Simulation et SI en Suisse Romane

Report
La simulation et
l’enseignement
des Soins Infirmiers
État des lieux et projets en Suisse Romande
HES-So Valais-Wallis
« Il n'y a que les Suisses dont j'aurais un
peu de mal à raconter quoi que ce soit. Ils
sont heureux dans leurs montagnes où ils
passent leur temps à élever des vaches et
des comptes en banque »
Jean d’Ormesson
La Suisse Romande
La Suisse Romande
 Bretagne
 27’209 Km2
 3’100’000 habitants
 Suisse Romande
 12’029 Km2
 1’750’000 habitants
 Valais
 5’224 Km2
 307’000 habitants
HES-SO Filière Infirmière
Valais
Suisse Romande
 1 école bilingue
 6 écoles
 220 étudiants (2010)
 2270 étudiants (2010)
 Année préparatoire
 3 années bachelors
 Année préparatoire
 3 années bachelors
Système de Bologne dès 2006
Projets
Plan d’études cadre 2012 (PEC
2012)
Pourquoi le PEC 2012 ?
 Harmonisation au niveau
national
 Assurer la continuité Bachelor –
Master - Doctorat
 Répondre aux exigences de
reconnaissance européenne
de la filière.
Répondre aux exigences de
reconnaissance européenne
 Directive 77/453/CEE & art. 31 ss de la directive 2005/36/CE
 Temps de formation au moins 4600 heures
 Au moins 2300 heures d’enseignement clinique
 1535 heures d’enseignement théorique.
Répondre aux exigences de
reconnaissance européenne
 Situation actuelle en Suisse
 Stages pratiques qualifiants
 Enseignement à l’école
1800 h (60 ECTS)
3600 h (120 ECTS)
 Théorie + ateliers pratiques
 Total (180 ECTS)
5400 h (180 ECTS)
 PEC 2012
 Enseignement clinique (minimum)
 Stages pratiques qualifiants 1800 h
 Formation théorique (minimum)
 Solde réparti par les écoles
 Total (180 ECTS)
2300 h
(60 ECTS)
1535 h
1565 h
5400 h (180 ECTS)
Enseignement Clinique
L'enseignement clinique se définit comme étant le volet de la
formation d'infirmier par lequel le candidat infirmier apprend,
au sein d'une équipe, en contact direct avec un individu sain
ou malade et/ou une collectivité, à organiser, dispenser et
évaluer les soins infirmiers globaux requis à partir des
connaissances et compétences acquises….
… Cet enseignement a lieu dans les hôpitaux et autres
institutions de santé et dans la collectivité, sous la
responsabilité des infirmiers enseignants et avec la
coopération et l'assistance d'autres infirmiers qualifiés.
D'autres personnels qualifiés peuvent être intégrés dans le
processus d'enseignement.
Directive 2005/36/CE
Formation clinique
 Ateliers qui permettent, par différentes stratégies, de
mobiliser, d’expérimenter et d’intégrer des savoirs, et ainsi de
favoriser le développement des compétences
professionnelles
 Laboratoires pratiques ayant pour but le développement
d’une gestuelle professionnelle et l’apprentissage des soins
 Stages d’observation
 Séminaires d’analyse des pratiques
 Participation à des manifestations, des groupes de réflexion
ou d’action, des actions de santé ou de formation.
Selon l'OFFT( Office Fédéral de la Formation professionnelle et du la Technologie)
Conformité à la directive 77/453/CEE & art. 31 ss de la directive 2005/36/CE
Groupes de travail PEC 2012
 Sciences infirmières
 Clinical Assessment
 EBN Evidence Based Nursing
"Skills Lab"
Laboratoire de pratiques simulées
 E-learning
Composition du Groupe "Skills Lab"
 Lucie Dugay, HESAV Lausanne
 (coordinatrice du groupe)
 Caroline Beeler, HE-Arc Neuchâtel & Jura
 Françoise Cinter, HEdS Genève
 Otilia Froger, HELS Lausanne
 Isabelle Schouwey, HEFr Fribourg
 Pierre-Yves Roh, HEVS-SO Valais-Wallis
Convictions des membres du GT
"Le baptême du feu"
n'est pas
et ne doit pas être
le fondement de la formation clinique.
