Télécharger la présentation sur le virus ebola

Report
Epidémie de Virus Ebola
Guinée ConakryActions au Mali
Bamako le 27 – 03 – 2014
Plan de présentation
 Epidémiologie
 Laboratoire
 Rappels: virus, maladie, transmission, traitement
 Gestion de l’information
 Mesures préventives
 Actions Menées/Recommandations
Epidémiologie
 Début le 9 février 2014
 Notification par l’OMS le 13 mars 2014
 Déclaration officielle de l’épidémie par le gouvernement Guinéen
le 21 mars 2014
 A la date du 26 mars , 88 cas notifiés dont 63 décès, taux de
létalité 71,5%
 Propagation aux pays voisins:
• Sierra Léone: 6 cas suspects dont 5 décès
• Libéria: 8 cas suspects dont 6 décès
Localisation
Laboratoire
 27 échantillons de sang collectés
 13 cas suspects confirmés à Lyon par PCR le 21 mars
2014
 1ers résultats du séquençage des génomes ont montré
des fortes ressemblance avec la souche de type zaïre
RAPPELS
1. VIRUS
 Virus Ebola
 Découvert en RDC en 1976
 Famille: Filoviridae (filovirus)
 4 souches connues : Congo, Soudan, Gabon, Côte d’Ivoire
 Létalité: entre 50 et 90% des cas.
 Détection possible dans les laboratoires P4
2. Fièvre hémorragique à virus Ebola
 Incubation de 2 à 21 jours (5 à 12 jours plupart des cas)
Symptômes :
 Début : Forte fièvre, diarrhée (parfois avec du sang) et
vomissements.
 Suite: Déshydratation et une perte de poids importante
 Stade tardif: Somnolence, délires, coma.
3. Transmission
 Pas de transmission aérienne
 Transmission humaine par la peau et les muqueuses
 Contact direct avec des liquides physiologiques infectés
(sang, salive, vomissures)
Cas suspect (ou clinique):
 Toute personne malade ou décédée qui a eu des:
• Fièvres s’accompagnant de symptômes cliniques aigus et
de signes d’hémorragie (saignements gencives, nez)
• Conjonctives injectées des tâches rouges sur le corps
• Selles sanglantes ou liquides noires
• Vomissements de sang
 Il n’est pas nécessaire qu’il y ait documentation d’un
contact préalable avec un cas de fièvre Ebola.
Cas probable : (avec ou sans
saignements)
 Toute personne vivante ou décédée qui a été en contact
avec un cas clinique de fièvre Ebola et qui présente ou
a présenté une fièvre aiguë
 Toute personne vivante ou décédée qui présente ou a
présenté une fièvre aiguë et au moins trois des
symptômes suivants :
- maux de tête -vomissements
-nausées
- perte d’appétit -diarrhée
-grande fatigue
- douleurs abdominales, musculaires ou articulaires
 Toute mort inexpliquée
Le Traitement
 Pas de traitement spécifique.
 Traitement symptomatique
• Prévenir la déshydratation grave qui entraîne de
nombreux décès
• Remplacer les facteurs de coagulation et les plaquettes
peut s’avérer utile
Mesures préventives
1. Population générale
• Information et sensibilisation des populations par différents
canaux
• Eviter de consommer la viande d’animaux sauvages
• Bien cuire la viande et porter des gants pour la manipuler
2. Personnel soignant
• Eviter tout contact rapproché avec les sujets infectés: port de
gants, équipement de protection individuel et se laver
régulièrement les mains avec du savon
• Eviter les injections ou les interventions parentérales
Gestion de l’information
 Tenue d’un registre des rumeurs
 Bulletin épidémiologique quotidien
 Déclaration officielle par le gouvernement de la situation
 Notification régulière de tous les cas
 Forte implication des comités de gestion des épidémies
 Transmission régulière de tous les cas notifiés à l’OMS
Actions Menées
 Rencontre au Ministère de la santé le 23 mars 2014
 Rencontre du comité interministériel de lutte contre les
épidémies (10 départements) le 24 Mars 2014 avec prise de
décision concertées aboutissant à la formulation des
recommandations suivantes:
Recommandations
 Renforcer la surveillance épidémiologique
 Elaborer/diffuser les directives techniques pour la surveillance
épidémiologique des cas,
 Mettre en place des équipes pour la surveillance
épidémiologique des cas au niveau de tous les postes
frontaliers avec la Guinée et les sites d’orpaillage
 Mettre en alerte de toutes les structures sanitaires
 Mettre en place le matériel de prélèvement au niveau des
points de contrôle;
 Rendre disponible les médicaments destinés à la prise en
charge des cas éventuels
 Renforcer le contrôle sanitaire au niveau des différentes
frontières (aériennes et terrestres)
 Acheminement de 5000 kits de protection individuelle pour le
personnel de santé aux frontières (OMS)
Fin
Je vous remercie de votre aimable attention

similar documents