Mise en œuvre du plan de développement des capacités

Report
Planification du développement des capacités
• Engagement du PNUD en faveur du
développement des capacités
• Evaluation du développement des capacités
• Planification du développement des capacités
• Résultats du développement des capacités
Mars 2012
Partenariat PNUD-Fonds mondial - 3 dimensions
1. Soutien à la mise en œuvre
 Le PNUD fait fonction de récipiendaire principal (PR) intérimaire dans
les pays confrontés à des circonstances exceptionnelles.
2. Développement des capacités
 Tout en œuvrant en tant que PR intérimaire, le PNUD travaille à
développer les capacités d’une ou plusieurs entités nationales, de
façon à leur permettre d’assumer les fonctions de PR dès qu’elles
sont prêtes et aussi rapidement que les circonstances l’autorisent.
3. Engagement politique
 Intégration de la question des droits de l’homme, de celle de la
sexospécificité et de celle de la diversité sexuelle dans les
programmes du Fonds mondial, au titre de l’engagement essentiel du
PNUD et de son mandat en tant que Coparrainant de l’ONUSIDA.
Résultats dans les pays où le PNUD fait fonction de
PR intérimaire
• 47 millions de personnes bénéficiant d’un accès aux services de
prévention
• 403 millions de préservatifs distribués
• 7 millions de personnes bénéficiant de services de conseil et de
dépistage en matière de VIH
• 774 000 personnes sous traitement ARV (à l’heure actuelle)
• 1.1 million de cas d’IST traités
• 493 000 cas de tuberculose détectés et traités
• 32 millions de cas de paludisme traités
• 14 millions de moustiquaires de lit distribuées
Data as of End 2010. Current ARV data as of December 2011.
Le développement des capacités, de quoi s’agit-il ?
Le PNUD définit le développement des capacités comme étant :
• le processus par lequel les particuliers, les organisations, les institutions et les
sociétés acquièrent, renforcent et maintiennent les aptitudes voulues pour fixer et
atteindre au fil du temps leurs propres objectifs en matière de développement.
Basés sur cette définition, les concepts fondamentaux du développement des
capacités sont notamment les suivants :
•
•
•
•
•
Processus multi-niveaux : le développement des capacités se fonde sur une
vision intégrée des niveaux individuel, institutionnel et sociétal.
Processus basé sur les résultats : le développement des capacités produit des
améliorations mesurables qui œuvrent à la réalisation d’objectifs de
développement ciblés.
Processus axé sur le changement : le développement des capacités nécessite un
changement maîtrisé mis en œuvre par le biais du processus de transformation.
Processus durable : les capacités renforcées doivent être, de manière interne,
durables et adaptables.
Processus approprié : pour être fructueux, le développement des capacités doit
être un processus endogène, approprié par l’organisation cible et ses parties
prenantes.
Processus de développement des capacités
ENGAGEMENT
• Analyse des
parties
prenantes
• Confirmation
des parties
prenantes
institutionnelles
• Définition de
l’équipe de
développement
des capacités et
de ses rôles
• Planification et
gestion des
communications
EVALUATION
• Planification
• Portée
• Examen des
éléments
probants
• Conduite de
l’évaluation
• Vérification
• Version
préliminaire du
rapport
• Examen
PLANIFICATION
• Organisation
• Examen de la
documentation
• Définition des
objectifs
• Définition des
indicateurs
• Identification
des
interventions
• Hiérarchisation
des priorités/
Calendriers
• Budget
• Version
préliminaire du
rapport de
planification
• Examen
• Passage à la
mise en oeuvre
MISE EN
OEUVRE
• Préparation
• Confirmation
des ressources
• Confirmation de
la supervision
• Mise en œuvre
des
interventions
• Suivi
• Adaptation
EVALUATION
• Capture des
enseignements
tirés
• Mise en place
des mécanismes
de retour
d’information
• Intégration dans
le cycle de
planification
Des capacités, à quelles fins ?
Cinq domaines de capacités fonctionnelles sont requis pour les programmes
nationaux de gestion de la lutte contre les maladies :
• Gestion du programme – diriger avec succès les activités d’une organisation
de façon à ce qu’elle atteigne ses objectifs.
• Gestion des sous-récipiendaires (gestion contractuelle) – garantir un suivi,
une gestion et un contrôle efficaces des activités des sous-récipiendaires de
façon à ce que soient produits les résultats escomptés.
• Gestion financière et Systèmes – planifier, diriger et contrôler les ressources
financières de façon à rendre possible et orienter la concrétisation efficiente et
efficace des objectifs de l’organisation .
• Gestion des produits pharmaceutiques et de soins (gestion des achats et de
la chaîne d’approvisionnement) – garantir aux utilisateurs finaux la continuité
et la fiabilité de la disponibilité de produits et services efficaces, en quantités
suffisantes, et d’un niveau de qualité garanti, ainsi que leur achat au meilleur
prix possible, dans le respect des dispositions nationales et internationales .
• Suivi et Evaluation – collecter, stocker et analyser des données, puis les
transformer en informations stratégiques à même d’étayer la prise de
décisions par les responsables .
Portée des capacités pour la Gestion du
programme
• Statut juridique : organisation légalement enregistrée ; autorité à
contracter un accord impliquant la réception de fonds ; etc.
• Gestion et organisation : mise en œuvre effective du programme ;
soutien et engagement au sein de l’organisation ; définition claire
du leadership, de la redevabilité et de la responsabilité
organisationnels ; etc.
• Infrastructure et systèmes d’information : systèmes de
technologie de l’information fonctionnels pour les communications
; capacités et personnels pour la notification programmatique ; etc.
• Expertise technique : personnels suffisants dotés de l’expertise
voulue en matière de VIH, tuberculose et paludisme, et
renforcement des systèmes de santé pour assurer la mise en œuvre
et le suivi du programme.
Exemple – Hiérarchie des capacités de la Gestion du
programme
Domaine de capacités : Gestion du programme
Capacités
Planification, gestion, suivi et prévision
efficaces des activités de l’unité de
Portée : mise en œuvre efficace du
Gestion du programme, avec une
programme ; soutien et engagement au
définition claire des rôles et
sein de l’organisation ; définition claire
responsabilités et une prise de
du leadership, de la redevabilité et de la
décisions transparente
responsabilité opérationnels ; pratiques
efficaces en matière de ressources
Gestion efficace des évaluations et de
humaines ; processus de planification et
la mise en œuvre du programme, avec
de suivi ; mécanismes efficaces de
des risques identifiés et des
passation des contrats, d’établissement
stratégies/plans d’atténuation
des partenariats et de supervision
correspondants
Maintien et utilisation de mécanismes
appropriés de responsabilité,
partenariat, audit et supervision de la
gestion de l’unité de Gestion du
programme
Gestion et organisation
Composantes des capacités

