Dissection de l`œil de veau

Report
Dissection de l’œil de veau
Protocole
L'œil chez les mammifères se compose de nombreuses cellules spécialisées et de tissus
qui forment plusieurs structures différentes. Les structures ont certaines fonctions et
ensemble, ils forment des images qui sont interprétées par le cerveau. Dans le cadre de
cette enquête, vous identifierez les structures d'un œil de vache et apprendrez leurs
fonctions.
Matériel à votre disposition
• lunettes de sécurité
• Pinces
• Scalpel
• Ciseaux
• Cuvette à dissection
• Gants en vinyle
• Blouse
• Poubelle de table en plastique
• Papier absorbant
Les caractéristiques externes de l’œil
1. Recherchez la cornée, la sclérotique et le nerf optique.
a. La partie blanche de l’œil, la sclérotique, est un
revêtement dur et externe du globe oculaire. La
sclérotique donne à l’œil sa forme et aide à
protéger les parties intérieures fragiles.
b. Le bleu sur le devant de l’œil est la cornée.
Lorsque la vache était vivante, la cornée était
claire. La cornée, tout comme le cristallin à
l’intérieur, réfracte la lumière et permet à l'œil
faire le point. La courbure de la cornée est fixe,
tandis que celle du cristallin est modifiable. Dans
les yeux de votre vache, la cornée peut avoir subi
une opacification qui vient naturellement après la
mort de l’animal..
c. Si la cornée n’est pas très opaque, vous pouvez
voir l'iris, la partie colorée de l’œil et la pupille,
l'ovale sombre au milieu de l'iris. À l'arrière de l’œil
se trouve le nerf optique. C'est lui qui transmet
l'information visuelle de l’œil vers le cerveau.
2. Examinez la matière grasse et les muscles qui entourent le globe oculaire.
a. Sans bouger votre tête, vous pouvez utiliser les six muscles attachés à votre
globe oculaire. Les vaches ont seulement quatre muscles qui contrôlent leurs
yeux. Elles peuvent rechercher en bas, à gauche et à droite, mais ne peuvent
pas rouler leurs yeux comme vous pouvez. Recherchez les muscles externes.
b. Même si les muscles de chaque œil travaillent en équipe, les yeux euxmêmes ne peuvent pas accommoder ou travailler ensemble jusqu'à un mois
après la naissance. Cependant, un des deux yeux reste toujours dominant :
c’est l’œil directeur. Formez un cercle avec le pouce et l'index. Maintenez
cette position et placez votre main devant vous. Avec les deux yeux, regardez
quelque chose par l'intermédiaire du cercle. Fermez un œil. Avant de l'ouvrir,
fermez l'autre œil. L'œil qui est toujours en mesure de visualiser l'objet à
travers le cercle est votre œil directeur.
3. Coupez le gras et les muscles.
4. Découpez transversalement
l’œil en deux moitiés.
a. Utilisez un scalpel pour
faire une incision dans la
cornée. (Attention — ne
vous coupez pas !). Coupez
jusqu'à ce qu’un liquide
clair en soit sorti. Ce
liquide clair est l'humeur
aqueuse. Elle est faite
principalement d'eau et
conserve la forme convexe
de la cornée.
b. Utilisez le scalpel pour
faire une incision en
boutonnière (juste un
trou) dans la sclérotique
au milieu de l’œil.
c. Utilisez vos ciseaux pour
découper tout autour de
l’œil et le séparer en deux
moitiés.
5. L'étape suivante consiste à repérer et retirer l'iris.
a. L'iris se situe entre la cornée et le cristallin. À ce stade, il peut être
resté attaché à la cornée ou collé sur l’autre moitié de l’œil.
Trouvez l'iris et retirez-le. Il devrait sortir en un seul morceau.
b. Vous pouvez voir qu'il y a un trou au centre de l'iris. C'est la
pupille, le trou qui permet à la lumière d’entrer dans l’œil. L'iris se
contracte ou se dilate pour modifier la taille de la pupille. En cas
de faible éclairement, la pupille s'ouvre pour laisser entrer un
maximum de lumière. Inversement en pleine lumière.
c. L'arrière de l’œil est rempli d'une gelée claire. C'est l'humeur
vitrée, un mélange de protéines et d'eau. Elle est claire et la
lumière peut passer à travers elle. L'humeur vitrée est attachée à
la lentille.
6. Maintenant vous allez extraire le cristallin.
a. Le cristallin est une structure transparente dans l’œil qui, avec la
cornée, participe à la réfraction de la lumière et permet de faire
converger les faisceaux lumineux : il s’agit d’une lentille.
b. Un anneau de petits muscles ciliaires, situé le long de la face
interne de l'iris, relie la lentille à la périphérie de l’œil. Les muscles
ciliaires peuvent se contracter pour modifier la courbure du
cristallin.
c. Regardez à travers le cristallin. Dans un organisme vivant, il est
complètement transparent. Placez le cristallin sur une feuille
imprimée et observez.
7. Maintenant il est temps d'examiner la rétine.
a. Si l'humeur vitrée est encore dans le globe oculaire,
enlevez-la.
b. À l'intérieur de la moitié arrière du globe oculaire,
vous pouvez voir certains vaisseaux sanguins qui font
partie d'une mince pellicule charnue : la rétine.
c. La rétine est constituée de cellules capables de
capter la lumière : les photorécepteurs. L’image
formée, à l’envers, sur la rétine, est transmise au
cerveau qui l’interprète.
d. Utilisez votre doigt pour déplacer la rétine. La rétine
est attachée à l'arrière de l’œil à un seul endroit.
C'est l'endroit où les nerfs de toutes les cellules de la
rétine se réunissent pour former le nerf optique qui
transporte les messages provenant de l’œil vers le
cerveau.
e. L'endroit où la rétine est attachée à l'arrière de l’œil
est appelée la tache aveugle (ou point aveugle).
Parce qu'il n'y a aucune cellule photosensible à cet
endroit, vous ne voyez rien en ce point sur la rétine.
8. Observez le tapetum.
a. Sous la rétine, l'arrière de l’œil est recouvert d’une couche brillante bleue à
verte. C'est le tapetum lucidum ou « tapis brillant ». Il reflète la lumière au fond
de l’œil. Avez-vous déjà vu les yeux d’un chat briller dans les phares d'une
voiture ou sur une photographie de nuit faite au flash ? Les chats, comme les
vaches, ont un tapetum. Les humains n'ont pas ce tapetum brillant et possèdent
donc une mauvaise vision nocturne.
FIN

similar documents