Dr P. VIAU Médecine nucléaire –Centre TEP CHU de Nice

Report
DTS d’électroradiologie médicale
Année 2011-2012
SCINTIGRAPHIE PULMONAIRE
Dr P. VIAU
Médecine nucléaire –Centre TEP
CHU de Nice, Archet 1
« Effet shunt droit - gauche »
Angioscanner
SCINTIGRAPHIE PULMONAIRE
Perfusion (Q) + Ventilation (V)
.
Q = débit sanguin
Principe du diagnostique
+++
AEROSOL
+++
AEROSOL
+++
AEROSOL
+++
AEROSOL
AEROSOL
DTPA – Tc99m
AEROSOL
GAZ
GAZ
+++
GAZ
Acquisition - Technique
Acquisition - Technique
Acquisition - Technique
Acquisition - Technique
Tomoscintigraphie hybride TEMP-TDM
ou SPECT-CT
Intérêts:
- précision anatomique
- diagnostic différentiel de l’EP
Embolies bilatérales
= défects de perfusion
segmentaires
Infarctus
pulmonaire
embolies bilatérales
défects concordants + strip sign
défects concordants, voire discondance inverse (= Ventilation pire que la Perfusion)
Images obtenues à
partir de la
tomoscintigraphie par
extraction de
certaines incidences :
- Antérieur, Postérieur
- Profil D et G
- OAD, OAG
- OPD, OPG
de la scinti pulmonaire
fonctionnelle du poumon non opéré
un
Normal
Pas de shunt
Fixations cérébrales
et rénales
Shunt droit-gauche
Shunt D-G
Shunt D-G
CONCLUSION
SCINTIGRAPHIE PULMONAIRE
Ce qu’il faut retenir:
- Grands principes diagnostiques de l’embolie pulmonaire
(thrombus, shunt, discordance V/P)
- Perfusion: Macroaggrégats d’albumine marqué au Tc99m
- Traceurs de ventilation: Technegas (aérosol) ou Krypton (gaz)
- Principes de réalisation de la scintigraphie pulmonaire selon
les traceurs utilisés : . ventilation puis perfusion
. ou double isotope

similar documents