Didier Blanchet - Chaire Transitions Démographiques Transitions

Report
SEMINAIRE CAISSE DES DEPOTS – CHAIRE TDTE
TOUS EGAUX FACE A LA RETRAITE ?
L’EFFICACITE DES REFORMES EN TERME DE FINANCEMENT ET D’EQUITE
6 Mai 2014 – 8h30
Salle Gérard Bureau – Caisse des Dépôts
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques, Transitions économiques
1
Déroulé
8h30 à 8h40 : Introduction d’Hélène Xuan, Directrice scientifique de la Chaire Transitions
démographiques, Transitions économiques
8h40 à 9h : Intervention de Didier Blanchet, Économiste à l'INSEE, chercheur associé à la
Chaire Transitions Démographiques, Transitions Économiques
9h à 9h20: Intervention de Gérard Ménéroud, Président du GIP Info Retraite
9h20 à 9h40 : Intervention d’ Henri Sterdyniak, Économiste à l'OFCE
9h40 à 9h50 : Conclusion de Jean-Hervé Lorenzi, Titulaire de la Chaire Transitions
Démographiques, Transitions Économiques
9h50 : Débat avec la salle
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques, Transitions économiques
2
Les réformes des retraites ont-elles
été efficaces en termes
de financement et d’équité ?
Didier Blanchet, Crest/IPP et Chaire TDTE
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques, Transitions économiques
3
Aperçu des réponses
• Efficaces en termes de financement ?
– Oui, mais à un degré qui reste dépendant des
hypothèses de croissance, ce qui peut s’avérer
problématique
• Efficaces en termes d’équité ?
– Difficile de juger : il faudrait d’abord résoudre un
gros problème de lisibilité
• Quelles pistes face à ces deux problèmes ?
– Trois options
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
4
Une efficacité financière qui
reste conditionnelle
• Au sein des réformes passées, on peut distinguer deux grands
paquets :
– Des mesures phares : passage aux 25 meilleures années (1993),
durcissement conditions de durée (1993, 2003 et 2013), déplacement
des bornes d’âge (2010)
– Des modifications des règles d’indexation, mises en œuvre dès la fin
des années 1980 : indexation sur les prix des salaires portés aux
comptes et pensions après liquidation
• En hypothèse macroéconomique médiane, l’ensemble aurait
presque complètement rabattu vers l’horizontale la trajectoire qui
était attendue à long terme
• Mais avec une contribution importante du passage aux indexations
prix, ce qui rend ce résultat assez sensible à la croissance…
• …incertitude qui affecte parallèlement les projections du ratio
pension moyenne/salaire moyen
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
5
Ratio pensions/PIB, avec et sans réformes,
selon hypothèses macroéconomiques
(Source : Marino, 2014)
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
6
Ratio pension/salaire et niveau de vie
relatif des retraités, après réformes
(Source : Marino, 2014)
06/05/2014
7
Des réformes qui sont difficiles
à juger en équité
• Suppose de d’abord s’entendre sur ce qui est
équitable en matière de retraites
• Repartir de la définition générale…
– « Traitement égal des égaux » :
• Egalité des retours sur contributions pour des individus de
caractéristiques comparables
– Avantage à ceux qui ont moins :
• Retours plus élevés aux individus défavorisées ex ante
• Qu’il faut financer par des retours moins élevés pour les
individus plus favorisés
• …à essayer d’appliquer en intra- comme en
intergénérationnel
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
8
Les réformes ont elles été intergénérationnellement équitables ? (1)
• Au niveau intergénérationnel, mise en œuvre de cette
démarche se heurte à deux difficultés fondamentales
– Difficile de dire quelles générations sont favorisées ou
défavorisées ex ante.
• Problème de la comparabilité des niveaux de vie à travers le temps
• Auquel se rajoute le problème de l’incertitude sur la croissance
future
– Et les degrés de liberté sont de toute manière assez réduits
:
• Baisse de rendement inéluctable, vers une asymptote
correspondant au taux de croissance économique
• Ce qu’on peut au plus faire est retarder cette baisse de rendement,
si on pense qu’il faut protéger les retraités du moment ou des
quelques décennies à venir
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
9
Une baisse de rendement inéluctable,
qu’on peut au mieux retarder
8
7
Increasing contributions
6
Declining benefits
5
Delayed retirement age
4
3
2
1
0
1910
06/05/2014
1920
1930
1940
1950
1960
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
1970
1980
1990
10
Les réformes ont elles été intergénérationnellement équitables ? (2)
• Ce qu’on peut néanmoins préconiser :
– Anticipation d’une croissance rapide pourrait servir
d’argument en faveur d’ ajustements moins stricts :
• pas inéquitable de reporter les ajustements sur des générations à
venir favorisées par cette croissance, si croissance il y a.
