Technique de nage en monopalme

Report
TECHNIQUE DE NAGE
En Monopalme
Typhaine RIOUX
QUELQUES PRÉCISIONS
Technique de nage:
- représente la théorie du mouvement parfait
adapté à la course et au matériel utilisé : c’est ce
qu’enseigne l’entraîneur.
QUELQUES PRÉCISIONS
Style de nage:
- C’est l’adaptation de la technique de nage par le
nageur par rapport à ses propres exigences
morphologiques.
POSITION DU NAGEUR:
Pour analyser la position du nageur, on scinde le corps
en deux parties:
Train supérieur: tête, ceinture scapulaire et mb sup.
Train inférieur: tronc, ceinture pelvienne et mb inf
POSITION DU NAGEUR pour la TECHNIQUE DE NAGE
Train supérieur:
-Tête: en position anatomique: regard perpendiculaire
au sol,
-Epaules: en antépulsion: tête rentrée dans les épaules,
-Bras: collés aux oreilles,
-Mains: viennent se superposer par les poignets.
Train inférieur:
-bassin: en rétroversion.
Cf: Fiche d’Observation et d’Evaluation
TECHNIQUE DE NAGE
Définition:
Par Nage Avec Palmes, on entend la progression
ondulatoire sur et sous l’eau d’un nageur avec
palmes n’utilisant que sa force musculaire sans autre
équipement d’appui.
TECHNIQUE DE NAGE
Il existe trois modes de nage conditionnés par la respiration :
- Nage en Surface (SF): directement appelée « la surface »,
qui consiste à évoluer en respirant à l’aide du tuba frontal ;
- Nage en Immersion Scaphandre (IS): directement appelée
« l’immersion » ou « IS », qui consiste à évoluer sous la
surface de l’eau en respirant à l’aide d’une bouteille d’air
comprimé et d’un détendeur ;
- Nage en Apnée (AP):qui consiste à évoluer sous la surface
de l’eau sans respirer.
TECHNIQUE DE NAGE
Objectif:
C’est de nager le mieux (plus vite) possible à l’encontre
d’une résistance: l’eau, qui se crée par l’avancement :
vitesse du corps.
Plus on va vite et plus il y a de résistances à l’avancement:
action-réaction de l’eau = force des appuis.
TECHNIQUE DE NAGE
Objectif: Nager bien (vite)
il y a trois paramètres à prendre en considération:
Paramètre 1: l’eau
on y peut rien, sa composition est telle qu’elle est (sauf
en piscine traitée au sodium et eau de mer: flottaison +)
TECHNIQUE DE NAGE
Objectif: Nager bien (vite)
Paramètre 2: notre position dans l’eau: cf Biomécanique
Pour optimiser la « glisse », il faut réduire au maximum
son Maître-Couple: c’est la surface de projection du corps
du nageur sur un plan vertical et perpendiculaire à l’axe
de déplacement.
TECHNIQUE DE NAGE
Objectif: Nager bien (vite)
Paramètre 3: la Propulsion:
Se définit par deux phases qui doivent se succéder de
manière continue (sans temps mort):
-Phase descendante: Temps fort de l’appui de la palme
sur l’eau représentant 70% (60% en immersion) de la
propulsion totale
-Phase ascendante: Temps faible de l’appui de la palme
sur l’eau représentant 30% (40% en immersion) de la
propulsion totale
TECHNIQUE DE NAGE
Objectif: Nager bien ET vite
Ce sont sur les deux derniers paramètres sur lesquels on
peut intervenir pour améliorer la technique de nage et
par ainsi, augmenter l’Économie de course, appelée
aussi Coût énergétique, notée EC.
Un nageur ayant une bonne technique s’économisera
d’avantage sur le plan énergétique à une même vitesse
de nage qu’un nageur ayant une mauvaise technique.
TECHNIQUE DE NAGE en SURFACE
Trajectoire du train supérieur: Mains / Epaules
Mains:
Epaules:
TECHNIQUE DE NAGE en SURFACE
Analyse du train supérieur :
La trajectoire du train supérieur est très applatie
pour limiter les résistances à l’avancement: réduire
au maximum le Maître-Couple.
La trajectoire du train supérieur est quasiment
symétrique par rapport à l’axe d’avancement.
Cf: Fiche d’Observation et d’Evaluation
TECHNIQUE DE NAGE en SURFACE
Trajectoire du train supérieur: Bassin / Chevilles
Bassin:
Chevilles:
TECHNIQUE DE NAGE en SURFACE
Analyse du train inférieur :
La trajectoire du train inférieur prend de l’amplitude
par rapport au train supérieur puisque le train
inférieur est responsable de la propulsion.
La trajectoire du train inférieur est dissymétrique
par rapport à l’axe d’avancement du fait de la
surface de l’eau.
Cf: Fiche d’Observation et d’Evaluation
TECHNIQUE DE NAGE en IMMERSION/APNÉE
Analyse du train inférieur :
La trajectoire du train inférieur prend de l’amplitude
par rapport au train supérieur puisque le train
inférieur est responsable de la propulsion.
>>La trajectoire du train inférieur est quasi
symétrique par rapport à l’axe d’avancement du fait
de l’immersion complète: la limite d’amplitude en
phase ascendante sera articulaire (charnière
lombaire).
TECHNIQUE DE NAGE
La technique de nage est conditionnée par 2 paramètres:
Amplitude de nage: le degré entre le point le plus haut et
le point le plus bas de la sinusoïde formée par la technique
de nage:
Point de repère: les chevilles
Fréquence de nage: le nombre de mouvements ou
ondulations réalisé pour parcourir un distance:
Point de repère: les chevilles
TECHNIQUE DE NAGE et VITESSE
L’étude de Baly et coll. montre que les nageurs font
varier les paramètres d’amplitude et de fréquence
selon la vitesse de nage:
Sprint:
Fréquence de nage élevée
Amplitude faible
Demi-Fond:
Fréquence de nage moyenne
Amplitude plus importante
Longue Distance : Fréquence de nage faible
Amplitude importante

similar documents