Les travaux des champs dans le calendrier martyrologe de l*abbaye

Report
LES TRAVAUX DES CHAMPS DANS
LE CALENDRIER MARTYROLOGE
DE L’ABBAYE DE SAINT
GERMAIN DES PRÉS
Un manuscrit produit par des moines pour l’usage
des moines.
Travail préparatoire:
Décrire le travail des paysans



Trouvez l’intrus et
justifiez votre choix
Regroupez les images
par type d’activité
(culture des céréales,
de la vigne, élevage)
Décrivez 3 scènes de
votre choix (pour le
nom des outils, pensez
au manuel!)
En classe: Pourquoi ce document est-il
important pour l’historien ?
Martyrologe
d’Usuard, BNF,
lat. 12834,
Paris.
(vers 1270).
Comparer deux représentations des travaux agricoles :
Quelle est la représentation la plus ancienne?
Quelle est la représentation la plus utile à l’historien?
La Tapisserie de Bayeux
Le martyrologe
Codes et stéréotypes
Calendrier carolingien (818)
Martyrologe de Saint Germain des
Prés (vers 1270)
Mars
Juillet
Octobre
Avril
Août
Novembre
Juin
Septembre
Décembre
Martyrologe de Saint Germain des
Prés (vers 1270)
Calendrier de Pietro Guescenzi,
musée Condé, Chantilly.(XVe s.)
Problématique:
Comment expliquer que pendant plus de 6 siècles
les travaux des paysans ont été représentés de la
même façon ?
Pour apporter une réponse, il faut d’abord replacer
les images dans leur contexte: le manuscrit
A. Un manuscrit à étudier comme une
œuvre d’art.
Nature:
Support:
Structure:
Date:
Thème:
Auteur:
Commanditaire:
Usages,
fonctions:
Les premiers éléments ne posent pas
de problème…




Nature: manuscrit
Support: parchemin,
peau animale (ici
veau)
Structure: texte copié
et enluminé
Date: vers 1270
Facultatif dans le cadre de l’histoire des Arts:
étudier un manuscrit (Formes et techniques)
Description matérielle.
- Matériaux (supports,
pigments, liants)
- Composition de la
page.
Salle info en autonomie:
http://classes.bnf.fr/phe
bus/index.htm
La question de l’auteur des enluminures
L’occasion d’aborder le rôle des moines
dans la production intellectuelle et
artistique.
Pour qui et pour quoi faire?
Le commanditaire:
Une riche abbaye de la région
parisienne: Saint Germain des Prés.
Les moines de cette abbaye obéissent à
la règle de Saint Benoît qui occupe
les premières pages du manuscrit.
Usage:
la prière quotidienne au réfectoire ou
dans la salle du chapitre car c’est un
martyrologe qui raconte pour
chaque jour la vie du saint honoré.
Le tableau est maintenant renseigné








Nature: manuscrit
Support: parchemin, peau
animale (ici veau)
Structure: texte du moine Usuard
rédigé en 860, copié et enluminé
Date: vers 1270
Thème: calendrier martyrologe
illustré
Auteur: anonyme. moine.
Commanditaire: abbaye de
saint Germain des Prés
Usage, fonction: réfectoire ou
salle du chapitre : lecture et
prière
Retour à la problématique:
Comment expliquer que pendant plus de 6 siècles
les travaux des paysans ont été représentés de la
même façon ?
Quelle est la fonction des scènes agricoles
dans ce manuscrit ?
Un marqueur temporel à mettre en
relation avec le contenu du manuscrit
« Le temps médiéval est d’abord un temps
agricole. Dans ce monde où la terre est
l’essentiel, ou la quasi-totalité de la société
en vit […] la première référence
chronologique est une référence rurale »
Jacques Le Goff, Pour un autre Moyen Age.
Un manuscrit produit par des moines pour des moines:
ce n’est pas la représentation du réel qui compte.




Codes et stéréotypes:
toujours les mêmes
modèles.
Travail et rédemption:
vision idyllique des
campagnes, pénibilité
absente, générosité de
la nature et donc de
Dieu…
Le pain et le vin
Un monde sans femme
Représentation du temps que l’on
retrouve dans les églises sur les vitraux
…et dans la pierre
Abbatiale Saint-Denis,
Portail latéral droit.
Répondre à la problématique et
conclure:
Comment expliquer que pendant plus de 6 siècles les
travaux des paysans ont été représentés de la même
façon ? (les élèves formulent des hypothèses ensuite
validées par le professeur)
Pourquoi ce document est-il important pour l’historien ?
(enrichir et nuancer la réponse donnée en introduction)
Dans le cadre de l’histoire des arts
Thématique « Arts, ruptures, continuités »
Définition
Pistes d’étude
Repères
Cette
thématique
permet
d’aborder
les effets de
reprises, de
ruptures
ou de continuité
entre les
différentes
périodes
artistiques,
entre les arts et
dans les oeuvres
d’art.
* L’oeuvre d’art et la tradition : ruptures (avant-gardes),
continuités (emprunts, échos, citations), renaissances (l’influence
d’une époque, d’un mouvement d’une période à l’autre,
historicisme, etc.). La réécriture de thèmes et de motifs (poncifs,
clichés, lieux communs, stéréotypes, etc.) ; hommages (citations,
etc.), reprises (remake, adaptation, plagiat, etc.), parodies
(pastiche, caricature, etc.).
* L’oeuvre d’art et sa composition : modes (construction,
structure, hiérarchisation, ordre, unité, orientation, etc.) ; effets
de composition /
décomposition (variations, répétitions, séries, ruptures, etc.) ;
conventions
(normes, paradigmes, modèles, etc.).
* L’oeuvre d’art et le dialogue des arts : citations et références
d’une oeuvre à l’autre ; échanges et comparaisons entre les
arts (croisements, correspondances, synesthésies, analogies,
transpositions, parangons, etc.).
Inspiration.
Imitation,
tradition,
Académisme/
originalité.
Modèles, canons,
conventions.
Composition/
décomposition.
Réécritures,
dialogues, etc.

similar documents