Présentation de lancement des PSC des X2013

Report
LE PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF (PSC)
ÉCOLE POLYTECHNIQUE –
OBJECTIFS
L’objectif du PSC est de parvenir collectivement (par groupe de 5 à 7 élèves) à :
•
identifier, poser et travailler à résoudre collectivement un problème d'envergure
•
ou concevoir et réaliser un démonstrateur technologique innovant
en mettant en œuvre de façon autonome sur une longue durée :
•
une ou plusieurs disciplines scientifiques
•
ainsi qu'une méthode et une organisation appropriées
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
2
OBJECTIFS DE FORMATION
•
•
•
•
•
Exercer sa créativité dans un domaine scientifique et technique
Explorer en profondeur un sujet intéressant
Apprendre à identifier et bien poser un problème, pas seulement à résoudre un problème déjà
posé
Pratiquer les outils et méthodes bibliographiques pour se situer par rapport à un « état de
l’art » et/ou d’un paysage concurrentiel
Développer ses aptitudes relationnelles :
- Pratique du travail en équipe dans la durée
- Contacts extérieurs
•
Développer son aptitude à la communication
- Savoir adapter la présentation de ses objectifs, de son travail et de ses résultats à des
interlocuteurs variés
- Savoir produire une communication scientifique orale et écrite de qualité
•
•
•
Développer la capacité d’organisation du travail
S’initier à certains enjeux contractuels et juridiques
Créer des occasions d’innover et d’entreprendre
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
3
LES COORDINATEURS
Ce sont les enseignants de l’Ecole responsables du suivi des étapes clés et de
l'évaluation pédagogique d'un ensemble de PSC.
Biologie
Chimie
Economie
HSS
Informatique
Mathématiques appliquées
Mathématiques
Mécanique
Physique
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
Laura FIONI
Gilles FRISON
Jean-Baptiste MICHAU
Raicho BOJILOV
Anne DULPHY
Jean-Marc STEYAERT
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
Stéphanie ALLASSONIERE
Aline LEFEBVRE-LEPOT
[email protected]
[email protected]
Philippe GRAVEJAT
[email protected]
Jean-March CHOMAZ
Andrei CONSTANTINESCU
Albert HERTZOG
[email protected]
[email protected]
[email protected]
François OZANAM
Guilhem GALLOT
Alistair ROWE
[email protected]
6
LE TUTEUR
Chaque groupe a la responsabilité d’identifier un tuteur
•
•
•
personne appartenant ou non à l’environnement de l’Ecole
possédant une expertise dans un domaine lié au sujet choisi,
prêt à apporter des éclairages et conseils
-
pistes bibliographiques
regard critique constructif sur le programme, le travail et les
résultats du groupe
signalement d’approches prometteuses ou d’impasses
suggestion et/ou facilitation de contacts
et à faire preuve d’une certaine disponibilité (en acceptant de rencontrer le
groupe environ une fois par mois).
La proposition de tuteur doit être validée par le coordinateur.
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
7
LE CADRE RÉFÉRENT DFHM
Il apporte au groupe
•
•
Son retour sur l’observation du fonctionnement collectif
Ses conseils sur la gestion humain du projet
Il peut être utilement invité à assister
•
•
À des séances de travail du groupe
À des rencontres avec le tuteur
Il peut jouer un rôle de facilitateur ou de médiateur si le groupe est
confronté à une impasse temporaire
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
8
RELATIONS AVEC DES ORGANISMES TIERS ET PERSONNES EXTÉRIEURES
Faire preuve d’une courtoisie irréprochable !
• répondre aux personnes qu’on a contactées si elles demandent ultérieurement
nouvelles, même si le projet s’est orienté dans une autre voie entre temps
• remercier, ….
des
Etre conscient que le statut d’élève ne permet pas de signer certains types
d’engagements avec des entreprises ou des organismes tiers :
• par exemple, certains organismes donnent à signer des accords de confidentialité dont
un article mentionne que les travaux menés seront la propriété pleine et entière de
l’organisme...
