio appelée cellule. L’ensemble des cellules
constitue le WLAN.
Les WLAN sont les plus répandus et les plus médiatisés à l’heure
actuelle.
a) WLAN privés ou d’entreprise
Les terminaux mobiles servent à des employés dans l’enceinte de
l’entreprise pour accéder au système interne.
• Exemple : Dans un hôpital, les médecins vont de chambre
en chambre tout en accédant aux dossiers des patients en ligne
et aux applications médicales depuis des PC portables.
Réseaux sans fil d’intérieur
Liaisons extérieures
b) WLAN publics ou hot-spots
Les terminaux mobiles appartiennent à des clients accédant à une
ressource particulière (en général, accès Internet) proposée par le
propriétaire du hot-spot.
Exemple : Des hôtels, des aéroports ou des cafés mettent à la disposition de
leurs clients un accès Internet sans-fil
c) WLAN domestiques :
Un particulier forme un réseau sans- fil pour
connecter un ou plusieurs PC et son accès Internet
•2) Les normes du WIFI - IEEE 802.11
802.11 désigne un ensemble de standards dans le domaine des LAN radio, et le
groupe de travail de l'IEEE (L'Institute of Electrical and Electronics Engineers) qui les
développe.
Exemple de standard : 802.11b, 802.11a, 802.11g , etc
a) 802.11a (1999)
bande de fréquence des 5 Ghz jusqu'à 8 canaux sans
recouvrement (selon la réglementation)
débit théorique : 54 Mbps (~25Mbps en pratique)
portée : 10-100 m
b) 802.11b (1999)
Bande de fréquence des 2.4GHz jusqu'à 14
canaux avec recouvrement partiel (selon la
règlementation)
débit théorique : 11 Mbps (~6Mbps en
pratique)
portée : 10-100 m.
C) 802.11g (2003)
Bande de fréquence des 2.4 Ghz jusqu'à 14 canaux avec recouvrement
partiel (selon la règlementation)
débit théorique : 54 Mbps (~25 Mbps en pratique) compatibilité
ascendante avec 802.11b (impact sur la performance dans une cellule
mixte)
 portée : 10-100m.
d) 802.11n (2008)
 bande de fréquence des 2.4 GHz et des 5 GHz utilisation de « MIMO » (technologie
à antennes multiples)
débit théorique : 540 Mbps
Portée : 10-100
3) Les Equipements WIFI
Wireless adapters ou network Interface Controller, noté NIC. Il s'agit d'une carte
réseau à la norme 802.11 permettant à une machine de se connecter à un
réseau sans fil. Les adaptateurs WiFi sont disponibles dans de nombreux
formats (carte PCI, carte PCMCIA, adaptateur USB, carte compact flash, ...).
AP : pour Access point, parfois appelés bornes sans fil, permettant
de donner un accès au réseau filaire (auquel il est raccordé) aux
différentes stations avoisinantes équipées de cartes WiFi.
4) Modes de fonctionnement de WIFI
a) Le mode ad-hoc (ou IBSS, Indépendant Basic Service Set)
En mode Ad-hoc les machines sans fil clientes se connectent les unes aux
autres afin de constituer un réseau point à point (Peer to Peer en anglais),
c’est-à-dire un réseau dans lequel chaque machine joue en même temps le
rôle de client et le rôle de point d’accès.
L’ensemble formé par les différentes
stations est appelé ensemble de services
de base indépendants (en
anglais Indépendant Basic Service Set,
abrégé en IBSS).
Un IBSS est ainsi un réseau sans fil
constitué au minimum de deux
stations et n’utilisant pas de point
d’accès
 L’IBSS constitue donc un réseau
éphémère permettant à des personnes
situées dans une même salle d’échanger
des données.
b) Le mode infrastructure basic (BSS, Basic Service Set).
Présence d’un point d’accès qui peut
aussi permettre l’interconnexion à
l’Internet.
Pas de communication directe entre les
équipements.
 En mode infrastructure chaque station
cliente (notée STA) se connecte à un point
d’accès via une liaison sans fil. L’ensemble
formé par le point d’accès et les stations
situées dans sa zone de couverture est
appelé ensemble de services de base (en
anglais basic service set, noté BSS) et
constitue une cellule. Chaque BSS est
identifié par un BSSID, un identifiant de 6
octets (48 bits).
Dans le mode infrastructure, le BSSID correspond à l’adresse MAC du
point d’accès, c’est à dire l’identifiant unique du point d’accès
c) Le mode infrastructure étendu (ESS, Extended Service Set)
Extended Service Set : plusieurs
points d’accès (BSS) connectés entre
eux par un système de distribution
(DS).
DS : Ethernet ou un autre réseau
WLAN.
Fourniture d’accès vers un autre
réseau : Internet
Identification de l’ESS par un ESSID souvent appelé SSID
(Service Set IDentifier) représente le nom du réseau et représente
en quelque sort un premier niveau de sécurité dans la mesure où
la connaissance du SSID est nécessaire pour qu'une station se
connecte au réseau étendu
Topologie ESS variable : cellules recouvrantes ou non les cellules recouvrantes
permettent d’offrir service de mobilité (IEEE 802.11f) : pas de pertes de connexions
plus grand nombre d’utilisateurs possibles sans dégradation trop importante des
performances
5) L’architecture du 802.11
a) Les bandes de fréquence
– La bande ISM (Industrial, Scientific and Medical) située dans les 2,4 GHz pour
802.11b et 802.11g (2400-2483,5 MHz).
– La bande U-NII (Unlicensed-National Information Infrastructure) située dans
les 5 GHz pour 802.11a (5150-5350 MHz).
Tableau des fréquences en bande ISM qui est la plus utilisée actuellement.
Canal Fréquence (GHz)
1
2,412
2
2,417
3
2,422
4
2,427
5
2,432
6
2,437
7
2,442
Canal
8
9
10
11
12
13
14
Fréquence (GHz)
2,447
2,452
2,457
2,462
2,467
2,472
2,484
b) Le wifi et une variante du 802.11 (ou normes IEEE) qui régis les liaisons sans fils.
Cette norme définie le fonctionnement des 2 couches inférieures du
modèle OSI.
Modèle OSI
Modèle TCP/IP
Modèle IEEE : couche « liaison de données » subdivisée en deux souscouches MAC et LLC
La couche MAC est commune à toutes les couches physiques.
la couche physique (notée couche PHY), proposant les types de codages de
l'information.
FHSS, OFDM, DSSS, IR (Infra rouge)

similar documents