Introduction à l*approche motivationnelle

Report
Introduction à l’approche
motivationnelle
Forum des services sociaux
pour les Premières Nations du Québec
30 janvier 2014
Par Barbara Bouchard & Sophie Pelletier
Plan de la présentation
•
•
•
•
•
•
Objectifs de l’atelier et participants visés
Historique et philosophie de l’approche
La motivation au changement
Les stades du changement
Pertinence de l’approche dans l’intervention
Tâches de l’intervenant
2
Objectifs de l’atelier
1- Connaître l’approche motivationnelle et sa
pertinence pour l’intervention
2- Distinguer les stades du changement
3- Déterminer si vous souhaitez en connaître
davantage sur l’approche motivationnelle
3
Participants visés
Intervenants des services sociaux
et santé:
•
•
•
•
•
•
Accueil psychosocial
Dépendances
Santé mentale
Enfance/jeunesse/famille
Santé maternelle infantile
Etc.
4
HISTORIQUE ET PHILOSOPHIE
DE L’APPROCHE
Historique et philosophie
• Développée par Miller et Rollnick, 1991
(Relation d’aide et processus du changement)
• Permet d’outiller les intervenants afin de créer
un contexte favorisant le changement et
développer la motivation des personnes
ambivalentes ou peu intéressées à changer
6
Historique et philosophie suite
• Distanciation par rapport aux modèles de
confrontation répandus dans les années « 80 »
• Identification des éléments efficaces d’une
intervention brève visant à augmenter la
motivation au changement : Six éléments
essentiels regroupés sous l’acronyme « FLAMES »
7
Historique et philosophie suite
LES 6 ÉLÉMENTS ESSENTIELS (FLAMES):
•
•
•
•
•
•
FEEDBACK
LIBRE ARBITRE
AVIS
MENU D’OPTIONS
EMPATHIE
SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE
8
Historique et philosophie suite
« FEEDBACK »
• L’individu reçoit de l’information objective sur
l’état actuel de sa situation de vie personnelle.
EXEMPLE:
Intervenant: Cette semaine vous n’avez pas consommé
d’alcool quatre jours sur sept et vous avez fait des activités
avec vos proches les journées où vous n’avez pas consommé.
9
Historique et philosophie (suite)
« LIBRE ARBITRE »
• Importance de rappeler aux individus leur liberté de
choix et d’action. Personne ne peut décider ou
changer à leur place
EXEMPLE:
Une personne ne veut pas aller en centre de traitement
mais elle est prête à parler de ses difficultés avec un
intervenant du centre de santé
10
Historique et philosophie (suite)
« AVIS»
• Les avis sont émis de façon professionnelle et non
coercitive afin d’aider un client à modifier son
comportement (à la demande du client).
EXEMPLE:
Client: Que devrais-je faire pour mieux dormir?
Intervenant: As-tu pensé à un moment de lecture avant
d’aller te coucher pour t’aider à relaxer?
11
Historique et philosophie (suite)
« MENU D’OPTIONS »
• En offrant un menu d’options, les personnes peuvent
choisir les moyens thérapeutiques qui répondent le mieux
à leur situation.
• Les individus ont plus de chance de s’engager dans un plan
de traitement auquel ils ont participé.
EXEMPLE:
Moyens : journal intime, meetings AA, méthodes traditionnelles,
etc.
12
Historique et philosophie (suite)
« EMPATHIE »
• Les thérapeutes faisant preuve d’empathie obtiennent
de meilleurs résultats avec leurs clients
• La confrontation comme stratégie d’intervention
suscite de la résistance chez le client
EXEMPLE:
Intervenant: « Je comprends votre crainte à ce que votre enfant
double son année » versus « Vous ne semblez pas aider votre
enfant face à ses difficultés scolaires »
13
Historique et philosophie (suite)
« SENTIMENT D’EFFICACITÉ PERSONNELLE»
• Cette technique ramène aux croyances de l’individu
quant à son pouvoir de changer et à l’impact de ses
actions (pouvoir sur sa personne et sur sa vie)
EXEMPLE:
Client: Le choix d’utiliser mon argent pour prendre soin
de moi me donne le sentiment d’être engagée dans un
cheminement pour mon mieux-être.
14
LA MOTIVATION AU CHANGEMENT
Réflexion et échange
QUESTIONS?
1- Est-ce que tout le monde peut changer/modifier
un comportement?
2- Croyez-vous que la plupart des gens ont besoin
d’aide pour changer un comportement?
3- Est-ce qu’un individu peu intéressé à modifier un
comportement peut devenir motivé à changer?
