DDD - Logi Lean

Report
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Accueil - Présentation
des objectifs de la
journée
Le plan de progrès
dans l'entreprise
Les outils de
résolutions de
problème
Le plan de progrès :
Les acteurs, la
méthode, les outils
Bilan/débriefing
Les Indicateurs
Restitution Travail en
groupe et Débriefing
Transposition dans le
monde des SDIS
Les audits: Mesure de
la performance
Construction d'une
démarche stratégique
de progrès
Restitution Travail en
groupe et Débriefing
Bilan / Desaccueil
1
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Accueil - Retour sur les principes exposés la
veille
Présentation des objectifs de la journée
2
Principes exposés la veille
Synthèse
SCM en
mutation
Définition de la
SCM SDIS
Les Flux
La cartographie
3
Objectif de cette journée
Démarche de rupture
Echanges sur le LEAN ?
4
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Le plan de progrès dans l'entreprise
Bilan /
Desaccueil
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Le
Manageme
nt Visuel
Bilan/débrie
fing
Les
Indicateurs
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Les outils de
résolutions
de
problème
5
La Logistique : Un nécessaire atout pour le futur
1
Complaisance des
acteurs de la
Logistique
Méconnaissance
de la discipline
Logistique
4
Les Préalables
3
Enjeux
Vision Stratégique
Implication de tous,
Exemplarité du
puissant
La Construction
Un référentiel
personnifié
Guide de la stratégie
Ouverture
sur
l’externe
Conduite du
Evolution du Coût
Logistique pour
l’entreprise
2
Des indicateurs de
suivi pertinents
cohérents et adaptés
changement
5
Le problème
La Méthodologie
L’amélioration continue un mode de pensée
La méthode « PDCA » est une illustration
Le problème est
notre carburant.
Il doit être
considéré comme
une opportunité
de Progrès
Pas de Problème,
Problème
La Boîte à Outil:
Le Kaizen est un processus
d’améliorations concrètes, simples et
peu onéreuses réalisées dans un laps
de temps très court.
Mais le Kaizen est tout
d’abord un état d’esprit
qui nécessite l’implication
de tous les acteurs.
Quick Response, Quality Contrôl
de la méthode qualité Plan-Do-CheckAct, qui permet de piloter et simplifier
les actions pour améliorer la
performance en continue.
Objectifs: - Interne: réaliser
l’amélioration continue en augmentant
le pourcentage de conformité produit,
c'est-à-dire, réduire le nombre de pièce
mauvaises. - Externe: satisfaire le client
en atteignant les cibles qualités
Avantages : - Répondre aux exigences de
la norme ISO 16949 et aux systèmes
qualité Partager l’information avec un
grand nombre d’acteurs - Donner du
sens et de la clarté immédiate sur les
tâches à réaliser.
6
Mise en Œuvre en 4 phase
Phase 1
Diagnostic
Photo Etat Initial
Phase 2
Benchmark
Proposition Stratégie
Finalisation
Référentiel
Grilles Indicateurs
Stratégiques
7
Phase 3
Phase 4
Définir Objectifs
Opérationnels
Audit
et
Photo
Confrontation
Confrontation
Règles de réactions
Etat Avancement
Indicateurs Opérationnels
Préconisations
de performance
Les Attendus
Démarche Partenariale de Progrès
La Logistique, votre arme concurrentielle de demain
Objectif de cette journée
Pourquoi
1
Complaisance des acteurs de la
Logistique
Enjeux
Méconnaissance
de la discipline
Logistique et de ses
impacts
Evolution du Coût
Logistique pour
l’entreprise
7
L’Amélioration Continue
Un état d’esprit plus que des outils
L’amélioration continue n’est pas une méthode, ni un outil mais
c’est un mode de pensée qui ne se satisfait pas d’une situation
donnée.
C’est une recherche constante de l’amélioration ou de la remise en
cause des méthodes de travail, des modes de pensée pour un
résultat meilleur.
8
L’Amélioration Continue
Un Abandonner
état d’esprit
plus que des outils
les idées fixes et refuser l’état actuel des choses.
Au lieu d’expliquer ce que l’on ne peut pas faire, réfléchir à comment
faire.
Réaliser aussitôt les bonnes propositions d’amélioration
Ne pas chercher la perfection mais gagner 60% de l’objectif dès
maintenant.
Corriger immédiatement l’erreur sur place.
C’est dans la difficulté que l’on trouve des solutions.
Chercher la cause racine et appliquer les « 5 pourquoi? ».
Essayer et ensuite valider.
Prendre en compte les idées de 10 personnes au lieu d’attendre l’idée
géniale d’une seule.
L’amélioration est infinie.
9
Le Plan de Progrès
Nouveaux critères des leaders de la Supply Chain
Selon X. Mesnard & H.-C. Pfohl, "pour être performant dans des environnements où il
faut continuellement réinventer de nouvelles supply chains et adapter celles existantes aux
exigences des clients et à l'environnement concurrentiel en évolution permanente, de
nouveaux modes d'organisation et de mesure de la performance logistique doivent être mis
en œuvre... . Les schémas logistiques de demain devront être réactifs, agiles, efficients et
intelligents".
Qualité
Réactivité
Vitesse à laquelle le système
répond à l'évolution des
demandes du marché
Temps
10
Efficience
Elimination de toute
forme de gaspillage
Coûts
Agilité
Vitesse à laquelle le système adapte sa
structure de coût et ses niveaux de
service
10
Le Plan de Progrès
Quels sont les piliers ?
Une vision stratégique d’entreprise
Pourquoi ?
Incarnée par :
Des valeurs ?
11
11
Le Plan de Progrès
Stratégie du SDIS 80?
12
12
Le Plan de Progrès
Autres exemples qui vous parlent
Le Plan de Progrès
Les valeurs entreprise XXX
Une équipe
L’engagement de tous
La simplicité
La bonne humeur
14
Titre
Sous Titre
15
Le Plan de Progrès (Exemple :
)
World Class Manufacturing Structure
