L`initiative GuarantCo - The Emerging Africa Infrastructure Fund

Report
GuarantCo
Permettre le financement d'infrastructures sur
le long terme et en monnaie locale
L'initiative GuarantCo
Des garanties pour des prêts et
des obligations en monnaie locale
pour le financement des projets
d’infrastructures dans les pays à
faible revenus
2
L'initiative GuarantCo
Renforcer les capacités de
financement à long terme
des banques locales et
l'introduction de nouvelles
approches pour l'évaluation
des risques de projet ainsi
que pour son financement
Impact des fluctuations de devises
 L'écart typique entre les valeurs minimales et
maximales sur le marché des devises sur les
dix dernieres annes est > 50% - il a ete plus
extrême lors de la crise Asie / Russie de 1998
 La plupart des fluctuations se font doucement
mais elles peuvent parfois être soudaines
 Le repérage des tendances à court / moyen
terme est possible mais la plupart des grands
projets
d'immobilisation
nécessitent
un
financement sur le long terme
4
Impact des fluctuations de devises
 Protéger sur le long terme les devises
exotiques
contre
les
fluctuations
du
marché est souvent impossible ou très
onéreux
 Cela a un impact sur le retour sur
investissement et sur la capacité à
rembourser les dettes
 Personne ne peut prévoir les fluctuations de
devises de façon fiable
Pourquoi des financements en monnaie locale ?
Une meilleure solution au niveau du projet

Le financement en monnaie
d'harmoniser
la monnaie des
remboursement de la dette

Même si un projet est autorisé à transférer les pertes
de change, les prix / tarifs peuvent être inabordables les ententes contractuelles peuvent échouer

L'utilisation de monnaies locales peut réduire le risque
d'action discriminatoire ….. Mais aussi, au niveau du
pays – services bancaires responsables !
locale permet
revenus et le
6
Pourquoi des financements en monnaie locale ?
Une meilleure solution au niveau du projet

Le financement en monnaie locale implique un
recyclage productif de l'épargne au sein d'un
pays
plutôt que d'augmenter le fardeau des
dettes externes

Impliquer des prêteurs locaux contribue à
construire la capacité à financer des projets futurs
7
...pourquoi de nombreux projets de pays à faibles revenus
sont-ils toujours financés en $ ou en € ?
Tous les participants ont l'habitude de travailler selon
des méthodes traditionnelles……

Les prêteurs internationaux dominent le
financement de projets locaux– il leur est plus
facile de prêter en $ ou en €

Les services publics nationaux ont l'habitude
d'accepter la transmission des risques de
change liés au financement des dettes

Les marchés de la dette locale ne peuvent
souvent
pas
proposer
les
échéances
nécessaires ou / et leurs taux d'intérêt peuvent
sembler élevés si on fait une comparaison

Les emprunteurs préfèrent de faibles taux
d'intérêts et oublient les risques de change
Pas de
marchés de
la dette à
long terme
Éviction des
prêteurs
locaux
Dépendance
aux créances
en $/€
Mais le cercle vicieux peut être brisé…..
8
Développement des capacités locales par le biais de
partenariats

Financement de projets par des banques / fonds de pension
locaux qui prennent autant ou aussi peu de risques qu'ils
désirent

GuarantCo propose une garantie partielle de risque ou de crédit

L'expérience empirique suggère que le partage de
développe la confiance, la compétence et, au fil du temps, un
grand appétit pour le risque chez les prêteurs

GuarantCo est convaincu que la plupart des transactions
garanties seront repayées à terme sans qu'un réhaussement de
crédit soit nécessaire

Dans certains pays, il peut y avoir des contraintes légales,
réglementaires, et liées à la politique qui limiteraient inutilement
les
développement des capacités locales
risques
plus
GuarantCo peut rapidement accéder à des fonds d'assistance technique
pour le développement des capacités de marchés de capitaux (par
exemple, pour payer des consultants externes, assister des gouvernements
ou des organismes de réglementation)
9
Clients admissibles
Nouveaux projets de développement ou de construction (greenfield) ou projets d'expansion
de :
 Sociétés du secteur privé

Municipalités / Communes - si elles sont en majorité financées par les frais
d'utilisation (ou par des structures à fonds cantonnés qui offrent un niveau de
sécurité satisfaisant )

Les organismes paraetatiques s'il est prévu de privatiser (ou au cas par cas si les
opérations sont d'ordre commercial)
GuarantCo peut aussi soutenir :

Refinancement de projets existants si le financement en devises est remplacé par
un financement en monnaie locale

