etayage et autonomie

Report
ETAYAGE ET AUTONOMIE
Stage RRS Andrézieux
Janvier 2013

Ce stage veut se frotter à un apparent paradoxe :
comment aider les élèves de RRS sans les rendre
dépendants de cette aide ? Comment favoriser
l’autonomie et la prise d’initiative personnelle ?
Nous revisiterons les dispositifs en place en
regardant la dynamique « étayage / désétayage »
de ceux-ci et veillerons à bien assurer la
communication à l’ensemble du RRS des outils à
notre disposition.
OBJECTIFS DU STAGE

Des objectifs de formation
Notion d’étayage et désétayage
Traiter la difficulté en équipe
Insérer sa pratique de la remédiation dans une continuité

Des objectifs de production
Un PPRE –modèle formalisé pour le RRS
Un PPRE opérationnel

Des objectifs de coordination
Connaissances des dispositifs et des démarches communes
Communication à l’ensemble du RRS
Échanges inter-cycles et inter-degré
GRILLE DE STAGE
Lundi matin :
Mardi matin :
9h
Ouverture du stage par M. Laurenson
Présentation des enjeux du stage et du déroulé
9h30 présentation rapide du cadrage
théorique sur la notion d’étayage / désetayage.
8h30-10h :
Présentation du travail de la circonscription
sur le PPRE
Construction
collective
d’un
PPRE
synthétique et opérationnel pour le RRS
Présentation d’un outil de synthèse , cahier
10h30
des charges d’un dispositif
Ateliers au choix du groupe
d’accompagnement
1) Tester l’outil : écrire le PPRE pour des cas
10h30pause
d’élèves
11h00-12h : lancement de la revue de presse2) Etudes de documents et de ressources
sur le thème de l’accompagnement de la
pédagogiques sur la dyslexie et les troubles
difficulté scolaire
du langage
Lundi après-midi :
3) Film sur la prise en charge d’élèves par le
13h30-15h
RASED : regards multiples
Revue de presse mutualisée autour du thème du4) Analyse de situation critique, étude d’un
traitement des difficultés scolaires.
cas par un groupe d’enseignants
Echanges inter-cycles / inter-degrés
5) Salon d’échanges de points de vue autour
15h-16h30
des réussites et des obstacles résistants
témoignage d’un ou plusieurs maîtres membres
du RASED
Mardi après-midi :
description des dispositifs principaux du collège Suite des ateliers au choix du groupe
(méthodologie, lecture de consignes et Chaque groupe construit une diapo d’un
d’énoncés)
document de communication au RRS,
mutualisation
15h30-16h
Bilan de stage, relecture du diaporama court
qui sera partagé dans le RRS
ÉTAYAGE
DISTINCTIONS
PRÉALABLES
Le handicap.
Une incapacité, une compensation
Une vie avec compensation du handicap
PPS
Une difficulté isolée
Un accompagnement ponctuel, un enseignement différencié
Réinjection dans le cours ordinaire
Une difficulté persistante
Un accompagnement spécifique en équipe
Un PPRE visant des objectifs tangibles
Retour dans un enseignement différencié
DES CONSTATS
•
•
•
•
•
L’illettrisme
Les résultats aux évaluations
La démotivation, l’absentéisme
Le nombre de signalement aux Rased, les
orientations SEGPA
Le mal être enseignant.
PETITE HISTOIRE
•
•
•
•
L’instruction des enfants et des adolescents :
une approche sélective basée sur la
conformité
Les GAPP en 1970 : le diagnostic et le
traitement des difficultés
La loi d’orientation en 1989 : « assurer l’égalité
et la réussite des élèves »
