enfants dyspraxiques

Report
ENFANTS DYSPRAXIQUES
Serge Dalla Piazza
9 octobre 2014
CELIA
1
CONTEXTE HISTORIQUE
Le Vieux Hêtre
L’enseignement spécial et l’enseignement spécialisé
Un choix de société
2
ANCIENNES & NOUVELLES « DYS »
Dyslexies – dysorthographies – dyscalculies - dysgraphies
Dysphasies
Dyspraxies – dysexécutions – dysmnésies - dyssymétrie
3
4
LES DYSPRAXIES
On les connaît chez l’adulte cérébrolésé depuis le 19e siècle
Chez l’enfant : Orton en 1937 la qualifie d'apraxie développementale ou de
maladresse anormale – Livre anglais 1997
La CIM 10 donne de la dyspraxie la définition suivante : « un trouble spécifique du
développement moteur dont la caractéristique essentielle est une altération de
développement de la coordination motrice non imputable entièrement à un
retard intellectuel ou à une affection neurologique spécifique congénitale ou
acquise. »
5
EVOLUTION DU CADRE
Des enfants maladroits
Des enfants psychotiques
Des enfants avec des LÉSIONS neurologiques (IMC ou anciens prématurés) :
dyspraxies associées / lésionnelles
Des enfants sans troubles neurologiques visibles
Des enfants avec des DYSFONCTIONNEMENTS neurologiques :
dyspraxies développementales
DYSPRAXIE  TAC  TDC
(trouble du développement des
coordinations sans lésion neurologique)
6
LE MINIMUM POUR UNE DYSPRAXIE
DEVELOPPEMENTALE OU TDC
Pas de lésion neurologique massive
Pas de problèmes orthopédiques ou de dystrophies
MAIS des microlésions ou dysfonctions neurologiques très probables
7
Aspects génétiques non confirmés (quoique 2 garçons pour 1 fille)
Un trouble de la programmation des chaînes musculaires  partout où il y des
muscles striés, on peut retrouver une dyspraxie
La dyspraxie se développe avec le temps mais l’âge adulte assure un relatif
contrôle
Ca n’a rien à voir avec la MALADRESSE psychologique
8
INCIDENCE
A l’âge scolaire, cela concernerait environ 5-6 % des enfants.
Comorbidité très fréquente avec d’autres TSA
70 % chez les Aspies
53 % chez les dyslexiques
Et la ½ des enfants dyspraxiques ont des troubles attentionnels
http://www.amiform.com/web/documentation-troubles-app-enfant/troubles--acquisitionde-la-coordination-et-dyspraxie.pdf
9
ATTEINTES LOCALISEES
Aire 4
Aspects visuospatiaux
Dysgraphie
Dyspraxie
gestuelle
10
UN TROUBLE MULTIFORME
Comme cela concerne la programmation des synergies musculaires pour réaliser
une action sur l’environnement, cela concerne certains groupes musculaires plutôt
que d’autres :
- La main pour la dysgraphie
- Le corps pour les déplacements, l’habillage, etc. (dyspraxies globales)
- Les globes oculaires pour les aspects visuo-spatiaux (dyspraxies visuelles)
- La bouche pour la parole (dyspraxies orales)
Sans oublier les conséquences psychologiques : LA DEPRESSION
11
4 GROUPES
1. Difficultés dans les mouvements alternatifs (mélokinésies, rythmes
sonores et visuels)
+ troubles visuo-constructifs
2. Troubles du contrôle du tonus
+ imprécision motrice
+ troubles visuo-constructifs
+ difficultés à imiter des gestes ou des mouvements
3. Déficit du contrôle et de la précision du geste de la main
+ troubles visuo-constructifs
4. Déficit de l’activité alternative des membres + troubles du tonus
+ Difficulté de précision
+ lenteur
Les MALADROITS ne le sont que dans certaines situations et avec certaines
personnes. Lien avec une difficulté attentionnelle et des émotions.
12
13
On a autant de dyspraxiques que de dyspraxies
ET cela concerne les différents groupes moteurs,
donc tout le corps même si certaines difficultés dominent.
14
QUELQUES EFFETS
-
TRAVAUX PRATIQUES ET MANUELS
PRESENTATION ET HABILETES SPATIALES (Calcul écrit)
MEMOIRE ET ATTENTION
EXPRESSION ECRITE (écriture)
HABILETES VISUELLES ET ORALES (organes phonatoires)
DIFFICULTES EMOTIONNELLES
LECTURE
ECRITURE DE REDACTION, MEMOIRE, ETC
EXAMENS
15
TAC
DYSGRAPHIES
DYSLEXIE
Écriture
MALADRESSE
gestes fins
TROUBLE
SPATIAL
usage de l’espace
DYSPRAXIES
GNOSIQUE
se cogner
EXECUTIVE
s’organiser
MOTRICE
GLOBALE
réaliser
- gestes
- mouvements
16
PREMIERES CONCLUSIONS
Phénomène complexe
 QUI DEMANDE DES RÉPONSES ADAPTÉES À CHAQUE ENFANT
 DANS SON MILIEU DE VIE ET À L’ÉCOLE
17
ET L’ECOLE ?