Des institutions financières spécialistes axées sur les infrastructures
10
Pays ciblés
“De bons projets dans des pays pauvres plutôt que de pauvres projets
dans des pays riches”
 Le financement en monnaie locale comporte des risques moins importants
que le financement en devises fortes (souvent classé à 2 ou 3 niveaux
plus élevés pour refléter l'absence de dévaluation / de risque de
convertibilité etc)
 Bien que GuarantCo se concentre sur certains des pays sous-développés,
les projets y sont généralement structurés de manière plus conservatrice
11
Pays ciblés
“De bons projets dans des pays pauvres plutôt que de pauvres projets
dans des pays riches”
Nous ciblons la liste du CAD, les pays définis par l'OCDE comme "pays à faible
revenu et à revenu moyen inférieur" - avec un revenu par habitant inférieur à 3
975 dollars (en 2010)

La plupart des pays de l'Afrique sub-saharienne

Certaines régions du Moyen Orient, par ex. L’Irak, l'Égypte, les Territoires
palestiniens, le Yémen

L’Asie par ex. le Sous-continent indien, l'Asie centrale, le Vietnam, le Laos, le
Cambodge

Certaines régions de l'Amérique du Sud et de l'Amérique Centrale (en
partenariat avec d'autres)
12
Secteurs éligibles

Production, transmission et distribution d'électricité
(renouvelable ou non)

Services de gestion des eaux usées / des déchets

Transports (principalement les installations fixes)

Réseaux télécommunication / informatiques etc.

Infrastructures urbaines / sociales (telles que des
logements / loyers abordables)

Industries de base prenant part au développement des
infrastructures (par ex. acier, ciment, biocarburants etc.)

Composantes d'infrastructure de
industriels, miniers et énergétiques
projets
agro-
Non admissible : Tout ce qui est exploration du
pétrole, du gaz et de la mine
13
Ressources

Capital actuel de 205m $, 230m $ d'ici fin ’13, $300m $ d'ici fin ’14

Soutien additionnel de KfW / FMO / Barclays / autres

Expositions actuelles par projet entre 5m - 30m $. La cible et de 5 –
50m $ d'ici fin ’14

Les demandes plus importantes peuvent être syndiquées via des fonds
de développement internationaux

Fonds d'aide technique - accordent jusqu'à 500k $ par initiative / projet
mais la plupart sont de l'ordre de 50k – 250k $

Échéances allant jusqu'à 15 ans

Le prix de la garantie varie en fonction du risque, mais le plancher est
de 3% par an

