agents et circuit économiques

Report
Exposé d’économie générale
Présenté par :
Abdelhak Ech-chakfy
AMINE EL ABBOUDI
MOSTAFA RABII
NOUREDDINE BOUKFA
PLAN
INTRODUCTION
I – LES AGENTS ECONOMIQUES
II - LES MARCHÉS ECONOMIQUES
III – LE CIRCUIT ECONOMIQUE
INTRODUCTION
La macroéconomie dont le terme est introduit en
1933 par l’économiste norvégien Ragnar Frisch est
l'approche théorique qui étudie l'économie à travers les
relations existant entre les grands agrégats économiques,
le revenu, l'investissement, la consommation, le taux de
chômage, l'inflation, etc.
En tant que telle, elle constitue l'outil essentiel d'analyse
des politiques économiques des États ou des
organisations internationales
En macroéconomie l'agent
économique peut revêtir plusieurs
formes.
I – LES AGENTS ECONOMIQUES
DÉFINITION:
Agent économique : désigne les
personnes physiques ou morales qui
participent à l'activité économique
1-Les ménages :
Les ménages sont des unités de consommation et des
agents économiques. Il existe des ménages ordinaires
– un ensemble de personnes vivant sous un même toit
quels que soient leurs liens de parenté – et des
ménages collectifs – un ensemble de personnes qui
logent dans un même établissement. Les ménages
participent à la production, en contrepartie, ils
reçoivent des revenus. Ils peuvent aussi recevoir des
revenus sans participer à la production : les
allocations. Les 4 origines des revenus de ménages
sont : la travail salarié, le travail non-salarié, les
revenus de la propriété, les prestations sociales et
transferts divers
2-les entreprises
Une entreprise est une structure
économique et sociale et juridique qui
regroupe des moyens humains, matériels,
immatériels (service) et financiers, qui
sont combinés de manière organisée pour
fournir des biens ou des services à des
clients est P = R + I, avec P la production,
R le revenu des facteurs de production et I
l’investissement.
3-Les institutions financières
regroupent les organismes du
secteur bancaire, leur travail
consiste à collecter l'épargne afin
de la répartir en fonction des
besoins de financement de
l'économie.
les banques mettent en relation ces
différents agents. Les banques ont
plusieurs rôles :
A – Faire du crédit
B- Rendre des services
C – Collecter des ressources
4-L’administration
les Administrations publiques : Etat,
collectivités locales, et la sécurité
sociale. Elles produisent des biens et
services non marchands et assurent une
répartition plus équitable des revenus
ainsi elles prélèvent les impôts et
cotisations sociales et redistribuent des
prestations sociales et différentes aides
(bourse...)
5- Le reste du monde
- Le reste du monde (extérieur) :
rassemble les agents économiques
extérieurs au territoire national .
exemple : l'état étranger,
entreprises étrangères
Ces différents agents vont
intervenir sur des marchés :
II - LES MARCHÉS ECONOMIQUES
1) Marché du travail
a) Les intervenants
Ce sont les demandeurs d'emploi (offre
de la force de travail = chômeurs) et
les offreurs d'emploi (demandeur de
force de travail = employeurs)
b) Les lieux du marché
Multiplicité des lieux : ANAPEC,
journaux, agences intérimaire... etc.
2) Marché de biens et services
a) Les intervenants
Ce sont les entrepreneurs.
b) Les lieux du marché
Salon, foire, publicité…
3) Marché des capitaux
Les marchés de capitaux
permettent la rencontre entre les
agents économiques ayant un
excédent de capitaux et les agents
ayant des besoins de financement.
4) Le marché d'échange
C'est le marché sur lequel on
achète et on vent des monnaies
étrangères (=devises)
Pour mieux comprendre la façon dont
les agents économiques agissaient
entre eux, les économistes ont créé un
circuit économique.
III – LE CIRCUIT ECONOMIQUE
Le circuit économique sert à
représenter les principaux
mouvements de la vie économique et à
imaginer les répercussions macroéconomiques des décisions des
politiques économiques.
ON présente un Circuit d'une
économie dynamique comportant
plusieurs agents économiques:
On distingue deux types de circuits:
a)Le circuit simplifié :
Un circuit simple permet de mettre en relation les
ménages et les entreprises.
b) Le circuit complexifié :
Le circuit se complexifie lorsqu'on introduit :
l'épargne et l'investissement :
les institutions financières :
les administrations publiques :
les relations avec les autres pays :
1-Le circuit économique à
l'échelle nationale
les acteurs sont regroupés en catégories
d'agents économiques.
A chaque agent est associé une fonction
économique principale :
- Fonction de consommation  ménages
- Fonction de production  entreprises
- Fonction de répartition  administrations
Les ménages consomment C et
épargnent S : Y = C + S
Revenu = Consommation + Épargne.
Les ménages consomment des biens et
services
Revenus pour la consommation =
(revenus du facteur travail + revenus
de la propriété) – (cotisations sociales
+ impôts directs) + revenus sociaux ou
de transferts
si on suppose que les ménages
consomment tout leur revenu on
obtient R = C, le revenu des facteurs, R
qui est également le revenu des
ménages est égal à leur consommation.
En substituant dans l’expression
précédente, il vient P = C + I.
La production est utilisée pour la
consommation et l’investissement.
Les entreprises investissent I produisent P
et distribuent des revenus Y qui servent, à
terme, donc globalement, à consommer
tout ce qui est produit (P = Y)
Les équations deviennent, pour les
entreprises, P + S = R + A + I m, et pour les
ménages, R = C + S, S étant l’épargne des
ménages, A étant l’autofinancement et I m
étant l’investissement financé par les
ménages. Dans ce cas on a I = A + I m.
L’Etat
s’occupe de redistribution .Il récupère une
partie des revenus par le biais des
cotisations et impôts et en redistribue une
partie. Il produit également des biens qui
sont disponibles gratuitement ou à un coût
qui n’est pas fixé sur un marché
(équipements collectifs, éducation, sécurité,
santé). Pour cela, il paye des salaires aux
ménages et achète des biens
(consommation et investissement des
administrations) aux entreprises.
Les fonctions principales assurées par les
administrations publiques sont :
la fourniture d’équipements et de services
gratuits,
la redistribution de revenus sociaux aux
ménages,
les subventions.
En contrepartie, les ménages paient
des impôts et des cotisations. P. O. =
impôts + cotisations.
Prélèvements Obligatoires = impôts
versés à l’Etat (impôt sur le revenu) +
impôts versés aux collectivités locales
(taxe d’habitation, taxe foncière) +
cotisation sociales.
Place des relations internationales
L’équation du commerce international
Les importations sont une ressource supplémentaire
de biens et services pour le marché national alors que
les exportations sont un emploi supplémentaire
possible de la production :
Et donc :
Epargne + Importations = Investissement +
Exportations
Ou encore : Epargne - Investissement = Exportations –
Importations
- Les exportations dépendent de la
croissance des partenaires
- Les importations dépendent, elles, de
la croissance intérieure.
- Pour exporter, il faut souvent d’abord
importer
- La libéralisation des mouvements de
capitaux facilite les échanges.
Les économies sont donc devenues
plus interdépendantes. On mesure
cette interdépendance par (M + X) /
PIB. L'interdépendance s’accroît avec
ce coefficient de dépendance.

similar documents