ECOLE = CAUCHEMAR pour ces enfants et parfois les enseignants attentifs
Trop souvent : échec, accusation de paresse, marginalisation, souffrance
18
POURTANT,
Il y a des procédures pour compenser ce handicap :
1. Diagnostic précoce
2. rééducations appropriées
• Affrontement
• Contournement
3. Aménagement à l’école
• Ne pas perdre de temps
• Ne pas insister sur les incompétences motrices
• Aménager le matériel scolaire
• Informer les condisciples
• Bienveillance générale
4. Aménagement du cadre de vie
• Développer les compétences verbales
• La créativité
• La mémoire
• Petites aides aux devoirs, aux apprentissages
19
DYSPRAXIE ET REEDUCATION
1. L’OBJECTIF D’UNE REEDUCATION N’EST JAMAIS DIRECTEMENT ET
SEULEMENT L’ADAPTATION SCOLAIRE
2. IL S’AGIT DE TRAITER LE FONDS ET NON LA FORME
3. UNE STRATEGIE DIRECTE (D’AFFRONTEMENT) N’EST PAS EFFICACE ET
NE FAIT QUE RENFORCER LES ECHECS  EVITER DE FAIRE DES
EXERCICES MOTEURS OU PSYCHO-MOTEURS A REPETITION,
NOTAMMENT DANS LES CAS D’UNE DYSGRAPHIE
4. IL FAUT UN DIAGNOSTIC PRECIS EN FONCTION D’UN MODELE CAR IL Y A
AUTANT DE DYSPRAXIQUES QUE DE DYSPRAXIES
UN DYSPRAXIQUE EST ET LE RESTERA
20
DYSPRAXIE ET FAMILLE
1. LE PIRE EST DE COMPARER UN ENFANT DYSPRAXIQUE A SES
FRERES, SŒURS, COUSINS…
2. APPRENDRE A VIVRE AVEC LE HANDICAP ET LES PARTICULARITES
3. TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS
4. IL N’Y A PAS QUE DES METIERS MANUELS
5. IL Y A PLEIN DE STRATEGIES D’AIDE ET MEME DE LOGICIELS
ACTUELLEMENT
21
Les logiciels et outils pédagogiques servent soit :
- à renforcer les points forts,
- à entraîner des compétences,
- à contourner la difficulté
- à compenser le handicap
- à aménager l'environnement de travail.
www.dyspraxies.fr
- http://www.afpssu.com/wpcontent/uploads/2014/04/Logiciels_et_materiel_adaptes_aux_eleves_dys_par_le_gro
upe_dys_du_Gard.pdf
- http://mathforum.org/geometry/geometry.software.html
22
On peut évidemment utiliser toute la technologie moderne :
Gps personnel sur smartphone
Portable et tablette
Enregistreur numérique
Logiciel de retranscription de la voix
Musique et dessin informatisés
Mind Manager pour organiser son temps
Sans oublier des ciseaux à grippe, des mini-cutters, le compas spécial…
(Hop Toys)
23
24
Il y a des générateurs de graphiques : Fx Graph
Il y a des générateurs de dessins : Fx Draw
Il y a des convertisseurs poids, longueurs, etc
Il y a des générateurs de projets et d’organisation (Mind Mapping)
…
25
UNE DERNIERE REMARQUE : LES DYSPRAXIES VISUELLES
Cette pathologie du regard suppose
- Problème de stabilité de la fixation du regard
- Problème de poursuite oculaire
- Problème au niveau des saccades oculaires
Sans cela, on peut parler de troubles visuo-spatiaux.
= dyspraxies constructives + pathologie du regard
26
DYSPRAXIES VISUELLES + DYSGRAPHIE
= PROBLEME SCOLAIRE
27
CONCLUSION
On va retenir :
1.
2.
3.
4.
Que le concept de dyspraxie est très ancien – son nom actuel TAC
Que c’est très différent d’un enfant à l’autre
Qu’il ne faut pas la confondre avec la maladresse
Que cela peut être un problème à l’entrée (gnosie), dans l’organisation
(fonctions exécutives) ou à la sortie (praxies fonctionnelles ET/OU problème
moteur = alors dyspraxie lésionnelle)
5. Que sa présence entraîne des inadaptations scolaires et familiales
6. Qu’il reste beaucoup a faire pour en diffuser la connaissance
28

similar documents