IMPLANTATION D*UN ERP (ENTREPRISE

Report
IMPLANTATION D’UN ERP (ENTREPRISE
RESSOURCE PLANNING):ANTECEDENTS ET
CONSEQUENCES
Elaboré par:
Hanen CHORFI
1
Plan
•
•
•
•
•
• Présentation de l’article et Méthodologie
• Problématique et Objectif de l’article
• Définition des concepts clés
Les principes et les fondements de l’ERP
Les antécédents et les conséquences de l’ERP
Etude de cas
Les avantages et les limites
Que doit-on retenir
2
Présentation de l’article
• C’est un article empirique élaborée par Amel
CHAABOUNI
Amel CHAABOUNI: doctorante
en système d’information
Université de Savoie /IREGE
3
Problématiques
Quels sont les antécédents de l’implantation de
l’ERP, ainsi que les conséquences de cette
nouvelle génération de logiciels de gestion sur la
performance de l’entreprise ?
4
Méthodologie
Population étudiée
L’entreprise ALPHA
Source d’ information
revue de littérature,
Des interviews
individuelles
Type de recherche
Empirique
5
Objectifs à atteindre
• Déterminer les préalables ou les facteurs clés
de succès nécessaires pour une implantation
prospère d’un ERP
• Examiner l’impact de ces projets sur la
performance de l’entreprise
6
Les concepts clés
La performance
de
ERP
l’organisation
(en anglais Enterprise
Resource
Dans
un
contexte
FCS
Planning), aussi appelés Progiciels de
organisationnel,
la
c’est(PGI),
l’élément
Gestion Intégrés
sontsur
des
performance
se
définit
lesquels
se
fondent
applications dont le but est de
comme
étant
le
résultat
en
priorité
la
coordonner l'ensemble des activités d'une
par dites
rapport
aux
concurrence
entrepriseobtenu
(activités
verticales
telles
objectifs,
à
la
stratégie
de
correspondant
aux
que la production, l'approvisionnement ou
l'entreprise
et/ou
aux
compétences
qu’il
bien horizontales
comme
le
marketing, les
attentes
des
parties
est
nécessaire
de ressources
forces de vente, la gestion des
prenantes.
Elle
porte
sur
la
maîtriser
pour
être
humaines, etc.) autour d'un même
qualité,
la quantité, les
performant.
système d'information
coûts et le temps.
7
Les principes et les fondements de l’ERP
8
Définition de l’ERP
Selon Willis, al (2003):
Un ERP est un système intégré qui permet à
l’entreprise de standardiser son système
d’information pour relier et automatiser ses
processus de base. Il fournit aux employés les
informations nécessaires pour diriger et
contrôler les activités essentielles de
l’entreprise.
9
Les caractéristiques de l’ERP
• Gestion effective de plusieurs domaines de
l’entreprise par des modules intégrés ou des
progiciels susceptibles d‘assurer une intégration
ainsi qu’une collaboration des processus.
• Existence d’un référentiel unique de données
• Uniformisation des interfaces homme-machine
• Existence d’outils de développement ou de
personnalisation de compléments applicatifs.
10
Les avantages d’un ERP
• Intégrer les activités de l’organisation en
développant une grande majorité des
transactions.
• Faciliter la communication et la collaboration
inter-organisationnelle (Hardy et al,1999)
• Accéder aux données en temps
réel(O’leary,2000;Booth et al,2000)
• Réduire l’asymétrie d’information (Markus et
Tanis,2000)
11
Les problèmes liés à l’implantation de l’ERP
• Ces problèmes sont provoqués par des facteurs
techniques et organisationnels
 relatifs à la sélection
du logiciel approprié à
 Relatifs à la résistance au
la firme
changement enregistrée
 relatifs à l’intégration
lors de la mise en place d
d’un nouveau système
ces progiciels
avec les systèmes
 Relatifs à l’adaptation
existants
et l’adéquation
Relatifs aux
organisationnelle
modification du
progiciel
12
Positionnement des ERP par rapport aux
ERP
SCM
nouveaux•Pouvoir
concepts
tout
•Optimiser la
•
•
•
•
L’ERP et
L’ERP et
L’ERP et
L’ERP et
couvrir
et intégrer
gestion
logistique,
Selon Deixonne,2002)
Le e-business
(gestion
de distribution,
permet l’accès immédiat
et à faible de
commerciale,
production, etc
coût
à
une
grande
quantité
Selon
( Deixonne,2002 )Le
CRM
estdécision,
un
industrielle,
•Aider
à la
d’information.
véritable
foisonnement
d’outils
parfois et à
financière,
etc)
à la simulation
lesgestion
ERP portant
doivent
commencer
disparates
les
besoinsàets’y
lesde
•La
de sur
l’optimisation
Le SCM
offres
pouretmettre
le client
cœur àde
adapter
àpar
l’intégrer
deaufaçon
avoir
l’entreprise
des
l’ensemble
des
des accès à travers lecomposants
net, et pourde
sela
fonctions
le E-businessl’entreprise.
l’ERP
en œuvre
applications
opérationnelles
et des
supply
chain e- qui
faire, met
doivent
avoir
des
applications
business
qui aident 2002)
à connaître
et àune
de
planification
management
le CRM
soient
compatibles
avec
ce net.
