Dépravation et Élection

Report
Dépravation et Élection?
1. Clé pour comprendre toutes les doctrines du
salut.
2. Dieu désire-t-il que tous les hommes soient
sauvés?
3. L’homme possède-t-il un libre arbitre?
4. Qui est responsable si quelqu’un n’est pas
sauvé?
Les bases du calvinisme
Défénition de la dépravation totale
«L’homme non régénéré est incontestablement prisonnier
de Satan et complètement incapable d’exercer son
propre libre arbitre pour faire confiance à Christ.»
Dwayne Spencer, «Tulip», (Baker Books, 1979), p.11
Incapacité pour le non sauvé de placer sa foi en Christ
ou, en d’autres mots, de répondre au message de
l’Évangile.
Dépravation et les non-calvinistes
Dépravation totale : L’homme, à cause de la chute, est
séparer de Dieu, corrompu, souillé, pécheur, «mort»,
mais la dépravation n’a pas enlevé à l’homme sa
capacité de placer sa foi en Christ pour le salut.
Note : Les non-calvinistes ne croient pas que la
dépravation totale de l’homme est plus puissante que
Dieu
Passages des Écritures
 Jean 3:16 - «afin que quiconque croit en lui ne périsse point,




mais qu'il ait la vie éternelle.»
Actes 2:21 – «Alors quiconque invoquera le nom du
Seigneur sera sauvé.»
Actes 10:43 – «quiconque croit en lui reçoit par son nom le
pardon des péchés.»
2 Pierre 3:9 - «Le Seigneur... ne voulant pas qu'aucun
périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.»
1 Tim. 2:4 - «Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les
hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de
la vérité.»
Points de vue théologique et la
dépravation totale
Point de vue
théologique
Les conséquences du
péché
Le degré de la capacité
Pélagianisme
Aucune
L’homme peut croire en
ses capacités
Semi-pélagianisme
Limitée
L’homme peut croire en
ses capacités
Point de vue réformé
Dépravation totale
L’homme peut seulement
croire en étant régénéré
par l’Esprit
Point de vue
dispensationaliste
Dépravation totale
L’homme peut croire par
le travail de persuasion de
l’Esprit
Romains 3:10-11
Selon qu'il est écrit: Il n'y a point
de juste, Pas même un seul; Nul
n'est intelligent, Nul ne cherche
Dieu; Tous sont égarés, tous
sont pervertis
Éphésiens 2:1
Vous étiez morts par vos
offenses et par vos péchés,
dans lesquels vous marchiez
autrefois
Spirituellement «morts»?
 A. W. Pink - «Qu’est-ce qu’un homme
sans vie peut faire, et l’homme est
par nature mort dans ses offenses et
ses péchés. Un homme mort est
complètement incapable de vouloir
quoi que ce soit.»
Que disent les Écritures?
5 sens de la «mort» dans les
Écritures
Mort physique
Séparation entre la vie et
le corps
Hébreux
Mort spirituelle
Séparation spirituelle de
Dieu à cause du péché
Genèse 2:17
Éphésiens 2:1
Mort éternelle
Séparation éternelle de
Dieu pour toujours à la
mort
Apocalypse 20:14
Matthieu 25:46
Mort positionnelle
Séparation de notre
ancienne vie
(positionnelle) au salut
Galates 2:20
Romains 6:3-6
Mort «de la communion»
Séparation de notre
communion avec Christ,
«récidive»
Luc 15:24
1 Timothée 6:6
Genèse 2:17, 3:8
 «Mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance
du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu
mourras.»
 «Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui
parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme
se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu
des arbres du jardin. Mais l'Éternel Dieu appela
l'homme, et lui dit: Où es-tu? »
Jean 5:25
En vérité, en vérité, je vous le dis,
l'heure vient, et elle est déjà venue,
où les morts entendront la voix du
Fils de Dieu; et ceux qui l'auront
entendue vivront.
