Le vécu infirmier et son questionnement face au refus de soin

Report
Quelles attitudes construire?
Catherine Minnaert, Infirmière ERRSPP Nord Pas de Calais
L’IDE comme premier destinataire
de la parole de la personne soignée
En quoi cette parole me remet en cause?
A quels niveaux de mon engagement?
Comment cette parole est-elle relayée?
et avec quelles difficultés?
L’IDE comme premier destinataire de la
parole de la personne soignée ( 2)
Comprendre…
ce qui se passe en moi…
quand je suis confrontée
à l’altérité de la personne soignée…
qui « résiste »…
L’IDE comme premier destinataire de
la parole de la personne soignée(3)
Refus de traitement/ refus de soin :
réflexion clinique et réflexion éthique
différentes
L’IDE comme premier destinataire de la
parole de la personne soignée(4)
Le vécu est-il le même à l’hôpital et au
domicile?
Le vécu est-il le même dans une PEC adulte et
en pédiatrie?
Le rôle de l’entourage… et de l’équipe…
L’IDE comme premier destinataire de la
parole de la personne soignée ( 5)
L’infirmier(e) :
… garant(e) de la subjectivité
de la personne soignée ?
En quoi ce refus me remet en cause?
Bouleverse les repères habituels
Change la relation de soin
Interroge la responsabilité du soignant
Semble remettre en question la compétence du
soignant
Dérange notre « sens du bien » pour l’autre
L’entourage de la personne soignée
Place centrale de la personne soignée
Ouvrir un espace de dialogue avec l’entourage
Temporalités différentes
L’équipe face au refus
Quelles attitudes construire?
Autonomie de la personne soignée : au nom de celle-ci,
faut-il tout accepter?
Autonomies qui se rencontrent, se confrontent…
Quelle autonomie engager dans le cadre d’une « alliance
thérapeutique »?
Quelles attitudes construire?(2)
 Ecouter, Entendre…
 Prendre le temps…
 Donner le temps…
 Ne pas abandonner…
 Donner du sens…
Etre présent au cœur de la souffrance et
de la mort possible renvoie chacun à son
impuissance et ses fragilités… Pouvoir
porter cela ensemble, malgré les
difficultés et les différences des uns et
des autres, relève d’un devoir d’humanité
et de solidarité
Merci
de votre attention

similar documents