Exposé - L`ONU est-elle Encore Utile en 2011

Report
L’Organisation des Nations unies
est-elle encore utile en 2011 ?
François Chloé
M. Lafargue
Saba Eliott
Classe 3
PLAN
I) L’ONU : Un élément central de la scène internationale.
A : Des missions multiples mais fondamentales.
B : Les moyens dont dispose l’ONU.
II) L’ONU : Limites et perspectives.
A : Des institutions peu efficaces.
B : Une application limitée.
Introduction
• Fondé le 24 octobre 1945 par 51 pays.
• Siège à New York.
• Compte aujourd’hui 192 états membres.
• Structure de coopération à vocation générale.
• Organes majeurs : Assemblée Générale, Conseil de Sécurité,
ECOSOC, CIJ, Secrétaire Général.
• De nombreuses institutions spécialisées : OMS, IMO, FMI,
Unesco, etc.
I) L’ONU : Un élément central de la
scène internationale.
I) A : Des missions multiples mais
fondamentales.
La paix et la sécurité internationale.
• Rôle principal de l’ONU : aider les Etats à maintenir la paix et
la sécurité.
• Le champ d’intervention : conflits interétatiques et en situation
de guerre civile.
• Exemple: conflit indo-pakistanais.
• Rôle post-conflit :
=> Réorganisation du gouvernement,
=>Surveillance,
=>Instauration d’un régime stable.
Les droits de l’homme et du citoyen.
• La Déclaration universelle des Droits de l’Homme date du 10 décembre
1948.
•
« L’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ».
• Rapport « Goldstone ».
• « Le Conseil des droits de l’homme » : créé par l’Assemblée Générale de
l’ONU. Le Conseil émet des recommandations.
Le développement des pays émergents
• PNUD : « Programme des Nations unies pour le développement ».
• «Année internationale de la Jeunesse », 08/10-08/11.
Jeunes : 18% de la pop mondiale dont 87% vivent dans des pays en
développement.
• Le programme OMD : « Objectifs du millénaire pour le développement »
8 grands objectifs.
Actions humanitaires.
• L’ONU :
-Prestataire de secours et d’assistance.
-Coordonne l’action des gouvernements et des autres
organisations humanitaires.
-Soutient les populations.
• Rôle : =>Rapidité d’intervention.
=>Stratégies préventives.
Le droit International.
• Bureau des affaires juridiques des Nations unies, créé en 1946.
•
MISSIONS de l’ONU:
-Contribution au développement progressif et à la codification du droit
public international.
-L’application effective du régime juridique international.
-Enregistrement et publication des traités.
I) B : Les moyens actuels dont
dispose l’ONU.
Pouvoir normatif.
• Conseil de Sécurité : pouvoir obligatoire.
Organe décisionnel de l’ONU qui doit satisfaire l’éxigence de l’efficacité.
• Soldats de la paix (Casques bleus) sont l’élément phare des missions de
maintien de la paix.
Pouvoir d’influence.
• Assemblée Générale de l’ONU :
-Recomandations.
-Influence sur le droit international et indirectement sur le droit interne des
états membres.
•
Pouvoir de faire des programmes.
-Exemples:
Le Programme des Nations unies pour le développement
(PNUD) est présent dans 172 pays.
« les Objectifs du Millénaire pour le développement »
Pouvoir judiciaire.
• Cours Internationale de Justice (CIJ)
=> Fonction de gestion des contentieux.
=> Pouvoir de juger :
-Les criminels de guerre,
-Les génocidaires,
-Les crimes contre l’humanité, etc.
Pouvoir structurel et matériel.
•
Personnel : -éléments annexes déployés par l’ONU au cours des
opérations.
• Structures d’interventions rapides :
- En cas de crises des droits de l’homme.
-Système d’alerte (24 h/24) permet de suivre la situation sur le
terrain et d’anticiper la survenue des catastrophes naturelles,
écologiques et industrielles.
• Coordination des interventions avec les états.
II) L’ONU : Limites et perspectives.