Les paiements de garantie sont généralement effectués en conformité
avec le profil du service de dette initiale pour le prêt ou la caution
14
Exemples de transactions
Décembre 2005
Juin 2007
Juin 2007
Octobre 2007
CELTEL KENYA
ALAF LIMITED
MABATI ROLLING MILLS
CELTEL CHAD
KES 725 millions (12 millions USD) pour la
garantie partielle de crédit pour un
réhaussement de crédit d'une émission
obligataire locale destinée à soutenir le
programme d'expansion du réseau du
deuxième plus grand opérateur de
téléphonie mobile du Kenya.
TZS 6,5 milliards (USD 5,1 millions) pour la
garantie partielle de crédit mis à
disposition pour fournir un réhaussement
de crédit pour une émission obligataire
local destiné à financer l'expansion d'une
usine d'acier en Tanzanie.
TZS 750 millions (USD 9,7 millions) pour la
garantie partielle de crédit mise à
disposition pour fournir un réhaussement
de crédit pour une émission obligataire
locale destinée à financer l'expansion
d'une usine d'acier au Kenya.
XAF 3,5 milliards (USD 8 millions) garantie
partielle de crédit pour Afriland Bank pour
fournir des prêts supplémentaires pour le
premier opérateur de télécommunications
mobiles du Tchad.
Décembre 2008
Janvier 2009
Septembre 2009
Novembre 2009
SHRIRAM I
WATANIYA PALESTINE TELECOM
CALCOM CEMENT
ACKRUTI CITY LIMITED
INR 900 millions (19 millions USD) garantie
partielle de crédit pour la tranche
mezzanine de la titrisation de créances du
financement de camions en Inde.
10 millions de dollars US pour une garantie
partielle de risque de deux banques
palestiniennes prêtant à un nouvel
opérateur de télécommunications mobiles
dans les Territoires palestiniens.
INR 1 120 millions (25 millions USD) pour
la garantie partielle de crédit des prêts de
deux banques indiennes à une nouvelle
cimenterie dans l'Assam, en Inde.
INR 940 millions (20 millions USD) pour la
garantie partielle de crédit pour des prêts
à plusieurs projets de développement des
bidonvilles de Mumbai, Inde.
15
Exemples de transactions
Septembre 2010
Septembre 2010
Septembre 2010
Octobre 2010
SHRIRAM II
SOUTH AFRICAN TAXIS
HOME FINANCE GUARANTORS
AFRICA
PENCON
INR 916 millions (20 millions USD) pour la
garantie partielle de crédit d'actifs de
niveau II pour une société de financement
de camions en Inde.
ZAR 139 millions (20 millions USD) pour la
garantie partielle de crédit de la tranche
senior d'un programme de prêt à une
société de location de minibus en Afrique
du Sud.
Mars 2011
5 millions USD d'assurance en excès de
pertes pour Home Finance Garantors
Afrique qui réassure les indemnités de
garantie de remplacement des ménages à
revenu faible ou intermédiaire en Afrique
subsaharienne.
15 millions USD pour un mécanisme de
garantie des obligations de performance
d'une entreprise de construction locale en
Afrique de l'Est.
Septembre 2011
Décembre 2011
Décembre 2011
KUMAR URBAN DEVELOPMENT
LIMITED
TOWER ALUMINIUM GROUP
LIMITED
KALANGALA
RENEWABLES
KALANGALA
INFRA. SERVICES
NR 920 millions (20 millions USD) garantie
partielle KUMAR
de crédit URBAN
pour soutenir le
financement de l'un des plus grands
DEVELOPMENT LIMITED
projets de développement des bidonvilles
de Pune, en Inde.
Garanties partielles de crédit totalisant
TOWER
2,21 milliards
de ALUMINIUM
NGN (14,2 millions USD)
pour le réhaussement de crédit de
GROUP LIMITED
l'emprunt obligataire inaugural du plus
grand fabricant de toitures en aluminium
d'Afrique de l'Ouest.
1 million USD pour la garantie partielle de
crédit destinée à soutenir la construction
de la centrale solaire hybride et des
installations
de
distribution
et
d'approvisionnement associées sur l'île de
Kalangala, en Ouganda.
USD 1,8 million de garantie partielle de
crédit pour soutenir un programme
d'émission de billets afin de financer un
éventail d'initiatives d'infrastructure sur
l'île de Kalangala, en Ouganda.
INR 920 millions (20 millions USD)
pour la garantie partielle de crédit
Garanties partielles de crédit en
aluminium d'Afrique de l'Ouest.
16
Exemples de transactions
Décembre 2012
Décembre 2012
Mars 2013
Decembre 2014
KALUWORKS LIMITED
CAMEROON
TELECOMMUNICATIONS LIMITED
Au FINANCIERS (INDIA) LIMITED
SA TAXI II
Garantie partielle de crédit pouvant aller
jusqu'à l'équivalent INR de 20 millions de
dollars pour aider AuF, un bailleur
spécialisé dans les véhicules utilitaires en
Inde, à diversifier ses sources de
financement avec plus de financements
sur le long terme
Garantie Partielle de crédit d’un montant
de ZAR 150 million (USD 15 million) pour
permettre a ABSA d’octroyer des
financements supplémentaires á une
Société spécialisée dans les activités de
crédit bail.
Garanties partielles de crédit totalisant
750 millions de KSH (9 millions USD) pour
le réhaussement de crédit de l'emprunt
obligataire inaugural du plus grand
fabricant de toitures en aluminium
d'Afrique de l'Ouest.
Garantie partielle de crédit totalisant 20
milliards de FCFA (20 millions USD) pour
aller au delà les limites réglementaires des
débiteurs individuels et augmenter ses
prêts à CamTel afin de soutenir le
déploiement d'un réseau national à large
bande
17
Exemples de transactions
(les montants indiqués sont les équivalents en dollars américains de la somme en monnaie locale)
Transactions en cours




Transactions potentielles
15 millions de dollars de garantie partielle
pour l'expansion d'une entreprise de biogaz
thaïlandaise vers les pays voisins

Réhaussement de crédit de l'emprunt obligataire
d'un placement privé pour une entreprise de
télécommunications à Madagascar
Garantie partielle de 20 millions de dollars
pour un hôpital en Partenariat Public Prive
en Égypte

Garantie partielle pour une nouvelle usine de
production de tubes en acier pour le secteur de
l'eau en Algérie
Garantie partielle de 5m de dollars pour un
projet d'eau au Ghana

Garantie partielle de 20m de dollars pour un
projet d'agro-énergie sur des terres inutilisées
en Tanzanie
Réhaussement de crédit de l'émission
obligataire d'une municipalité en Afrique du
Sud

Garantie partielle pour un projet de transport
urbain basé à Lagos, Nigeria

Garantie partielle pour un projet d'énergie
éolienne au Pakistan

Réhaussement de crédit de l'émission
obligataire d'un système de prêts nonbancaires à petite échelle au Sri Lanka

Garantie partielle de 20m de dollars pour un
projet hydroélectrique sur une rivière au
Népal

Réhaussement de crédit pour soutenir l'accès
d'une société de télécommunications au marché
obligataire au Pakistan

