Calcul de la rentabilité de l*investissement dans l

Report
Calcul de la rentabilité de
l’investissement dans l’éducation
Azeddine Akesbi
Eléments de l’économie
de l’éducation
Objets et notions de l’économie
appliqués à l’éducation
Matière première (input)
Matières classiques
« enfants » « jeunes » !
Consommation
Matériels, fournitures…
Production / facteurs de
production
Enseignants, administratifs,
gestionnaires
Production des apprentissages et des
« compétences »
Autres ?
« rejets »
Investissement
Ressources financières, humaines,
constructions
Les prix / les coûts
?
Agents économique /
acteurs
Elèves, étudiants, parents, enseignants,
administratifs, décideurs
Environnement
Famille, entreprise, biblothèques…
Résultats / outputs /
rentabilité
Sortants – diplômés…emploi,
salaires…productivité
Particularités commentaires
Modèle input-output
Processus de
transformation
apprentissage
Résultats - output
Inputs du système éducatif
"L’économie est la science de l’allocation optimale de
ressources rares à la satisfaction de besoins potentiellement
infinis".
La mesure du rendement
 La mesure de la productivité et du rendement dépend du
niveau des salaire, de la situation du secteur, du type de
gestion du personnel, de l’expérience, etc. Ce sont des
variables qui peuvent modifier le rendement.
 La décision d’entreprendre des études et le choix des filières
n’est exclusivement motivé par des motivations monétaires.
 Mais l’aboutissement à un emploi, à un salaire et à une
promotion professionnelles sont importants et recherchés
Le calcul de rentabilité de l’investissement dans le capital
humain
 Différentes méthodes sont utilisées pour évaluer la rentabilité de cet
investissement .
 1. La méthode du taux de rendement :
 Si les effets externes et non monétaires sont exclus de l’analyse, lors de la prise
décision d’entamer ou de poursuivre des études, le travailleur, l'étudiant ou ses
parents sont amenés à évaluer la rentabilité monétaire du projet.
La méthode dans ce cas consiste à identifier :
 Les revenus qui vont résulter d'une formation initiale ou continue. A chaque
période on associe un revenu:
 Série de revenus futurs
 Période 1 : R1,
 Période 2 : R2,
 Période 3 : R3,
 Période n : Rn.
Ces revenus ne sont que des
estimations marquées par les
incertitudes du marché et de
l’évolution future.
Série de coûts
 Les coûts directs et indirects associés à la formation.
Il s’agit principalement des :
 Frais de scolarité ou de formation;
 Perte de revenu associés à l’abandon
d’un emploi durant la période de la
formation;
On suppose que la
personne renonce à
l’emploi ou que la
probabilité de se trouver
en situation de chômage
est nulle.
 Identifier pour chaque période le coût associé à la formation :





