Télécharger

Report
• En survolant le Québec, du sud vers le nord:
 on découvre un territoire très diversifié. On remarquera que le
Bouclier canadien occupe la plus grande partie du territoire.
http://primaire.recitus.qc.ca/carte-interactive
 Plus on se dirige vers le nord:
 les sols deviennent arides. La végétation change dû au
changement climatique. Nous quittons la forêt mixte
(feuillus et conifères) pour laisser la place à la forêt
boréale (conifères), à la toundra (le lichen)
 Au Québec, le nord est synonyme de froid. C’est
pourquoi les gens se dirigent davantage le sud, sur les
rives du fleuve Saint-Laurent. Où le climat est plus
humide, mais les étés sont chauds.
 Par contre, de plus en plus de gens s’installent dans les
régions plus au nord comme le Saguenay-Lac-SaintJean et l’Abitibi.
 Le fleuve Saint-Laurent se situe entre l’océan
Atlantique et les Grands Lacs. Cela en fait une zone de
passage très fréquentée par les navires commerciaux qui
vont et viennent entre l’Europe et l’Amérique du Nord.
 Montréal, la métropole économique de la province, est
située à l’extrémité sud du Québec, près des autres
grands centres urbains de l’Ontario et des États-Unis.
 Tout le territoire est riche en ressources naturelles. Au
Québec, il y a beaucoup de forêts exploitables qui sont
utilisées pour produire du bois, mais également du
papier.
 Des milliers de cours d’eau servent à se déplacer ou
encore à produire de l’électricité.
La centrale électrique de Shawinigan
Exportation de bois depuis
le port de Québec
 Peu importe où l’on habite, au nord ou au sud, il y a
toujours une ressource à exploiter.
 Mine d’amiante
Thetford Mines 1918
 Les frontières
 En 1905, le Canada compte 9 provinces et 2 territoires dont la
province de Québec qui occupe le nord-est de l'Amérique du
Nord.
 Les frontières du Québec se définissent comme suit :
 Au nord, la frontière s'étire de la Baie James à l'ouest jusqu'à
l'océan Atlantique vers l'est en suivant le District d'Ungava et
une petite partie du Labrador appartenant à Terre-Neuve.
 Au sud, la frontière du Québec borde les États-Unis.
 À partir du sud-ouest vers l'ouest, la frontière longe la
province de l'Ontario.
 Vers le sud-est, le Québec touche à la province du NouveauBrunswick.
 http://primaire.recitus.qc.ca/carte-interactive
 1 650 000 habitants
http://primaire.recitus.qc.ca/sujets/10/population/3759
 L’urbanisation
 Est une cause de l’’industrialisation du Québec .
 La population quitte la campagne et se dirige vers les
villes. Il est plus facile de se trouver un emploi, grâce à
l’industrie.
 Les gens se dirigent un peu partout.
Montréal est la plus populaire.
Elle est le
premier choix des immigrants et des gens qui
vivaient à la campagne.
Plusieurs entreprises y sont installées.
Elle est la plus grande ville québécoise.
D’autres villes profitent de l’urbanisation
Shawinigan:
Construction barrages électriques
Industries qui utilisent beaucoup l’électricité.
Rouyn-Noranda:
Exploitation minière dans la région de
l’Abitibi
Outaouais et Saguenay:
Développement de l’industrie de
papier
Valleyfield:
Développement de l’industrie textile
 Irma Levasseur (1877-1964)
 Les femmes n’ont pas accès aux profeesions
 Carrières possibles: enseignante ou infirmière
1900: Étudie en médecin (États-Unis)
1903: Loi spéciale: elle peut enfin pratiquer son
métier.
 1907: Elle participe à la fondation de l’hôpital
Saint-Justine (Justine Lacoste-Beaubien)
 Thérèse Casgrain (1896-1981)
http://primaire.recitus.qc.ca/sujets/10/personnag
es-marquants/3763
En résumé:
 droit vote provinciale
Opposition venait partout: maris, ministres et
Église
Peur que les femmes ne s’occupent plus des
enfants
Équité salariale
Allocation familiale au nom des femmes
 John A. Macdonald (1818-1891)
 Avocat , homme d’affaire et politicien canadien
 Il fut le premier Premier ministre du Canada
 Il était chef du parti Conservateur
 Il était contre le droit de vote des femmes, tout
comme l’Église .
Nous lui devons :
Le chemin de fer
Augmentation des tarifs douaniers
 Sir Wilfrid Laurier ( 1841-1919)
 1896 à 1911: Il est le premier Canadien
de langue française à accéder au poste de
premier ministre du Canada
 Chef du parti libéral
 Cherche à unir tous les Canadiens
 Pendant son mandat:
 2 nouvelles provinces: Alberta et
Saskatchewan (1905)
 On retrouve son nom un peu partout:
édifice, rue école, lieu historique et ….?...
 Le Frère André ( 1845 – 1937)
 Dans sa jeunesse: malade et pauvre
 Nouvelle-Angleterre : travaille usine textile
 Au retour: communauté chez les Frères de la
Sainte-Croix
 1904: il fonde la chapelle dédiée à SaintJoseph
 Il fut l’Homme religieux le plus célèbre du
Québec
 17 oct 2010: Église catholique romaine lui
donne le nom de Saint Frère André
 Le curé Antoine Labelle ( 1833– 1891)
 Il cherche à coloniser les “pays d’en haut”
 1876: réussit à amener le chemin de fer à
Saint-Jérôme
 1888: nommé sous-ministre de l’agriculture et
de la colonisation
 1893: Autour de la petite ville de Labelle
d’avoir son chemin de fer
 Le curé Antoine Labelle ( 1833– 1891)
 Il cherche à coloniser les “pays d’en haut”
 1876: réussit à amener le chemin de fer à
Saint-Jérôme
 1888: nommé sous-ministre de l’agriculture et
de la colonisation
 1893: Autour de la petite ville de Labelle
d’avoir son chemin de fer

similar documents