Les variables prises en considération pour identifier

Report
Les variables prises en
considération pour identifier une
filière EFPT
dans le cadre d’un projet de
développement
Préalables : pré diagnostic externe
 Questionnements de départ (à établir au niveau local)

Dr Aline Loicq
Indicateurs de pré diagnostic externe (source : Tim consultants : AFD)
 Quels besoins prioritaires en EFPT ?
 Répartition des actifs occupés par grand secteur
 Taux de croissance annuel de la population
 Investissements économiques (internes et externes)/ branches d’activité ou secteur
 Effectifs scolarisés en FP/FT (initial, secondaire sup., sup.)
 Capacité d’accueil / province ou région : stagiaires – équipement - formateurs
 Taux d’accès au secondaire / taux de sorties/ taux de transition inter cycles
 Quelles filières/types/niveaux à développer ?
 Investissements étrangers réalisés dans le pays
 Pourcentage de travailleurs étrangers par secteur
 Stratégies de développement régionale et sectorielle de l’activité économique
 Localisation des actifs en sous-emploi
 Effectifs scolaires par branche d’activité (communauté locale/province/région)
 Entreprises recrutantes/entreprises capitalistiques
 Turnover des employés par branche d’activité
 Taux de formations qualifiantes fournies par le privé
1
Préalables : pré diagnostic externe
 Quel degré de fonctionnalité/opérationnalité du système ?
 Durabilité des partenariats par secteur d’activités (avec associations




professionnelles/IAG’S/syndicats/entreprises familiales/communautés
locales/ONG ?
Structures de coordination horizontale (interrégionale, inter agences, inter
opérateurs) – au niveau des communautés locales - sous-régions – branche
d’activité ?
Autonomie de gestion opérationnelle des établissements ?
Lisibilité des données de veille/des observatoires ?
Coordination des stratégies de développement locale/ régionale pour les
actifs en sous-emplois ?
Degré d’application des législations / branche d’activité/ région ?

 Quel degré d’engagement pour l’EFPT ?
 Dépenses publiques annuelles pour la FTI/FPI/FTS/FPC et taxes prélevées
 Dépenses privées/ branches/ type de qualification
 Financement des salaires des formateurs/ part privé-public-ong
 Législation (contrats d’apprentissage/ formation continue/ formation duale des
professeurs/mobilité des professeurs)
Dr Aline Loicq
2
Comment choisir le secteur, la branche, la
filière?
 4 approches de la coopération en EFPT / 4 objectifs
 Objectif de quantité
 Lutte contre la pauvreté du plus grand nombre
 Stratégies de coopération :
• emploi familial/ communauté locale
• économie informelle
 Outils d’ingénierie de développement, type ONG
• Apprentissage TPE dual (formateurs/formés)
• Formation professionnelle modules courts
• « Compétences de vie » etc.
 Objectif de qualité
 amélioration des programmes d’études (développement curriculaire)
 Stratégie de coopération :
• Élargissement de l’offre de formation
• Infrastructures et équipement
• Formation des professeurs/formateurs, etc.
 Outils d’ingénierie pédagogique :
• Référentiels de formation
• Référentiels métier etc.
Dr Aline Loicq
3
Comment choisir le secteur, la branche, la
filière?
 Objectif d’insertion socio-professionnelle
 Adéquation formation-emploi
 Stratégie de coopération :
• Adéquation de l’offre de formation aux besoins
• Partenariats publics-privés
• Alternance/apprentissage dual
 Outils d’ingénierie pédagogique/ outils d’ingénierie de formation
• Approche par compétences : référentiels
formation/postes occupés
• Approche systémique/ autonomie des établissements
 Objectif de couverture territoriale :
 Développement local/territorial
 Stratégie de coopération :
• Expanding coverage/access
 Outils d’ingénierie de développement territorial
• Prospective territoriale
• GTRH (gestion territoriale des ressources humaines)
Dr Aline Loicq
4
Choix réalisés : ADB/Worldbank
 Tendances actuelles : même cumul des approches mais orientations
claires
 Exemple 1 : ADB (asian development.bank) : coverage/equity/local
développement : Cambodge
 Choix des secteurs (mécaniques, construction, services) basés sur :
 General mainstream skill areas
 Couverture territoriale large (expanding coverage)
 Couverture scolaire large : présence dans tous les établissements
 Quantité d’étudiants : les niveaux bas/moyens des compétences employables
 Public cible : rural underemployed/ displaced workers/early school leavers
 Strategie : community based learning
 Exemple 2: Worldbank : efficacité/ amélioration de l’emploi/efficience (travail
adapté/ revenu supplémentaire/cost analysis) Cambodge
 Choix des secteurs (industrie et technologie) basés sur :
 Shortage of skilled workers
 Lack of involvement from industry representatives
 Outdated and disconnected curricula
 Public cible : training institutions/stakeholder government body
Dr Aline Loicq
5
Shift in recent years
 Historique TVET (pays asiatique et sud-est asiatique)
 From Conférence Seoul 1999 – to 2012 (shangai 3th TVET Congress)
 From EDA (economic devel. approach) to HDCA (Human develpt and
capability approach)
 Tendance à l’ouverture : broader development needs (focus on addressing
individuals and communities (community based approach/ instead of training
institutions
 Shift in recent years :
 GTZ deutschland : places/quality/relevance/mere expansion of TVET does
not solve the problem of unemployement and low productivity
 Worldbank reports
 Standardisation and modularisation questionned by invested countries
 SWAP questionned (climate regulation/agriculture)
 Objectif mai 2012 : 3eme congrès TVET shangai and Education For All
(dev. of marginalized young people)
 Unesco : expanding learning opportunities/ formalize the informal economy
 Groupe IAG-VET (ILO/WB/Org. for econ. Cooperation/Europ training
foundation) : indicateurs nouveaux pour la EFPT
Dr Aline Loicq
6
Quid ?
 A partir des indicateurs généraux du pré diagnostic
 Démographiques (population active par secteur/productivité du travail par


secteur)
Occupationnels/ économie familiale
Stratégiques : perspectives de développement du système EFPT/
développement local
Opérationnels
D’effectifs : taille du public potentiel
De scolarisation : pyramide scolaire
Budgétaires pour le secteur EFPT
De coopération horizontale (Undaf result matrix)
Indicateurs juridiques/ institutionnels/structurels






 Établir des potentiels de croissance pour chaque intervention
 Le potentiel de croissance des formés (ouverture et régulation des flux)
 Le potentiel de diversification de l’offre
 diversité des modalités d’organisation (formules variées d’apprentissage)
 diversité de la durée d’apprentissage (modules courts, longs)
 diversité des espaces de formation (org. professionnelle, cadre public,
établissement de formation, institut technique, communauté locale)
Dr Aline Loicq
7
Quid ?
 Le potentiel de renforcement partenarial
 École-entreprise familiale-entreprise productive-organisation
professionnelle-veille
 Le potentiel d’insertion professionnelle
 Marché de l’emploi local/turnover/perspectives de
croissance/démographie/mobilité professionnelle/coopération
interrégionale/offres des établissements/équipement et RH
disponible.
 Le potentiel de développement des certifications
 Certifications portables et créditables
 Le potentiel de coordination territorial
 Idéalement établir des scénarios de développement
quantitatifs et qualitatifs
 Variables motrices du système pour un secteur/filière ?
 Changements à entamer pour réformer le système EFPT pour
cette filière ?
 Mesure de l’opérationnalité.
Dr Aline Loicq
8

similar documents