Audit des systèmes d*information de gestion

Report
Audit des systèmes
d’information de
gestion
E. Campos
Melania Conte, Anush Ghazaryan, Ana Jissell Jimenez,
et Jennifer Kitemona
Techniques d’audit assistées
par ordinateur

Présentation des techniques
assistées par ordinateur

Exemple d’utilisation de la loi de
Benford
 Démonstration
 Limites
Techniques d’audit assistées
par ordinateur

Cadre:



Contrôles substantifs
Buts:

Quantifier un risque qui a été évalué

Vérifier les calculs effectués par les systèmes de l’entreprise
Principes:

Contrôle de cohérence des données fournies

Traçabilité des traitements effectués

Documentation des travaux

Elaboration rapport de fin de mission
Techniques d’audit assistées
par ordinateur

base d’audit, voir schéma résumé
Techniques d’audit assistées
par ordinateur

Avantages:

Obtention d’éléments probants dans un
environnement dématérialisé

Dépasser les sondages

Identifier les anomalies

Aborder des contrôles nécessitant un grand
nombre de calculs difficilement abordables
manuellement
Etapes : techniques d’audit
assistés par ordinateur
Récupération des
fichiers informatiques
Validation des fichiers
Réalisation des tests,
exemple : Loi de Benford
Analyse et synthèse
Loi de Benford

Outil statistique démontré en 1996

Indicateur d’alerte

But


Utilisation


déceler les fraudes comptables
Audit aux USA principalement et par le fisc
Fonctionnement

Distribution : Fréquences du premier chiffre significatif (1 à 9)
d’un nombre

Comparaisons des données comptables (distribution) avec la
distribution théorique de la loi de Benford

Investigation des différences significatives : test du Khi carré
Loi de Benford
Fréquence apparition Benford
35%
30%
30.10%
25%
20%
17.61%
15%
12.49%
9.69%
10%
7.92%
5%
6.69% 5.80%
5.12% 4.58%
0%
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Exemples : loi de Benford
paiements bancaires sur 1 an d’une
entreprise
Paiements sur 1 an
35%
30%
25%
20%
15%
10%
5%
0%
1
2
3
4
Fréquences observées
5
6
7
Fréquences théoriques
8
9
Nbres occurrences
Loi du X^2 : (eFréquence théorique e*)^2/e*
1
60184
56796
202
2
30349
33223
249
3
20738
23572
341
4
15601
18284
394
5
18983
14939
1095
6
11354
12631
129
7
9405
10941
216
8
9582
9651
0
9
12476
8633
1711
TOTAL
188762
188672

But : déceler des fraudes sur le compte bancaire  compte toujours
audité indépendamment de la matérialité

Investigation sur les différences : erreurs, fraudes ou caratéristiques de
l’entreprise

N : 188762 données (basé sur base de données : « Benford’s law,
Nigrini »)
Exemple indice en volume :
commerce de détail, à l’exception des
automobiles et des motocycles
45%
40%
35%
30%
25%
20%
15%
10%
5%
0%
1
2
3
4
Fréquence observée
5
6
7
8
9
Fréquence théorique

Loi de Benford pas applicable !

Uniquement pour des TRANSACTIONS et pas sur un ensemble

Source : Insee.fr (basé sur 2069 données, 01.1995-02.2014)
Limites : loi de Benford

Pas un outil infaillible  marche dans certaines situations

Echantillon conséquent

Transactions

Pas applicable aux séries de données constituées de
nombres attribués arbitrairement :



Montants fixés d’avance :

Retraits bancaires (20.-,40.-, 100.-)

Prix de vente fixé ou quantité fixée
Prix psychologiques :


Numéro de chèques, factures, etc
1.99.- donc, le premier chiffre est 1 et non 2
Pas applicable si bornes minimales ou maximales
Bilan
Compte courant bancaire
Débiteurs-clients
Provision
pour
pertes
s./
débiteurs
Actifs de régularisation
Stock
Équipement
Amort. cumulé s./ équipement
Immeuble
Amort. cumulé s./ immeuble
Brevets
Créanciers-fournisseurs
Autres créanciers
TOTAL
TOTAL
Passifs de régularisation
Hypothèque
Emprunt LT
Capital-actions
Résultat
Résultat
 Compte ventes (transactions),
CAMV, frais généraux
Conclusion

Outil informatique d’audit pas infaillible

Rester vigilent avec les résultats obtenus

Dépendant de certains facteurs de l’entreprise
Merci de votre
attention !

similar documents