PpV - cours et espace de mutualisation histoire géographie, M. Moitel

Report
Transition :
Le roi gouverne seul, mais pas tout seul.
II. Comment gouverne le roi : un roi « absolu » ?
A. Le gouvernement central : le roi, les conseils
et secrétaires d'États.
Louis XIV réunit ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M. le Chancelier : Monsieur, je
vous ai fait assembler avec mes ministres et secrétaires d' État
pour vous dire que jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le Cardinal ; il est temps que je
les gouverne moi-même. Vous m'aiderez de vos conseils* quand je
vous les demanderai. (...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous dit : Et vous, mes
secrétaires d'État, je vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon ordre, de me rendre
compte chaque jour à moi-même et de ne favoriser personne dans
vos rôles** du mois. (...)
Loménie de Brienne, Mémoires.
Loménie de Brienne était secrétaire d'État aux affaires
étrangères.
* Conseil = réunion des ministres avec le roi **COLLER
rôles = tâches
LA FICHE
Louis XIV réuni ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M.
le Chancelier : Monsieur, je vous ai fait
assembler avec mes ministres et
secrétaires d' État pour vous dire que
jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le
Cardinal ; il est temps que je les gouverne
moi-même. Vous m'aiderez de vos
conseils* quand je vous les demanderai.
(...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous
dit : Et vous, mes secrétaires d'État, je
vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon
ordre, de me rendre compte chaque jour à
moi-même et de ne favoriser personne
dans vos rôles** du mois. (...) »
Loménie de Brienne, Mémoires.
1) En quelle année et à
quelle occasion Louis XIV
commence-t-il à exercer
réellement le pouvoir ?
Louis XIV réuni ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M.
le Chancelier : Monsieur, je vous ai fait
assembler avec mes ministres et
secrétaires d' État pour vous dire que
jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le
Cardinal ; il est temps que je les gouverne
moi-même. Vous m'aiderez de vos
conseils* quand je vous les demanderai.
(...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous
dit : Et vous, mes secrétaires d'État, je
vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon
ordre, de me rendre compte chaque jour à
moi-même et de ne favoriser personne
dans vos rôles** du mois. (...) »
Loménie de Brienne, Mémoires.
1) En quelle année et à
quelle occasion Louis XIV
commence-t-il à exercer
réellement le pouvoir ?
2) Qui gouvernait avant ?
Louis XIV réuni ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M.
le Chancelier : Monsieur, je vous ai fait
assembler avec mes ministres et
secrétaires d' État pour vous dire que
jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le
Cardinal ; il est temps que je les gouverne
moi-même. Vous m'aiderez de vos
conseils* quand je vous les demanderai.
(...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous
dit : Et vous, mes secrétaires d'État, je
vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon
ordre, de me rendre compte chaque jour à
moi-même et de ne favoriser personne
dans vos rôles** du mois. (...) »
Loménie de Brienne, Mémoires.
1) En quelle année et à
quelle occasion Louis XIV
commence-t-il à exercer
réellement le pouvoir ?
2) Qui gouvernait avant ?
Louis XIV réuni ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M.
le Chancelier : Monsieur, je vous ai fait
assembler avec mes ministres et
secrétaires d' État pour vous dire que
jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le
Cardinal ; il est temps que je les gouverne
moi-même. Vous m'aiderez de vos
conseils* quand je vous les demanderai.
(...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous
dit : Et vous, mes secrétaires d'État, je
vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon
ordre, de me rendre compte chaque jour à
moi-même et de ne favoriser personne
dans vos rôles** du mois. (...) »
Loménie de Brienne, Mémoires.
1) En quelle année et à
quelle occasion Louis XIV
commence-t-il à exercer
réellement le pouvoir ?
2) Qui gouvernait avant ?
3) De quelle manière veut
gouverner Louis XIV ?
Louis XIV réuni ses ministres le lendemain de la mort de Mazarin (1661).
"Le Roi (...) adressa la parole à M.
le Chancelier : Monsieur, je vous ai fait
assembler avec mes ministres et
secrétaires d' État pour vous dire que
jusqu'à présent j'ai bien voulu laisser
gouverner mes affaires par feu M. le
Cardinal ; il est temps que je les gouverne
moi-même. Vous m'aiderez de vos
conseils* quand je vous les demanderai.
(...)
Ensuite le Roi se tourna vers nous et nous
dit : Et vous, mes secrétaires d'État, je
vous défends de ne rien signer, pas une
sauvegarde, pas un passeport, sans mon
ordre, de me rendre compte chaque jour à
moi-même et de ne favoriser personne
dans vos rôles** du mois. (...) »
Loménie de Brienne, Mémoires.
1) En quelle année et à
quelle occasion Louis XIV
commence-t-il à exercer
réellement le pouvoir ?
2) Qui gouvernait avant ?
3) De quelle manière veut
gouverner Louis XIV ?
En 1661, à la mort de Mazarin, Louis XIV décide
de gouverner seul : son règne personnel dure jusqu'en
1715.
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
D'après le texte :
1) Que représente
cette scène ?
