Diapositive 1 - MaghLag - Réseau des Lagunes Maghrébines

Report
Sortie
Complexe Lagunaire de Bizerte-27-6-2012
Brèves données:
 Superficie moyenne: 128 Km²
 Profondeur Moyenne: 7 m
 Profondeur Max: 12 m (chenal dragué)
 Granulométrie: varie selon le site, sableux, sablo-vaseux et Vasosableux.
 Bassin versant de la lagune de Bizerte: 380 Km²
 Quantité d’eau arrivant dans la lagune = 125 Mm3/an
 Température moyenne: 11 – 24 °C
 Salinité moyenne: 35 psu
 pH moyen: 8,2
 O2 dissous: 4,5 – 9 mg/l
 MES: 25 et 35 mg.l-1
Une nouvelle
zone industrielle
Principaux oueds déversant dans la lagune:
en cours d’implantation
 Au Nord : Oued El M’razig (48 km²) et Oued El Haima (100 km²),
 Au Sud : Oued El Garek (14 km²) et Oued Bel Hassine (45 km²),
 A l’Est : Oued Gueniche (55 km²),
 A l’Ouest : l’oued Tinja qui relie le « lac » Ichkeul à la lagune de
Bizerte et joue un rôle essentiel dans l’alimentation de lagune en eau
douce, surtout en hiver.
Pêche et aquaculture:
Activité aquacole:
 La lagune de Bizerte a, depuis longtemps, une vocation Elevage de la moule Mytilus galloprovincialis
halieutique. En 1889, la pêche se fait essentiellement aux dépens de Grossissement de l’huître Crassostrea gigas
13 variétés de poissons dont des muges, des sargues, des sars, des Ressources:
saupes, des marbrés, des loups et des daurades (Salvator, 1900). Pêche côtière d’espèces de poissons
Après le creusement du canal, la lagune de Bizerte compte parmi Collecte de palourde Venerupis decussata
les sites les plus poissonneux du monde.
 En 1906, il a été conseillé d’introduire la conchyliculture dans la
Diplodus
lagune de Bizerte. Les premiers essais d’élevage de Mytilus Venerupis
Mytilus Crassostrea Venus
Sparus
Pomatomus
sargus sargus
decussata galloprovincialis gigas verrucosa
aurata
saltatrix
galloprovincialis sont fait par Marchant en 1914. En 1951, un premier
parc conchylicole est implanté dans la zone de Menzel Jemil à 950
m du rivage; les éleveurs pratiquent le grossissement d’huîtres Sepia Penaeus
Sarpa
Pagellus
Lithognathus
Anguilla
Solea
officinalis kerathurus
salpa
erythrinus
plates et creuses selon les techniques de l’étang de Thau.
mormyrus
anguilla senegalensis
Pollution dans la lagune et principales unités
industrielles polluantes:
 Pollution domestique
La pollution dans la lagune est organique provenant des rejets
domestiques de la ville de Bizerte et des villages environnants
qui ne sont pas reliés au réseau d’assainissement.
 Pollution industrielle
Bizerte (84 industries), Zarzouna (32 industries), Menzel
Abderrahmen (10 industries), Menzel Jemil (71 industries) et
Menzel Bourguiba et ses environs (48 industries) déversent
des rejets industriels d’origine diverses (métallurgie,
cimenterie, agroalimentaire, sidérurgie, textile, raffinerie de
pétrole, confection, matériaux de construction, délavage des
jeans, huiles et graisses, traitement des produits de mer…
(DGEQV, 2003).
A
 Sources de rejet en particulier
industrielles et les plus polluantes:
B
C
** Cimenterie (A)
** Stip (B)
D
** Textile (C)
E
** Fuba (D)
** Industrie du Bois (E)
H
** El Fouledh(F)
G
Une nouvelle
** Sonap (G)
F
zone industrielle
** Socomena (H)
en cours d’implantation
 Les polluants qui existent dans l’eau et le sédiment
- Les métaux lourds : Al, Cu, Zn, Mn, Fe, Ni, Hg, Pb, Co, Cr, Cd…
- Les Hydrocarbures : naphtalène, acénaphtylène, acénaphtène,
fluorène, phénanthrène, anthracène, fluoranthène, pyrène,
benzo[a]anthracène,
chrysène,
benzo[k]fluoranthène,
benzo[b]fluoranthène, benzo[a]pyrène, indeno[1,2,3-cd]pyrène,
dibenzo[a,h]anthracène et benzo[ghi]perylène (Trabelsi et
Driss, 2005).
- Les composés organostanniques : TBT, DBT, MBT (Abidli et
al., soumis).
- Les pesticides organochlorés : HCB, DDT (Cheikh et al., 2004).
 L’analyse numérique appliquée à la lagune a permis de mettre
en évidence quatre zones:
- Une zone à influence marine comprenant le goulet (y compris
le chenal de navigation),
- Une zone côtière,
- La zone conchylicole située à Menzel Jemil,
- La zone centrale de la lagune.
 Le rapport NO3/PO4 (rapport de Riedfield) entre 0,8 et 3 < 16.
milieu probablement déficitaire plutôt de l’azote inorganique
que du phosphore inorganique malgré l’abondance de la matière
azotée dans la lagune (Bejaoui et al., 2005).
Risques pour la santé humaine
Les polluants, les bactéries et virus contenant dans les eaux de
lagune peuvent subsister pendant des mois, faisant courir de
grand risques aux baigneurs et aux consommateurs de fruits de
mer.
Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière
goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il
se rendra compte que l'argent n'est pas comestible (Proverbe indien).

similar documents