Analyse et Conception des Systèmes d*Informations

Report
IUT Dijon – Année Spéciale
Sébastien PARFAIT
[email protected]
[email protected]
Diagramme de cas d’utilisation
 DCU
 Use case
 Décrit l’interaction entre les acteurs (utilisateurs du
cas) et le système
 Permet de recueillir et de décrire les besoins des
acteurs
 Peut être utilisé pour organiser le développement du
logiciel  structuration et déroulement des tests
Diagramme de cas d’utilisation
 Chaque cas d’utilisation
 est décrit sous forme textuelle
 Produit un ou plusieurs résultats
 Pour l’identification de chaque « use case » on doit
d'abord connaitre chaque acteur
 Un acteur est un utilisateur type
 Un utilisateur peut appartenir à plusieurs classe
d’acteur en fonction de sont rôle par rapport au
système
 L’administrateur d’une messagerie peut aussi se
comporter comme un utilisateur
Diagramme de cas d’utilisation
 Formalisme
 L’association peut comporter des cardinalités
 Chaque « use case » peut avoir une ou plusieurs
instances représentées par des scénarios
 Chaque scénario faisant l’objet d’un diagramme de
séquence ou de collaboration
Diagramme de cas d’utilisation
Diagramme de cas d’utilisation
 Relations entre « use case » pour optimiser la
formalisation (éviter les redondances)
 Inclusion (include)
 Extension (extend)
 Généralisation
Diagramme de cas d’utilisation
 Inclusion (include)
 Une relation d’inclusion d’un use case A vers le use
case B signifie qu’une instance de A contient le
comportement de B
Diagramme de cas d’utilisation
 Extension (extend)
 Une relation d’extension d’un use case A par le use case
B signifie qu’une instance de A peut être étendue par le
comportement décrit dans B
 L’extension est optionnelle dans le déroulement de A
 Il faut mentionner dans A le point d’extension.
Diagramme de cas d’utilisation
 Généralisation
 Même principe que pour la généralisation de classes
Diagramme Etat-Transition
 DET
 L’état d’un objet est défini, à un instant donné, par
l’ensemble des valeurs de ses propriétés.
 Le passage d’un état à un autre s’appelle transition.
Diagramme Etat-Transition
 Action : Opération instantanée qui ne peut pas etre
interrompue
 L’action est associée à la transition
 Activité : Opération d’une certaine durée pouvant être
interrompue
 L’activité est associé à l’état d’un objet
Diagramme Etat-Transition
 Exemple 1
Diagramme Etat-Transition
 Exemple 2
Diagramme Etat-Transition
 Super état (ou généralisation d’état)
Diagramme Etat-Transition
 Représenter le diagramme état/transition d’un objet
« personnel » en suivant les événements de gestion
depuis le recrutement jusqu’à la retraite.
 Après la prise de fonction  en activité
 Au cours de l’activité le personnel peut être en
vacances ou en arrêt maladie.
 La fin de carrière peu être due à la démission ou à la
retraite.
Diagramme Etat-Transition
 Corrigé
Diagramme d’activité
 DAC
 Très proche du DET
 Comportement interne d’une opération ou d’un cas
d’utilisation en terme d’action.
 Formalisme identique au DET, CEPENDANT
 Il existe 2 types de transitions
 Transition automatique : La fin d’une activité entraine
automatiquement le début de l’activité suivante.
 Transition gardée : Le passage à l’activité suivante est
soumis à une condition mentionnée
Diagramme d’activité
 Exemple
Diagramme d’activité
 Exécution parallèle et synchronisation
 Plusieurs activités peuvent s’exécuter parallèlement (Pour produire
un résultat nécessaire à l’exécution d’une autre activité). La
synchronisation se fait par des barre de synchronisation
Examen
Candidature
Lettre de
refus
Convocation
Préparation
entretien
technique
Préparation
entretien DRH
Diagramme d’activité
 Couloir d’activité : correspond à un domaine de
responsabilité d’un objet
 Les objets créés, supprimés ou changeant d’état
peuvent être représentés
Diagramme de séquence
 DES
 Représenter les interactions entre objets en indiquant
la chronologie des échanges.
 Un message reçu par un objet déclenche l’exécution
d’une opération.
 Le retour d’information peut être explicite ou implicite
(message de retour)
 Un objet ne peut apparaitre dans le DES qu’au moment
où il est créé.
 On représente la destruction par « X »
Diagramme de séquence
 Un objet est représenté par un rectangle et une barre
verticale (la ligne de vie)
Nom : Classe
Un objet
Un autre objet
Un message
Un autre message
 Les objets échangent des messages représentés par une
flèche horizontale orientées de l’émetteur vers le
destinataire.
 L’axe vertical peut être gradué pour la modélisation
d’un système temps réel.
Diagramme de séquence
 Deux usages
 Documentation des cas d’utilisations.
Diagramme de séquence
 Usage plus informatique : représentation précise des
interactions entre objets
 On distingue alors deux type de message:
 Les messages synchrones pour lequel l’émetteur
est bloqué jusqu'à la fin du traitement du
destinataire
 Les messages asynchrones
Diagramme de séquence
Diagramme de séquence
 Un message peut être réflexif
 Un objet peut être créer suite à un message
 Un message peut détruire un objet ou déclencher son
suicide
Diagramme de séquence
 On peut représenter les périodes d’activité d’un objet.
Cela correspond au temps pendant lequel un objet
effectue une action (ou la sous-traite). Ces périodes
sont représentées par des bandes sur les lignes de vies.
Diagramme de séquence
 L’objet A déclenche l’activité de l’objet B. Dans le cas
d’un appel de procédure A est bloqué jusqu’à ce que B
lui rende la main. Le retour est implicite.
Diagramme de séquence
 Cas asynchrone
Diagramme de séquence
 Contraintes temporelles
Diagramme de séquence
 Pseudo-Code

similar documents