16
Le Plan de Progrès
Autres exemples
Le Plan de Progrès
Autres exemples
Le Plan de Progrès
Autre exemple qui vous parle
Transposition au SDIS
MAISON DU WCM DU SDIS
INPUT
LES PILIERS
20
Transposition au SDIS
LES PILIERS
MAISON DU WCM
21
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transposition dans le monde des SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
22
Plan de progrès
Démarche de rupture
• Les Valeurs du SDIS
• Les Enjeux à relever
• Logistique
Travail en sous Groupe
30 minutes
23
Jour 2 Le Plan de Progrès
Accueil Présentation
des objectifs
de la journée
Sommaire
Le plan de
progrès dans
l'entreprise
Les outils de résolutions de problème
Le plan de
progrès : Les
acteurs, la
méthode, les
outils
Transposition
dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débrief
ing
Le
Management
Visuel
Transposition
dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
24
Transposition au SDIS
Des piliers sur lesquels reposera la stratégie ont été
définis.
La base du LEAN repose sur la gestion et le
traitement des problèmes afin qu’ils ne se
reproduisent pas
25
Problèmes
Qu’est qu’un Problème
26
Définition
26
Problèmes
Qu’est ce qu’un Problème
27
Définition
Anormale
A un instant
déterminé, la
situation
considérée doit
être :
Connue
Prise en
compte
Problème = Situation présente
insatisfaisante
27
Résolution de Problèmes
Qu’est que la résolution de Problème
28
Définition
SITUATION
INSATISFAISANTE
SITUATION
SATISFAISANTE
Ecart à réduire ou à supprimer
28
Résolution de Problèmes
Qu’est que la résolution de Problème
29
4 étapes
1.
FAITS/PROBLEMES
• Enoncer le
problème :
Choisir le
sujet,
analyser
la
situation,
choisir
l’objectif
2. CAUSES
• Reformuler
le
problème :
recenser
toutes les
causes,
les
classer,
sélectionn
er la ou
les plus
importante
s
3.
SOLUTIONS
• Choisir la
meilleure
solution :
rechercher
toutes les
solutions,
définir
des
critères
de choix
4. ACTIONS
• Appliquer
la
solution,
vérifier
que
l’objectif
est
atteint,
étendre la
solution
29
Résolution de Problèmes
Des outils pour chaque étape
30
Méthode CARREDAS
C
•Caractériser le problème : QQOQCCP
A
•Analyser le problème : : QQOQCCP
R
•Rechercher les causes : Diagramme 5M / Les 5 P
R
•Rechercher les solutions : Brainstorming / Benchmarking
E
•Essayer / Tester : Tests
D
•Décider : Matrice de décision / Vote pondéré
A
•Appliquer : Plan d’actions
S
•Suivre : Indicateurs / Tableaux de bord
30
Résolution de Problèmes
Des règles fondamentales
31
Quelques soient les méthodes
Il faut p r e n d r e d u r e c u l pour être
objectif et faire le bon choix
La c o m m u n i c a t i o n est indispensable pour
se sortir d’une situation difficile
31
Résolution de Problèmes
Exploration des Outils
Des outils
32
Résolution de Problèmes
Exploration
Choix des outils à déployer
QQOQCCP
Poser le
problème
Diagramme
Ishikawa
5 Pourquoi
33
Résolution de Problèmes
QQOQCCP
34
34
Résolution de Problèmes (Exploration)
QRQC
35
Plus qu’un outil , un état d’esprit
35
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transposition dans le monde des SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
36
La gestion des divisions
Rupture de stock
37
Plan de progrès
Démarche de rupture
• Outils Résolution de Pb
• Etat d’esprit
Travail en sous Groupe
30 minutes
38
39
Il est aussi difficile d'atteindre une destination que vous ne connaissez pas que de revenir
d'un endroit où vous n'êtes jamais allé.
Zig Ziglar
Jour 3 Le Plan de Progrès
Sommaire
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution Travail en groupe et
Débriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débri
efing
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
40
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Transpositi
on dans le
monde
des SDIS
Accueil Présentati
on des
objectifs
de la
journée
Le plan de
progrès
dans
l'entrepris
e
Les outils
de
résolution
s de
problème
Le plan de
progrès :
Les
acteurs, la
méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde
des SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateur
s
Bilan/débr
iefing
Les Audits : Mesure du respect de
nos engagements
Bilan /
Desaccueil
41
Plan de progrès
• La stimulation
Mesure de la performance pour atteindre l’excellence
2 types d’audit :
1. L’AUDIT EXTERNE
2. L’AUDIT INTERNE
42
42
Plan de progrès
La Mesure
Il existe différentes manières de mesurer la performance
1. L’AUDIT EXTERNE
43
Plan de progrès Audit Externe
La Mesure : Un référentiel
 Le modèle SCOR (Supply Chain Operations Reference)
fournit un cadre qui permet à ses utilisateurs de définir puis
améliorer leurs pratiques de management de la Supply
Chain.
 Il optimise la communication entre partenaires de la Supply
Chain par l'utilisation de définitions standards et un langage
commun, ce qui facilite le benchmarking entre entreprises et
entre industries similaires.
4
44
Plan de progrès
Un référentiel SCOR et des audits associés
 ASLOG
 EVALOG
 SC MASTER
45
Plan de progrès
L’ASLOG, Communauté Logistique
Objectif : Développer la
communauté des acteurs
logistiques
 au cœur des initiatives porteuses
 réunissant toutes les compétences
 conviviale ,amicale et suscite un
sentiment d ’appartenance
Prestataires
Consulting
Responsables
logistiques
Éditeurs
de progiciels
Formation
Promouvoir la performance Logistique
Développer les contacts Nationaux et Internationaux
Encourager , développer les formations logistiques
Développer la veille technologique et diffuser les
techniques
46
Plan de progrès
Audit ASLOG pour :