• Le Service Recherche Partenariale et Propriété Intellectuelle des laboratoires (SR2PI) a
rédigé une convention type de partenariat à utiliser, comportant des clauses de
confidentialité et propriété intellectuelle qui protègent les élèves.
• Proposer aux organismes contactés la convention SR2IP, et les renvoyer vers la SR2IP si
une négociation est nécessaire.
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
9
DÉROULEMENT DU PROJET
Niveau
d’abstraction
Des objectifs
•
•
Des livrables
Des délais
Zone
pathologique
Des moyens
•
•
Un budget
Une équipe
Des risques
• Une trajectoire à gérer
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
Zone
pathologique
Avancement du
projet
10
PHASE D’AVANT PROJET
Chaque groupe doit déjà avoir remis une fiche d’intention et s’être inscrit sur le site PSC
•
Le respect des échéances peut être pris en compte dans la notation finale.
Une proposition détaillée doit être rendue au coordinateur, au tuteur, au cadre DFHM référent et à la scolarité jaune pour le
26 septembre.
•
Enjeu et motivation du travail, objectif final
•
Revue et analyse de l’état de l’art / des approches concurrentes ou alternatives
•
Objectifs intermédiaires, avec leur échéancier,
•
Méthodes, organisation du travail, répartition des tâches
•
Identification des moyens auxquels le projet fera appel : moyens mobilisables à l’Ecole (TREX, laboratoires, ateliers, binets…), achats à
prévoir…
•
Contributions de partenaires internes (laboratoires, binets) et externes (entreprises, organismes)
•
Eventuels résultats préliminaires
•
Références bibliographiques (publications, brevets…)
•
Annexes : devis des achats à prévoir, demande de financement
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
11
PHASE DE RÉALISATION
Au plus tard le
14 novembre
Réunion de lancement entre chaque groupe, son coordinateur, son
tuteur et son cadre référent :
•
•
•
•
Présentation de la proposition détaillée (20 minutes)
Discussion (10 minutes)
Validation de la proposition par le coordinateur, recadrage éventuel
Mise en place des éventuelles co-supervisions par d’autres départements
21 janvier
2015
Remise par chaque groupe d’un rapport intermédiaire :
24 avril 2015
Remise par chaque groupe du rapport final (30 à 40 pages)
Remise de la page publique
Entre le 4 et le
22 mai 2015
Soutenance finale : 30 minutes de présentation, 20 minutes de
questions et discussions
•
•
•
•
Résultats intermédiaires
Point sur le degré de réalisation des objectifs
Difficultés et/ou nouvelles opportunités rencontrées
Eventuelles propositions de révision des objectifs et du programme de travail
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
12
ORGANISATION ET MÉTHODE: QUELQUES CONSEILS
Il n’est pas nécessairement besoin de recourir à des outils de type
MS Project
Mettre rapidement en place un bon archivage des documents et
versions et un bon système de partage
Adopter rapidement une méthodologie de réunion rigoureuse
•
•
•
•
•
Désigner un secrétaire de séance pour chaque réunion du groupe
Lister les actions convenues, et les personnes en charge de ces actions
Passer en revue les actions convenues lors des réunions précédentes
Garder la trace des idées, même celles qui sont mises à l’écart ou dont
l’exploration est différée
Assurer un suivi soigneux des contacts extérieurs
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
13
CRÉNEAUX HORAIRES CONSACRÉS
La plupart des lundi après-midi sont laissés libres pour le PSC
Ceci facilite les réunions plénières du groupe
Mais ceci ne signifie pas bien entendu pas que le travail du PSC doive se limiter à
ces créneaux!
