Diapositive 1

Report
ballon thermodynamique
Porté par les incitations fiscales (crédit d’impôt
équivalent à 40 % du coût du matériel), le
marché du chauffe eau thermodynamique vit
une embellie: 6 000 appareils sont installés
chaque année en remplacement de cumulus
électriques. Des produits très variée, 79
modèles sous 34 marques
différentes en 2010.
Les tests pratiqués sur banc d’essai confirment
les COP nominaux annoncés par les fabricants
environ 3,7. Une étude du Costic (Centre
d’études et de formation pour le génie
climatique et l’équipement technique du
bâtiment), montre qu’en situation réelle et
dans des conditions optimales de
fonctionnement, ces mêmes produits possède
un COP de 1,8. Ce qui reste encore deux fois
plus efficace qu’un chauffe-eau électrique.
Cette performance est comparable à celle du
chauffe-eau solaire thermique (CESI) à appoint
électrique, avec, sur ce dernier, l’avantage d’une
installation plus simple. Cependant, elle peut
diminuer avec l’augmentation de la température de
consigne (dégradation des performances
importante si T > 50°C), la baisse de température de
la source froide, et la diminution du volume d’eau
puisé.
Une analyse technico-économique montre que la
facture d’ECS est comparable lorsque l’on installe
un chauffe-eau thermodynamique et un CESI à
appoint électrique. Il s’agit donc d’une alternative
intéressante pour la production d’ECS. Les systèmes
thermodynamiques ont donc effectivement de
réels atouts à faire valoir, à condition de bien
analyser les conditions de leur utilisation et
installation.
Quel marché français en 2020 pour ECS ?
Marché mondial des chauffe-eau thermodynamiques:
1,5 million en 2010 contre 4,5 millions d’unités en
2013
45 % Chine
40% Japon
10% Etats-Unis
5% Europe.

2009
2020
chauffe-eau
électrique
58%
29%
chauffe-eau
thermodynamique
0%
21%
chaudière mixte
29%
17%
pompe à chaleur à
la fois pour
chauffage et ECS
0%
13%
solaire
1%
11%
appareil à
accumulation gaz
4%
3%
VMC double-flux
0%
appareil instantané 6%
gaz
3%
2%
chauffage urbain
1%
selon Chaffoteaux,
1%
C’est dans le secteur de la rénovation que les
perspectives de développement sont les plus
importantes.
Les deux tiers du parc résidentiel français ont été
construits avant 1975, RT1974.
Ainsi ces logements vont devoir, s’équiper de chauffeeau plus performants, réduisant leur facture
énergétique et leur émission de Co2 (gaz à effets de
serre), en utilisant principalement les solutions
thermodynamiques ou solaires (énergies
renouvelables utilisant l’air ou le soleil).
Concernant le marché du neuf, la RT2012 précise que
tous les logements devront d’ici fin à 2012 être
conformes à la norme dite Bâtiment Basse
Consommation (BBC).
L’obligation de construire des logements consommant
moins de 50kWhEp/m2/an d'énergie primaire
(énergie totale), contre 151 à 230 kWh/m²/an pour
les biens conformes à l'actuelle réglementation, la
RT2005.
Comparé aux énergies fossiles (gaz ou fioul), électricité est la
source d’énergie qui génère le moins de Co2.
Les objectifs:
Performances énergétiques requise (solution EnR avec
logements multi-énergies).
Les solutions EnR représentent en 2010, 3.7% du
marché de ECS:
-30 000 unités en chauffe-eau solaire
-18 000 unités en chauffe-eau
thermodynamique
Elles devraient cependant atteindre 20% d’ici à 2015
Cette réglementation est obligatoire pour les bâtiments neufs
dont le permis de construire sera déposé à compter du
1"janvier 2013. Consommation maximal, 50 kWh/m².an
contre 105 kWh/m-'.an en moyenne avec la RT 2005
(Exprimée en énergie primaire et précise les usages
concernés: le chauffage, la climatisation, la production
d’ECS, l'éclairage, la ventilation et les auxiliaires).
Les facteurs de conversion entre énergie finale et énergie
primaire sont:
-2,58 pour l'électricité
-1 pour le fioul et le gaz
-0,6 pour le bois (dans le label BBC Effinergie,
considéré comme trop avantageux, et de revenir à un
facteur de 1.)
Consommation ep Max 50kW/m².an en fonction :
- Région (8 régions climatique)
-Type (maison indiv, crèche ext..)
-Surface
-Altitude
ECS
19 kW/m².an
Chauffage
17kW/m².an
Ventilation
7kW/m².an
Eclairage
4kW/m².an
47kW/m².an
Si ECS avec :
fioul, gaz
coef 1=19kW/m².an
Électrique
coef 2,58 =49,02kW/m².an
PAC
=19kW/m².an
Cop = 2,58
1kW
Compresseur
Pac
énergie primaire
2,58kW énergie primaire
3kW
énergie
final
C’est un point important de la consommation il faut être
vigilant sur le stockage la production et l’utilisation .Les
EnR peuvent pérmètre l’alliance de l’économie et du
confort .
(solaire, air extrait, eaux grises, chaleur du bâtiment,…)
sont indispensable puisque les besoins sont de l’ordre
de 20 à 25 kW/m².an.
Fin 2009, l’Ademe à lancé un appel d’offres Pacte ECS,
avec un budget important (plus de 6M€).
Conditions actuelles:
20 kWh/m2.an de besoin on arrive à 70 kWhep/m2.an
de consommation, compte tenu des pertes de
distribution, de stockage et de la conversion en énergie
primaire. En résidentiel, les solutions comme le solaire
thermique (CESI, CESCI) et les CE thermodynamiques.
Exemple de consommation énergétique d’un bâtiment basse
consommation.
Consommation en énergie primaire (référence réglementaire)
Consommation énergétique* maîtrisable dès la conception Objectif 50
kWh ml / an de SHON
Fonctions
kWh/m2/
an
Rapport
Chauffage réglé à 19°C
1°C supplémentaire = 7% de consommation en plus
(valeur avec une pompe à chaleur aérothermique)
15,60
34%
Ventilation double flux haut rendement (95%)
By Pass automatique
Humidité relative comprise entre 40% et 60%
7,11
15%
Production d'eau chaude
Température de l'eau comprise entre 55°C et 60°C - 200 L
(température utile pour limiter les bactéries pathogènes)
Possibilité d'apport solaire pour 60% en moyenne
17,37
37%
Eclairage
Ampoules basse consommation 17 w en moyenne
6,44
14%
46,52
100%
Refroidissement
Apport d'air frais naturel couplé sur la VMC double fux
Air frais nocturne ou puits canadien
TOTAL
Consommation énergétique non maîtrisable à la conception
kWh
P
Electroménager
Equipement pour la cuisine, la conservation des aliments,
l'entretien du linge, le ménage, la toilette.
Appareils étiquette énergie classe A, A+ ou A++ si
possible
Sèche linge à éviter (très gourmand en énergie)
2548
79%
Loisirs
Equipements pour l'image, le son, les jeux et l'internet
Compris consommation en veille
617
19%
Entretien et aménagement de l'habitat
Equipements pour le bricolage et le jardinage
70
2%
Total en énergie finale
3235
Coefficient pour l'électricité
x 2,58
Total en énergie primaire en kWh (3235 x 2,58)
8346
TOTAL en kWhlmzlan (8346/145 ml de shon)
100%
57,55

similar documents