C. H. Spurgeon
«Si je dois prêcher la foi en Christ à un homme qui est
régénéré, alors l’homme, étant régénéré, est déjà sauvé,
et ce n’est pas nécessaire (c’est même ridicule) que je lui
prêche Christ et que je le prie de croire pour être en
mesure d’être sauvé quand il l’est déjà, étant régénéré.
Devrais-je seulement prêcher la foi à ceux qui l’ont déjà?
C’est absurde! Doit-on attendre que l’homme soit guéri
avant de lui donner des médicaments? C’est prêcher
Christ aux justes et non aux pécheurs.»
C. H. Spurgeon, Warrant of Faith, (Pasadena, TX : Pilgrim Publications, 1978)
Parabole des terres
 Quatre terres
 «Puis le diable vient, et enlève de leur
cœur la parole»
 «Ayant entendu»
 Trouva une demeure dans le cœur
 «De peur qu’ils ne croient et soient
sauvés»
Partie 2
C. H. Spurgeon
On demanda à C. H. Spurgeon :
«Comment réconciliez-vous l’élection avec le libre
arbitre?» Il répondit : «Je n’essaie jamais de réconcilier
de bons amis.»
«J’aimerais mieux être 1000 fois inconsistant avec M.
Spurgeon que d’être une fois inconsistant avec les Saintes
Écritures.»
Les bases du calvinisme
Définition de l’élection inconditionnelle :
«Le choix de Dieu de certains individus pour le
salut avant la fondation du monde reposant
seulement en sa volonté souveraine.»
Steele & Thomas, «Five points of Calvinism», p. 30
«Choisi» et «Élu»
 Utilisé 51 fois dans le Noueau Testament
 Le même mot grec «Eklogomai»
 Le terme est utilisé pour Christ, les anges, Israël,
l’Église, les disciples (Jean 15:16), Judas Iscariot (Jean
6:70) et les pauvres (Jacques 2:5).
 Le terme a le même sens dans l’Ancien et dans le
Nouveau Testament.
 Le mot ne se réfère pas à la sélection de quelques
individus et non d’autres pour le salut.
Anges élus
«Je te conjure devant Dieu, devant Jésus
Christ et devant les anges élus, d'observer
ces choses sans prévention, et de ne rien
faire par faveur. » (1 Timothée 5:21)
Le Christ élu
 «Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu,




en qui mon âme prend plaisir…» (Ésaïe 42:1)
«Voici mon serviteur que j'ai choisi, Mon bienaimé en qui mon âme a pris plaisir.» (Matthieu
12:18)
Matthieu 17:5 - «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en
qui j'ai mis toute mon affection»
Marc 9:7 - «…de la nuée sortit une voix: Celui-ci est
mon Fils bien-aimé.»
Luke 9:35 - «Et de la nuée sortit une voix, qui dit:
Celui-ci est mon Fils élu.»
Israël élu
 Genèse 12:2-3 - «…Je ferai de toi une grande nation,
et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu
seras une source de bénédiction…»
 Deutéronome 7:6 - «Car tu es un peuple saint pour
l'Éternel, ton Dieu; l'Éternel, ton Dieu, t'a choisi,
pour que tu fusse un peuple qui lui appartînt
entre tous les peuples qui sont sur la face de la
terre.»
L’Église élue
 1 Pierre 2:9 - «Vous, au contraire, vous êtes une
race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte…»
 Colossiens 3:12-13 - «Ainsi donc, comme des élus
de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous
d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité,
de douceur, de patience… pardonnez-vous
réciproquement… de même que Christ vous a
pardonné…»
Élection : Résumé
1. Le terme «élu» n’est jamais utilisé pour
des non-sauvés
2. L’élection est une bénédiction pour les
croyants une fois qu’ils ont été sauvés.
3. Les personnes élues possèdent la foi, la
conformité à Christ et ils sont «saints et
sans reproche devant Lui dans l’amour.»
Qu’est-ce que l’élection?
 L’élection est le choix souverain de Dieu, avant la fondation du
monde, de ceux qui vont en Christ recevoir les bénédictions
spirituelles et un appel au travail divin. Ces bénédictions
hautes et spirituelles ont été voulues par Dieu depuis toute
l’éternité pour ceux qui sont élus en Christ.
