Les classes grammaticales

Report
Les classes
grammaticales
Qu’est-ce qu’une classe
grammaticale ?
Chaque mot appartient à une catégorie
qui lui est propre.
C’est ce qu’on appelle la classe ou
la nature grammaticale d’un mot.
Il existe onze classes de
mots :
-
le nom ;
le déterminant ;
l’adjectif ;
le verbe ;
le pronom ;
l’adverbe ;
la préposition ;
-
-
-
la conjonction de
coordination ;
la conjonction de
subordination ;
l’interjection ;
l’onomatopée.
Les noms
Les noms permettent de nommer
les êtres, les objets, les actions ou les
idées.
Ils sont généralement introduits
par un déterminant.
Exemple : le chat
Les déterminants
Les déterminants précèdent le nom, déterminent
son genre et son nombre.
Exemple : Le chat dort. (le = déterminant, qui indique le
genre (masculin) et le nombre (singulier) du nom « chat »).
Il existe plusieurs types de déterminants :
-
les articles définis (le, la, les) ;
-
les articles définis contractés avec une préposition (au,
aux, du, des) ;
-
les articles indéfinis (un, une, des) ;
-
les articles partitifs (du, de la, des) ;
-
les déterminants possessifs (mon, ton, son, notre…) ;
-
les déterminants démonstratifs (ce, cet, cette,
ces…) ;
-
les déterminants indéfinis (chaque, tout, quelque…) ;
-
les
déterminants
interrogatifs
et
exclamatifs
(quel…) ;
-
les déterminants numéraux (deux, vingt…).
Les adjectifs qualificatifs
Les
adjectifs
qualificatifs
attribuent une qualité ou une propriété
au nom.
Exemple : C’est un enfant sage.
« Sage » est un adjectif qui attribue une
qualité au nom « enfant ».
Les pronoms
Les pronoms désignent une personne
ou remplacent un mot déjà cité dans le
texte.
Exemples :
Je parle. (Le pronom « je » désigne celui
qui parle.)
- Le chat dort. Il est sur le canapé. (Le
pronom « il » remplace le nom « chat ».)
-
Il existe plusieurs pronoms :
-
les pronoms personnels (je, me, moi, tu, te, toi, il, elle,
le, la, lui, on, nous, vous, ils, elles, les, leur, en, y) ;
-
les pronoms possessifs (le mien, le nôtre, le leur…) ;
-
les pronoms démonstratifs (ce, cela, celle-ci…) ;
-
les pronoms interrogatifs (qui, que, laquelle, lesquels…) ;
-
les pronoms relatifs (qui, que, quoi, dont, où, lequel,
auquel…) ;
-
les pronoms indéfinis (plusieurs, chacun, personne…).
Les verbes
Les verbes expriment une action ou
un état.
Le verbe est le seul mot qui peut
être encadré par les négations ne et pas.
Exemple :
Je viens demain. / Je ne viens pas demain.
Les adverbes
Les adverbes précisent, modifient le sens d’un
mot (adjectif, verbe ou adverbe) ou le sens de la
phrase.
Exemple :
Je téléphone à mon frère. (= action qui se déroule au
moment où l’on parle)
Je téléphone régulièrement à mon frère. (= l’adverbe
« régulièrement » indique que l’action est habituelle)
Les prépositions
Les prépositions se placent devant un nom, un
pronom, un GN, un infinitif ou un groupe infinitif et
introduisent des compléments.
Voici une phrase qui te permettra d’en retenir
quelques unes :
Adam part pour Anvers avec deux cents sous. (= à, dans,
par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous)
Il en existe d’autres : sur, avant, depuis, chez,
derrière, entre, contre…
Les conjonctions de
coordination
Les
conjonctions
de
coordination
permettent de relier des mots et des groupes de
mots de même nature et de même fonction.
Voici une phrase qui te permettra de les
retenir:
Mais où est donc Ornicar ?
(= mais, ou, et, donc, or, ni, car)
Les conjonctions de
subordination
Les
permettent
conjonctions
de
d’introduire
des
subordination
propositions
subordonnées conjonctives.
Lorsqu’il y a plusieurs mots, on parle de
locution conjonctive.
Exemples : que, lorsque, si, quand, puisque, de
sorte que, pour que, bien que…
Les interjections
Les interjections
sentiment
fort
expriment un
(joie,
tristesse,
surprise…).
Exemples : oh !, ah !, eh !, hélas !,
bravo !...
Les onomatopées
Les onomatopées imitent un bruit.
Exemples : boum !, toc !, paf !
crac !...

similar documents