Diapositive 1

Report
Groupe de réflexion de directeurs
ECOLES
Ecole élémentaire Louis Pasteur - Limoux
Ecole élémentaire Jean Moulin- Limoux
Ecole élémentaire COUIZA
Ecole élémentaire BELVEZE
Ecole élémentaire CAZILHAC
Ecole élémentaire PALAJA
Ecole primaire PIEUSSE
Ecole élémentaire P. NICOLEAU
Ecole primaire LAURAGUEL
Ecole élémentaire RENNES LES BAINS
Ecole primaire CAVANAC
Ecole primaire ST HILAIRE
Ecole primaire ALAIRAC
Ecole primaire CHALABRE
Ecole élémentaire CALMETTE QUILLAN
Ecole élémentaire Victor Hugo- Limoux
Ecole primaire POMAS
NOMS
BOUSSEYROUX Christine
WENGER Laurent
MARTY Sophie
ENEE Audrey
STANSFIELD Blandine
LECINA Thierry
ROBERT Mireille
SZYMANSKI MICHEL
REYNES Marcel
MORA Aude
ARATOR CHRISTELLE
LARRUY Nadine
CUXAC Michel
PERICOT Hélène
DAYDE Emilie
FAVIE Pâquerette
BRALS Frédéric
•ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 : 1 journée de stage
Objectif : aide à l’élaboration des différents imprimés de circonscription
•ANNEE SCOLAIRE 2012-2013: 1 journée de stage + animations pédagogiques
ORDRE DU JOUR
HORAIRE
9H-9H30
9H30-11H
11H-12H
13H30-14H30
14H30-16H00
16H00-16H30
ACTIVITES
Planifier les tâches annuelles du directeur
Gérer des élèves au comportement « difficile »
Etude de cas
Problématique générale
De quoi parle-t-on ?
Autorité et sanction
Organiser les réponses pour répondre aux comportements difficiles
L’enfant, l’élève
Causes possibles de violence ?
Comment gérer ?
Analyser la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole.
TICE – s’approprier l’Espace Numérique de Travail des directeurs de la
circonscription
Gérer des élèves au comportement « difficile »
Agir dans la classe
Agir en équipe
Agir avec des partenaires
Agir avec la famille
Point sur les documents administratifs de la circonscription et questions
diverses
LPC
1. Planifier les tâches annuelles du directeur
2. Gérer des élèves au comportement
« difficile »
ETUDE DE CAS : situation de départ
Luc, élève de CP – dernier d’une fratrie
– Parents travaillant avec des horaires décalés
– A accès à des jeux vidéo interdits aux moins de 16 ans
– Impossibilité d’être élève (ne respecte pas l’autorité de
l’adulte, les règles de vie…)
– Pas de difficultés scolaires
– Se met en danger, met les autres en danger et/ou luimême (violences physiques, verbales)
– provocateur
De quoi parle-t-on lorsqu’on pense à des élèves au comportement difficile ?
Les « signaux d'alerte » de l’élève ayant des problèmes
de comportement :
[-] refus du travail scolaire, décrochage scolaire
[-] crises, colères, bagarres, insultes
[-] réaction négative à la moindre frustration
[-] refus d’obéissance aux consignes
[-] comportements destructeurs, vandalisme gratuit
[-] agressivité physique ou verbale
[-] provocations, insolence
[-] agressivité envers l’adulte, envers ses pairs
[-] mise en danger d’autrui ou de soi-même
[-] actes délictueux
[-] déni de ses fautes et responsabilités
[-] crises ou perte de contrôle
[-] difficulté à s’adapter aux changements
[-] tendances au retrait et aux fugues
[-] teste les limites dans toutes les situations
[-] cherche l’attention par des comportements déviants
[-] se désorganise dans les moments de transition
[-] impulsivité
[-] inhibition, repli sur soi-même
Ces facteurs peuvent être isolés ou associés.
Une première distinction est à faire
entre les problèmes de discipline et
les problèmes de comportement. Un
problème de discipline est un
comportement inacceptable qui est
possible de modifier en appliquant les
règles usuelles d’encadrement prévues
dans les règles de l’école et de la
classe.
Lorsqu’un jeune émet des
comportements qui ne peuvent être
modifiés par les règles et qu’une
intervention systématique est
nécessaire, on peut alors parler de
problèmes de comportement
(conduite qui crée des difficultés à
l’enfant et aux autres, qui nuit à son
développement et à celui des autres).
POINT SUR AUTORITÉ ET SANCTION
1 L’AUTORITÉ
•DÉFINITION :
L’autorité se distingue de l’autoritarisme. Elle est nécessairement liée à l’éducation.
C’est parce qu’il y a de l’autorité, qu’il y a de l’éducation.
Elle doit être reconnue comme juste et légitime. Cette autorité, au sein de l’école, doit trouver appui
sur le cadre (la loi, le règlement type départemental, de l’école).
b) REGLEMENT INTERIEUR
Le règlement intérieur de l’école doit se conformer au règlement type départemental en tenant
compte des contraintes locales, du public, de la situation géographique, des lieux etc…….
2) LES SANCTIONS
a) Définition : sanctionner, c’est rappeler à l’ordre et aux limites, savoir dire stop : (cf : circulaire
du 6 juin 1991)
À chaque acte répréhensible, une sanction, une réponse doit être donnée par l’adulte afin d’éviter le
sentiment d’injustice, d’impunité.
• La sanction éducative
Pour être éducative, selon E.Prairat, une sanction doit remplir quatre conditions :
- Elle doit être mise en mots, explicitée et comprise.
- Elle sanctionne un acte et non un enfant.
