Rencontre d*information LET, écocentre etl lieu de compostage

Report
Installation de compostage de la
Ville de Rimouski
Congrès de l’ADGMQ
5 juin 2014
Rivière-du-Loup
Service génie et environnement
Claire Lafrance
Coordonnatrice en environnement
Rimouski, métropole régionale





Population : 48 155
5 300 étudiants (Cégep, Université du Québec à Rimouski)
50 km2 de territoire urbain
285 km2 de territoire agricole et forestier
310 km à l’est de Québec
Rimouski et la gestion
des matières résiduelles







2002 : Collecte des matières recyclables
Journée de récupération de résidus domestiques
dangereux
2005 : Ouverture du LET (remplaçant le « LES » opéré de
1981 à 2005)
2007 : Ouverture d’un écocentre
2008 : Contenants de récupération dans les aires publiques
extérieures
Collecte de feuilles mortes
2011 : Règlement concernant l’herbicyclage
2012 : Adoption d’un plan stratégique de développement
durable
2013 : Collecte et traitement des matières organiques
Plan de présentation
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Avant-projet
Étapes de réalisation
Coûts
Description des installations
Description du procédé
Collecte
Communications
Résultats
1. Avant-projet
L’étude de faisabilité :
a été réalisée en 2010 suite à l’annonce du PTMOBC en
novembre 2009.
a proposé des recommandations quant au choix du
procédé de traitement et à la localisation de
l’infrastructure.
Choix du procédé de traitement
(compostage ou biométhanisation)
Le compostage en andains retournés a été retenu pour les
raisons suivantes:
 Technique éprouvée;
 Flexibilité quant aux variations saisonnières des quantités et de la
nature des intrants;
 Pas de générateur important de sous-produits de transformation
alimentaire;
 Forte proportion de résidus verts (55 % du résidentiel);
 Coût de revient plus avantageux.
Choix de la localisation de l’installation
Critères évalués :
 Compatibilité des usages;
 Traitement des eaux;
 Distances séparatrices des voisins;
 Superficie disponible;
 Accès routier.
Choix de la localisation de l’installation
Le site du LET et de l’écocentre a été retenu :

Accès routier facile;

Partage des ressources (balance, chemins d’accès);

Concentration d’activités connexes.
Plan de localisation
2. Étapes de réalisation
 Étude de faisabilité (juin à décembre 2010)
 Étude de dispersion des odeurs et plan d’affaires (février à
septembre 2011)
 Demande d’aide financière PTMOBC (septembre 2011)
 Plans et devis pour construction (décembre 2011 à juin 2012)
 Demande de certificat d’autorisation au MDDELCC (avril à
novembre 2012)
 Appel d’offres pour construction (juin 2012)
2. Étapes de réalisation (suite)

Construction (novembre 2012 à août 2013)

Achat bacs bruns (Appel d’offres mars 2013)

Activités de communications (ont débuté en juin 2013)

Distribution bacs bruns (juillet et août 2013)

Première collecte (16 septembre 2013)
3. Coûts du projet
Montants avant taxes, avant subvention gouvernementale
 Études d’avant-projet
 Bacs roulants incluant mini-bacs
et sacs de papier (immeubles 1 à 6
logements seulement)
85 000 $
728 000 $
 Construction
4 178 500 $
 Machinerie : Tamiseur
Retourneur
179 000 $
256 500 $
5 427 000 $ (total)
3. Coûts du projet (suite)
Montants (avant taxes)
Plan de communications 2013 : 60 000 $
 Plan de communications 2014 : 55 000 $