Selon
(Deixonne,
L’EAI
est
anticiper
lesinformatique
attentes dont l’objectif est
structure
des
clients actuels
et futurs
l’EAI
l’interfaçage
de bases
de données
existantes.
C'est le modèle rêvé de l’intégration et
de la diversité. Il traiterait toutes les
applications en une seule et
combinerait pour se faire les meilleures
applications de chaque domaine.
13
Les antécédents d’un ERP
• L’identification des antécédents de l’ERP est
d’une grande importance pour réussir
l’implantation de ce projet
elles donnent aux praticiens une indication sur le
chemin à suivre ainsi que les points auxquels ils
doivent prêter de l’importance dans la
planification du projet .
14
Les antécédents d’un ERP
les auteurs s’accordent tous sur l’importance de
quatre dimensions tel que •: Créer une structure
organisationnelle
 la dimension structurelle appropriée à la mise en
 La dimension culturelle
Changement
delacertains
place
d’un les
ERP:
Modifier
objectifs
et
nombre
et de
valeurs
de pou
des
 La dimension stratégique réingénierie
stratégies
la firme
l’entreprise
processus
tenir
en compte
la réussit
 La dimension marketing
Etudier
lad’affaire
perception
du
projet
des
utilisateurs de
l’ERP
15
la dimension structurelle
• Selon Bancroft (1996),l’entreprise a besoin de
réorganiser certains processus jugés clés pour
l’organisation avant
leur système
Led’implanter
besoin de décider
d’un
ERP
changement des processus
• Cette dernière a conduit
à son
tour à penser à
avant
implantation
des FCS tel que :
Le besoin d’un chef de projet
compétant
16
La dimension culturelle
• L’importance de la culture pour le succès de projet
impliquant de tels changements organisationnels
les deux éléments principales dans la culture
de changement
La formation
l’implication des
Utilisateurs
17
La dimension stratégique
• D’après( Amrani , 2002), dans cette dimension
Les dirigeants doivent déterminer les contours du
projets en établissant une vision cible
Les étapes avant implantation ERP :
- Établir les bases sur lesquelles le processus
d’implémentation
- identifier les principales étapes par lesquelles
passera l’ERP
- Définir les ressources et les compétences
technique et organisationnelle
18
La dimension marketing
• D’après (venkatesh ,1999) parmi l’une des
mesure de clé de succès d’implantation est
l’intention d’utilisateurs .
• L’intention d’utilisateurs c’est-à-dire l’acceptation
de la technologie par les utilisateurs
• Le TAM(technology Acceptance Model) est
considéré comme une base pour le traitement
des intention comportementales et l’utilisation
des TI (DAVIS et al,1989)
19
Les conséquences d’un ERP
• D’après Markus et al (2000) qui a définit le
succès résultant de l’implantation de l’ERP
suivant 5 dimensions tel que :
• La dimension économique
La dimension
économique et
• La dimension financière
financière
• La dimension stratégique
• La dimension opérationnelle :humaine et une
La dimension
externe
organisationnelle
mais dans cet article on va présenterLa3dimension
humaine
dimensions seulement tel que
20
La dimension économique et financière
• Selon ( Labruyere et al, 2000;Mabert et al ,2000)
les systèmes ERP sont supposés réduire les
couts d’exploitation (menant à une amélioration
du retour sur l’investissement) en améliorant
l’efficience, la productivité et par conséquent la
profitabilité à travers l’information .
21
La dimension organisationnelle
• Selon (Gomez ,2000), les effets organisationnels
sont donc nombreux : les ERP modifient la
structure de l’organisation par la création de
nouveaux services et la réorganisation des
services informatiques, en modifiant la nature, la
circulation et les modes de création de
l’information , les ERP affectent le processus de
décision dans les entreprises, les processus de
contrôle et la culture de l’organisation.
22
La dimension humaine
• Selon (Boitier,2002) l’implantation de l’ERP va
être l’occasion de préciser à nouveau certain
choix organisationnels, tels le degré de
délégation , d’autonomie, de participation à la
prise de décision aux différents niveaux de
l'organisation, ce qui conduit à la satisfaction
des utilisateurs de l'ERP. Cette dernière permet
d’augmenter la productivité et l’acceptation des
TIC par les utilisateurs finaux (Delone et
Mclean,1992)
23
Etude de cas
24
Présentation de l’entreprise
La comptabilité
ALPHA
générale,
• Elle es spécialisée dans la fabrication,la gestion
l’assemblage, et la commercialisation
de toutes
commerciale,
machines ayant trait aux appareils La gestion des
informatiques, électroniques et de
stocks
télécommunication.
