Gestion du cheval en intervention

Report
Gestion du cheval en
intervention
Formation Equipiers Animaliers
Dr Marianne Depecker, VSPV
Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon
Abord, contention et mobilisation du
cheval
Le comportement du cheval





Herbivore, proie: animal craintif, tente
de fuir
Animal grégaire, hiérarchie  notion de
dominance, respect
Développement des 4 sens: vue,
odorat, ouïe, toucher
Différents signaux comportementaux:
oreilles, yeux, encolure, membres,
queue, voix
Conséquences sur l’abord et la
manipulation du cheval:
 douceur, calme
 fermeté, rigueur
 importance de la voix, du
contact
Le comportement du cheval






Cheval heureux: Tête relevée, oreilles sur les côtés
Cheval en colère: Tête en avant, oreilles couchées, yeux vers
l’arrière et guette
Cheval qui a peur: Oreilles fixées sur sa peur ou vers l’arrière,
yeux grand ouvert, queue aplatie entre les fesses
Cheval impatient: Ne tient pas en place, piétine.
Cheval soumis: Cou allongé, tête basse, oreilles basses en
position neutre.
Cheval dépressif: tristesse, abattement.
Un animal dangereux?




Poids moyen: 500 kg… jusqu’à 1 tonne
Danger passif: écraser, coincer…
Moyens de défense, d’attaque:
 membres postérieurs (ruade, coup de pied)
 membres antérieurs: coup de pied, cabrer
 tête: coup de tête, morsure…
Conséquence: Différences selon la race, l’âge, le sexe,
l’individu, l’environnement, l’éducation…
L’anatomie du cheval
L’avant-main
AM 04/09
L’anatomie du cheval
Le corps
AM 04/09
L’anatomie du cheval
L’arrière-main
AM 04/09
Aborder un cheval dans un milieu confiné






Prévenir de son arrivée
Aborder par la gauche, de côté ou de ¾ face
Avancer une main pour créer un contact
Si postérieurs en premier: le faire tourner
Savoir se positionner pour éviter tout danger:
 cheval debout: à hauteur de l’épaule
 cheval couché: en arrière ligne du dos
Zones sensibles: région scrotale, péri-anale
 Toujours garder le contact!
Aborder un cheval en liberté










Approche douce, de front
Stratégie: patience, nourriture
Gestes lents, précis et sûrs
Anticiper ses mouvements
Eviter les vêtements très colorés, les cris et les gestes violents
Si le cheval s’enfuit: l’isoler (plusieurs personnes) les bras levés,
longes…
Cheval agressif: attention au périmètre de sécurité- lever les bras
+ voix ferme pour défendre le votre!
Dès qu’on approche du cheval: baisser les bras.. Le caresser,
contact, voix
Longe autour de l’encolure, puis licol
En troupeau, le plus réticent dictera le comportement général…
Conclusion: danger et sécurité

Peu nombreux au pré, sauf pour la remise en liberté

En boxe et en main:
–
–
–
–

Confiance en vous
Toujours à gauche
Attention aux pieds et aux zones où il ne vous voit pas
Si le moindre doute ne le faites pas !!!
Les fondamentaux:
–
–
–
–
–
–
Prévenir
Passer très loin ou très près
Toucher
Aborder par la gauche
Rester sur les côtés
Surveiller
AM 04/09
Contention du cheval debout


Licol, licol de fortune
Longe



Ne pas enrouler la longe autour de sa main
Ne pas laisser traîner la longe par terre
Nœud de sécurité pour l’attache
 attention aux chevaux qui tirent au renard
 jamais de manipulation douloureuse sur un cheval
attaché
Mise en place du licol
Licol de fortune
Nœuds d’attache
Contention du cheval debout





Passer la longe dans un anneau
Taper sur le chanfrein, cacher un œil, parler
calmement
Contention du corps: prise d’un pied, pli de
peau
Contention de la tête: tord-nez (nez ou
oreille), chiffney, filet
Particularité de la contention du poulain
(queue + encolure, oreille…)
Chiffney
Contention du poulain
Mise en place du tord-nez
Prise d’un antérieur
Pli de peau
Contention chimique du cheval debout







