ACSI-MLD

Report
IUT Dijon – Année Spéciale
Sébastien PARFAIT
[email protected]
[email protected]
LE MLD
 Modèle Logique des Données
 Transformation du MCD pour se rapprocher de
l'implémentation de la base de données.
 Différents formalismes
 MLD "Codasyl" (COnference on Data Systems
Languages)
 MLD "Relationnel"
 MLD "Fichier"
 Trois règles à appliquer
Règle 1 : Les entités
 Toutes les entité du MCD deviennent des tables
(fichiers)
 Les propriétés deviennent des champs
 Les identifiants deviennent les clés primaires des
tables
Enseignant
Enseignant
Code_enseignant
Nom_enseignant
Grade_enseignant
Ancienneté_enseignant
Code_enseignant
Nom_enseignant
Grade_enseignant
Ancienneté_enseignant
Règle 2 : Les C.I.F.
 La cif disparaît et est remplacée par une flèche allant
de la cardinalité "n" vers la cardinalité "1".
 La clé primaire de la table à cardinalité "n" est
dupliquée dans la table à cardinalité "1"
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Entité_2
CIF
1,1
Id_Entité_2
0,n Lib_Entité_2
Entité_2
Id_Entité_2
Lib_Entité_2
Règle 3 : Les Relations "n" à "n"
 La relation se transforme en table
 La clé primaire de la nouvelle table est composée par
les deux clés primaires des tables liées
 Les propriétés de la relation deviennent des champs de
la nouvelle table
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Relation
1,1
Prop_1
Relation
Id_Entité_2
Id_Entité_1
Prop_1
Entité_2
Id_Entité_2
0,n Lib_Entité_2
Entité_2
Id_Entité_2
Lib_Entité_2
Règles annexes
 Cif porteuse de propriétés : Les propriétés migre avec
la clé pour devenir des champs de la nouvelle relation
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Id_Entité_2
Prop1
Entité_2
1,1
CIF
Prop1
Id_Entité_2
0,n Lib_Entité_2
Entité_2
Id_Entité_2
Lib_Entité_2
Différent MLD
 Fichier
 Codasyl : on parle de set (ensemble)
Entité_1
Id_Entité_1
Lib_Entité_1
Entité_2
Id_Entité_2
Lib_Entité_2
 Pointillés pour lien optionnel
 Pas de clé externes
 Relationnel
Entité_1(Id_Entité_1, Lib_Entité_1, Id_Entité_2)
Entité_2(Id_Entité_2, Lib_Entité_2)
La normalisation du MCD
 Ce processus vise à créer un ensemble de "bonnes"
tables où seront évitées les incohérences et les
redondances
 Il existe 6 formes normales
 Les 4 premières sont les plus couremment utilisées
 Elle sont liées : la 2ème necessite la 1ère la 3ème nécessite
la 2ème …
 Avec l'expérience la normalisation peut se faire sur le
MCD
ère
1
Forme normale
 Une entité ou une association est dite en "première
Forme Normale" si toutes ses propriétés sont :
 Elémentaires : non subdivisables, au vu du contexte en
question
 Non répétitives : dans une entité Salarié, il ne faut pas
prévoir des propriétés "enfant N°1", "enfant N°2"
 Significative pour toutes les occurrences : dans une
entité Salarié, "voiture de fonction (oui/non)" est
significatif pour toutes les occurrences. Mais pas "type
de la voiture de fonction".
ème
2
Forme normale
 Une entité ou une association est dite en "deuxième
Forme Normale" si :
 Elle est en 1NF
 Toutes ses propriétés sont en dépendances fonctionnelle
avec tout l'identifiant de cette association
Ex. d'une association "Fournisseur / Produit" :
identifiant : "N° Fournisseur / N° Produit"
propriétés : Quantité, Nom du fournisseur
ème
3
Forme normale
 Une association est dite en "troisième Forme Normale"
si :
 Elle est en 2NF
 Il n'exite pas de dépendance fonctionnelle entre les
propriétés non-identifiantes. (une propriété ne doit
dépendre que de l'identifiant)
 Ex. : Une entité "véhicule des salariés" : Identifiant : N°
de salarié
Propriétés : Type de véhicule, puissance du véhicule.
Or "puissance du véhicule" est en dépendance
fonctionnelle avec "type du véhicule". Elle doit donc
migrer vers une entité à part.
Forme normale de Boyce-Codd
 Une association est dite en "Forme Normale de Boyce-
Codd" (BCNF) si :
 Elle est en 3NF
 tous les attributs non-clé ne sont pas source de
dépendance fonctionnelle (DF) vers une partie de la clé
Affecter
N°_employé
N°_projet
Nb_heures
Unités_fab
ème
4
et
ème
5
Formes normales
 Une association est dite en "4ème Forme Normale" (4NF) si
pour toute relation de dimension n en forme normale de
Boyce-Codd, les relations de dimension n-1 construites sur
sa collection doivent avoir un sens. Il ne doit pas être
possible de reconstituer les occurrences de la relation de
dimension n par jointure de deux relations de dimension
n-1.
 Une association est dite en "5ème Forme Normale" (5NF) si
pour toute relation de dimension n (avec n supérieur à 2)
en quatrième forme normale, il ne doit pas être possible
de retrouver l’ensemble de ses occurrences par jointure sur
les occurrences des relations partielles prises deux à deux.
ème
4
et
ème
5
Formes normales
Optimisation du MLD
 Double CIF  On fusionne les deux relations/tables
 Cardinalités maximales connues (<3)
Facture
N°_facture
Date_facture
Facture
Facture
N°_facture
Date_facture
Code_TVA
Code_TVA_min
TVA
Concerne
1,2
Concerne
N°_facture
Code_TVA
Code_TVA
0,n Taux_TVA
TVA
Code_TVA
Taux_TVA

similar documents