FICHE n°4
exercice 2
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
Proposition de réponse :
Cette scène représente le roi
entouré
de ses conseillers : il s'agit d'une
réunion
du Conseil d'en haut*.
D'après le texte :
1) Que représente
cette scène ?
FICHE n°4
exercice 2
Le roi prend ses décisions en consultant ses conseillers
et ministres (= secrétaires d'État) au sein des « conseils ».
Le plus important est le conseil d'en haut, où seulement
quelques hommes (3 à 6), ses secrétaires d'État, se
réunissent pour prendre les grandes décisions.
Les délibérations de ce conseil étaient secrètes.
Le roi prend ses décisions après avoir consulté ses
conseillers,
notamment au sein du conseil d'en haut qui réunit les secrétaires
d'État (= « ministres ») et qui délibère en secret.
Mais il existe aussi d'autres conseils spécialisés :
Ces autres conseils spécialisés sont :
- Le Conseil des dépêches : pour les affaires intérieures : le nom
vient du fait que le Conseil était informé de ce qui passait dans le
royaume par les dépêches (= courrier) envoyés par les agents
royaux : les gouverneurs et intendants.
- Le Conseil royal des finances : pour les affaires économiques
(industrie, commerce), financières (monnaie etc..) et fiscales
(montant des impôts). A sa tête se trouve le surintendant des
finances.
- Le Conseil de justice et d'administration : pour les affaires
judiciaires et administratives. A sa tête se trouve le Chancelier
de France, l'officier le plus important de la monarchie, chargé de
diriger la justice.
Selon le duc de Saint Simon, mémorialiste* de la Cour, le
roi écoutait
l'avis de ses conseillers : il pris seulement six
fois une décision allant à l'encontre de l'avis du
Conseil d'en Haut.
Le Duc de St Simon
(P. Duvigneau)
Louis XIV présidant le conseil de
justice
Mais pour ne pas prendre une
décision qui désavouerait ces
Conseils, il lui arrivait cependant
de mettre tout simplement un
terme au Conseil...
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
D'après le texte :
1) Que représente
cette scène ?
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
D'après le texte :
1) Que représente
cette scène ?
2) Qui sont les
personnages ? Où est
le roi ? Qui peut être
la femme assise ?
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
Anne
d'Autriche
Sa mère
D'après le texte :
Ses conseillers
1) Que représente
cette scène ?
2) Qui sont les
personnages ? Où est
le roi ? Qui peut être
la femme assise ?
Louis
XIV
Gravure, anonyme, XVIIe siècle
Anne
d'Autriche
Sa mère
Transition :
Louis
XIV
Ses conseillers
Le roi et les conseils ont des relais pour faire
appliquer leurs décisions en province :
II. Comment gouverne le roi : un roi « absolu » ?
A. Le gouvernement central : le roi, les conseils
et secrétaires d'États.
B. Gouverner les provinces
Le royaume de
France est organisé en
plusieurs régions
administratives :
Les plus grandes sont
appelées les généralités.
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
FICHE
n°4

"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre,exercice
à
3
notre aimé conseiller le sieur de Sarron Champigny, salut [...].
Nous vous commettons, ordonnons et députons* par ces
présentes signées de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais, Forez et
Beaujolais, pour, en cette qualité, [...] assister le gouverneur en
ladite province de vos bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et
entendre les plaintes et doléances de nos sujets de notre dite
ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir par les juges
ordinaires ainsi que vous verrez être nécessaire, vous enquérir
soigneusement si la justice est bien sincèrement administrée à
nos sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de leurs
charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et état de la police et
administration des affaires et deniers communs des villes et
communautés, (...) avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de nos affaires et
service en ladite province et tout ce qui concerne l'observation de
nos édits, règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que représentant
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et entendre
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
nécessaire, vous enquérir soigneusement si la
justice est bien sincèrement administrée à nos
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
leurs charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
deniers communs des villes et communautés, (...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur
toutes affaires,
ouïr et entendre
Proposition
de (...)
réponse
:
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
Le vous
roi, enquérir
du faitsoigneusement
qu'il est roi
nécessaire,
si la
justice
bien sincèrement
nos
à la est
faveur
de Dieu administrée
qui est leà seul
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
apte*
à le(...)juger.
leurs
charges,
vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
(principe
droit
divin)
deniers communs
desde
villes
et communautés,
(...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et entendre
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
nécessaire, vous enquérir soigneusement si la
justice est bien sincèrement administrée à nos
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
leurs charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
deniers communs des villes et communautés, (...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
2) Quel nouvel agent
Louis XIV envoie-t-il à
Lyon ?
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et entendre
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
nécessaire, vous enquérir soigneusement si la
justice est bien sincèrement administrée à nos
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
leurs charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
deniers communs des villes et communautés, (...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
2) Quel nouvel agent
Louis XIV envoie-t-il à
Lyon ?
3) Quel agent du roi y
était déjà présent ?
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et entendre
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
nécessaire, vous enquérir soigneusement si la
justice est bien sincèrement administrée à nos
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
leurs charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
deniers communs des villes et communautés, (...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
2) Quel nouvel agent
Louis XIV envoie-t-il à
Lyon ?