Analyser les processus logistiques clés

Mesurer la performance de la chaîne logistique

Traiter les dysfonctionnements à travers une
démarche de progrès permanent

Anticiper les changements vers de nouvelles
organisations logistiques
47
Plan de progrès
Audit ASLOG pour :
5 mots clés pour définir la démarche
 RECENSER
 ANALYSER
 HIERARCHISER
 OPTIMISER
 REMETTRE EN CAUSE
48
Plan de progrès
Audit ASLOG
Un référentiel généraliste et modulaire
49
Plan de progrès
Audit ASLOG
L ’optimum global est meilleur que Σ des
optimums locaux
50
Plan de progrès
Audit ASLOG
10 Thèmes

Management, Stratégie et Planification

Conception et Projets

Approvisionner

Produire

Déplacer

Stocker

Vendre

Retour et Après vente

Indicateurs de pilotage

Progrès Permanent
124 Questions
51
Plan de progrès
Audit ASLOG :
Pour chaque question, 3 niveaux d’exigence aboutissent à une
note de satisfaction.
• 3 est la meilleure note possible, puis dégressivement 2, puis 1
et enfin 0 lorsque même 1 est inadapté. Si un chapitre ou sous
chapitre, voire une question, ne peut être traité car la ou les
fonctions concernées n’existent pas par exemple, la note
globale sera calculée sur la base des seules questions
applicables. Mais cette option ne devra être utilisée qu’en
dernier recours pour ne pas « tuer » le progrès possible.
52
Plan de progrès
Audit ASLOG :
53
Plan de progrès
Audit ASLOG :
54
Plan de progrès
Audit ASLOG pour :
Par les risques
0 : non mesuré ni pris en
compte

Par la performance

0 : insuffisant

1 : mesuré
1 : suffisant , même si pas
chiffré

2 : contenu (PAC)


3 : maîtrisé (PAP)

2 : progrès, régulier, mais à
l’occasion

3 : progrès volontaire
Par la problématique

0 : rien

1 : il y a une méthode, même si pas terrible

2 : on sait pourquoi, c’est un peu optimisé
3 : la méthode engendre un progrès, elle impacte sur la
stratégie, et est mise à jour en continu