II) A : Des institutions peu efficaces
Conseil de sécurité :
• Dominé par le « club des 5 ».
• Problème de représentativité et de légitimité du
conseil.
• Tentatives de réformes : « projet du G4 » échec
• Dépossession du droit de véto inimaginable.
Lourdeur des procédures :
• Cheminement des plaintes très long.
• Riposte peu efficace.
Financement :
• Trois sources : Le budget régulier, les contributions
aux opérations de maintien de la paix et les
contributions volontaires.
Source : www.un.org/french/aboutun/budget.shtml
Budget de l’ONU :
Source : Rapport annuel de l’Institut de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri, 11 juin 2007)
II) B : Une application limitée
Les casques bleus :
• Les pays pauvres pourvoient les hommes tandis que
les riches financent les opérations.
Rang du pays
Nombre de soldats
1 Pakistan
8140
2 Bangladesh
8024
3 Inde
3912
4 Népal
3451
17 Chine
1036
21 France
607
23 Royaume-Uni
542
28 Etats-Unis
429
32 Russie
361
Source :(Pierre-Edouard Deldique, Fin de partie à l’ONU - Les réformes de la dernière chance, JC Lattès, 2005)
Les troupes (Témoignage du Général Jean Cot) :
• Troupes peu compétentes et difficilement gérables.
• Pratique de la corruption, du marché noir, etc.
• Pouvoir de sanction très faible.
• Problèmes d’intéraction entre les troupes et la population locale.
• Il faudrait la mise en place d’une formation commune avant chaque
mission.
• Ainsi que l’instauration d’une force de réaction rapide
réduction du
délai d’intervention.
• Revenir sur la charte (article 47) : Instauration d’un comité d’état major.
L’ingérence :
• «le fait pour un Etat de s’immiscer dans les affaires intérieures d’un
autre Etat en violation de sa souveraineté».
• Interdit par l’article 2.7 de la Charte des Nations unies.
• Réduction de la possibilité d’intervention.
• Mais permet l’évitement d’un néo-colonialisme sous couvert de
principes humanitaires.
L’ONU est un instrument :
• Stéphane Hessel : « l’ONU n’est pas une puissance [...] l’ONU est un
instrument à la disposition des puissances. Cet instrument n’est que ce
que ses Etats membres en font. »
• Impossibilité d’agir indépendamment des Etats membres.
• Unilatéralisme des Etats-Unis.
Programme des Nations unies pour l’Environnement :
• Moyens biens en-deçà de ses ambitions.
• But : « mettre en œuvre les principes du développement durable,
d'imposer clairement la primauté des règles d'environnement sur celles
du commerce et de promouvoir la notion naissante de bien public
mondial dans le domaine de l'environnement. »
• Possibilité de fédérer les Etats et de se réhabiliter aux yeux du monde.
Disparition de l’ONU ?
• Peu réaliste.
• Faute de l’instrument ou de ceux qui le manipulent ?
• Felipe Gonzales : « Dans un monde où les outils de la paix sont rares
et fragiles, l’ONU, malgré ses défauts, est notre meilleur espoir. »
Bilan
Malgré :
• Nombreux problèmes institutionnels,
• Délais excessifs,
• Complexité des interventions,
• Application qui laisse à désirer.
Néanmoins:
• Element indispensable d’un point de vue Internationnal.
• Conserve une légitimité acquise par son caractère universel.
•
Dag Hammarskjöld: « L’ONU n’a pas créé le paradis, mais elle a évité
l’enfer ».
BIBLIOGRAPHIE
• http://www.un.org/fr
• http://www.republique-des-lettres.fr/11358-stephane-hessel.php
• Frédérique Encel, Horizons Géopolitiques, Édition Seuil, 12 mars 2009
• Frédérique Mestre-Lafay, L’ONU, Que sais-je ? 14/10/2009
• Stéphanie Ah Tchou, L’ONU, quelles réformes pour l’avenir?, Eté 2008
• Entretien entre Stéphanie Ah Tchou et le Général Jean Cot, 2008

similar documents