Lave & Wenger; Situated Learning : Legitimate Peripheral participation; Cambridge University Press; 2002
Too late to learn, the problem is now !
Convictions des membres du GT
Les patients se fichent de la somme des
savoirs des soignants, mais s'intéressent plutôt
à la manière dont ils en font usage !
Mark R. Adelmann; Undergradute Medical Education is NOT Rocket Science: But that Does NOT Mean it's Easy !
Vision du GT
La simulation en formation de base
Définition des "Skills Labs"
Groupe PEC 2012
Technique –non pas technologie- active d’enseignement et
d’apprentissage qui, en intégrant des moyens tels que vidéos
interactives, des simulateurs de tâche partielle, des simulateurs
de niveau de fidélité variable, des patients standardisés, remplace
(ou met en valeur) une situation clinique réelle par des
expériences guidées, mais artificielles, qui évoquent ou répliquent
un nombre important d’aspects de la réalité dans un contexte
d’interactivité; son intention est de permettre aux participants
d’acquérir et démontrer : des procédures, des habiletés pratiques,
une pensée critique ainsi que des processus de prise de décision.
Adapté de Jeffries et Gaba
Jeffries, P. (2005). A Framework for desining, implementing and evaluating simulations used as teaching
strategies in nursing. Nursing education perspectives, 26 (2), 96-103.
Gaba, D. (2004). The future vision of simulation in healthcare. Quality and Safety in Health Care, 13 (suppl 1), i2i10.
Étapes de formation
•
•
•
•
•
•
guide de l'étudiant
démonstration
e-learning
laboratoire
simulation hybride
simulation de différents
niveaux de fidélité
skills acquisition
skills
développement
•
•
•
•
•
guide de l'étudiant
démonstration
laboratoire
simulation hybride
simulation de différents
niveaux de fidélité
• e-learning
• simulation haute
fidelité.
• patient simulé
(standardisé ou
non)
skills
professionnalisant
Groupe PEC 2012
Recommandations
Le laboratoire de pratiques
simulées dans la formation
Formation pratique à
l'école
Recherche et
formation
continue
Clinical
Assessment
Formation
théorique
Stage
Laboratoire de
pratiques
simulées
6 Rôles
professionnels
EBN
Formation
continue
Modalités d’enseignement
 Les stratégies pédagogiques de la simulation doivent
permettre une réflexion avant, pendant et après l’action.
 Le «design» d’une simulation à visée pédagogique comprend :
un objectif spécifique, un niveau de fidélité, un problème à
résoudre, un support pour l’étudiant, un débriefing qui inclut la
pensée réflexive de l’étudiant.
 Les pratiques enseignées doivent reposer sur l’EBN
Modalités d’évaluation
 L’évaluation des objectifs, travaillés par les pratiques
simulées, doit correspondre à la même typologie
d’enseignement. Par exemple, les contenus ayant recours à
la simulation devraient également utiliser la simulation lors
d’épreuves sommatives.
Recommandations pédagogiques
Dispositif pédagogique
 Harmonisation romande des contenus minimaux
 6-12 étudiants / chargé d'enseignement
 Concordance entre :
 Planification et intentions pédagogiques et chargé
d'enseignement à disposition
Recommandations ressources
humaines
 Un à deux membres du corps professoral voient leur
activité dédiée aux laboratoires de pratiques simulées en
tant que "Super User" & coordinateurs :
 Sont compétents et experts du domaine tant au niveau de la
pratique qu'au niveau pédagogique
 S'assurent de la cohérence de la construction des ateliers avec
le curriculum
 Participent à la formation des autres formateurs dans ce
domaine
 Des personnes de référence assurent l’intendance et la
maintenance du matériel et des salles de pratique.
