Willy Dorner - Collège Penn Ar C`hleuz

Report
Willy Dorner
• Fondus dans le macadam
Un essaim de performeurs multicolore envahit Brest et se fond dans le
décor. Leur mission : s’offrir comme unité de mesure de l’espace en
remplissant les vides apparents dans l’aménagement urbain ; injecter un
supplément d’humanité là où règnent le béton, le métal et les gaz
d’échappement.
• Ils avancent par grappes, prennent d’assaut les façades, s’empilent,
s’accrochent, se suspendent, se perchent. Nichés sur les marquises,
agglutinés autour des bancs, des poteaux, ils s’emboîtent dans de
vertigineuses installations sculpturales. Œuvres éphémères de corps
anonymes enchevêtrés. Au fil d’un étonnant parcours, la foule s’épaissit de
spectateurs ébahis et avides d’un surplus de fascinantes invraisemblances.
• Interrogeant à la fois notre perception du mouvement et de
l’environnement, le chorégraphe autrichien Willi Dorner suscite un
engouement immédiat partout où il passe avec Bodies in Urban Spaces.
Jamais création in situ n’a aussi bien réussi à transformer le paysage
urbain et le regard qu’on y porte.
Willi Dorner, interdisciplinaire et indiscipliné
Né en 1959 à Baden, en Autriche, Willi Dorner affiche une formation
atypique qui mêle danse moderne, éducation somatique, analyse du
mouvement, danse-thérapie, philosophie et arts visuels. Il fait ses
premiers pas de chorégraphe dans les années 1980 tout en dansant
pour diverses compagnies autrichiennes et new-yorkaises.
S’éloignant volontiers des théâtres et des formes de création
habituelles, il est mondialement reconnu pour son travail in situ et
ses chorégraphies en salle, réalise des films expérimentaux en marge
de ses œuvres chorégraphiques, et collabore régulièrement avec des
artistes et des scientifiques d’horizons divers pour questionner notre
perception du monde et des individus.
La compagnie de tous les espaces
Fondée à Vienne en 1999, la Cie. Willi Dorner a produit plus de 20
œuvres pour la scène, le cinéma, les galeries et autres lieux. Parmi
celles-ci, l’exposition Feet of Contemporary Choreographers a été
montée avec Lisa Rastl, photographe associée au projet Bodies in
Urban Spaces, dont Willi Dorner a tiré le film Body Trail ; Dance
Karaoke revitalise la tradition de danser en groupe ; Dolly and Me et
anywhere-somewhere-everywhere offrent de passionnantes
variations sur le double ; et Stick Solo compte au nombre des
brillantes études sur la relation du corps à l’espace présentées en
salle, dans les rues, les immeubles ou les appartements.
Problématique de la ville
• Il se sert de la ville et de son architecture pour
créer un spectacle.
BODIES IN URBAN SPACES

similar documents