«Il y a deux choses qui sont absolument claires dans les
Écritures : l’une est que Dieu, par sa prescience, a prédestiné tous
ceux qui croient au Seigneur Jésus Christ «à être semblables à
l'image de son Fils» (Rom 8:29). La prédestination n’est jamais
pour le ciel ou pour l’enfer, mais toujours pour un privilège spécial
en et avec Christ. Tous ceux qui croient en lui étaient choisis en
Christ avant la fondation du monde»
H. A. Ironside, What’s the Answer, (Grand Rapids, MI : Zondervan, MI, 1944), p.43
Les marques des élus
 Sainteté : «pour que nous soyons saints et irrépréhensibles
devant lui» (Éph 1:4)
 Filiation : «nous ayant prédestinés dans son amour à être
ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir
de sa volonté» (Éph. 1:5)
 Conformité à Christ : «Car ceux qu'il a connus d'avance, il
les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son
Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs
frères» (Rom. 8:29)
 Foi : «Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus Christ
pour la foi des élus de Dieu et la connaissance de la vérité
qui est selon la piété.» (Tite 1:1)
La foi et les élus
 1 Tessaloniciens 1:4 - «Nous savons, frères bien-aimés
de Dieu, que vous avez été élus...»
 Tite 1:1 - «Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus
Christ pour la foi des élus de Dieu et la connaissance
de la vérité qui est selon la piété...»
Sir Robert Anderson
Érudit de la Bible et auteur
«Premièrement, l’expression des Écritures «Les élus de
Dieu» n’est pas seulement une affirmation d’un fait, ou
même d’un privilège, mais comme l’aîné, c’est un titre
de dignité et de privilège, applicable seulement aux
Chrétiens. Deuxièmement, la pensée la plus importante
dans l’élection, spécialement dans la dispensation de
l’Église, est un rang et un privilège, et non la libération
de la perdition.»
Textes à l’appui?
 Jean 15:16 - «Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais
moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que
vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre
fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au
Père en mon nom, il vous le donne.»
 Matthieu 20:16, 22:14 - «Car il y a beaucoup d'appelés,
mais peu d'élus.»
William MacDonald
«Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.»
«Il y a beaucoup d’appelés parce que l’invitation de l’évangile
atteint beaucoup de gens. Mais il y a peu d’élus. Quelquesuns refusent l’invitation, et même chez ceux qui la reçoive
favorablement, certains sont exposés à de faux enseignants.
L’expression peu d’élus ne veut pas dire que Dieu est
arbitraire en sélectionnant seulement quelques-uns pour le
salut. Tous ceux qui répondent à la bonne nouvelle sont
choisis. Le seul moyen une personne peut dire s’il est choisi
est par rapport à ce qu’il fait du Seigneur Jésus Christ»
(Matthieu 22:14, 20:16)
- William MacDonlad, Commentary on Matthew, p. 249
Textes à l’appui?
«Tous ceux que le Père me donne viendront à
moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui
vient à moi.»
Jean 6:37
Vérités trouvées en Jean 6:37
Tous ceux qui sont donnés du Père à Christ sont des
croyants.
2. Ces croyants ont été appelés, enseignés et attirés par
le Père et ensuite donnés à Christ.
3. Ces croyants vont suivre Christ, être enseignés par
Christ et croire qu’il est le Messie.
4. Ces croyants sont éternellement à l’abri et ne
perdront jamais leur salut.
1.
Versets clés : Jean 6:40, 6:44, 6:45, 6:47, 6:65
Vérités additionnelles
Jean 6:37
 Personne ne peut être considéré comme «en Christ»
ou appartenir à Christ, sauf les croyants.
 Personne ne peut avoir la sécurité éternelle, sauf ceux
qui croient en Christ.
