EEG Les activités lentes

Report
ELECTROENCÉPHALOGRAPHIE
Electroencéphalogramme pathologique
Les ondes lentes
Docteur Mahmoud BOUDARENE
Psychiatre
Docteur en Sciences Biomédicales
dr.mboudarene@gmail.com
www.docteurboudarene.unblog.fr
Les ondes lentes
Présence d’ondes lentes (inférieures à 4Hz) chez l’adulte = pathologique
1 - Surcharge diffuse dans les atteintes inflammatoires du SNC
* encéphalite, méningite,
* traumatisme crânien
* comas métaboliques ou toxiques
réactivité ou non en fonction des stimulations (nociceptives) chez le comateux
= valeur pronostic
2 - Les ondes lentes focalisées dans les accidents vasculaires cérébraux
dans les tumeurs corticales ou s/corticales
3 - Ondes lentes monomorphes diffuses : dans l’hypertension intracrânienne
Prééminence aujourd’hui des examens Radio (TDM et IRM) pour le diagnostic
des néoformations cérébrales ou dans les accidents vasculaires
L’EEG garde toute son importance dans les suites des interventions sur le cerveau
Suspicion d’une épilepsie secondaire.
3 - Les anomalies plus spécifiques
Leur présence définit ou affirme le diagnostic
Chez l’enfant:
* syndrome de West
* syndrome de Lennox Gastaud
* Leucoencéphalite de Van Boggaert (PESS) : activités périodiques typiques
Chez l’adulte:
* Les encéphalites nécrosantes
herpétique: anomalies périodiques d’abord localisées puis diffuses
* Ondes aigües triphasiques chez le comateux : encéphalopathie hépatique
* Maladie de Creutzfeld Jacob : anomalies périodiques stéréotypées évocatrices
Eléments pronostics
Associé aux éléments cliniques et para-cliniques, l’EEG peut apporter au pronostic
* dans les suites d’un arrêt cardiorespiratoire
* dans les comas posttraumatiques, métaboliques ou toxiques
* dans les encéphalites
Répétition quotidienne de l’EEG permet de suivre la récupération de l’électrogénèse
cérébrale
Dans les suites d’intervention chirurgicale sur le cerveau : épilepsie secondaire
Intervention sur le cœur: suivi des répercussions sur la vascularisation cérébrale
Activités Delta
Homme 54 ans avec insuffisance rénale
Homme 83 ans, encéphalopathie métabolique
Les activités périodiques
Encéphalopathie hépatique
Evolution vers le coma de I à V
En III, noter la présence d’ondes triphasiques
Encéphalopathie hépatique
Sujet de 33 ans en semi coma
Ondes triphasiques typiques
Encéphalopathie hépatique
42 ans: coma hépatique dcd trois jours après l’enregistrement
Encéphalopathie rénale
Sujet de 36 ans en coma par insuffisance rénale aigüe
Noter les ondes triphasiques antérieures

similar documents