Exploitation (2014) : 300 000 $
4. Description des installations
Capacité de traitement de 8500 tonnes/année
 Plate-forme
ouverte 6 100 m2
 Plate-forme
sous abri 2 310 m2
Béton compacté au rouleau
Plate-forme de compostage
Plate-forme de compostage (mai 2014)
Description des installations (suite)
 Bassin
d’accumulation des eaux de compostage,
capacité de 2 850 m3.
 Poste
de pompage pour irrigation d’une culture de
saules osier d’une superficie de 1,3 hectare.
Bassin d’accumulation des eaux de
compostage et poste de pompage
Culture de saules
Garage (machinerie et bureau)
Plan des infrastructures de compostage
5. Description du procédé
Réception des camions
Tri manuel
Mélange avec des agents structurants et mise en andains
Suivi de la température, de l’humidité et des
retournements
Retournement des andains
Tamisage
Traitement des eaux
Valorisation des eaux de compostage par irrigation
sur une culture de saules

Principe du filtre végétal

Irrigation de mai à septembre

Système de micro-irrigation goutte à goutte à la base des
plants
Matière ligneuse
Les saules seront récoltés à une fréquence
d’environ 3 ans, broyés et utilisés comme agent
structurant dans le procédé de compostage.
Cycle de gestion des matières et des eaux
Compostage
Matières
ligneuses
Eaux usées
Valorisation
sur la culture
Récipiendaire du prix « Infrastructures municipales » du
MAMROT, congrès CERIU INFRA 2013
6. Collecte

Environ 18 200 logements desservis (résidentiel 1 à 6
logements)

Environ 4 900 ménages non desservis (7 logements et plus)


80 % du résidentiel desservi par la collecte des
matières compostables
Taxe de matières résiduelles : 135 $ en 2014
6. Collecte (suite)

Bac roulant 240 litres pour l’unifamilial;

Bac roulant 360 litres (immeubles à logements);

Mini-bac de cuisine 7 litres (pour chaque logement).
Bac roulant et mini-bac
Fréquences de collecte

Compostables :
décembre à mars : mensuelle
avril, octobre, novembre : aux 2 semaines
mai à septembre : hebdomadaire
Fréquences de collecte (suite)
 Déchets
: aux deux semaines
 Recyclables
: aux deux semaines
Nombre de collectes annuelles

2 voies : 26 collectes recyclables
35 collectes de déchets
Total : 61 collectes

3 voies : 26 collectes recyclables
33 collectes compostables
26 collectes de déchets
Total : 85 collectes
7. Communications
7. Communications (suite)
7. Communications (suite)
 Importance d’avoir une ressource dédiée à ce service

1400 appels reçus de juillet à décembre 2013
8. Résultats des 8 premiers mois de
collecte
 Quantité
 Qualité
 Taux
de participation
 Problèmes rencontrés
Quantités
Automne et printemps : 100 à 150 tonnes/semaine
 Hiver : 25 tonnes/semaine

Au total, 2 300 tonnes pour les huit premiers mois
d’opération (septembre à mai), soit environ 65 tonnes par
semaine.
Qualité
 Vérification
des bacs bruns par des étudiants depuis la
semaine du 20 mai 2014.
 Billet
de vérification laissé dans la boîte aux lettres.
 Objectif
: information, sensibilisation, éducation pour
améliorer la qualité des matières collectées.
Qualité (suite)
 Environ
5 % des bacs vérifiés contenaient des matières
indésirables.
 Les
indésirables les plus souvent observés sont les sacs
de plastique (compostables ou non compostables).
Taux de participation
Avec 2 500 adresses visitées (unifamilial), le taux de
participation à la collecte des bacs bruns représente 60 %
Problèmes rencontrés

Lors de la distribution des bacs bruns : obligation de
garder le bac, mais participation volontaire à la collecte

Collecte des déchets : retour à une collecte bimensuelle
durant la saison hivernale (vive réaction de la population
suite à l’essai d’une fréquence de collecte mensuelle)

Hiver : gel des matières compostables dans les bacs bruns
Merci de votre attention!
Claire Lafrance
coordonnatrice en environnement
Service génie et environnement
Ville de Rimouski
[email protected]
(418) 724-3134

similar documents