 Personne ne peut être sauvé, sauf si le Père ne l’a
premièrement attiré (v. 44), enseigné (v. 45) et ne lui a
révélé Christ (Matthieu 16:17)
R. C. Sproul, Sr.
Érudit biblique américain, sur Jean 6:37
 «Ceci qualifie sa déclaration sur ce que le Père lui a
donné qui ne peut être perdu. Ce sont des croyants qui
sont donnés à Christ par le Père, et ces croyants ne
peuvent jamais être perdus. Cette affirmation
complète ce que Jésus a déclaré seulement quelques
moments plus tôt.»
- R. C. Sproul, Loved by God, (Nashville, TN : Word Publishing, 2001), p.123
F. F. Bruce
Érudit biblique anglais, sur Jean 6:37
 «Aucun croyant ne doit avoir peur d’être oublié parmi
la multitude de ses compagnons dans la foi. La
communauté (de croyants) est un tout et chaque
membre de la communauté, ayant été donné par le
Père au Fils, sera gardé précieusement par le Fils
jusqu’à la résurrection de la vie «au dernier jour».»
F. F. Bruce, Gospel of John, (London, UK : Pickering, 1983), p.154
Actes 13:48 - «Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils
glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient
destinés à la vie éternelle crurent.»
Le mot grec «tasso» est traduit «destiner». Pourtant,
l’érudit du grec Dean Alford et le dictionnaire grec
Liddel & Scott le traduisent comme «être disposé à»,
«décider» ou «se donner à».
2. 1 Corinthiens 16:15 – La famille de Stéphanas est
«vouée» ou «dévouée» au service des saints.
3. Le mot «crurent» (v. 48) est le premier mot dans le
grec. Il est donc une voix moyenne ou voix active, ce
qui veut dire qu’ils exerçaient leur foi et non celle de
quelqu’un d’autre, ni une qui leur aurait été donné.
1.
Une traduction littéraire du texte
grec Nestle par Alexandre Marshall
Actes 13:48
«And hearing the nations rejoiced and glorified the
word of the Lord, and believed as many as having
been disposed to life eternal.»
(«Et entandant les nations se réjouir et glorifier la parole
du Seigneur, et tous ceux qui avaient été disposés à
la vie éternelle crurent.»)
A. T. Robertson
Érudit du Grec baptiste
«Le mot «ordain» (qui veut dire destiner) n’est pas la
meilleure traduction ici... Les juifs avaient
volontairement rejeté la parole de Dieu. D’un autre
côté, il y avait ces païens qui acceptèrent avec joie ce
que les Juifs avaient rejeté... Il n’y a aucune évidence
que Luc avait en tête le décret de l’élection pour le salut
personnel.»
- A. T. Robertson, Word Pictures in the New Testament, vol. 3, (New York, 1930), p. 200
2 Thess. 2:13 - «Dieu vous a choisis dès le
commencement pour le salut...»
1.
2.
a.
b.
c.
«Dès le commencement» est traduit du grec «ap arches».
Plusieurs ont traduit cette phrase comme «premiers fruits» ou
«nouveaux convertis» (F. F. Bruce; version de Bible RSV –
Revised Standard Version).
Le mot «salut» peut vouloir dire délivrance de la persécution.
C’est un sens commun dans 1 et 2 Thessaloniciens ainsi que
dans 1 et 2 Timothée
«Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à
l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ.» 1 Thess.
5:9
«Jésus, qui nous délivre de la colère qui vient.» 1 Thess. 1:10
«J'endure tout pour l'amour des élus, afin qu'eux aussi
obtiennent le salut qui est dans le Christ Jésus.» 2 Tim 2:10
William MacDonald
Romains 9
 «J’ai aimé Jacob et j’ai haï Ésaü (v. 13). Ici, Dieu parle de
deux nations, Israël et Édom, de qui Jacob et Ésaü
étaient la tête. Dieu marqua Israël comme la nation de
laquelle viendrait le Messie et le royaume messianique.
Édom n’a pas reçu une telle promesse... Le passage
réfère seulement aux bénédictions spirituelles et non à
la vie éternelle. La haine de Dieu pour Édom ne veut
pas dire que des édomites ne peuvent pas être
sauvés...»
- William MacDonald, Believer’s Bible Commentary, (Nashville, Nelson, 2001).

similar documents