Projet d*intégration en milieu universitaire

Report
PROJET D’INTÉGRATION EN
MILIEU UNIVERSITAIRE
Pour des étudiants cégépiens de programmes
pré universitaires
Une expérience enrichissante !
Sonia Gounar
Enseignante en informatique
Coordonnatrice SIM
PRÉAMBULE
D’où vient l’idée ?
Partenariat
Pour qui ?
Choix des étudiants
Comment ?
Contexte de réalisation
Des embûches ?
Problématique
Quoi changer ?
 Solutions à apporter
Et la suite?
Perspectives d’avenir
HISTORIQUE
ORIGINE DU PROJET
 Le département de génie logiciel et des TI de l’école des technologies
supérieures (ETS) est un partenaire du collège de Bois de Boulogne
depuis fort longtemps.
 De nombreux étudiants en technique informatique vont à l’ETS une
fois leur DEC terminé.
 Ces étudiants vont par la suite sur le marché du travail.

Le programme SIM (Sciences informatiques et mathématiques) est
un programme pré universitaire qui se prête bien à des projets de
recherche, l’ETS nous a proposé d’expérimenter une intégration
d’étudiants du programme SIM avec des étudiants en maitrise afin de
réaliser un stage. »
Sachant que les étudiants de SIM n’ont pas de stage dans leur
cursus scolaire, nous avons convenu d’explorer la mise en place
de projets d’intégration de fin de session en commun.
UN PROJET JEUNE ET INNOVATEUR
L’objectif de l’expérimentation est surtout d’initier
assez tôt les étudiants du cégep à la recherche.
L’ETS, reconnue pour adapter son enseignement
aux nouvelles technologies et d’être à l’affût de
l’innovation, nous a permis d’intégrer les
étudiants cégépiens dans de vrais projets de
recherche.
Une expérience de vie fort enrichissante.
CHOIX DES ÉTUDIANTS
POURQUOI SIM ?
Les étudiants en SIM (Programme pré universitaire) ont le
profil parfait pour intégrer des chercheurs à l’université:
Les étudiants en SIM ont un profil polyvalent: ils sont ouverts à la recherche
et sont aussi aptes à en faire.
 SIM est le seul programme collégial qui regroupe les sciences et
l’informatique. Deux composantes qui donnent une richesse aux étudiants.
 Grâce à la composante informatique dans le programme SIM,
les étudiants
sont prédisposés à intégrer des projets en cours dans le département
d’informatique à l’université.
Le projet d’intégration étant en informatique et appliqué aux sciences, le
choix de ce dernier est plus vaste et plus flexible.
Ils n’ont pas de stage de fin de session
CONTEXTE DE RÉALISATION
Rencontres préliminaires entre responsables:
Lors de ces rencontres, plusieurs points ont été soulevés quant à la faisabilité des
projets:
 Les professeurs du milieu collégial sont-ils en mesure d’évaluer les projets de l’ETS ou
du moins de collaborer avec les professeurs de l’ÉTS à l’évaluation des projets?
Les étudiants en SIM, ont-ils le bagage nécessaire pour participer à des projets de
recherche? Il a fallu les sonder alors qu’ils n’étaient qu’en session 3.
Les étudiants sont-ils intéressés par des projets dont ils ne maitrisaient pas ou peu la
technologie utilisée?
Auront-ils assez de temps pour naviguer entre leurs cours au collégial et le projet
d’intégration qui se déroulerait en partie à l’ETS?
Tant que l’expérience n’avait pas été tentée , nul ne pouvait se prononcer
sur les résultats.
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 1)
Rencontres préliminaires avec les étudiants:
Les projets ont été présentés à l’ensemble des étudiants en session 3
du programme SIM.
Des professeurs de l’ETS se sont déplacés à plusieurs reprises pour
présenter les projets sous forme de mini conférences.
Les étudiants intéressés ont manifesté leur désir de participer à
l’hiver prochain aux différents projets proposés.
d’un.
Dans ce genre d’expérience, il faut savoir que ce n’est qu’une
minorité étudiante qui va manifester un intérêt. Cependant les
présentations des représentants de l’ETS ont convaincu plus
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 2)
Sélection des étudiants:
Les étudiants ayant manifesté un intérêt pour les
projets de l’ETS ont eu à confirmer leur choix. Par
chance aucune rivalité n’a eu lieu entre les
étudiants. 3 équipes de deux étudiants chacune se
sont formées parmi les 30 étudiants inscrits au
cours de projet d’intégration.
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 3)
Le cours de projet d’intégration se fait à l’intérieur d’un bloc horaire
continu de 5h
Les présences des étudiants étaient partagées entre l’ETS et le collège
en fonction des besoins (consultation avec l’ETS, évaluations au collège,
etc.)
Les étudiants avaient accès au matériel prêté par le département
d’informatique (Tablettes Android) et les ordinateurs de l’ETS
Des comptes ont été créés pour les accès à l’ETS
Un suivi rigoureux est fait de part et d’autre pour assurer la pérennité
des projets
Les étudiants devaient remettre des comptes rendus détaillés sur de
l’évolution du travail de recherche
Les étudiants devaient se concerter en équipe
Aucun ajustement particulier à l’horaire n’a été fait
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 4)
Description des projets:
L’ETS a proposé aux étudiants 3 projets différents:
Projet 1: Détection d’anomalies/intrusions(Malwares) sur Android (Smartphone)