Réhaussement de crédit pour
hypothécaire spécialisé en Zambie
un
prêteur
18
Groupe de développement des
infrastructures privées
19
Acteurs principaux

Les capitaux GuarantCo sont fournis
par les bailleurs de fonds de quatre
gouvernements européens
notés
AAA

Les gouvernements ont récemment
approuves l’augmentation du capital
de GuarantCo à 145 $ US
millions
et
se sont engagés a faire une
augmentation supplémentaires et
progressif
pour
atteindre
un
montant de
de 300 millions de
dollars en capitaux propres d'ici la fin
2014

La gestion GuarantCo est confiée à
Frontier Markets Fund Managers
("FMFM»), un gestionnaire privé de
fonds, qui a un an 10 d'expérience
dans la gestion des investissements
de la dette dans les pays à faible
revenu.
20
Cote et risque de contrepartie

En mars 2009, GuarantCo a signé un accord selon
lequel toutes les garanties
sont
individuellement soutenues par KfW (AAA), FMO
(AAA) et Barclays (Aa3-/ A-/ A) cet accord a
été prorogé en 2012

Cet accord est en cours d'expansion pour inclure
d'autres contre-garants AAA en 2013

Ceci permet aux clients de GuarantCo de bénéficier
de
la
couverture
complémentaire
d'entités
hautement cotées permettant à GuarantCo de se
construire un portefeuille et une bonne reputation sur
les marchés

L’egagement pris par les contre garants restera en
place jusqu'à ce que GuarantCo puisse avoir un
rating d’au moins AAA.
21
Extension des échéances du
financement

Les échéances de crédits bancaires locaux sont souvent limitées en raison de
l'absence de dépôts a long terme (inadéquation depots/credit)

La contrainte lie a la duree peut etre soit interne (Absence de trésorerie), soit
externe (Contraintes lies a la reglementation)

GuarantCo est prêt à proposer des options de rachat des encours aux prêteurs
locaux pour certains projets.



la garantie peut-être appelée pour des raisons de liquidité (mais
aussi pour des raisons de crédit)
pourrait couvrir le risque de financement au-delà d'une certaine date
ou pendant des périodes de volatilité inhabituelle
Cette garantie est toujours offerte en combinaison avec notre produit
de garantie partielle de risque.
22
Travailler avec des organismes de
crédit à l'exportation
Partage du risque :
Finance complémentaire :
GuarantCo peut coopérer avec les ECAs si ces
derniers octroient des garanties et les prets en
monnaie locales
Les emprunteurs recherchent souvent un
financement à 100%. GuarantCo peut participer
quand il s’agit d’une demande de finacement
complementaire pour certains projets
Nous pouvons partager les risques sur une
base pari pasu ou prendre des risques
différents, tels que
Risques liés a la duree
des risques de construction
Des risques liés aux prets subordonnés
Nous pouvons co-garantir et donner des
contre garanties
Le crédit ECA principal peut être soit en monnaie
locale ou en devises fortes
La disponibilité de financement à 100% peut
accélérer la participation de GuarantCo
Confortable a faire des due diligence comune
ainsi que le suivi des operations
23
Cristallisation
L'approche a évolué

Pour les deux premières transactions, GuarantCo pouvait (si GuarantCo avait été
subrogé dans le prêt) re-libeller en $...

….mais en tant qu'initiative visant à promouvoir les monnaies locales, GuarantCo a
maintenant évolué vers une cristallisation en monnaie locale

Les garants sont de plus en plus nombreux à reconnaître les avantages de la
cristallisation en monnaie locale

Dans la plupart des cas la re-dénomination en devises fortes aura un impact négatif sur
le recouvrement de crédit si bien que tout avantage apparent est largement illusoire et à
terme peut même entraîner la récupération de devises à un niveau plus bas

Les occasions se multiplient pour la couverture des expositions suite à un manquement
et les recouvrements potentiels (par ex. TCX)
24
L’Equipe & Contacts
Chris Vermont
Head of Debt Capital Markets
Tel : + 44 203 145 8601
[email protected]
Irungu Nyakera
Regional Head, E & S Africa
Tel: + 254 716 320 409
[email protected]
Douglas Bennet
Deputy Head, GuarantCo
Tel : +44 203 145 8602
[email protected]
Jules Rolland Samain
Regional Head, Francophone Africa
Tel : +44 203 145 8566
[email protected]
25
L’Equipe & Contacts
Lasitha Perera
Senior Investment Advisor
Tel : + 44 203 145 8604
[email protected]
Saurabh Rao
Investment Advisor
Tel : +44 203 145 8603
[email protected]
Denesh Srisankaran
Investment Advisor
Tel : +44 203 145 5871
[email protected]

similar documents