Planification

Gestion

Suivi

Prévision

Gestion des risques

Partenariat

Responsabilité et
supervision
Plan de développement des capacités – Processus possible
Objectif :
Réunions
Par la facilitation, l’engagement des parties prenantes et la triangulation, produire un plan de développement des
capacités séquencé et intégré, approprié et développé par la ou les organisations cibles, qui prenne en compte les
questions et les actifs existants en matière de capacités, identifie les lacunes à traiter, et intègre des indicateurs
mesurables et des actions recommandées.
Exposé
Auto-diagnostic :
Eléments probants
et lacunes
Auto-diagnostic :
notation du niveau
des capacités
Examen de la
version préliminaire
des plans de
développement des
capacités
Budget,
Calendriers,
Approbation,
Mise en œuvre
peuvent être réalisés au cours d’une
même réunion
• Examen des capacités pour • Identification des niveaux
identifier les éléments
de capacités actuels et
probants, les lacunes, les
cibles pour chacune des
questions et les
capacités
recommandations
• Examen, mise à jour et
confirmation du plan
préliminaire hiérarchisé de
développement des capacités,
assortis d’indicateurs,
calendriers et actions
recommandées
Apports :
• Formulaires d’autodiagnostic incluant des
éléments probants
documentaires
• Formulaires d’autodiagnostic mis à jour
• Plan préliminaire de
développement des
capacités
Accomplissements:
• Formulaires d’autodiagnostic incluant des
éléments probants,
lacunes, indicateurs,
recommandations et
commentaires ayant fait
l’objet de discussions
• Formulaires d’autodiagnostic incluant une
notation et des éléments
de discussion
complémentaires
• Plan de développement des
capacités mis à jour, harmonisé
sur l’ensemble des
organisations et intégré avec les
plans et stratégies existants
Objectifs :
• Compréhension des
capacités et du
processus de
développement des
capacités
• Examen du planning et
des calendriers
Outils d’évaluation des capacités
• Il existe certains outils offrant un cadre pour procéder à un
diagnostic rapide (évaluation, examen, etc.)
• Ces outils proposent une structure permettant de saisir,
pour chacune des composantes des cinq domaines de
capacités fonctionnelles, le niveau des capacités à un
moment donné ainsi que le niveau visé, mais aussi de
dégager les éléments probants, les besoins et les
recommandations. Chacun de ces outils doit être adapté à
chaque contexte considéré.
• Les résultats d’un diagnostic rapide des capacités
permettent de dégager un premier aperçu des besoins
prioritaires en matière de développement des capacités,
utile pour étayer les demandes de financement et les
actions de développement des capacités.
Notation des niveaux de capacités actuels et cibles
La notation des niveaux de capacités se fonde sur l’échelle
d’évaluation du Fonds mondial :
• C2 – Des lacunes en capacités posent des risques majeurs
• C1 – Des lacunes en capacités posent des risques
impossibles à éliminer dans un délai de 3 à 6 mois
• B2 – Des lacunes en capacités posent des risques mineurs à
éliminer avant la mise en œuvre
• B1 – Des lacunes en capacités posent des risques mineurs,
et une action de renforcement doit être menée
parallèlement à la mise en œuvre
• A2 – Les capacités et systèmes satisfont pleinement aux
exigences minimales
• A1 – Les capacités et systèmes dépassent les exigences
minimales
Exemple d’utilisation de l’outil d’évaluation rapide Programmation
Gestion du programme
Capacité : Planification, gestion, suivi et prévision efficaces des activités de l’unité de Gestion du
programme, avec une définition claire des rôles et responsabilités et une prise de décisions
transparente
Planification
Capacité Capacité
actuelle
cible
Date
cible
Eléments probants
existants
Besoins en capacités
Recommandations
Points à prendre en
considération :
• Généralisation et utilisation de
plans stratégiques et annuels
• Suivi des résultats concrets par
rapport au plan
• Utilisation de l’analyse des
données historiques et de la
prévision dans la planification
• Coordination et intégration de
la planification du programme
du Fonds mondial dans la
planification stratégique
nationale pour les trois
maladies
Exemple d’indicateur
Durabilité
Plans pour un financement durable en provenance des fonds, des
donateurs et des ressources nationales
Conduite d’une auto-évaluation - Illustration
Gestion du programme
Autorité juridique
Points à prendre en
considération :
• Autorités juridiques
organisationnelles et
individuelles
• Questions juridiques ou
contractuelles
• Systèmes pour suivre et
appliquer les
réglementations nationales
• Assurance et protection de
la responsabilité
Exemple d’indicateur
Capacité : Autorité, statut et capacité juridiques à prendre part à un accord d’investissement
avec le Fonds mondial
Capacité Capacité Date
Eléments probants
Besoins en
Recommandations
actuelle
cible
cible
existants
capacités
B2
A2
2ème • Le Ministère a une
• Lacunes de
• Conduite d’un
tri.20
exigence statutaire
couverture du
examen plus
15
envers le Ministère
point de vue
approfondi des
du Travail et des
des assurances
besoins en
services sociaux
et de la
assurance et mise
• Certificat
responsabilité
en application
d’enregistrement du
d’une couverture
Ministère
supplémentaire
• Le rôle du Ministre
selon que de
comprend l’autorité
besoin
juridique
• Contrats de
financement signés
par d’autres fonds
multilatéraux
• Politiques et
procédures
applicables à
l’autorité juridique en
place ; application
des normes
nationales

