Prendre en compte et mettre à profit la pluralité linguistique et

Report
Prendre en compte et mettre à
profit la pluralité linguistique et
culturelle à l’école
Quelques textes de référence
Inspection pédagogique régionale. Académie de Toulouse. Octobre 2014
UNESCO 2005
Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel
« Le patrimoine culturel immatériel, se manifeste notamment par les traditions
et expressions orales, y compris la langue comme vecteur »
« Il appartient à chaque Etat partie de prendre les mesures nécessaires pour
assurer la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent sur son
territoire »
Convention sur la protection et la promotion de la diversité des
expressions culturelles
« Les Parties favorisent et développent la compréhension de l’importance de la
protection et de la promotion de la diversité des expressions culturelles,
notamment par le biais de programmes d’éducation et de sensibilisation accrue
du public »
Loi française du 5 juillet 2006 autorisant la ratification; ratification le 19 décembre 2006
Circulaires
Circulaire n° 2012-056 du 27-3-2012:
• "La sensibilisation des élèves à la diversité des langues
vivantes se construit dès l’école maternelle afin de
familiariser les plus jeunes à l’écoute de sonorités liées
à d’autres langues en prenant appui, en particulier, sur
les langues parlées autour de l’école.«
• "L’enjeu de cette sensibilisation est de familiariser
l’enfant à une grande variété de sonorités, de
développer chez lui une meilleure qualité d’écoute et de
l’habituer à manipuler sans appréhension des sons et
des mots inconnus."
Circulaire académique 2009 / Enseignement
bilingue français-occitan
« Les enseignants en français et en occitan mettent à
profit les similitudes et les différences entre les deux
langues pour développer les compétences
métalinguistiques et la maîtrise des langues enseignées
(français, occitan et langue étrangère). »
LOI d'orientation et de programmation pour la
refondation de l'école de la République
n° 2013-595 du 8 juillet 2013
• Article 30
L. 216-1. Code de l’éducation
« Les activités complémentaires mentionnées au premier alinéa
[organisées par les collectivités] peuvent porter sur la connaissance
des langues et des cultures régionales. »
• Article 39
« Outre les enseignements de langues qui leur sont dispensés, les
élèves peuvent bénéficier d'une initiation à la diversité linguistique.
Les langues parlées au sein des familles peuvent être utilisées à cette
fin. »
LOI d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République
• Article 40
« Art. L. 312-10.-Les langues et cultures régionales
appartenant au patrimoine de la France, leur
enseignement est favorisé prioritairement dans les
régions où elles sont en usage. […]
« Art. L. 312-11.-Sans préjudice des dispositions de
l'article L. 121-3, les enseignants des premier et second
degrés sont autorisés à recourir aux langues régionales,
dès lors qu'ils en tirent profit pour leur enseignement. Ils
peuvent également s'appuyer sur des éléments de la
culture régionale pour favoriser l'acquisition du socle
commun de connaissances, de compétences et de culture
et des programmes scolaires. »
LOI d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République
• Article 44 :
« La formation dispensée dans les classes enfantines et
les écoles maternelles favorise l'éveil de la personnalité
des enfants, stimule leur développement sensoriel,
moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et
des autres et concourt à leur épanouissement affectif.
• Article 46 :
« Dans les académies d'outre-mer, des approches
pédagogiques spécifiques sont prévues dans
l'enseignement de l'expression orale ou écrite et de la
lecture au profit des élèves issus de milieux
principalement créolophone ou amérindien. »
LOI d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République
• Rapport annexé (art. 1)
Une langue vivante dès le cours préparatoire.
La précocité de l'exposition et de l'apprentissage en
langue vivante, étrangère et régionale, est un facteur
avéré de progrès.
Il sera instauré un enseignement en langues vivantes
dès le début de la scolarité obligatoire.
Dans les académies concernées, l'apprentissage
complémentaire d'une langue régionale sera favorisé et
le bilinguisme français-langue régionale sera
encouragé dès la maternelle.