Recommandations matérielles
 Matériel et locaux cohérents avec les contenus enseignés
 Locaux multifonctions pour recréer différents
environnements de travail
 Réseau et système informatique très performant
 Stockage audio & vidéo
 Accès simultanés
Recommandations financières
 Un poste "Laboratoire de pratiques simulées" est créé
dans les budgets d'enseignement.
 Budget d'investissement estimé à 30% du budget de la
formation !
 Maintenance et entretien estimé à 5% du budget initial
Conclusions du GT
 Les laboratoires de pratiques simulées sont au service de
la formation de base et de la formation continue.
 Les laboratoires de pratiques simulées peuvent
contribuer
 Au développement de synergie intersite / école
 À la recherche
 Au développement des prestations de service
 ...
Et alors ?
Les décisions sur la base des
recommandations du groupe Skills Lab
Habiletés Cliniques (Skills Lab)
Cet axe comprend le développement des habiletés cliniques
dans trois domaines spécifiques, à savoir : les techniques de
soin, l’évaluation ou examen clinique, la relation et la
communication. Il se réalise essentiellement en laboratoire
de simulation.
Dans le cadre des contenus qui seront étudiés et/ou
approfondis, il conviendra de cibler les champs de recherche
actuels et de tenir compte des critères épidémiologiques.
PEC Bachelor SI 2012 CORESLOC, 20 juin 2011
Recommandations pédagogiques
En matière d’approches pédagogiques, les évidences
montrent que certaines approches sont plus propices au
développement des compétences. Ce sont des approches
qui visent la résolution de problèmes, la compréhension
de situations, l’authenticité des situations
d’apprentissage. Ces approches devraient être privilégiées
dans les programmes de la filière. Nous en citons quelquesunes.




Apprentissage par problèmes
Apprentissage par raisonnement clinique ou par situation
Simulation, laboratoire
Développement de projets intégrateurs
PEC Bachelor SI 2012 CORESLOC, 20 juin 2011
Recommandations concernant les
approches évaluatives
Dans une approche compétences, le dispositif
d’évaluation
vise à rendre compte du niveau de compétence
de l’étudiant et implique d’inférer ce dernier, à partir
d’indicateurs fiables et valides; on parle dès lors de l’évaluation
en situation authentique, à savoir « le recours à
des moyens d’évaluation qui s’apparentent à la
réalité » (Préjent, Bernard & Kozanitis, 2009, P.138)
PEC Bachelor SI 2012 CORESLOC, 20 juin 2011
L’évaluation en situation authentique
 Est réaliste
 Favorise le jugement et l’innovation
 Demande aux étudiants d’accomplir une réalisation plutôt
que de simplement dire, répéter ou reproduire
 Simule le contexte d’une situation de travail
 Propose des tâches complexes
 Favorise la consultation, la rétroaction et l’amélioration
PEC Bachelor SI 2012 CORESLOC, 20 juin 2011
Prochaines étapes
 Inclure les pratiques simulées dans le curriculum
 Idéalement avoir un socle commun de situations
 Former les professeurs
 S’équiper
 Locaux
 Mannequins
 Créer des scénarios
Et alors ?
Nous investissons !
Nous nous y mettons !
Où en sommes-nous ?
 Mars 2011
 Acquisition de 3 mannequins par
l’école du Jura (ARC)
 Juin 2011
 8 professeurs des écoles romandes
formés à Bruxelles
 Octobre 2011
 Acquisition d’un mannequin haute
fidélité HES-SO Valais-Wallis
 2012 création d'un CAS en
simulation infirmière par la Haute
Ecole de Santé Vaud
 www.hesav.ch
 [email protected]
A Sion
Où en sommes-nous ?
HES-SO Valais-Wallis
Juillet 2011
4 Octobre 2011
2012
3ème Conférence suisse sur les patients standardisés
et la simulation dans le domaine de la Santé
1-2 novembre 2012
Lausanne, Suisse
www.spsim.ch
Merci de votre attention !

similar documents