Tirer le portrait de ma francophonie

Report
Mugisha, Alex-Alain, Toronto, Ontario
"Pas de sens sans la francophonie"
Gagné, Ève-Marie, Lévis, Québec
Je suis née en Chine. Mes parents m'ont adoptée lorsque j'avais un an. Ils m'ont appris à parler leur langue, le français. Je suis très fière d'être une
Canadienne francophone.
Séguin, Anne-Li, Pembroke, Ontario
Peu importe nos origines, la couleur de notre peau ou la forme de nos yeux, nous pouvons tous être fiers de ce qui nous rassemble: la joie de vivre
en français!
Marshall, Robin, Barrie, Ontario
Le règlement 17, installé en 1912, limitait l’utilisation du français dans les écoles au Canada. Finalement, la loi a été révoquée
par le gouvernement en pouvoir en 1927. Aujourd’hui, nous pouvons étudier la langue française librement dans les écoles. Ceci
est une victoire dans notre histoire que nous ne devons jamais oublier. Pour représenter cette victoire dans ma photo, j’ai un
exemplaire du document en train d’être déchiré en deux par une personne qui porte du vert pour représenter tous les
francophones. J’ai choisi de ne pas montrer le visage du garçon pour démontrer que ce n’est pas lui qui déchire la loi, mais
l’âme francophone.
Babin, Isabelle, Dalhousie, Nouveau-Brunswick
Chez nous, le français on le célèbre entre amis. Cette photo représente moi et mon amie en train de discuter dans notre langue, dans notre pays tout
en s’amusant.
Petronis, Rasa, Barrie, Ontario
Premièrement, cela représente ma francophonie parce qu’on doit partager nos connaissances et notre langue française avec tout le monde au
Canada. L’uniforme porté représente les écoles francophones au Canada. Deuxièmement, la langue française apporte la joie à l’habitant du Canada.
La joie est représentée dans le sourire. La communauté francophone est une grande famille. Alors, j’utilise mes mains pour partager la joie de vivre
en français au Canada. Finalement, l’effet de l’espace démontre que tout le monde au Canada peut célébrer la joie de vivre en français au Canada.
Lessard, Paul, Hawkesbury, Ontario
La fille avec un chapeau représente la personnalité unique qui grandit dans chaque francophone, les bulles de pensées représentent nos idées et nos
rêves, qu'ils soient simples ou élaborés. J'ai également mis un cœur franco représentant notre amour pour notre belle langue. La neige pour nous
rappeler la couleur de notre drapeau et nos hivers canadiens, blancs et rigoureux. Finalement le vert, couleur symbolique de notre magnifique
drapeau et symbole de notre verdure!
Pasqual, Whisler, Colombie-Britannique
Pour moi, ma classe représente la francophonie parce que c’est là où j’ai appris à mieux parler en français. Chaque membre de ma classe représente
un obstacle que j’ai conquis ou que je vais conquérir en français. Ils représentent aussi un amour profond qu’on a pour cette langue incroyable. Pour
certaines personnes, être francophone ce n’est pas grand-chose, mais pour moi c’est la vie et l'amitié.
Manley, Emily, Chilliwack, Colombie-Britannique
Pour moi, la francophonie est aussi importante que l'amitié, et d'après moi le drapeau franco-colombien est présent dans la francophonie
canadienne.
Christina, Mississauga, Ontario
J'adore m'habiller dans mon linge et mes accessoires franco, et démontrer ma fierté d'être francophone!
Chalopin, Caroline, Barrie, Ontario
Dans ce concept, je représente la francophonie au Canada par des allumettes. Ma première photo représente la fragilité de la langue française au
Canada. Le français peut facilement être submergé par l’anglais, lorsqu’on vit au Canada. Ma deuxième photo illustre la transmission du français,
comme une vieille allumette qui en allume une nouvelle, pour que la flamme continue d’exister. Ma troisième photo illustre la force de la langue
française lorsque plusieurs francophones se réunissent. C’est plus difficile d’éteindre une flamme comme ça. Finalement, ma quatrième photo illustre
la joie de vivre à parler en français au Canada. Le feu, qui représente le français, permet de réunir plusieurs personnes, qu’ils viennent de la même
ville, ou bien de différentes provinces au Canada. Il nous réunit, et nous permet de partager nos expériences, notre fierté, et plus encore.
Crépet, Naïa, Chilliwack, Colombie-Britannique
Je suis dans une école francophone en Colombie-Britannique et avant, j'étais dans une école francophone en Nouvelle-Écosse. Je suis allée d'un
océan à l'autre en français. J'étais Acadienne et maintenant je suis Franco-Colombienne.

similar documents