fdr maladies c/v

Report
• Les facteurs de risques non modifiables
– Sexe
– Age
– Hérédité
• Les facteurs de risques modifiables
–
–
–
–
–
–
Hypertension artérielle
Diabète et déséquilibre alimentaire
Dyslépidémie
Sédentarité
Tabac
Association pilule –tabac
• Avant 50 ans : les « MCV » sont presque
exclusivement masculines.
• Les hommes sont touchés en moyenne 15 ans
plus tôt que les femmes
• L’athérosclérose est 3 fois plus fréquente chez
l’homme.
• Première cause de mortalité chez les femmes
devant le cancer
• Avant la ménopause les femmes sont
protégées des « MCV » par leurs hormones,
une fois atteinte les risques deviennent
équivalents.
• Favorisé par l’association pilule tabac
• Cela correspond aussi au vieillissement de
notre organisme ce qui peut signifier:
– Une fragilisation des vaisseaux et des organes
nobles
– Un développement des maladies (diabète,
« HTA »…)
• Comportements à risque
– Sédentarité
– Malnutrition
• Seuls les accidents cardiovasculaires précoces
sont à prendre en compte, c’est à dire avant
55 ans chez un homme et avant 65 ans chez
une femme.
Ne seront considérés comme significatifs que
les accidents survenus chez le père, la mère
ou un parent du premier degré.
• Il y a des facteurs génétiques agissant
directement sur le cœur et les vaisseaux.
• Mais également des prédisposition génétique
agissant indirectement sur les MCV :
– Hypertension artérielle
– Cholestérol
– Diabète
• on parle de HTA quand la pression systolique
est supérieure à 14 et la pression diastolique
est supérieure à 9.
• L’HTA est un des premiers facteurs de risque
de maladies cardiovasculaire.
Au niveau cardiaque, l’HTA :
- favorise la formation de plaques
athéromateuses au niveau des gros troncs
coronariens
• Elle fait travailler le cœur plus fort, celui-ci
devient alors plus gros et, de ce fait, moins
efficace. Elle peut aussi provoquer le
durcissement des artères.
• cette maladie est silencieuse souvent
l'hypertendu ne se sent pas malade
• Sur les personnes hypertendues:
• 50% sont identifiés
• 25% prennent un traitement
• L’HTA ne peut pas être guérie mais elle peut être contrôlée
par:
• Des mesures hygiéno-diététiques
• Traitement médicamenteux d’hypertenseurs.
• Une perte de poids de 3 à 4 kg sur 18 mois fait baisser la
pression artérielle systolique de 6 mm Hg en moyenne et
réduit de près de 46 % le risque de devenir hypertendu ;
• Pratiquer une activité physique régulière réduit en
moyenne de 4mmHg la pression artérielle systolique ;
• Diminuer sa consommation d'alcool à des niveaux
raisonnables - 2 verres de vin par jour maximum - réduit la
pression artérielle systolique de 4mmHg en moyenne
• Le diabète est caractérisé par une glycémie à
jeun (le matin) supérieur à 1,26 g/L et 2 g/L
quel que soit le moment de la journée.
• 1 diabétique sur 2 décède d’une MCV
• 75% des diabétiques meurent des
complications de l’athérosclérose.
• L’hyperglycémie augmente le risque d’HTA et
abîme les artères.
• En absence d’insuline le sucre entre mal dans les
cellules musculaires.
• Les artères étant entourées de muscles lisses sont
moins alimentées et cela entraine un risque de
MCV.
• Repose sur l’équilibre du diabète, pour cela il
est préconisé :
- d’avoir une alimentation équilibrée
- De pratiquer une activité physique régulière
- D’arrêter le tabac
- De diminuer l’alcool
- De veiller à la bonne observance du
traitement
• L’obésité est définie grâce à l’Indice de Masse
Corporelle (IMC) :
– On parle de surpoids lorsque l’IMC est compris
entre 25-30 et d’obésité lorsqu’il est supérieur à
30
• L’obésité concerne 7 à 10 % des adultes et 10
à 12,5 % des enfants de 5 à 12 ans.
• Limiter le risque de surpoids ou d’obésité
Pour limiter ce risque, il convient d’avoir une
alimentation variée et équilibrée.
Pour cela, il est conseillé de
manger au moins un aliment
de chaque catégorie par jour :
- Viandes, poissons, œufs
- Produits laitiers
- Céréales et féculents
- Légumes
- fruits
• Il est important de manger trois repas par jour
et d’éviter le grignotage.
• Eviter l’excès de graisses dans le sang qui
favoriserait l’apparition de plaques
d’athéromes.
• Le cholestérol est un tueur silencieux qui
encrasse nos artères
• Il y a deux types de cholestérol :
Le LDL «le mauvais »
Le HDL « le bon »
• Il a tendance à se déposer sur les parois des
artères et à former progressivement des
plaques qui grossissent, durcissent, et
obstruent les conduits artériels.
• Le taux est compris entre 1 et 1,6 g/L.
• Il permet l’élimination du cholestérol de
l’organisme.
• Le taux est normalement compris entre 0,40
et 0,60 g/L.
• la sédentarité multiplie par 1.9 le risque de
décès d’origine coronarienne.
• L’activité physique régulière améliore
également la façon dont les muscles utilisent
le sucre (diminuant ainsi le risque de diabète)
et augmente le HDL cholestérol.
• L’exercice physique régulier aide à la dilatation
des artères, y compris les artères coronaires.
• Bien entrainé, plus musclé, votre cœur a
besoin de moins d’efforts pour effectuer le
même travail car il se contracte plus
puissamment.
• Faire 30 minutes de marche rapide par jour.
• L’important ce n’est pas l’intensité mais la
régularité d’une activité physique.
• Cette association est dangereuse uniquement
chez les femmes de plus de 35 ans, qui sont en
plus de grandes fumeuses (15 cigarettes par
jour minimum)…
• Le risque vient d’un des composants des
œstrogènes de la pilule (ethynil-estradiol) qui
est susceptible de favoriser la formation d’un
caillot dans un vaisseau sanguin déjà
fragilisé…
• fumer est problématique, mais être enceinte
sans le vouloir l’est aussi…
• Privilégiez l’arrêt du tabac à l’arrêt de la pilule
!!!
•
•
•
•
•
•
•
•
http://www.med.univ-rennes1.fr/
http://doctissimo.fr
http://www.mangerbouger.fr
http://www.wikipédia.fr
PNNS
http://www.INPES.fr
http://wwwfedecardio.com
Documents IFPM

similar documents