Session 6

Report
L’Europe s’affirme… La naissance de
la « première » mondialisation
Bateaux Nanban (Portuguais)
(« barbares du sud ») à Nagasaki
HIS4850
2. Propagation du christianisme
Bible celtique
3. Le christianisme
« L’Église [catholique] ne fut, à l’origine qu’une petite secte juive
groupée autour des apôtres. L’Église primitive se recruta d’abord
parmi les Juifs mais se heurta à la résistance de la plupart d’entre eux,
qui ne voulaient pas admettre que la religion d’Israël avait achevé son
rôle préparateur et devait se transformer en une religion de salut
universel. Paul fut le premier à porter résolument la foi nouvelle aux
gentils, durant ses trois grands voyages missionnaires à travers l’Asie
Mineure et l’Europe (44/58). La rupture avec le particularisme juif fut
consacrée à l’assemblée (concile) de Jérusalem (vers 48), et la
destruction du temple de Jérusalem par les Romains (70) permit au
christianisme de s’émanciper complètement de ses origines, tout en
conservant les traditions de l’Ancien Testament, métamorphosées,
par la foi au Christ rédempteur de tous les hommes ».
Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire
4. Charlemagne: le père de l’Europe?
Charlemagne assis.
Abbaye Saint-Martial de
Limoges, vers 1050 (?).
Portrait imaginaire de
Charlemagne, par
Albrecht Dürer.
Construit en dalles de
marbre importées de Rome
à Aachen, le trône de
Charlemagne affirmait la
place de ce dernier comme
empereur de l'Occident et
l'héritier des empereurs
romains.
6. Le Saint empire romain germanique
Le 25 décembre de l'an 800,
Charlemagne est couronné
empereur par le pape Léon III.
Bannière du Saint-Empire
7. Le Catholicisme s’affirme …
Abbaye de Saint-Gall
Bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall
8.L’affirmation du Catholicisme
européen
Saint Thomas
d’Aquin, le
docteur angélique
Retable de Carlo
Crivelli (1494)
Réunion de docteurs à l'université
de Paris durant le Moyen-Âge
Saint Thomas
d'Aquin, docteur
de l'Église
catholique (12251274)
9. Les croisades
10. Les croisades
Aliénor d'Aquitaine
Bernard de Clairvaux prêchant la
2e croisade, à Vézelay, en 1146 (par
Émile Signol)
11. Les Mongols et la Peste
12. Consolidations étatiques et
expansion économique
La Reconquista menée par Isabelle et
Ferdinand chassa les Musulmans de la
péninsule et permis de préparer
l'unification de l'Espagne.
Jeanne d'Arc au sacre du roi
Charles VII, toile de
Dominique Ingres (1780-1867).
13. Consolidations étatiques et
expansion économique
Cardinal de Richelieu
Versailles
14. Consolidations étatiques et
expansion économique
Henri VIII par Hans Holbein le
Jeune.
Portrait du roi Charles II par
John Michael Wright (vers
1660).
15. Magna Carta
16. Un monde interconnecté
17. Un monde interconnecté
Une caravelle (du portugais
caravela) est un navire à voiles
à hauts bords inventé par les
Portugais au début du XVe
siècle pour les voyages
d'exploration au long cours.
18.L’Occident et la montée d’un monde
interconnecté (15e – 182 siècles)
Portraits
et Vies
des
Hommes
Illustres,
1584
Bartolomeu Dias
19. Un monde interconnecté
20. L’empire commercial Portugais:
échanges est-ouest et intra-asiatiques
Description des Portugais
« Ce sont les pires de toutes les créatures, Aux
manières les plus sales, Les ennemis les plus
âpres d’Allah et de son Prophète, De sa foi et de
la communauté du Prophète. Le Franc vénère la
croix, Et se prosterne devant des images et des
idoles, Laid d’apparence et de forme, Aux yeux
bleus telle une goule. Il urine [debout] comme
un chien, Et ceux qui se lavent sont réprimandés
et chassés. Fourbe, désobéissant, et déloyal, La
plus répugnante des créatures de Dieu, c’est le
Franc ! ». Éloge du souverain de Calicut.
Prose rédigée en arabe par le cadi
Mohammed ibn Abdul Aziz (± 1570).
21. L’empire commercial Portugais:
échanges est-ouest et intraasiatiques
« La plupart des Portugais en Inde
considèrent cette région comme leur
patrie. Ils ne pensent plus au
Portugal. Ils commercent peu ou
plus guère avec le Portugal, se
contentant de faire du négoce entre
les différents ports de l’Asie, comme
s’ils étaient des indigènes et n’avaient
nul autre pays ». Gouverneur général
néerlandais, basé en Indonésie,
décrivant la présence portugaise dans
l’Océan indien, 1642
Bartolomeu Diaz
22. L’empire commercial Portugais:
échanges est-ouest et intra-asiatiques
23. L’argent qui a fait le monde?
24. Impérialisme commercial: les
compagnies et le mercantalisme
Récit de voyage de 1726 avec
instruction pour le
commerce
Bateau de la Compagnie des Indes
Néarlandaises, 1782
25.L’Asie et la Compagnie des Indes
orientales néerlandaises
26. Le mercantalisme
Le mercantilisme est un courant de la pensée économique contemporain de la
colonisation du Nouveau Monde et du triomphe de la monarchie absolue (depuis
le 17e siècle jusqu'au milieu du 18e siècle en Europe).Il considère que « le prince,
dont la puissance repose sur l'or et sa collecte par l'impôt, doit s'appuyer sur la
classe des marchands et favoriser l'essor industriel et commercial de la Nation afin
qu'un excédent commercial permette l'entrée des métaux précieux ».Cette croyance
se généralise et plaide en faveur d'une vision dynamique de la politique de
l'économie nationale. Les tenants du mercantilisme prônent le développement
économique par l'enrichissement des nations au moyen d'un commerce extérieur
convenablement organisé en vue de dégager un excédent de la balance
commerciale. Résultat qui est obtenu par un investissement raisonné et
volontaire dans des activités économiques à rendement croissant, comme l'avait
identifié l'économiste italien Antonio Serra dès 1613. Pour ce faire, l'État se trouve
investi de la responsabilité de développer la richesse nationale, en adoptant des
politiques pertinentes de nature défensive (protectionnisme) mais aussi offensive
(favorisant l'exportation et l'industrialisation). De nos jours, la discussion de la
pertinence et de la validité des idées mercantilistes refait surface, notamment
dans le débat contemporain sur la mondialisation. Echaudemaison C.
(Dictionnaires d'Économie et des Sciences Sociales, Nathan 1993,
Wikipédie
27.L’Asie et la Compagnie des Indes
orientales néerlandaises
28.L’Inde et la Compagnie des Indes
orientales britanniques
Quartier général de la Compagnie
britannique des Indes orientales à Londres
(1817)
Soldats indigènes de la Compagnie
britannique des Indes orientales

similar documents