55
Plan de progrès
Audit ASLOG pour :
•
Rapport : un rapport détaillé de l’audit est fourni à la Direction
•
Des remarques sont également produites pour aider l’entreprise à
élaborer son plan de progrès logistique.
•
Naturellement, toutes les questions sont rappelées, ainsi que les
propos pertinents recueillis, lorsque cela sera approprié.
•
Le rapport reprend tous les éléments généraux nécessaires :
participants, dates, domaines.
•
Tous les éléments concernant l’analyse des besoins en formation
initiale, perfectionnement et en recyclage sont identifiés.
•
Aucune personne ne doit y être mise en cause.
(commanditaire de l’audit), faisant état de la note obtenue, des points
forts et des points à améliorer.
56
Plan de progrès
Audit EVALOG
5 Thèmes
Stratégie et Amélioration
Organisation de Travail
Interfaces Clients
Maîtrise Produits / Processus
Interfaces Fournisseurs
57
Plan de progrès
EVALOG:
Exemple : Maîtrise Produits / Processus
Identification
Produit
Gestion des
Stocks
Gestion des Modifications
Traçabilité
58
Plan de progrès
EVALOG:
Exemple : Maîtrise Produits / Processus
59
Plan de progrès
EVALOG:
60
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Un modèle destiné au PME
61
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Le Paradoxe…..
62
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Le modules…..
63
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Un modèle destiné au PME
64
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Un modèle destiné au PME
65
Plan de progrès
SUPPLY CHAIN MASTERS
Un modèle à bâtir
Stratégie
Tactique
SCOR
ASLOG
EVALOG
SC MASTERS
Selon vous?
Opérationnel
66
67
68
69
70
Plan de progrès
Mesure Interne
1. L’AUDIT EXTERNE
2. LA MESURE INTERNE
•
Création d’un référentiel
71
Plan de progrès
Mesure Interne
Il permet de définir, suivre et mettre en œuvre une vision partagée des pratiques de Management
Des phases
intermédiaires
Un Point de départ:
Situation actuelle
Organisation de
l’équipe
Une échelle de mesure
quantifiable
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
L'encadrement définit et
gère les affectations et les
plannings personnels
L'équipe réagit aux absences
imprévues
Les savoir-être sont identifiés et
connus (règles de vies)
L'équipe gère les
affectations sur la ligne et
l'accueil des renforts
Objectif à
6 mois
Actuel
Organisation du
lieu de travail
Conduite de ligne
Le lieu de travail est en
désordre et mal organisé
Un Point cible:
= Objectif
Les sols et zones de travail sont
clairs, les choses inutiles ont été
enlevées
Le lieu de travail est propre
et clair, des supports visuels
en facilitent l'organisation
Niveau 4
L'équipe gère les répartitions, les
L'équipe gère les
affectations aux postes de
répartitions, les affectations
travail de la journée suivante
aux postes de travail de la
L’équipe résout ses conflits
semaine suivante
internes
Les lieux de travail sont
maintenus propres, bien
organisés et bien gérés à l'aide
de check-lists
Les modes opératoires sont à jour
Les modes opératoires sont
Les standards sont connus
pour certaines opérations de
à jour pour toutes les
L'équipe maîtrise tous les modes
et il n'existe pas de mode conduite, de réglage, de changement opérations de conduite, de opératoires et a mis en place des
opératoire
de format . L’information circule
réglage, de changement de
check-listes aux postes
entre les opérateurs
format
Un suivi des évolutions: gains
/ recul
Une notion de Temps
= planification
Une visibilité de l’impact des
actions
(relation cause / effet)
Niveau 5
L’équipe traite l’origine des
salissures du lieu de travail
L'équipe propose et suit un
plan d'actions
d'améliorations et partage
ses meilleures pratiques
Une forte lisibilité:
« on en est où ? »
72
Plan de progrès
Situation
de départ
Mesure Interne
Organisation de
l’équipe
Niveaux de
délégation
Management visuel
Situation
fin Mars 2015
Situation
fin Juillet15
Cible
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
Niveau 4
Niveau 5
Il y a peu d’indicateurs
terrain (chef d’équipe et
postes de travail). Les rôles
entre chefs d’équipe et
remplaçants sont flous. Le
chef d’équipe valide tous les
changements de produits
et il est le seul à appeler la
maintenance.
Les ROP de tous les
postes de l’usine sont
définis (Performances,
Responsabilités,
Objectifs). Le chef
d’équipe participe à des
groupes de travail sur
son rôle de manager.
Les PRO cible
production sont définis.
Le plan d’actions pour
passer du PRO de
départ au PRO cible est
défini (plan d’actions
global et individuel).
Un plan d’évolution de
l’ensemble des postes
de production est
animé. La cible est