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
14
LE SITE WEB PSC
Cette application permet
• De consulter les pages publiques des PSC des 2012
• De proposer des idées via la « boite à idées »
• De faciliter la constitution des groupes
• D’aider au travail collaboratif par un système de partage de
documents et un calendrier
• De soumettre en ligne les livrables du projet
Accès: psc.polytechnique.fr
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
15
LEADERSHIP AU SEIN DU GROUPE
Emergence vraisemblable d’un leader au sein de chaque groupe :
Personne plus spécialement à l’origine de l’idée ou plus
spécialement compétente sur le sujet
Personne particulièrement apte
•
•
•
•
à écouter et fédérer les points de vue
à susciter le consensus
à mobiliser et à fédérer le travail collectif
à organiser les contacts
Les pièges à éviter :
•
•
Le leader qui veut tout faire
Le leader qui se contente exclusivement de faire faire
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
16
BESOIN EN MATÉRIEL ET EN FINANCEMENT DU PSC
Possibilités d’accès à des moyens :
•
•
•
•
des laboratoires
des TREX
des ateliers de l’Ecole (ateliers de mécanique, souffleur de verre,…)
de certains binets
Possibilités d’aide d’entreprises et organismes tiers :
•
•
Prêts de matériels
Accès à des installations
Possibilités limitées de financements complémentaires par la Direction
des Etudes
•
•
Devis à annexer à la proposition détaillée
Commission d’arbitrage des demandes de financement
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
17
NOTATION DU PSC
Le PSC donne lieu à
• Une note globale (coefficient 14)
La note prend en compte
•
•
•
La qualité générale de l’étude
La qualité de la présentation écrite et orale
La qualité du travail en équipe et de la conduite du projet
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
18
LES « PASSAGERS CLANDESTINS »
La même note est en principe données à tous
les membres du groupe
SAUF….
Si le jury acquiert la solide présomption qu’un
des membres du groupe n’a pas apporté de
contribution réelle au travail …
La note A ne peut être donnée qu’à des cas où
cette situation en se présente pas.
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
19
LA TENTATION DU PLAGIAT
Rappel du règlement des études
Un F obtenu AVANT ou APRES rattrapage entraîne automatiquement
un passage en jury.
Une fraude ou une tentative de fraude constatée à une épreuve,
classante ou non, entraîne automatiquement l’attribution d’un F
comme note finale de module, sans préjuger des sanctions
disciplinaires. L’attention des élèves est attirée sur le fait que, dans le
cadre des projets ou travaux personnels, le plagiat, incluant le « copiécollé » de source internet, constitue une fraude.
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
20
UNE AUTRE VISION DE LA GESTION D’UN PROJET…
Euphorie
Inquiétude
Recherche des
coupables
•
Punition des innocents
•
Promotion de ceux
qui n’ont pas trempé
dans le projet
Panique
Initialisation
Préparation
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
Réalisation
Livraison
21
PSC PRIMÉS X2011
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – AMPHI RENTRÉE DE 2E ANNÉE – PROMOTION X2013
22
PSC X2011 « VÉLO INTELLIGENT » : PRIX GÉRONDEAU / ZODIAC
AÉROSPACE
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – AMPHI PSC X2013
23
PSC X2012 SÉLECTIONNÉS POUR LA FINALE
BIO 06
Un nouvel aliment hybride : entre lait et céréales
PHY 08
Fiat Lux - lampe design avec interrupteur lévitant
MEC 10 Méthodes scientifiques au service d’un projet artistique :
anneaux tourbillonnaires et tapis piézoélectriques
PHY 05 Ingénierie des ondes : une nouvelle méthode pour le contrôle
des systèmes vibratoires
MAT 02
Optimisation mathématique de la course d’un sportif
ECO 02 Etude économique de l'impact d’une exploitation du gaz de
schiste en France
INF 06
Bateautomatix - un voilier autonome
MAP 06
Smart grid : couplage éolienne et batteries
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – AMPHI RENTRÉE DE 2E ANNÉE – PROMOTION X2013
24
PSC X2012 PRIMÉS
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – AMPHI RENTRÉE DE 2E ANNÉE – PROMOTION X2013
25
PSC X2012 « APPLICATION DE L'ATTAQUE PAR CANAUX
CACHÉS AUX ENJEUX DE VIE PRIVÉE SUR INTERNET »
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – AMPHI RENTRÉE DE 2E ANNÉE – PROMOTION X2013
26
ÉCOLE POLYTECHNIQUE – PROJET SCIENTIFIQUE COLLECTIF - X2013
27

similar documents