Période 1 :
Période 2 :
Période 3 :
.
Période n :
C1,
C2,
C3
Cn
 L’identification des coûts est difficile :
 Coût suivants sont généralement pris en considération :
1. Frais d'études (droits d'inscription, livres, fournitures…) ;
2. Dépenses liées au statut d'élèves
Exclure toutes les
ou d'étudiant.
dépenses qui sont prises
1. Dépenses socio – culturelles
en charge quand la
personne n’est pas en
formation
4. Coût d'opportunité :
Il s'agit de prévoir ce que l'étudiant va perdre en s'engageant dans des
études et en renonçant au travail
 Les gains :
 revenus et salaires futurs
 gains éventuels pendant les études : bourses, prestations subventionnées,
avantages en nature, etc.
Les gains :
1.
Revenus et salaires futurs
2.
Gains éventuels pendant les études : bourses, prestations
subventionnées, avantages en nature, etc.
Les gains nets sont égaux à la différence entre les
revenus et les coûts identifiés et actualisés
 Axe des coûts
 C1
C2
C3
C4
R1
R2
R3
R4
G
G1
G2 G3 G4 G5
Actualisation =
convertir un
revenu futur en sa
valeur actuelle
 Si les individus sont en présence de plusieurs choix et projets, la théorie de
l'investissement suggère que le projet qui doit être retenu est celui qui
correspond au plus haut niveau de taux d'intérêt et donc de rendement
monétaire.
 En fait, cette transposition réduit la décision uniquement à des considérations
financières.
 Dans les faits, le choix en matière d’éducation prend en considération
différents aspects :
 une filière moins « rentable» mais qui correspond aux penchants de l’individu,
 qui assure une grande probabilité de réussite,
 qui permet une plus grande ouverture et polyvalence et facilite par la suite la
poursuite de études et la promotion professionnelle et sociale.
Le rendement interne
 La rentabilité du capital humain est souvent évaluée par le taux de
rendement interne. Il correspond au taux
d’actualisation qui
égalise le total des coûts de l’éducation et le total
des revenus générés de l’éducation / formation.
 Celui qui assure une égalité entre la valeur actuelle de l’investissement
éducatif et celle des activités alternatives.
G1 / (1+r) + G2/(1+r)² + ...Gn / (1+r)n = C°
 .
La méthode de la valeur actuelle nette
 On se donne un taux d’actualisation.
 Ensuite on calcul la différence entre les avaleurs actualisées des
coûts et les revenus résultant d’un supplément de formation.
 Des exemples simplifiés de calcul de la rentabilité :
 Dans les exemples ne sont pas pris en considération les dépense
privées de l’éducation et on suppose que les gains (R et C) sont
actualisés
 1. Le cas d’une formation de 4 années en science économiques :
 Calculer les coût, les revenus, les gains nets.
 Ensuite le taux de rentabilité associé à la formation
 Hypothèses retenues :
 Le coût de la formation :
 Dépenses publiques associées à une licence (100 000 dh)
 Manque à gagner d’un bachelier pendant toute la durée de formation 3500 * 12 = 42 000
dh * 4( multiplié par 4 ans) = 96 000
Le manque à gagner est en définitive de 168 000.
 Le revenu :
 Le salaire annuel brut d’un cadre en économie serait de 72.000 dh par an (12
* 6000) et celui d’un bachelier serait de est de 42 000 dh par (3500 * 12).
 Le calcul du gain net correspond au revenu annuel d’un cadre en
économie moins le revenu d’un bachelier (gain annuel brut) :
 Il est égal à 72.000 – 42 000 dh = 30.000 dh
 Le taux de rentabilité sociale est égal à :
 30.000 /(( 72*4 ) - (42 000*4)) = (288.000-168.000) /456.000*
100 = 26,31%
Rendement privé
Scénario 1
Année
Année 1
2
Année 3
Année 4
Total
Frais de scolarité
20000
20000
22000
25000
87000
Frais de transport
2000
2000
3000
3000
10000
Frais
fourniture
2500
2500
2500
3000
10500
Coût direct
24500
24500
27500
31000
107500
Coût
d’opportunité
36000
36000
36000
36000
144000
Coût total
60500
60500
63500
67000
251500
Revenu initial
36000
36000
36000
36000
144000
Revenu
formation
54000
54000
54000
54000
216000
18000
18000
18000
18000
72000
de
Revenus
après
Gain net
Taux de rentabilité
28,63 %
Scénario 2
Année 1
Année 2
Année 3
Année 4
Total
Frais de scolarité
80000
80000
90000
100000
350000
Frais de transport
2000
2000
3000
3000
10000
Frais de fourniture
2500
2500
3000
4000
12000
Coût direct
84500
84500
96000
107000
372000
Coût d’opportunité
36000
36000
50000
50000
172000
120500
120500
146000
157000
544000
Revenu initial
36000
36000
50000
50000
172000
Revenu après formation
70000
70000
80000
80000
300000
Gain net
34000
34000
30000
30000
128000
Coût total
Revenus
Taux de rentabilité
23,53%
Sans le coût d’oppurtunité
Frais de scolarité
Frais de transport
Frais de fourniture
Coût direct
Coût d’opportunité
Coût total
Revenus
Revenu initial
Revenu
formation
Gain net
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Total
80000
80000
90000 100000 350000
2000
2000
3000
3000
10000
2500
2500
3000
4000
12000
84500
84500
96000 107000 372000
84500
84500
96000
0
107000 372000
0
après
Taux de rentabilité
10000
10000
11,83
10000
10000
12000
12000
12000
12000
44000
44000
 Calcul du taux de rendement social d’un conseiller
en planification ou en orientation
 Une formation en deux années
 l’hypothèse que les conseillers obtiennent un gain net de 12
000 dh par an
 Pas de manque à gagner car ils reçoivent le salaire durant la
formation
 Le coût de la formation à la charge de l’Etat est de : 10,043
million de dh décomposé en :
Estimation des coût de formation du COPE
et le rendement (hors investissement)
Coût et rentabilité de la formation des conseillers et inspecteurs
Hypothèses
200 en formation
Salaire moyen = 7000 dhs
Effectifs enseignants : 20
Salaire moyen des enseignants chercheurs = 10 000 dhs
Effectif administratif = 15
Salaire moyen = 5000 dhs
Duréede foration 2 années
Gain net : 1700 dhs
Gain net : 2000 dhs
Budget annuel de fonctionnement du COPE = 700 000
La véracité
des
hypothèses
est cruciale
Mensuel
Coûts salariaux
Enseignants chercheurs
Stagiaires
Personnel administratif
Total personnel et stagiaires
Coût de fonctionnement du COPE
Coût total
Coût unitaire de formation
Coût année stagiaire
Taux de rendement public 1
Taux de rendement public 2
200000
1400000
75000
1675000
Annuel
Coût de la
formation
2400000
16800000
900000
20100000
4800000
33600000
1800000
40200000
700000
1400000
20800000
41600000
208000
104000
9,8
11,5
 coût du personnel administratif et enseignants = 2,688






millions de dh
Les salaires des stagiaires = 6,855 millions de dh, soit un
coût salarial total = 9.543
Budget de fonctionnement = 0,5 million de dh
Si le nombre des stagiaires en formation est de 195, le coût
par stagiaire est de :
1 0043 000 / 195 = 51 500 dh par an et le coût de deux
années de formation est égal à 103 000 dh
Le taux de rentabilité d'un conseiller (excluant les dépenses
privées ) est de :
12 000 / 103 000 * 100 = 11,65 %
 Si nous gardons le même coût global et 150 stagiaires : le
coût annuel unitaire est de 66 953 dhs : le coût de formation
de 133006 dhs et le taux de rendement de 8,96%
 Si le gain net est de 25 000 dhs, le taux de rendement est de
: 18,66 %

similar documents