– Mais à l’inverse, perspectives de croissance ralentie peut
justifier de limiter les charges sur générations futures :
• surtout si autres postes de dépense collective à financer (dette
publique, dette écologique…)
• Or, en l’état, le jeu des règles d’indexation produit effet
exactement inverse :
– Mérite au minimum un débat
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
11
Les réformes ont elles été intragénérationnellement équitables ? (1)
• La recherche de l’équité intra est un exercice
en principe plus facile
– Moindre difficulté à identifier qui est plus ou
moins avantagé au sein d’une génération donnée
– Et moindres limites techniques aux transferts en
direction des moins avantagés
– Même si limites il y a quand même
• Limites politiques : acceptabilité sociale
• Et l’éventuel effet « seau percé », au cas où trop de
redistribution réduirait la base distribuable
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
12
Les réformes ont elles été intragénérationnellement équitables ? (2)
• Pour savoir si réformes ont été dans le sens de
l’équité intra, la difficulté vient plutôt dans
l’éclatement et la complexité du système
– Qui rend très difficile d’avoir une vue globale du
sens dans lequel joue la redistribution
• Ce problème existait déjà avant les réformes
– Mais celles-ci n’ont pas vraiment été dans le sens
de la clarification
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
13
Quelles pistes ?
• Quelles réponses à cette sensibilité à la
croissance et face au déficit de lisibilité?
• Trois scénarios
– On décide quand même d’en rester à peu près là
– On essaye de tout refonder
– On continue à avancer par aménagements
progressifs, mais avec une vision d’ensemble
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
14
Scénario 1 : quasi statu quo
• Viable si croissance conforme aux hypothèses
médianes
• Si ce n’est pas le cas
– S’en remettre au pilotage…
• Mais celui-ci n’est pas très aisé avec un système aux règles très
hétérogènes…
• Par exemple, pas d’outil permettant de gérer de façon homogène
les taux de remplacement du RG, de la FP et des régimes
complémentaires
– Ou à de nouvelles réformes qui resteraient paramétriques
• Mais même problème se posera : peut-on faire passer nouvelles
réformes qui n’aillent pas dans le sens de davantage de
transparence et d’homogénéité de traitement ?
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
15
Scénario 2 :
une réforme structurelle ?
• Si nouvelle réforme doit avoir lieu, peut-elle être et faut-il
qu’elle soit structurelle ?
• Difficultés à la fois techniques et politiques à une réforme
structurelle à effets rapides
• Cependant, piste doit continuer à être explorée :
– Pour bien exposer le pour et le contre des différentes options au
cas où volonté politique se manifesterait
– Ou pour définir ce que serait la cible à long terme dans un
scénario de type 3
• Exemple de simulation du basculement à un système par
points généralisés, avec deux types d’indexation après
liquidation (prix ou salaire-correcteur démographique)
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
16
Ratios pensions/masse salariale
(source : Blanchet,Bozio et Rabaté, modèle PensIPP
0.0)
06/05/2014
17
Ratio pension/salaire moyen en 2060
(source : modèle PensIPP 0.0)
06/05/2014
18
Scénario 3 : aménagements progressifs
guidés par un plan d’ensemble (1)
• Logique d’« urbanisation »
– I.e. non pas une reconstruction ex nihilo
– Plutôt une logique de réhabilitation, quartier par
quartier, mais qui soit guidée par un plan
d’ensemble, ce qui n’a guère été le cas à ce stade
• Si on veut davantage d’harmonisation, se pose
a minima la question de savoir vers quel
principe commun on essaye de converger :
points ou annuités
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
19
Scénario 3 : aménagements progressifs
guidés par un plan d’ensemble (2)
• Dans un premier temps, on peut déjà réfléchir à
des façons plus cohérentes de gérer les deux
systèmes
– Par exemple en matière d’indexation des paramètres :
• Il existe des façons d’indexer points et annuité d’une façon
qui rend leurs propriétés extrêmement proches (cf. rapport
Moreau)
– Simultanément, si on pense que la structure cible
commune doit plutôt être de type « points »,
commencer à réfléchir à la transposition en points,
des principaux avantages non contributifs
• Symptomatiquement, c’est d’ailleurs l’esprit « points » qui a
été adopté pour le dispositif pénibilité de la réforme de 2013
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
20
Remarques conclusives
• Intérêt de la période d’inter-réformes pour une réflexion de fond
• Eviter que le débat ne tombe dans les anciens travers du débat
répartition-capitalisation, i.e. une logique d’opposition manichéenne entre
des représentations caricaturales des différents systèmes
• Exemples :
– « Seul le système par annuité offre une garantie du montant de la pension »
– « Les comptes notionnels imposent la stabilité du taux de cotisation »
– « Comptes notionnels et points sont incompatibles avec la redistribution »
• Si on n’est pas attiré par des réformes « big bang », il existe des pistes
pour des simplifications et harmonisations progressives pouvant
finalement conduire au même type de résultat
• Restent les blocages dus à la relative technicité du sujet et au fait
qu’aucune de ces réformes, même progressives, ne peut aller sans remise
en cause de certains avantages acquis
06/05/2014
Chaire Transitions démographiques,
Transitions économiques
21

similar documents