Diaporama

Report
Les dyscalculies
Présenté par
Emilie Rondonneau
Psychomotricienne – Psychologue
Psychothérapeute TCC
MONTARGIS
www.emilierondonneau.com
Les mathématiques
« mathema » : sciences
Ensemble des sciences et des
connaissances qui ont pour objet la
quantité et l’ordre, l’étude des notions
abstraites ainsi que les relations qui
s’établissent entre eux par le moyen du
raisonnement hypothético-déductif.
(Brin et coll. 2004)
L’apprentissage des mathématiques
nécessite :
O Utilisation d’un langage spécifique
O Intégration de la notion du nombre
O Application d’une pensée logique
Compétences progressives qui se construisent
au cours du développement de l’enfant dès
les premiers mois (travaux de Piaget)
Troubles spécifiques des apprentissages
et des acquisitions scolaires
O Troubles du langage oral et écrit
dysphasie, dyslexie, dysorthographie
O Troubles du fonctionnement
logicomathématique
Dyscalculie développementale
O Troubles de l’acquisition de la coordination et
de la motricité fine
Dyspraxie, dysgraphie
O Troubles des fonctions exécutives et troubles
attentionnels
TDA-Hyperactivité
Epidémiologie
O 2 à 6% de la population scolaire
O autant de garçons que de filles
O facteurs génétiques et environnementaux
qui peuvent affecter le développement
neurologique
O trouble rarement isolé, associé à d’autres
troubles « dys »
Conditions pour évoquer le
diagnostic de dyscalculie
O Efficience cognitive dans la moyenne d’âge
O Pas de déficit sensoriel ou autre pathologie
O Trouble affectant fortement la réussite
scolaire et les activités quotidiennes
O Aptitudes mathématiques nettement
inférieures au niveau de la moyenne d’âge
O Pas de diagnostic définitif avant les
apprentissages formels (CP-CE1)
Définitions
O Trouble persistant de l’acquisition des
compétences numériques, des opérations
arithmétiques, de la résolution de
problèmes et du raisonnement logique, et
de la géométrie.
O
Ensemble de dysfonctionnements
affectant le calcul et le raisonnement
logique, en fonction des différentes
compétences atteintes.
Les outils nécessaires
à l’apprentissage des mathématiques
3 versants
O Les compétences linguistiques
langage numérique oral et écrit (93  42013),
vocabulaire spécifique, syntaxe, compréhension des
énoncés problèmes
O Le domaine psychomoteur
praxies, espace, temps, traitement visuel,
aspects visuo-spatiaux
O Le domaine logique
raisonnement hypothético-déductif,
accès au symbolisme et à l’abstraction,
classification-sériation-inclusion
+ autres compétences
O La mémoire
visuelle-auditive, court-long terme, mémoire de travail,
automatisation des calcules mentaux
O Les fonctions exécutives
Capacité d’attention : traiter les infos, travail en double
tâche, récupérer les connaissances, réflexion soutenue
Planification : objectif, stratégies d’organisation,
anticipation, gestion du temps
Inhibition : empêcher les infos perturbatrices
Flexibilité mentale : passer d’une tâche à une autre,
changer de stratégie, l’ appliquer dans un autre contexte
Evaluer les différents
champs de compétence
O Bilan orthophonique
O Bilan psychomoteur
O Bilan neuro/psychologique
O Bilan logicomathématique
O Diagnostic auprès d’un médecin référent
O Rééducation spécifique
La notion du nombre
O Permanence du nombre, correspondance
terme à terme, chaine numérique
O Sériation ranger des objets ou des ensembles,
relation d’ordre
O Classification réunir des objets en fonction d’un
critère donné
O Inclusion établir une relation d’ordre entre deux
ensembles
O Conservations longueurs, substance, poids,
volumes
O Calcul phase mécanique d’une opération
En pratique
O Conséquences au quotidien maîtrise de l’heure,
notions-manipulation-gestion de l’argent, capacité
d’organisation (planification, méthode, ordre)
O Apprendre pour comprendre et
comprendre pour apprendre
O Pour intégrer les concepts: les voir, les
manipuler, leur donner sens
O Favoriser le raisonnement logique pour
consolider les bases du calcul
O Jouer les maths: manipuler + + +, varier les
supports
O Interdiction de perfection: si l’on n’apprend pas
à échouer, on échoue à apprendre !
Outils
O Jeux de société
O Tables de multiplication (varier les sens)
O Support concret
O Jouer les problèmes, mettre en scène
O Liens avec le quotidien (objectif, utilité)
O Etablir un lexique du vocabulaire
mathématique
O Travailler et évaluer séparément le
raisonnement et le calcul
O Inverser les rôles l’enfant vous prépare une
évaluation et vous corrige
O Pour travailler la mémoire et les
représentations mentales: cacher ou
éloigner le matériel pour pouvoir le « voir
dans sa tête »
O Exercices de gestion mentale travaux
d’Antoine de La Garanderie, apprendre à apprendre
O Mind-mapping
Références
O khan-academy.fr
O lewebpedagogique.com (Mathieu NDL)
O 100 idées pour aider les élèves dyscalculiques,
Tom Pousse 2011
O Les mathématiques apprivoisées, pour en finir
avec les blocages en maths, A. Siety Hachette
2006
O La pédagogie positive, Eyrolles 2013
O Au bon plaisir d’apprendre (ou Aidez votre
enfant à mieux apprendre), B. Hourst 2008
 mieux-apprendre.com
Pour jouer avec les
mathématiques,
il faut donc :
Etre de bonne humeur
Etre détendu
Partir gagnant !

similar documents