Créer/Implémenter des algorithmes de tri permettant de trier
les séquences d’appels système et les algorithmes de
comparaison entre les modèles pour mieux les intégrer au
programme avec ses diverses contraintes de gestion de
mémoire, de ressources, etc.
But général:
Trouver le meilleur taux d’anomalies possible permettant la
meilleure détection d’anomalies en fonction des ressources
disponibles.
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 5)
Projet 2: Profilage de l’état du système et des applications sur le Smartphone
Permettre une logistique plus efficiente des exécutions de l’application de
détection et gestion de la mémoire des Smartphones. L’algorithme devra
permettre de recueillir et d’interpréter les informations nécessaires à
l’application pour lui permettre de poser les actions les mieux adaptées à
l’état de l’appareil.
But général:
Fournir les données nécessaires à l’application, lui permettant ainsi d’adapter ses
exécutions selon les ressources disponibles. Ainsi, lorsqu’il faudra faire un
compromis entre les résultats obtenus et les ressources utilisées, le module doit
pouvoir déterminer la meilleure approche selon l’état du téléphone
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 6)
Projet 3: Un projet diffère des deux précédents: Développer le portail web
pour les diplômés de l’ETS
Créer un portail web aux diplômés de l’ETS comportant plusieurs modules
de gestion interne et d’interconnexion avec les autres systèmes de l’ETS en
tenant compte des exigences et des données du logiciel « Prodon » de
gestion des dons et des donateurs .
But général:
L’objectif de ce projet est de promouvoir l’accès aux services offerts par le RÉTS
(Réseau-association des diplômés de l’ETS en le rendant simple d’utilisation,
sécurisé et pratique.
CONTEXTE DE RÉALISATION (SUITE 7)
Défis:
Deux des 3 équipes n’ont jamais travaillé avec les
environnements proposés
Répondre aux exigences du cours et de l’ETS à la fois.
Les concertations multiples à respecter: avec le professeur à
l’ETS, avec les professeurs au collège et avec l’équipe de
recherche à l’ETS.
Respecter la nouvelle norme mise en expérimentation à l’ETS
Projets rémunérés
Dans notre cas, la rémunération n’a jamais
été un critère de sélection chez les
étudiants, d’ailleurs ils ignoraient son
existence quand ils ont accepté les projets.
L’ETS les a généreusement récompensés.
Certains d’entre eux vont continuer à
travailler sur le projet en été.
14
PROBLÈMES RENCONTRÉS
Bien que l’expérience s’est très bien déroulée, il y a eu quelques
petits problèmes à surmonter:
Le calendrier scolaire ne permettait pas d’avoir plusieurs plages
horaires pour les déplacements entre le collège et l’ETS.
Les projets devaient débuter avant le début de la session d’hiver afin
de laisser de la latitude aux étudiants pour se familiariser avec de
nouvelles technologies, ce ne fut pas le cas.
Un des projets devait finir avant la fin de la session et concorder
avec les échéances de l’ETS et non du cours de projet d’intégration.
Un des projets étant confidentiel, le binôme qui travaillait dessus ne
pouvait le présenter à ses paires lors de l’évaluation de la présentation
orale des projets d’intégration.
PROBLÈMES RENCONTRÉS (SUITE)
CRITÈRES D’ÉVALUATION
Les critères d’évaluation ne sont pas faciles à ajuster.
En fonction de la nature des projets et de l’intervention de
tierces personnes(professeurs de l’ETS, étudiants de l’ETS), les
dates des livrables, les éléments à évaluer diffèrent de ceux du
reste du groupe.
Multiplier les évaluations en fonction des livrables des uns et
des autres.
Via, un apport pour le travail à
distance.
Afin de faciliter la communication entre les différentes
instances: étudiants du cégep, enseignants du cégep, étudiantsdoctorants à l’université et professeurs à l’université, la plate
forme via serait un atout majeur pour éviter les déplacements à
tous et faciliter la logistique (réservation de locaux pour les
rencontres, déplacement, temps d’attente, etc.).
Le programme SIM à Bois de Boulogne est l’un des premiers sur l’ile de
Montréal à avoir expérimenté la plate forme en 2008 pour regrouper des
étudiants venant du collège de Saint-Jérôme et d’autres du cégep de Boisde-Boulogne pour en faire une seule classe virtuelle pour les cours
d’informatique.
Perspectives d’avenir et
retombées
Le partenariat avec l’ ETS fut un succès. Les étudiants ont eu
la chance d’intégrer des équipes de recherches et de travailler
sur des projets d’envergure en faisant de la recherche et non
pas pour n’apporter qu’un simple soutien aux équipes de l’ETS. Ils en sont
sortis avec une grande satisfaction:
 Des apprentissages universitaires qui ne s’acquièrent qu’en
milieu de recherche,
 Une grande autonomie et surtout un avant-goût pour la
recherche.
 D’autre part, cette aventure a fait naitre un partenariat avec le
département de génie informatique de l’ETS qui de son côté désire aussi
renouveler l’expérience tant qu’il y a des étudiants motivés et des
professeurs intéressés.
 L’ETS a de son côté le bénéfice de recruter des étudiants
intéressés par la recherche.
Un rayonnement partagé 
18
Merci pour votre écoute!
Des questions?
19

similar documents