16
La motivation au changement
La motivation au changement c’est l’ensemble
des forces qui déterminent :
• La décision de modifier un comportement
• La mise en place de stratégies de changement
• Le maintien du nouveau comportement
17
La motivation au changement (suite)
• La motivation évolue (pas stable, pas une
caractéristique de l’individu)
• La motivation est propre à un comportement en
particulier
• La motivation est influencée par les intervenants
et l’entourage avec lesquels la personne interagit
(les intervenants peuvent exercer une influence et
créer un contexte qui favorise le changement).
18
Trois composantes de la motivation
1- L’importance du changement du point de vue
de l’individu (vouloir changer)
2- La confiance dans le changement (se sentir
capable)
3- La disposition au changement (être prêt à
changer)
19
LE PROCESSUS DU CHANGEMENT
Les stades du changement
Le processus du changement
• Inspiré du modèle « les stades du changement »
de Prochaska et DiClemente (1984) et adapté
par Miller et Rollnick (1991)
• Le changement est un processus dynamique qui
se produit par étapes. Des évènements se
produisent avant, pendant et après le
changement
21
22
Les stades du changement
-Pré-contemplationÀ ce stade, la personne:
• Ne considère pas avoir un problème
• Ne désire pas changer ses comportements
• Exprime une motivation extérieure: Système
de justice, famille, etc.
• Ne voit pas les impacts négatifs dans sa vie
alors que son entourage lui, les voit et les vit
23
Les stades du changement (suite)
-Contemplation• Caractérisé par l’état d’ambivalence (ex: oui je
consomme tous les jours mais…)
• Reconnaissance progressive des difficultés
vécues mais pas prêt à s’engager dans une
démarche concrète de changement (ex: je
consomme peut-être trop mais je ne suis pas
certain de vouloir modifier ma consommation)
24
Les stades du changement (suite)
-Décision/PréparationÀ ce stade, la personne :
• Reconnaît son problème
• Prend la décision de modifier son
comportement
• Pense à des moyens et planifie comment elle
va faire pour changer
• Est prête à développer un plan d’action
25
Les stades du changement (suite)
-ActionÀ ce stade, l’individu:
• Est engagé dans l’action, essaie différentes
stratégies de changement
• Fait les choix nécessaires à la réalisation des
changements souhaités
• Augmente sa confiance face à sa capacité de
changement
26
Les stades du changement (suite)
-MaintienÀ ce stade, l’individu:
• À effectuer les changements qu’il voulait faire et
travaille à consolider ces changements
• Demeure vigilant quant aux situations
potentielles qui pourraient le faire revenir à son
ancien comportement
• A prévu des stratégies pour faire face aux
éventuelles situations à risque
• Est motivé à maintenir ses acquis
27
L’APPROCHE MOTIVATIONNELLE
Pertinence pour les
intervenants et application
L’approche motivationnelle
Pertinence pour les intervenants:
 Intervenir à partir du stade motivationnel du client à
l’aide d’outils et de stratégies d’intervention
 Diminue l’épuisement et l’impuissance des
intervenants (on ne combat plus les clients mais on
ne les abandonne pas non plus)
 Favorise la persévérance du client, son engagement
et une potentielle orientation vers un service
spécialisé si besoin
29
L’approche motivationnelle (suite)
Pertinence pour les intervenants:
 Clients qui sont peu ou pas intéressés à modifier un
comportement (ex: référence du tribunal, CJ, etc.)
 Clients ambivalents (ex: je veux changer mais...)
 Clients surpris des recommandations des
professionnels (ex: client vient consulter pour ses
maux physiques et non pour pour sa consommation
d’alcool quotidienne)
30
TÂCHES DE L’INTERVENANT
et stades du changement
Tâches de l’intervenant
et stades de changement
STADES DE CHANGEMENT
TÂCHES DE L’INTERVENANT
Pré-contemplation
- Conscientiser le client aux risques encourus et
aux difficultés que lui occasionne son
comportement
- Semer le doute
Contemplation
- Discuter des avantages et désavantages d’un
changement ainsi que des avantages et
désavantages du statu quo
- Faire pencher la balance décisionnelle
Décision/Préparation
- Aider la personne à déterminer les pas, les
actions qu’elle veut entreprendre
Action
- Aider le client à réaliser ses premiers pas.
- Réaliser le plan de changement avec le client
Maintien
- Aider le client à identifier et mettre en pratique
des stratégies de prévention de la
rechute/prévoir les situations à risque.
32
MERCI!
DES QUESTIONS???
Barbara Bouchard: [email protected]
Sophie Pelletier: [email protected]

similar documents