définie sur
l’homogénéité entre les
équipes et le
fonctionnement des
pauses.
Le seul affichage et la seule
animation sur le terrain
concernent la sécurité
Un panneau sur le
projet «Réussir en
équipe »
Le plan d’animation est
défini (Responsabilités
et fréquences des
animations devant le
panneau ; réunions ;
points individuels)
Les chefs d’équipe
production et
maintenance animent
hebdomadairement une
réunion de 15mn.
Les chefs d’équipe
production animent
aussi quotidiennement
une réunion de 5 mn.
L’animation du
panneau « Réussir en
équipe » est en réalisée
par les chefs de
service, les chefs
d’équipe, les resp.
maintenance, qualité,
sécurité. Le reste du
plan d’animation est
animé.
L’évaluation des
opérateurs à
commencé.
L’évaluation des chefs
d’équipe production et
maintenance a
commencé.
L’évaluation de tous les
opérateurs et chefs
d’équipe est terminée.
Les écarts pr. la cible,
le plan d’actions et le
plan de formation sont
formalisés.
Il y a une animation
individuelle des
compétences tous les
deux ans. La GPEC est
cohérente avec la grille
de compétences. La
grille est revue tous les
deux ans.
Un panneau sur l’usine
et la société est défini
Un panneau support
d’animation pour
l’animation hebdo et
quotidienne par les
chefs d’équipe (salle de
pause)
Il n’y a pas de grille de
compétences
Gestion des
compétences
Situation
fin 2015
Il existe une grille de
compétences. Les
compétences clés sont
définies pour tous les
postes de l’usine
(opérateurs et agents
de maîtrise).
73
Plan de progrès
Mesure Interne
Échelle
Niveaux
Niveau 1
•
Les principes ne sont pas encore formalisés
Niveau 2
•
•
Les principes sont définis et connus localement
La mise en œuvre est partielle
Niveau 3
•
•
•
J’ai une mesure effective et analysée
L’ensemble de l’équipe a accès à la mesure
Des plans d’actions sont formalisés et suivis pour réduire les écarts sur objectifs
•
•
•
•
L’ensemble de l’organisation est couverte (plans d’actions généralisés garantissant une
progression)
La maturité est démontrée et les résultats atteints
Le transfert de savoir-faire est effectif
Les équipes sont autonomes
•
Les objectifs sont atteints
•
•
L’entité est reconnue comme une référence
Les actions conduisent à l’optimum économique (coûts, délais, qualité) sur la globalité de la
chaîne de valeur
Les équipes anticipent les problèmes, sont pro-actives
Niveau 4
Niveau 5
•
Outils
Pilotage
Résultats
Optimisation
Excellence
74
Plan de progrès
Plan animation
•
sept-03
Lu
Ma
Me
Je
Ve
1/9
2/9
3/9
4/9
5/9
Stratégie Défi
Lu
Ma
Me
Je
Ve
8/9
9/9
10/9
11/9
12/9
Lu
Ma
Me
Je
Ve
15/9
16/9
17/9
18/9
19/9
News
Lu
Ma
Me
Je
Ve
22/9
23/9
24/9
25/9
26/9
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Lu
Ma
29/9
30/9
CD Groupe
News
Fin de mois
oct-03
Me
Je
Ve
1/10
2/10
3/10
Lu
Ma
Me
Je
Ve
6/10
7/10
8/10
9/10
10/10
Lu
Ma
Me
Je
Ve
13/10
14/10
15/10
16/10
17/10
Lu
Ma
Me
Je
Ve
20/10
21/10
22/10
23/10
24/10
Lu
Ma
Me
Je
Ve
27/10
Bilan BU
28/10
Bilan BU
29/10
Bilan BU
30/10
31/10
Fin de mois
CODIR
Thème
News
CD Groupe
News
News
Bilan BU
Bilan BU
•Lu
•Ma
Me
Je
•Ve
•Lu
Chaque point de rencontre nécessaire et
régulier est planifié
nov-03
déc-03
L’ordre
du
jour
est
décrit
précisément
3/11
Lu
1/12
CODIR
CODIR
4/11
Thème
Ma 2/12 formalisés
Thème
Les documents
/ indicateurs
5/11
Me
3/12
et prêts
6/11
Je
4/12
Les responsabilités
clairement
définies
7/11
News
Ve 5/12
News
La traçabilité est assurée
10/11
Lu
8/12
Ma
Me
Je
Ve
11/11
12/11
13/11
14/11
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Lu
Ma
Me
Je
Ve
FERIE
CD Groupe
CD Groupe
News
Ma
Me
Je
Ve
9/12
10/12
11/12
12/12
17/11
18/11
19/11
20/11
21/11
News
Lu
Ma
Me
Je
Ve
15/12
16/12
17/12
18/12
19/12
24/11
25/11
26/11
27/11
28/11
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Bilan BU
Lu
Ma
Me
Je
Ve
22/12
23/12
24/12
25/12
26/12
Lu
Ma
Me
29/12
30/12 CODIR
Thème
31/12
Fin de mois
La performance est pilotée
Les réunions sont efficaces
Fin de mois
Les dérives sont maîtrisées
Les actes de management sont faits
News
News
Bilan BU
Bilan BU
FERIE
75
Jour 2 Le Plan de Progrès
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Sommaire
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Transposition dans le monde des SDIS
Bilan /
Desaccueil
76
Travaux en Groupes
Sous Titre
77
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de progrès : Les acteurs, la
méthode, les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Les
Indicateurs
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
78
Le Progrès Continu
Bonne Pratique
79
Une démarche d’entreprise
Le rôle des acteurs
Le chef d'entreprise participe à la démarche Il en est même l'un des
