LE VIEU PSY

Report
LE « VIEUX PSYCHIATRIQUE »
Jp chabannes
GRENOBLE
QU’ EST-CE QU’ UN VIEUX PSYCHIATRIQUE?
UN ÊTRE HUMAIN
MAIS AUSSI UN CITOYEN DE LA RÉPUBLIQUE
DEUX VOIES D’ ACCÉS À CE « STATUT »
-un psy qui devient vieux
-un vieux qui devient psy
LE PSY QUI DEVIENT VIEUX
Y A-T-IL DES SPECIFICITES POUR LES SUJETS AGES?
REPONSE OUI ET NON
NON : la nosographie de l’ adulte s’ applique toujours
OUI : cependant le vieillissement apporte:
-Des modifications des troubles anciens
-Des apparitions tardives de troubles classiques chez
l’ adulte
-Des troubles spécifiques
-Des troubles accompagnant des maladies organiques
(démences; troubles métaboliques …)
DE PLUS LES TTT DOIVENT ÊTRE ADAPTES
LES TROUBLES DE L’ HUMEUR
Pour le trouble bipolaire la plupart des
évolutions va vers la moindre amplitude des accès
mais:
-les intervalles peuvent se raccourcir.
-une sorte de chronicité peut s’ installer.
-les épisodes maniaques se raréfient.
-le contenu délirant est plutôt confusionnel.
Ne pas omettre les conséquences des ttt au long
cours suivis à l’ âge adulte: perte de motivation;
apathie…
LE PROBLÈME DE L’ ANXIÉTÉ
Le vieillissement est anxiogène: argent
maladies
solitude
dépendance
Les troubles anxieux classiques perdurent: AP
se stabilisent: Phobies
s’aggravent: TOC
ou apparaissent
Divers troubles de sevrages médicamenteux ou des
iatrogénies prennent le masque de l’anxiété
TROUBLES DÉLIRANTS VIEILLIS PERSISTANTS
SCHIZOPHRÉNIE
Les formes typiques de l’âge adulte s’atténuent et deviennent moins
typiques
L’intensité de la symptomatologie s’atténue le plus souvent (véritable
atténuation ou habituation?)
Les profils évolutifs d’après CIOMPI:
.1:
10 à 15 %
•
2:
25 %
•
3:
30 %
•
4:
30 à 35 %
TROUBLES SURVENANT AVEC L’ ÂGE
LES TROUBLES DE L’HUMEUR
Deux types de troubles bipolaires: apparaissant tardivement
évoluant de l âge adulte(déjà
abordés)
Les premiers sont de plus mauvais pronostic; plus difficilement
traitables
Les véritables dépressions sont sous diagnostiquées
A contrario les ttt mis en place ne sont pas assez réévalués
Les masques somatiques sont nombreux
La dépression fait le lit des dégradations cognitives et aggrave les
troubles somatiques>> baisse des défenses immunitaires
TROUBLES SURVENANT AVEC L’ ÂGE
HISTORIQUE
Connus et reconnus depuis presque 150 ans
1ère description: WILLE 1873,suivie de nombreux
auteurs: SEGLAS; RITTI; KRAEPLIN….
Diverses appellations selon les auteurs:
DÉLIRE SYSTEMATISE TARDIF DE PERSECUTION
DÉLIRE DE PREJUDICE.
PANOÏA D’ INVOLUTION…
Nous gardons le terme plus français de
DÉLIRE D’APPARITION TARDIVE.
Pour les troubles de l’ humeur
Pour l’ anxiété
Vu plus avant
TROUBLES DÉLIRANTS SURVENANT AVEC L’ ÂGE
DÉFINITION
Délire apparaissant au delà de la limite âge adulte-vieillesse
et n’ ayant pas fait l’objet de prémices auparavant.
Son contenu est assez typique voire stéréotypé: fait
référence à la situation actuelle du sujet.
THÈMES: persécution; préjudice; hypochondrie les 3 plus
fréquents.
MÉCANISMES: surtout interprétation; imagination; intuition;
mais parfois hallucinations.
VÉCU: adhésion franche; trouble de l’ humeur; troubles du
comportement( claustration, refus de contacts, quérulence,
agressivité…
FACTEURS FAVORISANTS
SOLITUDE; ISOLEMENT: rôle des désafférentations sociales.
L’ ENNUI ET L’ INNOCUPATION AINSI QUE LES ATTITUDES DE
L’ ENVIRONNEMENT
LES MODIFICATIONS BRUTALES DE SITUATION
LE SENTIMENT D’ INSECURITÉ
LES CONDITIONS SOCIO-ÉCONOMIQUES
LE SEXE FEMININ mais là : conditions démographiques
LES SPECIFICITÉS
Multiplicité des facteurs de genèse.
Conviction quasi inébranlable en contraste avec
un niveau de conscience souvent altéré.
Personnalités à l’ origine souvent dépendantes;
passives-agressives; narcissiques.
Altération des canaux sensoriels comme
accélérateurs du processus . Idem pour
l’ affaiblissement des fonctions cognitives.
Grande fréquence de troubles de l’ humeur
Sensibles aux antidépresseurs et aux conditions
environnementales.
LA FOLIE A DEUX
(TROUBLE PSYCHOTIQUE PARTAGE)
Débute rarement dans le grand âge mais comporte
souvent une personne âgée.
Parfois couple mari/femme; mais plus souvent
père/fille; mère/fils; et très souvent 2 sœurs.
Toujours un dominant et un passif dépendant
avec souvent un handicap physique et parfois un
déficit intellectuel.
Sujets s’ étend enfermés dans un isolement
partagé.
LES TENANTS ET ABOUTISSANTS
PSYCHOPATHOLOGIQUES
PERSONNALITÉ ANTERIEURE
PASSÉ
ISOLEMENT
ÉVÈNEMENTS
FONCTIONS
SENSORIELLES
ENTOURAGE
ENVIRONNEMENT
SUJET AGÉ
VIGILANCE
ANXIÉTÉ
DÉPRESSION
ALTÉRATIONS COGNITIVES
DÉMENCE
DÉLIRE
QUELQUES CONSÉQUENCES THÉRAPEUTIQUES
PATHOLOGIES VIEILLIES: maintien du ttt efficace;
adaptations posologiques et
surveillance des effets collatéraux
PATHOLOGIES TARDIVES: bien rechercher le substratum
dépressif
-si présent>> privilégier les AD
-NL et AP dans un 2ème temps et
svt en association
-attention aux causes somatiques +++
L’ ABORD PSYCHOTHRAPIQUE: -primordial
-institutionnel
-régulation des relations
familiales
-écoute
-tolérance de la part des
soignants mais pas renforcement
QUELQUES POINTS PARTICULIERS
PRÉVOIR L’ARRIVÉE DES TOXICOMANES
ENVISAGER LE DROIT À LA MORT
Le syndrome de glissement et le désir de partir des personnes
âgées est-ce une conduite suicidaire?
« Tout en reconnaissant ce que la vie a pu lui révéler de bon en
créativité et en travail, en joies et en peines, en amour et en amitié ,
en réussites et en échecs…. une personne peut estimer que
désormais sa vie est dénuée de signification. A 20 ans dans une
dynamique de désespoir est-ce la même chose qu’à 86 ans dans un
contexte de dépendance et de déchéance? En d’ autres termes
vient-il une période ou le palliatif devrait supplanter le curatif
illusoire? »

similar documents