La gestion des
• Elle a exploité le logiciel NAVISION – type
ERP
achats
dure depuis deux ans ,les modules exploités
pour l’activité de ALPHA sont
25
Résultat et discussion
Les antécédents:
•• La
réingénierie
des processus
d’affaire
La majorité
des interviewés
considèrent
que le
D’après
le chef
de projet <<un
consiste
prototypage
ou modélisation
desBPR
processus
est à
observer
et analyser
les données
, les structures
particulièrement
importante
pour réussir
et
les processusde
existants
de cependant
l’entreprisele,reste
puis à
l’implémentation
NAVISION,
les
restructurer
etnécessité
reconcevoir
.
ne verraient
pas la
.
Grâce à cette reconception du système
d’information, un manuel de procédures sera
élaboré. »
26
Résultats et discussion
• L’ensemble des interviews effectuées auprès
des utilisateurs du logiciel NAVISION- type ERPa permis d’évaluer les antécédents et les
conséquences du progiciel
27
Résultat et discussion
Les antécédents :
la dimension culturelle
La formation
• Tous les utilisateurs « de base » considèrent qu’ils ont
été
insuffisamment formés et qu’ils ont dû « apprendre sur
le tas».
• Pourtant la direction et le chef de projet des
entreprises qui nous ont apporté leur témoignage
insistaient sur l’importance accordé à la formation.
28
Résultat et discussion
L’implication de la
L’implication des
générale
employés
Lesdirection
antécédents
:
la dimension culturelle
La direction
estime des
Leutilisateurs
chef de projet
L’implication
parfois que son rôle
considère que plus
est de:
les utilisateurs seront
fixer les objectifs du impliqués, plus ils
projet
adoptent le système
monter l’exemple
pour l’adapter à leurs
rappeler
spécification .
régulièrement
l’importance de la
démarche .
29
Résultat et discussion
• Les antécédents
Vision organisationnelle
• Les interlocuteurs considèrent que l’intégrateur
est censé fournir un plan d’action détaillé,
moyennant des rectifications
• D’après la majorité des interlocuteurs Cette
collaboration intégrateur-entreprise conduira à la
constitution d’un plan de projet détaillé optimisé
en terme, de ressources et tâches, mais qui sera
modifié au cours d’implantation.
30
Résultat et discussion
• Les antécédents
Intention des utilisateurs
D’après le chef de projet, il est indispensable
que l’utilisateur puisse déceler les limites et
insuffisances du système NAVISION et de définir
ses besoins pour pouvoir les communiquer à
l’intégrateur, et par suite avoir une intention
positive d’utiliser le système.
31
Résultat et discussion
• Les conséquences d’un ERP
la performance financière
Le responsable d’achat a déclaré que Navision
a réduit les couts ,les stocks, et a diminué le
nombre de lieux de stockage
Le directeur de l’entreprise a confirmé que « le
retour sur investissement est rarement mesuré,
ou bien il est controversé, et que « ALPHA » n’a
pas encore tiré les bénéfices estimés.
32
Résultat et discussion
• Les conséquences d’un ERP
la qualité des informations
D’après le responsable comptable l’ERP permet
la
communication
d’eviter les erreurs humaines
20par
interlocuteurs
mise en
place
et D’après
de générer
exemple unelafacture
à partir
dedu
la
NAVISION
résolu
un problème
très sensible
commande
sansa pour
autant
que des données
dans l’entreprise
savoir
une communication
(quantité
commandée,àcode
article,
prix, etc) soient
fiable, régulière et permanente entre les divers
re-saisies.»
départements de « ALFA ».
33
Résultat et discussion
• Les conséquences d’un ERP
La dimension humaine :
la satisfaction des utilisateurs
• Dix huit (18) interrogés considèrent que c’est
grâce à une maîtrise du produit NAVISION qu' il
sont satisfait. En effet la bonne compréhension
du progiciel (et des services qu’il fournit) assure
la satisfaction de ces utilisateurs.
34
Les avantages
les limites
presque tous les
interviewés sont satisfaits:
 D’une part des
informations fournies qui sont
exactes, actualisés et qui
répond à leurs besoins pour
une bonne prise de décision.
Et d’autre part de
l’installation de la plate forme
technique permettant une
meilleure communication
Au niveau empirique
limités à une seule entreprise
pour vérifier notre schéma
conceptuel, en plus cette
entreprise visitée n’a pas
encore atteint la phase où le
système est devenu
totalement opérationnel. Par
conséquent, nos résultats ne
peuvent pas être
généralisables.
35
Que doit- on Retenir ?
Performance
financière
Dimension
économique
BPR
Dimension
structurelle
• Formation
• Implication des
utilisateurs
Dimension culturelle
Processus
d’implantation
de l’ERP
Vision
organisationnelle cible
Dimension stratégique
Qualité des
informations
● Communication
Dimension
organisationnelle
Satisfaction des
utilisateurs
Dimension humaine
Intentions des
utilisateurs
Dimension Marketing
Schéma conceptuel
36
Merci pour votre attention
37

similar documents