- Elle est « frustrante » et privative.
- Elle doit être surtout réparatrice par rapport à soi et aux autres.
Une sanction éducative, c’est une occasion de réaffirmer une loi, un principe, une réponse, c’est à
dire une réaction et une explication. C’est une interpellation du jeune dans son rapport avec le groupe,
la loi, l’autre.
PROBLEMATIQUE
Les élèves sont ils plus difficiles qu’autrefois ? les enseignants sont ils moins
"autoritaires" ? Dans les écoles et dans les classes, il est certain que de nombreuses
manifestations comportementales perturbent le quotidien de la classe…
La plupart du temps, les maîtres essayent d’améliorer la relation avec cet élève au sein
de la classe, ils tentent plusieurs approches souvent fragiles qui "marchent" un temps et
qui s’épuisent soudain, ils tentent d’avoir l’appui des parents, ils en parlent avec leurs
collègues,…
Les problèmes de comportement ne sont pas "à traiter" sur le versant de l’élève seul.
La problématique est plutôt à considérer dans une approche systémique.
Causes possibles de violence ?
D'une manière générale nous pouvons constater une recrudescence des
phénomènes de violence à l’école.
Quelles peuvent en être les causes sociologiques et psychologiques ?
I. Les causes sociologiques :
[-] Le sentiment d’exclusion :
[-] Crispations identitaires :.
[-] Développement de la violence sur les écrans :
[-] Modification de la composition de la famille et du comportement des parents :.
[-] Distance culturelle et sociale peuvent séparer enseignants et élèves.
[-] Image des enseignants dégradée dans la société :
II. Les causes psychologiques
[-] Traumatisme lié à l’enfance .
[-] Absence d’autorité et de protection parentale
[-] Pathologie narcissique
[-] L’« enfant Roi »
L’évolution des mœurs a conduit les jeunes parents à vouloir le bonheur de leur enfant à
tout prix, en les mettant sur un statut d’égalité. Cette attitude conduit l’enfant à ne plus
connaître son statut, ses limites car il ne s’y est pas trouvé confronté.
La violence peut être liée à des sujets qui n’arrivent pas à évoluer culturellement, «
veulent se remplir » quels que soient les moyens : les pulsions primaires prennent de
plus en plus de place qu’il faut alimenter sans cesse par de la nourriture, boisson, des biens
de consommation sous peine de voir les enfants devenir violents et injustes.
[-] Violence et échec scolaire :
[-] La frustration,
[-] L’agression est un comportement appris socialement, au même titre que n’importe
quel comportement.
[-] Imitation
[-] Impact négatif des médias
Et si la violence trouvait son origine dans la pédagogie ?
[-] Les causes de la violence peuvent ne pas être exclusivement extérieures à l’école :
liées au contexte social et culturel, mais peuvent être liées à l’école ou/et à la classe, à
l'enseignant et aux activités scolaires.
[-] La situation frontale d’enseignement entre le maître et l’élève peut alimenter un
climat de tension dans la classe et différentes démarches pédagogiques sont à
repenser.
Comment prévenir les incivilités en milieu
scolaire ?
Pour limiter au maximum les incivilités en milieu scolaire, il est nécessaire de
trouver un consensus au sein de l’équipe enseignante pour une intervention
cohérente et régulière.
L’équipe enseignante doit réfléchir au règlement de l’école et au moyen de
l’appliquer.
Chaque membre de l’équipe devra s’engager à le faire respecter et à intervenir
chaque fois que nécessaire.
Ainsi, quelques points doivent être suivis par les membres de l’équipe :
1) Les enseignants doivent être présents à tous moments
2) Les enseignants doivent intervenir pour chaque incivilité constatée
3) Chaque incivilité doit être sanctionnée
4) Les parents participent également à la mise en place de la discipline
Des problèmes de comportement(s) : que faire ?
1 _ Analyse de la situation faite par le maître de la classe.
Aide à l’analyse d’une situation difficile en classe
Faire cette analyse par écrit, dans la demi-journée suivant l’incident, pour permettre la distanciation,
relater seulement les faits, ne pas évoquer de ressenti.
2 _ Présentation des problèmes rencontrés :
a) Dans un premier temps, présentation au directeur de l’école ;
b) Dans un deuxième temps, présentation à l’équipe enseignante si besoin.
Cette présentation se fera au cours de réunions institutionnelles prévues (conseil de maîtres dont RASED)
ou extraordinaires en cas d’urgence.
c) Selon la fréquence des faits et leur gravité, informer l'IEN qui pourra faire appel à l'équipe ressource
départementale (médecin scolaire,...)
3 _ Entretien avec la famille au sujet des problèmes rencontrés
Le directeur et le maître de la classe rencontrent les parents et l’enfant concerné.
Ils présentent seulement les faits. La parole est donnée à l’enfant et aux parents.
Les enseignants s’abstiennent de tout jugement de valeur.
Les parents, l’enfant et les enseignants recherchent l’origine des faits, des pistes de résolution du
problème et de réparation (exemples : rédaction d’une grille de comportement ; actions réparatrices
mises en place à l’école, dans la classe, à la maison).
Point sur La préparation d‘une Équipe Éducative
Quels en sont les objectifs ?
Qui invite ?
Comment la préparer ?
Qui est invité ?
Quel en est le déroulement ?
Et après ?
Propositions possibles suite à l'Équipe Éducative
- bilans et actions complémentaires, pour préciser les perspectives
- mise en place d’une aide au sein de l’école
-mise en place d’une aide d’ordre social, éducatif
-mise en place d’une aide d’ordre médical

similar documents