principaux acteurs..
Pourquoi selon vous ?
•
Le progrès est dépendant de la volonté du
puissant…
Votre organisation est elle dans une
démarche de progrès continu?
80
Une démarche d’entreprise
Le rôle des acteurs
Une responsabilité majeure de l'encadrement
Les rôles de l'encadrement dans le développement de l'implication et de la
participation sont multiples :
•y promouvoir et animer les dispositifs de participation au sein des équipes,
•y promouvoir et animer les dispositifs de participation transverses associant des
acteurs issus de différentes fonctions ou équipes,
•y remonter et capitaliser les informations sur le fonctionnement global de
l'entreprise qui apparaissent dans
•les équipes,
•y valoriser les initiatives et les résultats,
•y aider à surmonter les difficultés qui se présentent.
81
Une démarche d’entreprise
Le rôle des acteurs
Le rôle des opérationnels
L'implication des personnes est un levier essentiel pour développer une
dynamique de progrès continu de la qualité des produits, des services et du
fonctionnement interne de l'entreprise.
Cette dynamique de progrès est nécessairement l'affaire de tous au quotidien. Elle
s'appuie sur la prise en compte des initiatives, sur le développement des travaux
en commun, et sur un renforcement de la motivation et de la responsabilisation de
tous les acteurs.
82
Le Progrès Continu: les Outils
Il existe 2 outils pour « Agir en priorité » et « Evaluer les risques »:
- PARETO
- A.M.D.E.C.
Source: www.Fred-DAVI.fr
83
Le Progrès Continu
ABC Ou règle des 80 / 20
Wilfredo PARETO (1848-1923) a montré que dans une large majorité des situations,
un petit nombre de facteurs a une influence majeure sur les résultats.
C'est la loi dite de Pareto des 80-20, où 20% des facteurs expliquent 80% des
résultats.
C'est un outil de visualisation, d'analyse et d'aide à la prise de décision.
En soulignant la répartition des faits par ordre d'importance, il permet de faire un
choix et de concentrer l'action autour des problèmes à traiter en priorité.
Il s'utilise pour des données mesurables, quantitatives.
Source: www.Fred-DAVI.fr
84
Le Progrès Continu
AMDEC
Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de
leurs Criticités
L’AMDEC est une technique spécifique de la sûreté de fonctionnement, mais
aussi et surtout une méthode d'analyse de systèmes s'appuyant sur un
raisonnement inductif (causes conséquences), pour l'étude organisée des
causes, des effets des défaillances et de leur criticité.
Source: www.Fred-DAVI.fr
85
Le Progrès Continu
5S
Méthode Japonaise utilisée pour fixer des objectifs de qualité en adoptant
5 principes simples mais dont les résultats sont rapidement visibles.
Ces principes nous parlent essentiellement de bon sens.
La méthodologie des 5S permet à l'entreprise de gagner :
• En sécurité
• En espace
• En temps
• En efficacité
• Sur le nombre de pannes
• et sur la confiance des clients
Source: www.Fred-DAVI.fr
86
Le Progrès Continu
Ce que nous avons vu
1. La vision Stratégique de l’entreprise
2. Le rôle du puissant
3. Utilisation d’outils
Les points importants à respecter sont :
1. L’implication du personnel : Le facteur Humain
• La communication
2. La simplicité
3. Le Pragmatisme
4. Rendre visible : Comment ?
87
Le management visuel : c’est quoi ?
Partager ensemble dans une zone de communication
88
Le management visuel : c’est quoi ?
Logo
de l’îlot
Îlot X
Progrès de l’îlot
Affichage
…
%
63
TRS
Objectif
62
61
S52
S50
S48
S46
S44
S42
S40
S38
S36
S34
S32
S30
S28
S26
S24
60
67
66
65
…
%
64
63
TRS
Objectif
62
61
S52
S50
S48
S46
S44
S42
S40
S38
S36
S34
60
S32
A4 paysage
Indicateurs
67
66
65
64
S30
Planning congés
S28
A4 paysage
S26
A
Document
c
actions
t
encours
i
(avec
o
trame
n
méthode
sde
e
progrès)
n
CR réunions
c
o
A tester
u
r
s
Liste personnes et photos
S24
Vie de l’îlot
67
66
…
64
%
Idées
Divers
65
63
TRS
Objectif
62
61
Photos
S52
S50
S48
S46
S44
S42
S40
S38
S36
S34
S32
S30
S28
S26
S24
60
Hebdo
Post-it
67
66
A3 paysage
65
64
TRS
Objectif
%
A4 portrait
63
A4 paysage
62
61
S52
S50
S48
S46
S44
S42
S40
S38
S36
S34
S32
S30
S28
S26
S24
60
Plan
actio
ns
rebu
ts
Plan
actio
ns
Prod
uctiv
ité
Plan
actio
ns
Ponc
tuali
té
Plan
actio
ns x
?
?
Objectifs
Plan
d'animation
A P
Indicateurs
C D
• Identifier les problèmes et les pistes de
progrès
• Collecter les données et les analyser
• Formaliser les actions et les suivre
• S'assurer qu'elles portent leurs fruits
Suivi et maîtrise
du progrès
Plan
d'actions
Sur une base participative …
Responsabilités
claires
de la direction aux opérateurs,
tout le
personnel est impliqué dans le progrès de
l‘entreprise
