Réutilisation des Boues de Vidange

Report
Sous-Thème 4:
Gestion des eaux usées et qualité de l'eau
Réutilisation et valorisation
des eaux usées et boues de
vidange traitées par l’ONAS
Dakar le 26 Mai 2014
Présenté par : Dr Mbaye MBEGUERE
Problématique
 L’eau est rare et inégalement repartie: en Afrique subsaharienne, 37% de la population n’ont pas accès à l’eau
potable (OMS, 2011)
 L’eau est indispensable à la vie et à l’activité humaine
(agriculture, élevage etc.)
 L’eau insalubre est source de maladies et de mortalité dans
les pays en développement (PNUE, 2003).
Quelle réutilisation rationnelle des millions de mètre-cube
d’eaux usées et de boues produits et traités chaque année
par les systèmes d’assainissement ?
Contexte
 L’urbanisation croissante et ses conséquences sur la
demande en eau et en l’assainissement
 La Promotion de l’assainissement autonome pour
l’atteinte des OMD => hausse de la production des boues
de vidange
 La gestion inefficace et déficitaire des systèmes de
traitements
 L’amplification des problèmes de pollutions et
 La menace de la rareté de l’eau potable dans les pays du
Sud
Les systèmes d’assainissement et leurs rejets
Aperçu du patrimoine de l’ONAS
Assainissement collectif
Assainissement autonome
 Cinq "villes assainies": Dakar, SaintLouis, Louga, Kaolack et Thiès.
Concerne près de 92% de la
population, Latrines, fosses
septiques, TCM, etc.
 04 STEP à boues activées
(Cambérène, Niayes, SHS et Thiès)
 05 lagunages (Rufisque, Saly, Thiès,
Louga, Saint-Louis et Kaolack)
 1.539 Km de de réseaux d’eaux
usées.
 61 stations de pompage
opérationnelles
 03 STBV à Dakar
 05 STBV à Mbacké,
Tivaouane, Mbour, RichardToll, Diourbel
 01 Projet de STBV à Keur
Massar (avec le PSMBV)
Techniques d’épuration des eaux usées et des
boues de vidange

Les bio-solides pour la fertilisation

L’eau pour l’irrigation et le les travaux de BTP

L électricité et la chaleur avec le biogaz produit
Les acquis
Réutilisation des EUT
En 2010, les 9 STEP et lagunages ont produit 14 741 000 m3 d’EUT,
dont 11 192 000 de m3 aux niveaux secondaire et tertiaire, et
réutilisés dans les domaines suivant :
 Irrigation des périmètres agricoles
 Irrigation des terrains de golf
 Irrigation des espaces verts
 Alimentation des zones humides et des nappes
 Travaux de BTP
Réutilisation des EUT
 Cambérène: en 2010, 9 654 000 m3 d’EUT produits dont 147 500
m3 réutilisés dans les Espaces verts, le Maraichage, l’Autoroute à
péage, les industries,
 SHS: en 2010, 235 500 m3 d’EUT produits et réutilisés pour la
recharge de la nappe, le maraichage, les industries
 Niayes: en 2010, 250 500 m3 d’EUT produits et réutilisés pour la
recharge Nappe, le maraichage, les industries
 Saly Portudal: en
2010, 846526 m3 total
d’EUT en 2010
produits et réutilisés pour le maraichage, le Golf de Saly, la
recharge de la nappe
Réutilisation des EUT
Le projet FAO: Promotion de l’utilisation d’une Eau de Qualité en
Appui à l’Agriculture
Urbaine et Périurbaine (Patte d’oie et
Pikine)
 Période 2009 – 2010; Montant = 526 646 500 FCFA ,
 160 maraichers ont été connecté aux réseaux haute pression
des EUT des STEP de Cambérène et Niayes,
 Formation et renforcement de capacité des producteurs
 Un manuel d’utilisation des EUT a été réalisé et distribué aux
producteurs,
 4350 mètres de réseaux d’irrigation,
Réutilisation des EUT
Le projet FAO: Patte d’oie et Pikine
 03 bassins de stockage d’eau de 300 m3,
 02 magasins de stockage et d’abri pour la motopompe,
 Une ligne de crédit de 100 000$ au FODEM (toujours
opérationnelle)
 34 producteurs ont obtenus un crédit pour un total de 20 400
000FCA,
 Un symposium sur l’Horticulture urbaine et périurbaine
organisé en décembre 2010 à Dakar,
Réutilisation des Boues Activées
Fertilisation: les boues stabilisées
Parameters
Moyenne
pH
6.5 à 7.5
MVS
40% à 60%
NTK
2% à 3%
PT
0.2% à 0.5%
À la STEP de Cambéréne, environ 15 tonnes de biosolides sont
produites par jour, avec une humidité minimale de 5%
La boue séchée est vendue aux usagers à 400 francs CFA HT le m3
Production d’énergie renouvelable: le biogaz
Parameters
Méthane (CH4)
60% à 65%
Gaz carbonique (CO2)
30% à 35%
Azote (N2)
•
Groupe Gaz
Moyenne
Source: ONAS 2010
0% à 5%
•
Torchère
À Cambérène, environ 3 500 m3 de méthane sont produits par jour, pour le
fonctionnement d'un groupe gaz et d'une chaudière. Les économies
générées, par le biogaz produit, s’élèvent à plus de 20 millions de francs
CFA par mois sur la facture électrique et autant pour le chauffage du
procédé digestion anaérobie.
Qualité du Biosolides comme fertilisant
Parameters
Moyenne
Fumure de poulet
pH’water’
6.01 ± 0.26
8.77
Total N (% DM)
2.0 ± 0.2
2.4
Total C (% DM)
22.6 ± 3.2
22.3
Total P2O5 (% DM)
2.3 ± 0.6
2.5
Qualité du Biosolides comme combustible
Parameter
Capacité calorifique
Moyenne
15,88 à 24,4 MJ par Kg de
MS
Les projets
Les Projets du Programme PSMBV financé par la Fondation Bill
& Melinda Gates
1. Unité de production de biogaz
de Keur Massar:
 400 m3 de boues de vidange par
jour,
 3 794 m3 de biogaz par jour,
 3 300 MWh d’électricité par an,
 2 500 MWh de chaleur par an
(eau chaude),
 3 500 tonnes de biosolides par an,
Les Projets du Programme PSMBV financé par la Fondation
Bill & Melinda Gates
2. L’omni-processor: Combustion
 450 m3 de boues de vidange par jour
 28 m3 d’eau chaude exempte de
pathogènes par jour
 500 kg de cendre par jour (utilisable
comme fertilisant)
 1000 MWh d’électricité par an
En perspective
Une stratégie de promotion de la réutilisation des sous-produits de
l’assainissement fondée sur les critères suivants :
 La préservation de la santé publique et de l’environnement,
 Le respect des normes de qualité pour les divers usages prévus,
 Une réglementation de l’usage des EUT,
 Un contrôle et suivi efficace sur tous les usages,
 Des modèles économiques durables basés sur le PPP,
 Une bonne coordination entre les différents intervenants.
Merci de votre attention

similar documents