Politiques et procédures en vigueur relatives aux contrats et
Gestion organisationnelle
à l’autorité juridique
Développement des capacités : Exemples
d’objectifs
Les exemples ci-après correspondent à des objectifs de développement des capacités identifiés pour
répondre à des besoins trans-SR en matière de développement des capacités.
1. Coordination et collaboration trans-organisationnelles en matière de gestion de
programme
2. Gestion, responsabilité et supervision renforcées à l’échelle des provinces
3. Amélioration de la performance et de la satisfaction des personnels à l’échelle des
provinces
4. Coordination et collaboration trans-organisationnelles en matière de suivi et d’évaluation
5. Capture des données et notification exhaustives, précises et ponctuelles depuis les
niveaux des districts et provinces
Plan de développement des capacités
• Définition des indicateurs appropriés : ces indicateurs sont essentiels au
succès des interventions en matière de développement des capacités.
• Identification des objectifs à court terme : cette identification permet
d’établir la confiance, d’acquérir l’expérience et de démontrer les résultats
obtenus et la valeur acquise.
• Coordination avec les plans et stratégies existants : les plans de
développement des capacités ne doivent pas être autonomes et isolés.
• Transition vers la mise en œuvre : la planification du développement des
capacités a pour fonction d’assurer une appropriation et une
responsabilité permanentes et continues.
• Prise en compte des forces de proposition et de résistance au
changement : toutes les parties doivent être engagées dans un effort
conjoint de planification et de mise en œuvre du changement.
• Définition de plannings et calendriers réalistes : il y a lieu de bien
prendre en compte le temps nécessaire pour procéder à l’examen et
l’approbation du plan de développement.
Mise en œuvre
• Préparation à la mise œuvre : planification des activités relatives
aux communications et partage des connaissances, résultats et
indicateurs, rôles et responsabilités en matière de gestion.
• Disponibilité des ressources : clarification du niveau et des
calendriers des ressources humaines et financières nécessaires à
l’exécution du plan.
• Confirmation de la supervision du développement des capacités
: celle-ci implique la participation du CCM et des groupes de travail
des parties prenantes.
• Mise en œuvre du plan de développement des capacités :
gestion des apports et ressources pour conduire les interventions
fixées par le programme.
• Conduite d’un suivi régulier : suivi régulier des activités et
notification aux groupes de gestion et de supervision.
• Adaptation du plan et modification du déroulé : ajustement du
programme de travail selon que de besoin pour atteindre les
résultats.

похожие документы