89
Le management visuel : c’est quoi ?
De très nombreuses illustrations
90
Le management visuel : c’est quoi ?
De très nombreuses illustrations
91
Jour 2 Le Plan de Progrès
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Sommaire
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Transposition dans le monde des SDIS
Bilan /
Desaccueil
92
Travaux en Groupes
Décrivez un projet le
projet LEAN que vous
êtes chargés d’engager
au sein de votre
organisation:
• Les étapes
• Les acteurs
• Les Outils
93
Jour 3 Le Plan de Progrès
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Sommaire
Bilan /
Desaccueil
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils de
résolutions
de
problème
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Débriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débrie
fing
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Restitution Travail en groupe et Débriefing
94
Jour 2 Le Plan de Progrès
Sommaire
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les Indicateurs
Bilan/débri
efing
Le
Manageme
nt Visuel
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
95
Mesure Performance Stratégique Pourquoi?
Répartition des coûts logistiques globaux
Tous ces coûts doivent être optimisés pour
améliorer les résultats de la chaîne
logistique.
Pour ce faire, il convient d'améliorer :
1. Prévisions de la demande,
2. Planification des besoins,
3. Gestion de la chaîne logistique
4. Gestion de la distribution,
5. Optimisation des niveaux de stock,
6. Gestion d'entrepôts & des
emplacements,
7. Gestion des transports,
8. Gestion des achats,
.
96
Mesure Performance Stratégique Les démarches:
L’évaluation de la performance logistique constitue une tendance actuelle lourde
qui implique diverses mesures et estimations :
1. Etablissement du niveau de performance selon plusieurs indicateurs
logistiques,
2. Etablissement des liens entre les résultats provenant des indicateurs et les
objectifs logistiques.
Lors des dernières années, plusieurs approches ont été mises en avant pour
évaluer la performance logistique.
Parmi celles-ci, le benchmarking Référentiel , les audits,
97
Mesure Performance Stratégique et Logistique
Liste non exhaustive
98
Sommaire
Travail en groupe. Répartition par atelier
(Renseignement Matrice)
99
Travail en groupe
Photo Initiale
• 25 minutes
maximum
3 Vos
Objectifs
Logistiques
Répartition des
responsabilités
Objectifs
Stratégiques
Logistique
Objectifs
Stratégiques
100
Les
Leviers
2 vos
Objectifs
Stratégiques
Les
contributions
Déploiement de la stratégie
Les
problématiques
1 Les irritants
Logistiques
grille issue de Supply Chain Master : www.supplychain-masters.fr
100
Sommaire
Présentation de la pyramide:
Stratégie - Tactique Opérationnel
101
Pyramide
Stratégique
Définition de l'offre de produits et services
Dimensionnement de l'outil industriel et logistique
Négociation de contrats et partenariat avec les fournisseurs et les clients
Tactique
Prévisions de vente
Planification, programmation et calcul des besoins
Règles d'approvisionnement, règles de gestion des stocks et règles de
distribution nationales et internationales
Opérationnel
Gestion des commandes clients
Ordonnancement des opérations et gestion des aléas
Exécution des commandes : production, distribution et facturation
La clef de la réussite réside dans la mise en cohérence des outils, des processus,
des plans de formation et des pratiques quotidiennes avec la stratégie définie par
l'entreprise.
102
Pyramide
103
Travail en groupe
Photo Initiale
3 Vos
Objectifs
Logistiques
104
Répartition des
responsabilités
Objectifs
Stratégiques
Logistique
Objectifs
Stratégiques
?
Les
Leviers
2 vos
Objectifs
Stratégiques
Les
contributions
Déploiement de la stratégie
Les
problématiques
1 Les irritants
Logistiques
grille issue de Supply Chain Master : www.supplychain-masters.fr
104
Travail en groupe
Photo Initiale
3 Vos
Objectifs
Logistiques
105
Répartition des
responsabilités
Objectifs
Stratégiques
Logistique
Objectifs
Stratégiques
?
Les
Leviers
2 vos
Objectifs
Stratégiques
Les
contributions
Déploiement de la stratégie
Les
problématiques
1 Les irritants
Logistiques
grille issue de Supply Chain Master : www.supplychain-masters.fr
105
Travail en groupe
Choix d’Indicateurs en lien avec les
objectifs Stratégiques
106
• 25 minutes maximum
106
Sommaire
Le Tableau de Bord: Organe de
commandement
107
Utilité d’un tableau de bord
Utilité d’un tableau de bord ?
Des indicateurs d’information
Indicateur
Température
Compteur
de vitesse
Le régime
du moteur
Jauge
essence
Les indicateurs d’alarme,
d’alerte et de signalisation