La loi d’orientation pour l’avenir de l’Ecole en
2005 : « PPRE »
DES DISTINCTIONS A OPERER
•
•
Avoir des difficultés et être en difficulté
Difficulté et échec
AVOIR DES DIFFICULTÉS
•
En contexte d’apprentissage (cognitif ou social)
l’élève ne réussit pas à :
–
–
–
–
•
•
•
•
Mettre en place des procédures efficaces
Surmonter un obstacle
Mobiliser le transfert
Mémoriser
Des difficultés passagères
Des difficultés « graves et durables »
L’apport de l’investigation médicale (« dys »)
Des remédiations possibles
ETRE EN DIFFICULTÉ
•
•
•
•
Les difficultés scolaires (réelles) sont le symptôme de
données extérieures à l’élève, dans un contexte plus
général, plurifactoriel
L’enfant ou l’adolescent vit mal sa scolarité même
lorsqu’il réussit : il vit un état dépressif
Il peut développer des problèmes de comportement,
car « il n’y croit plus »
Nécessité d’accompagnements (diverses possibilités)
RETENONS
•
•
•
•
•
La difficulté scolaire est multiforme
Elle est relative
Elle nécessite une approche systémique et un
regard pluriel
Elle nécessite d’être pensée en équipe
Elle suppose la mise en place de réponses
concrètes et adaptées
CARACTÉRISER LES DIFFICULTÉS SCOLAIRES
•
•
•
•
Les difficultés liées au statut de l’élève
Les difficultés liées à l’identité
Les difficultés dites instrumentales
Les difficultés dites cognitives
LES FACTEURS FAVORISANT L’ÉMERGENCE DE LA DIFFICULTÉ
SCOLAIRE
•
•
Les facteurs endogènes
Les facteurs exogènes (l’école, la famille, les
relations famille-école, l’environnement
sociétal
LA PRÉVENTION
•
•
•
•
•
•
•
•
PAR LA PÉDAGOGIE
L’OBSERVATION
L’AIDE
LA REMEDIATION
L’ATTENTION AUX PROCEDURES
LE STATUT DE L’ERREUR
LA PRATIQUE DE L’EXPLICITATION
L’INVENTIVITE PEDAGOGIQUE
L’EVALUATION
L’AIDE PEDAGOGIQUE EN CLASSE
•
•
•
•
•
•
L’éducabilité
La différenciation
L’individualisation
Le soutien
Les principales aides à apporter en classe
Tice et élèves en difficulté
UN REPÉRAGE PRÉCOCE
•
Une observation étayée
•
Le lien en équipe pédagogique
•
Une relation positive avec les parents
•
Un relais en équipe pluridisciplinaire :
investigations médicales, sociales…
UNE ANALYSE APPROFONDIE DES PRATIQUES
PÉDAGOGIQUES
- Modalités de construction de l’action
pédagogique
- Gestion des séances (alternances, pauses,
charge cognitive)
- Variété des formes de travail
- Simplification des consignes
- Prise en compte des stratégies mentales
SCHÉMA GÉNÉRAL DE LA REMÉDIATION
Un état initial de
connaissances ou de
compétence
Un apprentissage
Un état plus avancé de
connaissances ou de
compétence
SCHÉMA GÉNÉRAL DE LA REMÉDIATION
Un état initial de
connaissances ou de
compétence
Un apprentissage
Un état plus avancé de
connaissances ou de
compétence
SCHÉMA GÉNÉRAL DE LA REMÉDIATION
Un état initial de
connaissances ou de
compétence
Observation
d’une
difficulté
Un état plus avancé de
connaissances ou de
compétence
Un apprentissage
DESETAYAGE
ETAYAGE
Analyse des
manifestations
et des causes
Mise en place de la
remédiation
oBilan de l’action
par validation ou
invalidation des
objectifs
oContractualisation
oCommunication
POSTURE PARTICULIÈRE

DE L’ENSEIGNANT
Vidéo de Dominique Bucheton
7 FAMILLES D’AIDE, ROLAND GOIGOUX
 EXERCER
 REVISER
 SOUTENIR
 PREPARER
 REVENIR
EN ARRIERE
 COMPENSER
 FAIRE AUTREMENT

similar documents