Vénus et Mercure

Report
Mercure,est la planète la plus proche du Soleil. Elle
tourne sur une orbite qui l’en sépare en moyenne de
58 millions de kilomètres. Cette proximité lui vaut
d’être assez difficile à observer, ce qui ne l’empêche
pas d’être connue depuis l’Antiquité. Cette planète a
longtemps été scrutée à la lunette par les astronomes
sans qu’il ne leur soit possible d’en tirer beaucoup
d’information. C’est seulement à la fin du XIXe
siècle que l’italien Giovanni Schiaparelli parvient à
réaliser une cartographie
Lorsque le ciel est sombre et c’est ,en dépit du fait
qu’ellecompte parmi les cing planètes brillantes, elle est
souvent difficile à repérer et peut aisément passer
inapeçue. Qui plus est, même lorsqu’elle est visible à
l’oeil nu, l’image qu’on en à travers un téléscope n’offre
guère d’intérêt: basse sur l’horizon, une épaisse couche
atmospherique nuit à la visibilité. La distance moyenne de
Mercure au Soleil est de 57,9 millions de kilomètres mais
compte tenu de l’excentricité de son orbite, celle-ci peut
tomber à 45,6 millions de kilomètres
À l’aide du radiotéléscope d’Arecibo (à Porto Rico)
révèlent que Mercure tourne sur elle-même en un
peu moins de 59 jours. Sa période de révolution
autour du Soleil étant de 88jours. Le temps qu’elle
effectue un tour complet sur elle-meme. Mercure,
malheureusement, n’est jamais parfaitement
accessible à observation de par sa promixité du
Soleil.
Il s’agit par ailleurs de la
plus petite des planètes
avec un diamètre de 4 800
km.
Autour de chaque étoile, il exste théoriquement une
zone ou les conditions physiques (température en
particulier) sont compatibles avec l’existence de vie,
du moins telle que nous la connaisons. Dans cette
zone, la température est suffisamment élevée pour que
l’eau puisse exister à l’état liquide à la surface des
planètes, mais également suffisamment basse pour que
la planète ne soit pas une fournaise. La position de
cette zone d’habilité, ainsi que son extension, dépedent
fortement des caractéristiques de l’étoile centrale
(masse, température de surface, dimensions).
Mercure est la première planète de notre système solaire,
celle qui se trouve le plus proche du Soleil. Elle mesure 4
878 km de diamètre et pèse 33,02 milliards de tonnes.
Cette planète parcourt un orbite d’un rayon de 58 millions
de km à une vitesse supérieure à 172 000 K/heure. Il peut
y faire de –180 ºC à 430 ºC,ce qui est le plus important
écart de tempèrature parmi toutes les planètes connues
Mercure n’a pas de satellite. Mercure a été identifiée par
des astronomes aux alentours du 3e millénaire avant notre
ère. Deux milles ans plus tard, les Grecs la surnommaient
Apollon lorsqu’elle se levait le matin (selon la légende, le
dieu tirait derrière son char, le Soleil pour le lever dans le
ciel) et Hermes quand elle se couchait le soir. Mais ces
deux appellations differentes s’adressaient déjà pour eux
au même astre.
L’orbite de Mercure du Soleil n’est pas réguliere,variant
presque du simple au double de distance par rapport à
celui-ci. Lorsque Mercure est plus proche, l’attraction
solaire accélère sa rotation qui se ralentit à nouveau au fur
et à mesure que l’astre s’en éloigne. C’est pourquoi
Mercure est la seule planète que nous connaissions qui
mette deux de ses années à tourner intégralement sur ellemême; sa rotation s’effectue en deux révolutions.
Si on regarde le clichés que
nous avons, la première chose
qui nous frappe est la
ressemblance de Mercure avec
notre Lune : pas d’atmosphère,
de nombreux cratères,
dépourvue de plaque
tectonique...Cependant... La
planète est constituée d’un très
dense noyau ferreux (dont une
petit partie partie pourrait être
liquide), recouverte d’une
croute de 500 km .
Similaire à la croute terrestre. Si ce n’est donc, une
surface mercurienne ou de multiples cratères
cotoient de grandes plaine lisses. Paysage criblé de
métérorites qui ont laissé des marques d’impacts par
une surface par une ancienne activité volcanique. D’
ailleurs, de nombreux escarpements sont visibles à la
surface de Mercure, atteignant parfois plusieurs
centaines de kilomètres de long sur 3 de haut.
Mercure est la planète la plus proche du Soleil.Elle tourne
sur une orbite qui l’en sépare en moyenne de 58 millions de
kilomètre. Cette proximité lui vaut d’être assez difficile à
observer, ce qui ne l’empêche pas d’être connue depuis
l’Antiquité.Cette planète a longtemps été scrutée à la lunette
par les astronomes sans qu’il leur soit possible d’en tirer
beaucoup d’informations.C’est seulement à la fin du XIXe
siècle que l’italien Giovanni Shioparelli parvient à réaliser
une cartographie succincte.
Vénus est la deuxième planète de notre système solaire,
située entre Mercure et la Terre. Elle mesure 12 103 km
de diamètre et pèse 4,86 trillions de tonnes. Cette
planète parcourt une orbite d’un rayon de 108 millions
de km à une vitesse supérieure à 126 000 km. Il peut y
faire jusqu’a 470 ºC en surface, laquelle est
constamment balayée par des vents de 4 a 400 km/h,
suivant leur altitude.Vénus n’a pas de satellite, sa très
lente rotation la privant de champ magnétique.

similar documents