Projet de socle commun. CSP septembre 2014
Domaine 1- Les langages pour penser et communiquer
- Maîtriser la langue française
La maîtrise de la langue française est un objectif central et prioritaire. Elle repose sur
un enseignement spécifique mais relève aussi de la pratique de tous les autres
enseignements et de la participation à la vie scolaire. Elle doit permettre à l’élève de
s’exprimer et de comprendre, à l’oral comme à l’écrit et elle suppose la connaissance
des régularités qui organisent la langue.
-Pratiquer des langues étrangères ou régionales
•
Pratiquer une langue vivante étrangère ou régionale, c'est savoir l'utiliser de façon
pertinente et appropriée dans des situations de communication variées
correspondant à des moments de la vie quotidienne, dans un contexte donné.
•
L’élève est en mesure de remarquer des similarités et des différences
d’organisation entre le français et les autres langues apprises. Il s’est approprié le
code linguistique ainsi que les normes de relations sociales associées aux langues
qu’il apprend, et il a été sensibilisé à la dimension culturelle propre aux langues
étrangères ou régionales qu’il utilise, modes de vie, traditions, expressions
artistiques, etc.
Domaine 5-Les représentations du monde et l’activité
humaine
Le cinquième domaine du socle commun rassemble les
connaissances et compétences qui permettent à l’élève
d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la
rupture, de l’identité et de l’altérité.
Il relève, dès l’école élémentaire, de la contribution de
différents champs disciplinaires ou disciplines : français et
langues étrangères ou régionales, vivantes ou anciennes,
enseignements artistiques et parcours d’éducation
artistique et culturelle, histoire-géographie, enseignements
scientifiques et technologiques, enseignement moral et
civique…
Projet de programme. Maternelle
CSP juin 2014
• Tout au long de l’école maternelle, l’enfant apprend à s’estimer,
éprouver de la confiance en soi pour s’engager dans une activité et
y persévérer.
• L’enfant acquiert spontanément le langage auprès de son entourage
immédiat pendant sa toute petite enfance : l’acquisition se fait
quelle que soit la langue maternelle, grâce à une connivence entre
lui et les adultes dans des échanges verbaux portant sur la vie
partagée.
• Au cours du cycle l’enseignant propose aux élèves, d’entendre les
sonorités d’autres langues et d’agir volontairement sur les
matériaux sonores du français
Projet de programme. Maternelle
• L’école maternelle accueille de nombreux enfants parlant, en
famille, des langues proches ou éloignées du français. […].
L’enseignant aide les enfants à prendre confiance en eux et
organise des moments ciblant vocabulaire et activités sur la
langue. Il dialogue avec les familles, au besoin avec l’aide d’un
interprète ; il les encourage à une fréquentation assidue de
leur enfant à l’école et des temps périscolaires.
• À partir de la MS, les élèves vont découvrir l’existence de
langues, parfois très différentes de celles qu’ils connaissent,
et dont ils s’étonneront de constater qu’elles permettent aux
interlocuteurs qui les pratiquent de se comprendre.
Recommandations (projet de programme Maternelle)
• Éveil à la diversité linguistique
Différentes situations et différents supports (DVD
d'histoires connues par eux, comptines…) peuvent
donner aux enfants l'occasion de constater que l'on
communique par des langues autres que le français,
langues régionales, langues étrangères, langue des signes
française (LSF). En fermant les yeux pour écouter la
"musique" d'une autre langue, en observant des
locuteurs qui s'expriment par des langages qu’ils ne
connaissent pas, ils prendront conscience de la diversité
des langues. L’enseignant leur permettra d’en découvrir
la richesse et de comprendre que toutes nécessitent des
apprentissages.
Recommandations (projet de programme Maternelle)
• Découvrir différents milieux
À partir des expériences des enfants et des
occasions qu’il provoque, l’enseignant favorise
également une première découverte de pays et
de cultures pour donner des repères aux enfants
et les ouvrir à la diversité du monde. Cette
découverte peut se faire en lien avec une
première sensibilisation à la pluralité des
langues.

similar documents