109
Utilité d’un tableau de bord ?
Un levier essentiel et Indispensable Organe de Pilotage de nos organisations
Situation
Anormale
Quel est mon
Objectif
Perception
Action pour
corriger et
revenir au
standard
Quels choix et orientations
Dans nos entreprises nous avons aussi des décisions à prendre en
fonction des objectifs des perturbations et des contraintes
Le 28 novembre 2013
111
Utilité d’un tableau de bord ? Dans nos usines
Un levier essentiel et Indispensable Organe de Pilotage de nos organisations
Situation
Anormale
Quel est mon
Objectif
Perception
Action pour
corriger et
revenir au
standard
L’intérêt de disposer d’un tableau de bord
• Prise de de Recul
• Hiérarchiser et Planifier
• Mesure à fréquentiel constant
• Anticiper
• Partager
• Responsabiliser les équipes
• Remonter les problèmes
• Informer Communiquer
• Apprendre par le Visuel
C’est un Organe de prise de décision
Un tableau de bord doit être :
• Exhaustif
• Simple
• Pertinent
• Actualisé
• Adapté fréquemment
• Accessible
• Compréhensible de tous
• Bonne Pratique :
• Renseignement manuel par les opérationnels
Le 28 novembre 2013
114
Les limites du tableau de Bord
• Trop d’indicateurs
• Indicateurs inadaptés
• Sophistication
• Objectifs inatteignables
• D’autres limites?
Les clé de la réussite
• Implication des dirigeants pour promouvoir la démarche.
• Participation des collaborateurs dans le choix des indicateurs
• Adapté au contexte et aux éléments « du moment » à
mesurer
Format
Histogramme,
Courbes,...
Camembert,
Radar
117
Durée de vie d’un indicateur
• Un indicateur est utile lorsqu’il est régulièrement utilisé.
• Lorsqu’un indicateur n’est plus utilisé car il ne correspond plus, ou
parce que les équipes ont maîtrisé la notion concernée (Toujours au
Vert) ou pour tout autre raison, il faut le supprimer ou le modifier.
• Exemple : Si votre indicateur Dommages matériels est à 0,
mesurer le nombre d’incidents…..
• Trop d’indicateurs tue le Tableau de Bord
• Pas de Problème, Problème
118
Avant tout:
Doivent être SMART
Sommaire
Travail en groupe
Indicateur Performance
Opérationnelle
120
Mesure Performance Stratégique Logistique,
Liste non exhaustive
121
Exemple
La limite pour les sites à distance….
122
Exemple SDIS 56
123
Travail en groupe
Choix d’Indicateurs en lien avec les
objectifs Stratégiques
124
• 25 minutes maximum
124
Sommaire
Débriefing
125
Plan de
progrès
PRINCIPAUX INDICATEURS DE PILOTAGE
Service
Client
Performance de livraison
Flexibilité
Réactivité
Coûts
Actifs
*
Performance de la satisfaction des commandes
- taux de disponibilité (fabrication sur stock)
- délai de réalisation de la commande
*
Parfaite réalisation de la commande
*
Temps de réponse chaîne logistique
*
Flexibilité de production
*
Coût total de gestion de la chaîne logistique
*
Coût de garantie
*
Cycle de rotation de liquidités
*
Productivité à valeur ajoutée
*
Jours de stock
*
Rotation des stocks
*
126
126
Plan de progrès
• Démarche de rupture
On ne peut améliorer que ce que l’on mesure
127
127
Sommaire
Définition des règles de
réactions
128
Comment dois je réagir?
Les indicateurs d’alarme,
d’alerte
129
Les règles de réaction
130
Les règles de réaction
131
Les règles de réaction
La Réaction
Son
seuil
La difficulté : Le dispositif
132
Sommaire
Restitution / Debriefing
Bilan / Desaccueil
133
Tableau de Bord INDICATEURS DE PERFORMANCE LOGISTIQUE
Stratégie
SUIVIS JOURNALIERS
Communication
Info TOP 5
Répartition des
responsabilités
Objectifs
Logistique
Les
Leviers
Objectifs
Stratégiques
Tableau Assignation des tâches
Les
problématiques
LUNDI
MARDI
MERCREDI
S__
S__
S__
grille issue de Supply Chain Master : www.supplychain-masters.fr
S__
S__
S__
S__
Légende
JEUDI
VENDREDI
Jour 2 Le Plan de Progrès
Accueil Présentatio
n des
objectifs de
la journée
Sommaire
Les outils
de
résolutions
de
problème
Le plan de
progrès :
Les acteurs,
la méthode,
les outils
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débriefing
Le
Manageme
nt Visuel
Transpositi
on dans le
monde des
SDIS
Le plan de
progrès
dans
l'entreprise
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan /
Desaccueil
135
Jour 3 Le Plan de Progrès
Accueil Présentation
des objectifs
de la journée
Le plan de
progrès dans
l'entreprise
Les outils de
résolutions
de problème
Le plan de
progrès : Les
acteurs, la
méthode, les
outils
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Sommaire
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Les
Indicateurs
Bilan/débrief
ing
Le
Managemen
t Visuel
Transpositio
n dans le
monde des
SDIS
Restitution
Travail en
groupe et
Debriefing
Bilan / Desaccueil
136

similar documents