3) Quel agent du roi y
était déjà présent ?
4) Souligne les missions
du nouvel agent.
Une commission d'intendant signée par Louis XIV en 1653.
"Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de
Navarre, à notre aimé conseiller le sieur de Sarron
Champigny, salut [...]. Nous vous commettons,
ordonnons et députons* par ces présentes signées
de notre main, intendant de justice, police et
finances en notre ville de Lyon, pays de Lyonnais,
Forez et Beaujolais, pour, en cette qualité, [...]
assister le gouverneur en ladite province de vos
bons avis sur toutes affaires, (...) ouïr et entendre
les plaintes et doléances de nos sujets de notre
dite ville et pays, leur pourvoir ou faire pourvoir
par les juges ordinaires ainsi que vous verrez être
nécessaire, vous enquérir soigneusement si la
justice est bien sincèrement administrée à nos
sujets, reconnaître si nos officiers font le devoir de
leurs charges, (...) vous enquérir aussi de l'ordre et
état de la police et administration des affaires et
deniers communs des villes et communautés, (...)
avoir l'œil à la levée et administration de nos
deniers et finances, (...) vous informer de l'état de
nos affaires et service en ladite province et tout ce
qui concerne l'observation de nos édits,
règlements et ordonnances (...). Car tel est notre
plaisir."
* envoyer en députation, c'est à dire en tant que
représentant

1) Explique l'expression
soulignée.
2) Quel nouvel agent
Louis XIV envoie-t-il à
Lyon ?
3) Quel agent du roi y
était déjà présent ?
4) Souligne les missions
du nouvel agent.
Les gouverneurs représentent le roi dans les provinces. Ils
doivent :
- maintenir l'ordre public
- faire observer la législation (= l'ensemble des lois) royale,
- commander les gens de guerre
Les intendants contrôlent, surveillent et informent le Conseil du
roi sur les provinces.
Ils doivent:
- surveiller les tribunaux
- commander la maréchaussée (ancêtre de la gendarmerie)
- répartir les impôts
Fais un schéma qui reprend ces
informations.
D'après L. Bély, dictionnaire de l'Ancien Régime., Puf
Le roi est-il un monarque réellement absolu ?
Rends des
comptes
décide
Aide le roi
nomme
gouvern
e
nomme
Administre
nt
présid
e
conseille
gouvern
e
II. Comment gouverne le roi : un roi « absolu » ?
A. Le gouvernement central : le roi, les conseils
et secrétaires d'États.
B. Le gouvernement des provinces
C. Un roi absolu ?
Louis XIV est présenté comme le modèle du « roi absolu »
depuis la fin du XIXe siècle.
C 'est un historien qui est à l'origine de ce mythe* :
Ernest Lavisse qui a écrit un livre sur Louis XIV.
E. Lavisse est souvent présenté
comme « l'instituteur national » : ses
manuels scolaires ont servi de support de
cours à de nombreuses générations
d'élèves.
Pour lui, l'histoire devait servir de « ciment »
à la nation* française qui se remettait
difficilement de sa défaite de 1870 contre la
Prusse (Allemagne actuelle). L'histoire devait lier
tous les élèves, tous les Français à un passé, à
une mémoire* commune.
Aujourd'hui la manière de faire l'histoire et de l'étudier a
beaucoup évoluée. Mais revenons à Louis XIV :
I
Louis XIV est il un roi « absolu » qui
déciderait de tout, qui gérerait tout
aux dépends de l'allié naturel de la
monarchie, la noblesse ?
Le trésor royal à toujours été en déficit :
Où le roi a donc trouvé l'argent nécessaire
à la gestion du royaume ?
Émettez des
hypothèses.
Le trésor royal à toujours été en déficit :
Où le roi a donc trouvé l'argent nécessaire
à la gestion du royaume ?
Émettez des
hypothèses.
Louis XIV a rassemblé la
noblesse
à Versailles, afin que celle-ci ne se
révolte plus comme lors de la Fronde
(1648-1652)
Mais le roi dépend toujours de
la noblesse, qui prête son argent à la
monarchie.
Leurs* destins sont donc liés.
L'administration royale n'est pas suffisante
pour contrôler les 20 millions de sujets..
Sur qui le roi s'appuie-t-il ?
gravure : le noble et le paysan, XVIIe s.
D'après J. Cornette, l'Histoire
n°331.
L'administration royale n'est pas suffisante
pour contrôler les 20 millions de sujets..
Sur qui le roi s'appuie-t-il ?
Pour contrôler
les
20 millions de
Français,
le roi ne peut se
passer
du pouvoir local des
nobles.
gravure : le noble et le paysan, XVIIe s.
D'après J. Cornette, l'Histoire
n°331.
Le roi n'est donc pas un roi « absolu ».
Diaporama créé par M. Moitel
http://hg.moitel.free.fr
Sources images :
- cliophoto
- wikipédia (images libres de droits)
Ouvrir le diaporama suivant :
Une société organisée en trois ordres.

similar documents