Nisha Schumann - Développement local au Sahel

Report
UN Capital Development Fund
Local Cross-Border Initiatives (LOBI)/
Initiatives Transfrontalières de
Développement Local dans l’espace UEMOA
Forum « Le Bassin du Fleuve Sénégal », Saint-Louis
29 avril 2014
L’UNCDF – qui sommes nous?
Agence des Nations Unies: UN Capital Development Fund (eng.), Fonds d’Equipements
des Nations Unies/ FENU (fr.)
Mandat: Agence d’investissement des Nations Unies avec mandat d’intervenir dans les
pays les moins avancés (PMA)
 Domaines d’intervention: microfinance et développement local
 Prise de risques, par exemple à travers le pilotage d’outils financiers innovateurs
Aperçu du Programme
Objectif: Renforcer la gouvernance transfrontalière en appuyant la mise en place de
stratégies et politiques régionales et nationales et en développant un processus de
développement transfrontalier local.
Pays concernés: Burkina Faso, Mali, Niger, Côte d’Ivoire (+ autres pays de l’UEMOA)
 Zone pilote IIRSahel: Burkina Faso, Mali, Niger
 Zone pilote SKBo: Sikasso (Mali) – Korhogo (RCI) – Bobo (Burkina Faso)
Durée: 5 ans (1er août 2012 à 31 juillet 2017)
Partenaires clés: UEMOA, CEDEAO, Gouvernement du Luxembourg
Zones d’intervention du LOBI
Les outils méthodologiques
Au niveau régional: Analyse des feuilles de routes sur la coopération transfrontalière à
partir de cadres d’analyse comparative
 À moyen terme: coordination et concertation entre les institutions régionales
 À long terme: formulation d’une feuille de route commune
Au niveau national: Analyse des stratégies et politiques nationales à partir de la
relecture des politiques et des questionnaires institutionnels
 Identifier les gaps mais aussi l’état d’avancement sur la définition de stratégies
claires sur la coopération transfrontalière
Au niveau local: Capitalisation des initiatives transfrontalières existantes et
identification d’un processus « modèle » à partir de missions de terrain et questionnaires
 Permet d’identifier les besoins locaux et les meilleurs pratiques: possibilités et
défis
 Identifier les outils existants et développer ceux qui sont nécessités (p.ex.
cartographies, fiches méthodologiques, cadres d’échange, etc.)
Exemple: Tableau comparatif des stratégies nationales
Sécurité
MALI
BF
CIV
NIGER
TOGO
BENIN
SEN
Démarcation
Intégration
régionale
Dvpt infrastructures
Dvpt éco
Les outils d’accompagnement
 Un mécanisme régional de financement des initiatives transfrontalières
Différentes approches possibles:
 Mécanisme basé sur le modèle INTERREG (analyse en cours);
 Mécanisme basé sur les dispositifs nationaux de financement des collectivités
locales (p.ex. ANFICT au Niger ou Fonds Permanent au Burkina);
 Mécanisme basé sur le nouveau fonds d’appui aux collectivités de l’UEMOA
(en cours d’être mis en place)
Scénario 1: Un mécanisme inspiré de l’INTERREG (simplifié)
Proposition: Mise en œuvre d’un fonds régional de financement des initiatives
transfrontalières à l’exemple de l’INTERREG.
Modalité de fonctionnement: Les associations de CT transfrontalières accèdent
directement aux fonds de l’UEMOA ou de la CEDEAO au même titre que les autres CL.
Institution Régionale (UEMOA/CEDEAO)
Mécanisme de financement des initiatives
transfrontalières
Ass./entité transfrontalière
Projet(s)
transfrontalier
MOYENLONG TERME
ETATS
UEMOA
CEDEAO
Comité
d’administratio
n
LOBI
Fonds
d’investissement
CCT
PTF
COLL.
LOCALES
membre
Appui technique
PROJETS
TRANSFRONTALIE
RS
financement
convention
Scénario 2: Mécanisme basé sur les dispositifs nationaux
Proposition: Mettre en œuvre un FDL transfrontalier qui sera alimenter par les
financeurs à partir des circuits nationaux.
Modalité de fonctionnement: Un mécanisme entièrement basé sur les dispositifs
nationaux mais siégé au sein d’une institution régionale
UEMOA, CEDEAO, PTF
ANICT (Mali)
ANFICT (Niger)
FP (Burkina)
Fonds de
Développement
Local Transfrontalier
NB Le fonds sera géré par les collectivités concernés à travers un Conseil
d’Administration où les collectivités seront représentées
Les outils d’accompagnement
 Une boîte à outils pour les collectivités frontalières
Guide méthodologique pour les porteurs de projets :
• Accéder aux financements disponibles, comment élaborer un projet TF
• Prise en compte du domaine transfrontalier dans les PLD
• Elaboration de convention locale, accords de coopération transfrontalière entre
collectivités locales
Cartographie :
• des projets transfrontaliers
• des espaces transfrontaliers et projets de coopération
• Infrastructures existantes et potentielles
Manuels et procédures de gestion opérationnelle:
• Gestion transfrontalière des ressources naturelles partagées (thématique);
• Gestion transfrontalière des équipements et infrastructures et gestion du patrimoine;
• Instruments de gestion d’un Fonds de Développement Local transfrontalier.
Exemple: Cartographie-diagnostic d’un territoire transfrontalier
SKBO
IIR SAHEL
12
Conclusion
1. La coopération transfrontalière devient de plus en plus un sujet important au niveau
régional et doit aller au-delà des questions de frontières;
2. La coordination au niveau régional est importante, d’où l’importance d’une feuille de
route commune pour l’AO;
3. Importance des politiques nationales des frontières pour revitaliser la prise en
compte de la coopération transfrontalière au niveau national;
4. Multitude de projets au niveau local mais peu de concertation, d’où le besoin
d’animer des cadres d’échanges et de coordination;
5. Le financement du développement local transfrontalier est crucial – le pilotage d’un
mécanisme financier peut avoir un effet levier sur le financement des zones
transfrontalières;
6. Les outils de gestion de projets transfrontaliers n’existent pas pour la plupart et
doivent être développés – importance aussi de la vulgarisation des outils et de la
sensibilisation des populations
UN Capital Development Fund
MERCI
Contact: Nisha Schumann, Chargée de Programme LOBI
[email protected]

similar documents