Très souvent utilisée chez le cheval
alpha2 agonistes: romifidine, xylazine, détomidine (+/butorphanol, acépromazine), en I.V
Sédation, analgésie, myorelaxation
Durée d’action: environ une demi-heure
Effets secondaires: ataxie, sudation, diurèse, bradycardie
Risque de chute (même si rare), d’étranglement (attention aux
portes de box)
Ne pas laisser manger! (risque de fausse déglutition)
Mobiliser le cheval debout







Marcher à côté, à hauteur de l’épaule
Vigilance accrue avec les mâles et les
poulains: autorité!
Eviter de passer trop près d’autres
chevaux
Voix, nourriture
Cravache (bâton, balai…)
Longes pour le(s) faire entrer dans un
camion ou un endroit clos
Bras sous les fesses (2 personnes) pour
entrer dans un van
Contention du cheval couché





Pas de méthode mécanique pour coucher un cheval adulte (≠
bovins)
Zones de sécurité: encolure, derrière la ligne du dos. Jamais
entre les membres (surtout sur un cheval ferré)
Laisser un cheval affaibli couché: s’assoir sur l’encolure, tenir
la tête en arrière
Couvrir les yeux, les oreilles
Tranquillisation, anesthésie générale
Coucher un cheval





Anesthésie générale: tranquillisation (alpha2 agonistes) puis
diazépam et kétamine
Si possible contre un mur
Maintenir la tête levée pour faciliter la position assise
Une personne maintient la croupe
Si possible: assisté aux longes (tête + queue)
Principes de mobilisation du cheval












Zones de traction:
tête (licol)
encolure (crinière)
queue (distalement aux vertèbres)
éventuellement membres sous AG
(attention à l’axe)
Zones à risque:
tête: yeux (drap autour de la tête)
reliefs osseux: escarres (tapis…)
membres: fractures
masses musculaires: myosite
nerfs: paralysie si écrasement (radiale, faciale)
Tractus digestif: éviter de rouler un cheval sur
le dos
Mobilisation du cheval vigile/tranquillisé






Mettre un cheval debout
longes tête + queue
Sangles abdominales
Transporter un cheval debout
Sangles abdominales
Harnais
Anderson Sling
Relever du cheval assisté aux longes
Mobilisation du cheval sous anesthésie générale









Mobilisation verticale:
Sangles abdominales
Traction par les 4 pieds + tête
Harnais (nécessité de la traction par les
pieds pour le Anderson)
Couverture renforcée (blanket)
Mobilisation horizontale:
Traction crinière + queue
Traction membres (attention à l’axe)
Transport sur remorque
Tapis matelassé
Gestion des soins
En attendant le véto…









Contenir le cheval (licol, longe, corde…)
Se mettre en situation de sécurité (cheval couché/debout)
Mettre le cheval en situation de sécurité: le calmer, surveiller les zones
à risque, retirer tout élément dangereux
Ne pas lui donner à manger!!
stress, déshydratation = risque ++ de coliques
Trauma: fracture mâchoire…
Eviter de le faire marcher si suspicion de fracture
Mettre en place un garrot (<2h) ou un bandage compressif si
hémorragie importante
Hypothermie? Rare chez le cheval adulte (poulain, âne..)  sécher,
couverture de survie, bouillottes
Immobilisation d’un membre




En fonction de la zone atteinte
Fracture, plaie
Plâtre, bandage avec ou sans attelle
Parfois, euthanasie sur place…
Fracture fermée de la
première phalange
D’après Bramlage : Com Cont Educ Pract Vet 1983
Fracture ouverte et déplacée du boulet
Lacération extenseur dorsal
Immobilisation d’un membre
Matériel nécessaire à la réalisation d’un:
Pansement de type Robert Jones
Plâtre
Immobilisation d’un membre
Immobilisation zone 3
Immobilisation zone 1
Immobilisation zone 2
Euthanasie du cheval




Produit utilisé: T61®
Pour un cheval de 500kg: 1 flacon (50ml) en
IV
Mort instantanée
Attention aux mouvements parfois brusques
lors de la chute
Merci de votre attention
Avez-vous des questions?

similar documents